MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hypocrisie de ceux qui crachent sur le by-pass

D
49 ans TOULOUSE 8
Bonjour, :x
je m'appelle Eric j'ai 36 ans et suis opéré depuis le 28 fevrier d'un
by-pass.
Je voudrais éclaircir certains points avec certains internautes qui n'acceptent pas que l'on  
dise que le by-pass c'est que du bonheur. Effectivement le mot bonheur est un peu fort mais les chirurgiens ne nous forcent pas à nous faire opérer et je pense que vous avez la mémoire courte.
Rappelez-vous les années de galère dans des régimes qui vous privent de tout et qui vous plongent dans une profonde déprime quelques mois après parce que vous avez tout repris.
Rappelez vous du regard de l'autre (collègues,clients,...etc..) qui font partie de cette sociètè de m...e ou vous devez être politiquement maigre ou dans la norme.
Rappelez-vous du regard des filles ou des gars lorsque vous voulez déclarer votre flamme et que vous avez honte de vous-même.
Avez-vous idée ce qu'est de vivre avec une maladie cardiaque (comme mon pére malade depuis l'age de 36 ans et grand cardiaque).
Avez-vous idée ce qu'est de vivre avec des douleurs articulaires journalières (moi même atteint d'une maladie génétique).
Je sais nous sommes dans une sociètè qui n'accepte plus aucune containte ;la sociètè du tout et tout de suite.
Mais ce qui est vrai c'est que cela ne relève pas du miracle cette opération mais il faut être reconnaissant que cette chance s'offre à nous (les gros !).
Sachez que pour moi les contraintes existent aussi mais je part du principe que le changement de vie est avant tout psychologique au moins à 80% et 20% de physique , j'ai rendu presque tous mes repas pendant plus d'une semaine, j'en ai parlé avec mon chir' il m'a prescrit de l'inexium mais cela améliorait un peu les repas mais ne réglait pas le problème ,après réflexion je me suis remis en cause et j'ai écouté mon corps et maintenant tout va bien! .
J'ai perdu 15 KG et j'ai retrouvé une certaine souplesse dans mon métier et ma vie ,je vais recommencer le sport ,le regard des autres commence à changer ,mes douleurs articulaires diminuent ,mon reflux gastrique (très important est pratiquement réglé) , pourvoir enfin essayer d'arrêter la clope sans avoir peur de grossir et je peux surtout me regarder dans la glace sans me dégouter.
Bien sûr les repas sont difficiles mais quand je fais les + et les - les + l'emportent et je suis prêt à accepter les contraintes d'une vie plus sereine sans avoir peur de regarder l'avenir.
Je suis désolé si mes propos peuvent blesser ou choquer mais les choses doivent être dites comme elle sont, si vous devez vous faire opérer cela ne sera pas tout rose tous les jours ,les risques existent, mais peser les + et les - et faites votre choix seul sans a priori .Cette vie vous appartient, c'est la vôtre et celle de personne d'autre.N'oublions jamais que notre passage est unique .Alors vivre bien ou frustré ,avec l'épée d'amoclès au dessus de la tête.
Merci
Ps: ma femme a été opéré d'une sleeve il ya maintenant 1an 1/2 (perte de poids 43 KG), de voir sa femme redenir une femme est un vrai bonheur .
:lol:
34 ans 4879
Ah parce que pour vous, avant son opération, votre femme n'en était plus une?!

Donc si je comprends bien pour vous obésité morbide= disparition du statut de "femme"???!

Puis je savoir ce qu'elle était pour vous avant sa perte de poids alors? Un animal une chose...?:evil:

Bonjour la mentalité!!! :evil: :evil:
46 ans Campagne Avesnoise 8546
A qui s'adresse ce topic?

