MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Reprise poids après by pass

31 ans Paris 7
Bonjour, Je vous écris ce jour, car je suis une ancienne d'ici et une ancienne by passée...
Cela fait 7 ans que j'ai eu mon by pass oméga à la clinique  
geoffroy st hilaire par le dr cady.
Je fais 104kg je suis descendu rapidement jusqu'à 61kg. Je reprends du poids depuis 2 ans. J'en suis aujourd'hui à 88kg.. ce qui est fort dommage après tout ce que j'ai parcouru. J'ai eu la poitrine refaites, les cuisses, les bras, le ventre... J'ai eu 5 ans de bonheur j'étais belle. Les aléas de la vie ont fait que j'ai repris de mauvaises habitudes que j'avais avant (boulimie). Alors je ne peux manger encore en grosse grosse quantité, et ni trop trop sucré, mais sinon je mange un menu mc do tranquille alors qu'avant c'était 2 frites et fin. J'ai tout le temps faim c'est horrible.
J'ai donc pris rdv avec la clinique où j'ai été opéré pour faire le point.
Entre temps j'y suis retournée pour l'ablation de la vésicule biliaire aussi.
Enfin voilà voilà, mon médecin m'a parlé de "retouche" de mon by pass... je n'en sais rien je ne pensais même pas que cela puisse exister !
S
48 ans suisse 981
Hello . Je connais 3 personnes dans ton cas avec by pass et reprise. C est d’ailleurs ce qui m avait fait refusé à l ro époque quand j avais un imc plus haut et apnée du sommeil.

Comme tu le dis tu SAIS expliquer cette reprise. Donc tu as les moyens de travailler par exemple sur les aspects émotionnels qui vont te pousser à manger au delà de ta faim. Et quand tu dis avoir toujours faim est ce vraiment le cas? Perso je dois encore après des années de galère de poids me poser la question et tellement vérifier mes signaux physiques sensations et émotions.

Accroche toi surtout après ton parcours. Les personnes que je côtoie: un à laissé tomber est devenu alcoolique et pèse 200kg.
Une autre a eu3 grossesses tout repris mais pas plus.
Une autre a perdu 60kg et repris 15 mais stabilisé et contente comme cela.

La reprise by pass peut consister à recouper un morceau d intestin et réduire donc la digestion avec tous les risques de malabsorption. Regarde sur le net. En tous cas en suisse les reprises de by pass se font.
50 ans Une femme grande, blonde et très ronde 1282
L'estomac regrossit si on le nourrit comme avant.
La boulimie est un signe extérieur de ce qui se passe à l'intérieur. Il faut un suivi psychologique et diététique après ce genre d'operations car la nourriture est une drogue comme une autre parfois. D'ailleurs 10% des opérés deviennent alcooliques après ces opérations alors qu'ils ne buvaient pas avant ; une addiction chasse l'autre.
Quel IMC aviez vous avant l'opération? Des problèmes de santé lourds?

Une seconde opération est une réponse chirurgicale a un problème qui n'est pas physique /mécanique mais psychologique.
On a besoin de notre intestin pour vivre.

Y a t'il eu des changements importants dans votre vie depuis des 5 ans?
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 1824
Ton médecin de l'époque n'avait aucun sens des responsabilités : ça se disait déjà à l'époque qu'il ne fallait pas opérer les personnes souffrant de TCA, de plus tu étais jeune et à moins de faire 1m40, je ne crois pas que 104kg justifiaient une telle opération. Ce n'est pas de ta faute, tu as cherché de l'aide et tu as cru en trouver une. Bref, je ne retournerais pas voir ce médecin si j'étais toi, et je procéderais autrement, comme le suggère Sirelle.
31 ans Paris 7
Merci pour vos réponses,
ça me donne des frissons de lire ça... Je vous ai pas forcément tout dit car trop honte, mais j'ai des soucis d'alcool en effet depuis 2 ans... une vie sentimentale très compliquée... et quand c'est pas l'alcool excessif, c''est la nourriture, en effet je pense qu'il faut que je me bouge les fesses... tout est dans la tête, je revois un médecin spécialisé semaine prochaine, mon chirurgien de l'époque n'exerce plus et effectivement il était peut être un peu "léger", je n'ai pratiquement pas eu de suivi après... j'ai honte d'écrire tout ça... les addictions sont la réponse à un problème affectif je le sais :( mais comment s'en sortir ?
50 ans Tarn 117
Bonjour,

