MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ovaires PolyKystiques - Quand et comment l'avez vous su ?

25680
OPK - Ovaires PolyKystiques peut être liés à certaines pathologies qui ne sautent pas forcement aux yeux, ou pour lequel on ne consulte pas forcement de suite ( hirsutisme  
(poils à des endroits inhabituels chez une femme - règles irrégulières - diabètes .... )

Qui a détecté cela chez vous ? (Généraliste - gygy - endocrino - nutritionniste ... )

Est-ce que la découverte des OPK chez vous étaient liés à un check up basique, une envie de bébé qui avait du mal à se mettre en route, par hasard ... ?

Qu'ont fait les médecins quand ils ont su que vous aviez les OPK, médicaments, crèmes, opérations .... ?

Merci pour vos témoignages qui aideront beaucoup de monde :)
36 ans le havre 587
Je sais que j'ai des OMPK depuis 1 an maintenant.

Je l'ai su en essayant d'avoir un bébé . ça faisait un an qu'on essayait et je n'avais pas de regles regulieres, j'ai été voir mon medecin qui m'a prescrit une prise de sang pour voir mon taux d'hormones . Voyant que mon taux d'hormones males était au dessus de la moyenne , j'ai cherché sur internet , et j'ai decouvert ce syndrome .

Ensuite j'ai demandé a passé une echographie qui a confirmé mes doutes .

Depuis toujours pas de bébé , là j'attend fin mai pour reprendre un RDV avec mon gygy, qui va voir avec son STAF ce que l'on peux faire vu que le Clomid ne fonctionne pas.

Maintenant, je vais soit devoir perdre 10% de mon poid, soit ils vont me donner un nouveau traitement ( mais le probleme est qu'il a des risques de maladie comme Trombose , embolie pulmonaire , ect .. vu mon surpoid )

alors on croise les doigts même si c'est pas toujours facile ...
43 ans Paris 170
J'ai été diagnostiquée une première fois quand j'étais ado, par mon ancienne gynéco, que j'avais été voir parce que j'avais des cycles délirants et mal à me rouler par terre.
A priori je n'avais qu'un seul ovaire atteint. Etant mineure à l'époque, je ne maîtrisais pas tout, et on ne m'a pas dit que c'était ce syndrome en particulier.

J'ai été à nouveau diagnostiquée la semaine dernière, lors d'une écho faite parce que j'essaie d'avoir un bébé. Mais maintenant ce sont les 2 ovaires qui sont atteints, et ils ont aussi pour particularité d'être trop petits et ronds (chose qu'on ne m'avait pas dite quand j'étais plus jeune).
52 ans 9077
J'ai été diagnostiquée par mon gynéco quand on a décidé d'avoir un bébé et que rien ne venait à l'horizon : donc environ un an après mon mariage (j'avais à l'époque 21/22 ans)
B
42 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
A 26 ans, l'an dernier a près plus d'un an d'essais bébé.

C'est l'echo qui a montré mes amis les kystes. J'avais des regles plus ou moins regulières et pas d'ovu sur la courbe de tempé.
Depuis l'arrêt de pillule; hirsutisme, ++ que je me suis decidé a soigné avec le laser (plus moyen de voir ca dnas la glce tous les matins pour me rappeler l'absence de bébé)

trois mois sous surgetone pour reposer mes ovaires et mes kystes avaient diminué++, clomid n'a rien fait a part tripler la taille de mes ovaires, du coup 2 mois de luthenyl pour repos et injections qui n'ont toujours pas eu d'effet+ ah si mon premier follicule en plus d'un an genial non?


Merci les kystes
42 ans le mans 1525
moi c'etait il y a un peu plus de 2 ans maintenant...j'essayais d'avoir un bébé depuis un an et j'avais un peu peur d'aller consulter parce que je savais qu'il y avait un probleme...je n'avais mes regles que rarement depuis que j'avais arreté la pillule
alors voila depuis j'ai eu du clomid mais ça n'a rien donné et depuis quelque mois je n'ai plus rien...j'attends de voir ce que ça va donner en perdant du poids...parrait que les ovaires peuvent se "debloquer" tous seuls avec une perte de poids...j'espere que ça va etre le cas pour moi!
P
43 ans lutterbach (68) 1197
j'ai été diagnostiquée par mon gyneco quand j'avais env. 18 ans je crois.

