MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

dystrophie ovarienne

36
Bonjour à toutes, j'ai besoin d'aide...
Je suis en essai BB depuis juin 2006. J'ai eu mes règles normalement pendant 4 cycles et là tout se détraque. Un cycle de 45  
jours, une echo rien (ni bébé ni kyste). Mon médecin m'a prescrit de l'utrogestan. (Pour faire réapparaitre des cycles).
Toujours en absence de règles depuis le 22/12/06, j'ai été consulté un gygy. Il m'a lancé: le diagnostic est clair, dystrophie ovarienne. Il m'a dit sans ménagement qu'il ne pouvait pas me dire que je n'aurais pas d'enfant mais que ..... (en bref mes chances sont bien réduites). Il m'a dit de faire des tests à la progestèrone et de perdre 50kg (poids actuel 108Kg pour 1.66m). Il m'a dit aussi que je n'aurais pas mes règles suite à l'utrogestan mais mes règles sont arrivées le lendemain du rdv.
J'avoue être sortie en larmes de chez lui et je ne sais plus quoi penser, faire le deuil d'une famille ou garder l'espoir.
J'attend vos témoignages.
39 ans Sud Ouest 3873
Ton gynéco à mon avis s'avance un peu sur le diagnostic...
On m'a dit la même chose à peu près en juin mai dernier, eh bien 2 grossesses spontanées et une fausse couche plus tard, je peux te dire que parfois les gynécos s'avancent.
On m'a diagnostiquée OPK (pareil que dystrophie ovarienne) suite à 6 mois de règles quasiment, ovaire droit très gros, gauche "normal".
J'ai eu un traitement lutényl+duphaston, que je n'ai pu prendre jusqu'au bout, puisque fausse couche à la fin du lutényl. Et puis nouvelle grossesse avant même le retour de couche, aujourd'hui je suis à 23 SA.
J'ai toujours eu des cycles très anarchiques par ailleurs.
Je te copie un résumé de mon parcours :


Citation:
J'ai arrêté la pilule en février 2005, en prévision de l'essai bébé, pour remettre la machine en route, et nous avons utilisé des préservatifs jusqu'en mai ou juin 2006.
J'ai été diagnostiquée OPK en mai 2006 (ovaire droit hypertrophié, mais analyses sanguines normales, juste une valeur un peu haute). J'avais des soupçons depuis un moment par rapport à ce que m'avait dit une endocrino quand j'avais 14 ans.
Bref, la gynéco m'a donné un traitement de 3 mois de lutényl (contraceptif) pour reposer les ovaires car j'avais des saignements depuis des mois, et je devais prendre du duphaston pendant 3 mois.
J'avais demandé à ma gynéco si toutefois je ne pouvais pas ovuler spontanément. "Non, non, pas avec des OPK".
J'ai fait une fausse couche début septembre, j'ai du tomber enceinte en juin (c'est à peu près à ce moment qu'on a arrêté de se protéger pensant que de toutes façons ça ne marcherait pas), et je suis retombée enceinte 4 semaines après la fausse couche.
Tout ça pour dire, attention à ce que disent les gynécos, surtout concernant les OPK qui ont une géométrie variable.