En lisant ton récit, j'ai aussitôt fait le rapprochement avec ma sœur qui a vécu à peu près la même chose... Effectivement, son by-pass de l'époque est considéré aujourd'hui comme une méthode "qui ne se fait plus" (il y a - ou avait, semble-t-il - plusieurs façons de procéder pour un by-pass). Pour faire simple, son by-pass a "mal vieilli". Et elle a repris beaucoup de poids, d'une part à cause de ça, d'autre part pour de gros soucis émotionnels, elle aussi (dans ces cas-là, on se réfugie souvent dans la bouffe).

Donc, dix ans après, elle a dû refaire son opération par un autre chirurgien (l'ancien ayant pris la retraite, ouf !!!) qui lui a "refait tout ça" d'une autre manière. Ca remonte à deux ans maintenant mais ça en valait vraiment la peine. Plus de soucis de "remontées" quasi quotidiennes (ce qu'elle avait depuis des années), tout s'est super bien passé et elle revit vraiment. Son poids s'est stabilisé, elle n'a plus aucun des inconvénients de son ancienne opération et elle est vraiment heureuse aujourd'hui.

Mais à côté de ça, elle a eu un suivi psychologique beaucoup plus sérieux qu'à l'époque et a dû énormément travailler sur la résolution de ses problèmes. L'un ne va pas sans l'autre. Mais ça en vaut la peine, je t'assure.

Je te souhaite beaucoup de courage.
50 ans Une femme grande, blonde et très ronde 1282
margoteee a écrit:
Merci pour vos réponses,
ça me donne des frissons de lire ça... Je vous ai pas forcément tout dit car trop honte, mais j'ai des soucis d'alcool en effet depuis 2 ans... une vie sentimentale très compliquée... et quand c'est pas l'alcool excessif, c''est la nourriture, en effet je pense qu'il faut que je me bouge les fesses... tout est dans la tête, je revois un médecin spécialisé semaine prochaine, mon chirurgien de l'époque n'exerce plus et effectivement il était peut être un peu "léger", je n'ai pratiquement pas eu de suivi après... j'ai honte d'écrire tout ça... les addictions sont la réponse à un problème affectif je le sais :( mais comment s'en sortir ?


Il n'y a aucune honte à avoir. Aucune.
Ton chirurgien était plus un business man qu'un vrai docteur soucieux de ses patients. Ils sont nombreux malheureusement.
Le suivi psychologique et diététique est primordial après une telle opération et sur des années par quelques mois.
Il faut que tu trouves un soutien psychologique spécifique aux addictions. Déjà reconnaître que l'on a besoin d'aide car il y a un problème c'est le premier pas.
La Salpetriere à Paris est l'hôpital de référence pour les traitements de l'obésité et les opérations bariatrique. Appelle les pour leur demander s'ils ont des psy à recommander. Ils doivent connaître les hôpitaux valables pour ce genre de traitement dans toute la France.
Prends soin de toi.
L
36 ans ile de france 128
Bonsoir

A la salpêtrière j'ai été refusé pour une intervention
a l'epoque une collegue m'avait parlé de clinique geoffroy st hilaire car elle est connu pour prendre tout le monde surtout les personnes refusé, ma collegues a été prise tres rapidement un suivit psy casi absent, observation nutri passé a la va vite

Ils n'ont vraiment pas l'air sérieux car ils sont justement connu pour prendre tout les recalés des hôpitaux spécialisé
mm si je suis tres deçu de ne pas avoir été retenu je me dis qu'ils doivent avoir leur raison et que peut etre que je ne veux pas voir
B I U


Discussions liées