je savais donc dans un coin de ma tête que le jour ou je voudrais un bebe, ce serait un parcours long et difficile.

et en 2001 lors d'un sejour a la martinique, j'ai continué a prendre ma pilule le soir au coucher donc avec 8 h de decalage.

et je suis tombée enceinte :roll:

cela n'etait pas prévu du tout, j'ai flippé, je n'ai fait un test que vers 3 mois de grossesse, je n'arrivais pas à réaliser.
ensuite cela a été le bonheur, mais sur le coup...

toujours est il que cette "pathologie" ne m'a pas empêchée d'avoir un enfant...

a+
marilyn
E
38 ans somme 42
quand j'etait adolescente j'ai commencé a voir des absences de regles sous pillule et ma gygy de l'epoque ma dit que c'etait a cause de la pillule, je ne me suis donc plus inquitété. apres 7 ans de contraception j'ai voulu tenté l'aventure de la maternité, j'ai donc arrêtr ma pilllulue en novembre 2005. mais la l'amenorrhée a persister, j'ai changer de gygy car j'en voulait un moins obesophobe !!!et cette nouvelle gygy ( qui au passage est geniale ) ma fait faire un chek up hormonal ou bilan pré conceptionnet. et c'est l'echographie pelvienne qui a permis de diagnostiqué des ovaires polykystiques billateraux et hypertrophié.
elle m'a donné du duphaston pour 6 mois en me disant que le seul risque etait la grossesse jemelaire ce a quoi je ne m'opposait pas.
ce mois ci est le cinquieme sous duphaston et malheureusement toujour rien...
mais je ne desespere pas. seul le destin connait l'avenir...
40 ans 78 3901
J'ai compris que j'avais des OPK sur VLR, après avoir lu certains posts sur l'hirsutisme... après m'être interrogée quelques semaines pour prendre rdv avec une gynéco. J'ai vu cette gynéco qui m'a fait un examen normal chez elle, et m'a prescrit du duphaston pour me déclencher mes règles et une écho pelvienne.
Le duphaston a bien fonctionné et lors de l'écho pelvienne, l'échographe m'a confirmé que j'avais bien des ovaires micropolykystiques.
Je retourne voir ma gynéco avec les résultats, pour elle aucun soucis, vu que j'ai à nouveau mes règles et la pilule. Déçue et inquiète qu'elle ne se fasse pas plus de soucis que ça, j'ai revu ma diet qui connaissait des endocrino et j'ai pris rdv avec un endocrino. Ce dernier a pris mes résultats et mon problème au sérieux.
Il m'a fait faire une nouvelle prise de sang pour faire un bilan plus complet et m'a donné un traitement à faire pendant 3 mois (metformine si je me souviens bien).
Maintenant, j'ai un cycle normal, mais j'ai pas continué mon traitement suffisemment longtemps pour que les effets soient durables...
39 ans Sud Ouest 3873
ben j'ai fait une écho hier suite à des saignements ininterrompus depuis plusieurs mois (+ règles irrégulières depuis toujours, et survenue d'une pilosité plus abondante récemment), et malgré qu'elle n'ait pas vu de kyste, l'écho m'a diagnostiqué un ovaire droit hypertrophié aspect en faveur d'un OPK...

donc je revois la gynéco lundi pour avoir plus de détails...
45 ans Ile de France 237
C'était debut 2004, quand on a commencé les essais bb, après l'arret de la pillule, mes regles étaient complètement irregulières.
Alors l'écho a revelé des tous petits kystes sur les ovaires, appelés kystes de stress.
J'ai été mises sous clomid, et j'ai eu de la chance, ca a marché au bout du 3eme mois.
Après l'arret de la pillule, pleins de poils ont poussés a des endroits inhabituels (notamment sous le menton )
Maintenant que je l'ai reprise ca va mieux ! (meme si je suis toujours tres poilue, duvet, joue, cuisses, ventre ...)
J'hésite entre l'androcur (mais il parait que ca fait grossir) ou bien le laser. Quand j'aurais un moment, je me renseigne.