La gynéco que j'ai vu après ma fausse couche m'a dit qu'en cas de dystrophie ovarienne elle ne s'avançait pas à dire ce que m'a dit l'autre gynéco, car une grossesse est possible sans aide, ou avec une aide minime.
As-tu fait des dosages hormonaux qui justifieraient le diagnostic de ton gynéco ?
Je le répète, en soi, les OPK ne sont pas une cause systématique d'infertilité, et il y a des gradations. On peut avoir des ovaires dystrophiques et concevoir naturellement et spontanément. Parfois on a besoin d'un coup de pouce, ça dépend !
Alors, ne perds pas espoir, même si tu as besoin de l'aide de médicaments, ou d'autres méthodes, ça peut très bien marcher.
Courage !
;)
36
oui oui j'ai fait un bilan hormonal. LH élevée, testostèrone 1000 fois supérieure à la norme.
Merci pour ta réponse. ça me donne du baume au coeur.
39 ans Sud Ouest 3873
Alors ce sont surement ces valeurs qui posent problème.
1000 fois supérieur ce n'est pas rien, mais je ne sais pas si cela entrave réellement le processus. Pour la LH je pense que là ça peut peut-être être embêtant... Mais je ne sais pas vraiment ce que ça implique.
Le gynéco t'a-t-il un peu expliqué en quoi tes valeurs pouvaient être embêtantes ?
Je n'ai jamais eu de traitement autre que duphaston et lutényl, donc je ne peux pas t'en dire plus sur ton traitement.
Par contre il y a des filles qui pourront certainement te répondre là-dessus.
Il est vrai que la perte de poids te sera nécessaire si tes ovulations ne surviennent pas et qu'il faut les provoquer.
La perte de poids a un effet bénéfique sur les OPK.
Mais bon, chaque chose en son temps.
Quoiqu'il en soit, ne perds pas espoir, nous sommes nombreuses ici à avoir des soucis avec nos ovaires, donc nous pouvons au moins t'écouter et peut-être t'aider !
;)
B
42 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
Je confirme qu'une perte de poids est benefique chez les ompk et je suis meme parfois en desaccors avec certaines du forum qui considere grossophobe tout gygy qui demande a perdre du poids.

Mais la ton gygy exagère!!!

50 kg alors que tu en fait 108!!! Il est inconscient.

J'en faisait mois meme 115 pour 1.65m et gygy m'a demandé pour faire les injectiosn de descendre a 92 (normes officielles) mais a accpeter en dessous de 100.
Prevois peut etre des maintenant d'en perdre un peu a la fois et surtout d'aller voir un autre gygy.

6 mois c'est pas enorme ompk ou pas. Mais le sachant tu as deja un train d'avance.


Et comme je dis souvent etre ompk n'empeche pas que le soucis vient plus de zom que de soi et que des examens chez monsieur aussi sont necessaires.
39 ans Sud Ouest 3873
C'est vrai que je n'avais pas vu ces 50 kg, il déconne complètement ton gynéco ! :shock:
Quel que soit le problème, tu n'as en aucun cas besoin de perdre autant de poids. C'est totalement irréaliste de toutes façons.
Comme a dit boubou59, je pense que s'il s'avère nécessaire que tu perdes du poids, entre 6 et 10 kg seront suffisants, à voir en fonction de ton traitement.

Pour boubou59, à propos des gynécos qui demandent à perdre du poids, faut voir que certains demandent ça sans que ce soit motivé par une vraie raison. La perte de poids n'est une solution que dans certains cas précis. Des fois ils disent ça sans avoir même fait réaliser d'examens donc c'est clairement par grossophobie et a priori.
36
Merci de m'avoir répondu.
Depuis ce rdv chez le gygy, j'ai vu une nutritionniste. 30 kg lui semble déja plus réaliste. Le règime qu'elle m'a prescrit est très strict et j'ai perdu 4 kg en 1 semaine. Pour l'instant je ne peux pas me résoudre à laisser tomber mon projet BB alors je suis le régime à la lettre.
Boubou 59 connaitrais-tu un gygy dans la région lilloise qui soit compétent.

Lors du rdv chez le gygy , mon taux de testostèrone n'avait pas été mesuré. J'ai fait ma pds à J3 et le résultat de mon dosage en est de 0.54 microgramme/L (la norme étant de 0.1 à 0.9 ng/L) ce qui fait 1000 fois trop.
Je n'ai pas eu de nouvelle de mon gygy chez qui les résultats ont été envoyé. J'en appelle donc à votre expérience. Que faire? Perdre du poids ou me précipiter chez un endocrino?
42 ans Lille 582
Bonjour je t'ai envoyé l'adresse de ma gygy et de mon endocrino en mp. Tu peux voir mon parcours et celui de boubou sur ce post :


Et nous ??????????????... quand le bébé ????????????

et j'avais expliqué un peu le mécanisme des opk sur celui ci :
Ovaires PolyKystiques ...nd et comment l'avez vous su ?
B I U