A+++
Delphine
B
42 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
futmaman a écrit:
C'était debut 2004, quand on a commencé les essais bb, après l'arret de la pillule, mes regles étaient complètement irregulières.
Alors l'écho a revelé des tous petits kystes sur les ovaires, appelés kystes de stress.
J'ai été mises sous clomid, et j'ai eu de la chance, ca a marché au bout du 3eme mois.
Après l'arret de la pillule, pleins de poils ont poussés a des endroits inhabituels (notamment sous le menton )
Maintenant que je l'ai reprise ca va mieux ! (meme si je suis toujours tres poilue, duvet, joue, cuisses, ventre ...)
J'hésite entre l'androcur (mais il parait que ca fait grossir) ou bien le laser. Quand j'aurais un moment, je me renseigne.

A+++
Delphine


Si tu cherches un peu dans le forume santé, il y a un theme sur l'hirsutisme, je sais que j'y ai posté des reponses de dermato et les prix... sur les ttt
39 ans Sud Ouest 3873
hop bon moi aussi je rejoins le club des OPK...
:roll:

symptômes : saignements continus pdt plusieurs mois + pilosité accrue (et on pourrait rajouter + prise de poids)...
mais j'ai un bilan d'hormone normal...
voilà. :?
41 ans Luxembourg 100
Et une de plus dans le club des OPK... Moi non plus je n'ai pas de probleme hormonal distinct - prise de sang normale - mais bcp de signes secondaires...
Je me doutais qu'il y avait un problème dès la puberté mais comme bcp d'entre nous j'ai bien appris à culpabiliser vis-à-vis de mon poids et à le rendre coupable de tout (de négatif) qui m'arrivait... "en plus d'être grosse tu es poilue --> pas de petits copains pour toi" :roll:
C'est après une grossesse "surprise" que je n'ai pu garder que j'ai résolu de prendre le probleme à bras le corps. L'anarchie de mes règles m'avait fait croire que je ne pouvais pas tomber enceinte -- si au moins ca peut rassurer certaines d'entre vous, je faisais deja au moins 90 kg à l'époque ou je suis tombée enceinte...
Bon, passons sur cet épisode difficile de ma vie, maintenant nous voulons nous aussi "essayer" mais, après presque 2 ans d'androcur 1mg par jour + progestérone, il ne se passe RIEN DE RIEN là-dedans et j'ai peur de galérer un maximum pour tomber enceinte. A la dernière visite ma gynéco m'avait prédit au moins 6 mois d'attente.

Encore une fois la culpabilité me rattrape... J'ai arreté il y a un mois et je n'ai pour l'instant pas eu le temps ( ni le courage ) d'aller voir un gyneco. J'ai déménagé et je ne connais pas de gynécos ds les parages... J'ai peur, ayant parcouru pas mal de forums à ce sujet, d'entendre le traditionnel " perdez du poids, on en reparlera"... Il se trouve que je mange normalement, je n'ai pas de TCA et pourtant je gonfle à vue d'oeil.
Pour répondre (enfin, direz vous !) à la question, ma gynéco a detecté le syndrome d'un simple coup d'oeil à mon menton ... Le test hormonal s'est avéré normal, mais hélas le traitement qu'elle m'a donné, d'après ses propres mots, m'a fait l'utérus comme le désert de Gobi :(
Je n'ai pas eu d'echo pelvienne, d'examen plus approfondi. Mais mes symptomes sont clairs.

Quant aux effets secondaires des OPK, j'en ai par dessus la tête mais ca vous savez toutes ce que c'est ...
41 ans lorient 41
je l'ai su en octobre 2005 quand mon ami et avons décidé d'avoir un enfant.
J'avais deja arrêté la pilule en aout 2005.
mais commej'ai des cycles irréguliers, j'ai été mis sous duphaston pour 10 jours. J'ai eu aussi des pertes en dehors des règles et c'est là que j'ai fais une échographie et qu'on a vu mes ovaires multikystiques.
D'après ma gynéco, il n'y a rien d'alarmant.
Côté symptômes, il est vrai que j'ai une pilosité plus abondante que certaines depuis l'adolescence (qui m'a beaucoup ennuyé et gêné) et depuis mes 14 ans (j'en ai 27), j'ai pris 20 kilos.
En avril et mai 2006, pas de règles donc de nouveau prise de duphaston et cette fois-ci clomid en plus. (pour 2 mois)
On verra ce que ca donne...

Par contre, j'aurais bien aimé faire un bian hormonal mais a chaque fois que j'en parle ma gynéco passe à travers....pfff
B I U


Discussions liées