C'est juste un coup de gueule, comme ça, sans destinataire particulier? Non parce que si tu t'adresse à VLR, c'est que tu n'as rien compris. VLR n'a rien contre le by-pass tant qu'on reste lucide sur ses risques, ses conséquences et qu'on ne l'imagine pas comme une solution miracle.
39 ans Toulouse 5609
Je ne sais pas trop pourquoi vous avez envoyé ce post mon p'tit monsieur mais venir nous faire l'apologie du bonheur de la minceur retrouvée...beh je crois que vous êtes pas à la bonne adresse!
Je plein votre femme qui, au lieu d'être encouragée et soutenue pour se sentir bien dans sa peau, a été reléguée au rang de non-femme à cause de son poids!!! et bien la non-femme que je suis et tous mes kilos avec moi on ne vous dis pas ce qu'on pense de vous!
D
49 ans TOULOUSE 8
RE
Ma femme je l'ai connu "grosse" et moi même "gros" ,mais je l'ai vu souffrir pleurer ne plus s'accepter ,être dégoutée de faire les soldes .
Je l'aime et je l'ai toujours aimé quel que soit son aspect physique, je l'ai toujours désiré ,mais je deteteste l'a voir s'ouffrir et se plonger dans une phobbie des kilos tous mes mots, mes intentions délicates, tout mon amour ne pouvait rien changer. Maintenant elle est redevenu heureuse mieux qu'au premier jour et notre vie a enormement changé .
Ne dites pas que pour moi les kilos sont un frein a la beauté j'ai toujours plus désiré une femme ronde qu'une maigre , mais je n'aime pas une femme en souffrance .
34 ans 4879
Bon chava alors, je retire ce que j'ai dit... :oops:

C'est dommage que votre femme n'aie pas réussi à s'assumer en tant que femme forte...la vie est tellement plus belle quant on s'accepte comme on est... :D

Enfin votre dernière phrase portait à confusion tout de même (j'aurais plutot dit "redevenir heureuse" que "redevenir femme") mais cela n'est que mon humble avis...
D
49 ans TOULOUSE 8
ce topic est juste un coup de gueule et ne s'adresse a personne en particulier les risques sont trés important pour le by-pass et je me permet juste de dire les choses comme moi je les vois .
Désolé si j'ai choqué.
D
49 ans TOULOUSE 8
effectivement

mais une femme est une personne qui s'ouvre vers les autres qui n'a pas honte de sortir ou de s'exposer ,qui n'ose même plus se confier tellement elle est en soufrance,qui s'écrase pour ne pas se faire remarquer . Une femme doit être raillonnante se sentir aimé cela doit ce voir sur son visage ,elle offre le plus beau cadeau a l'homme ,ses enfants, personne n'a le droit d'être malheureux a cause de son image ou du regard des autres.

PS: Mon by-pass etait plus médical que psychologique je m'acceptait a peu près mais risquait de gros problèmes de santé malgré un petit poids de départ (108kg pour 1m74)
C
47 ans 78 55
Bienvenue sur le forum Eric.
D
49 ans TOULOUSE 8
réponse à lychee

je ne fait pas l'apologie de la minceur je suis encore bien portant et compte le rester dans des proportions raisonnables .C'est a dire me mettre a l'abris de risques médicaux grave , je sais tout peut nous tomber dessus a n'importe quel moment mais diminuer les risques tient de ma responsabilité et de celle que j'ai vis a vis de mes 2 enfants et de ma femme.J'ai vécu avec un père qui est passé 6 fois sur la table (2 infarctus,2dilatations,1greffe cardiaque,2 pontage des carotides) savez vous seulement ce qui peut ce passer dans la tête d'un enfant qui voit partir son père et qui ne sais pas si il va revenir.J'aimerais que mes enfants ne vivent pas la même chose.Et je suis désolé si pour les hommes les risques sont plus important que les femmes .J'ai juste ouvert les yeux un jour sur notre avenir ,le mien et celui de ma famille,et j'ai tout essayé avant, nutritionniste pendant 1an 1/2 ,psychothérapie 1an 1/2 aussi avant de passer a la chirurgie et j'encourage tout le monde a faire de même ,si l'acceptation de soi même est invivable et les risques medicaux deviennent trop important.LA CHIRURGIE NE DOIT ETRE ETUDIEE QU'EN DERNIER RECOURS et non le miracle comme je le dis ci-dessus soyons conscient que les risques existent et sont important.
40 ans Ici et là-bas 3402
daddycool31 a écrit:

de voir sa femme redevenir une femme est un vrai bonheur .


J'ai lu le titre, j'ai lu cette phrase du coup j'ai pas pris la peine de lire ton post.

Cécile, une femme qui ne doit pas en être une selon tes critères.
56 ans 91 25732
Je n'ai rien vu de particulièrement choquant dans tes propos, à part deux choses.

La première, c'est que tu étais heureux de voir ta femme redevenir une femme parce qu'elle a perdu du poids. J'ai bondi, j'avoue ! Mais tu as expliqué après ce que tu voulais dire, alors je dirai juste que ce propos était vraiment maladroit.

La seconde est dans ton titre : hypocrisie de ceux qui crachent sur le by pass. Personne ne crache sur le by pass ici. D'ailleurs on ne crache pas, c'est pas poli ! ;)

Ce qu'on ne veut pas voir, c'est le by pass pris pour une méthode miracle pour maigrir ou pire, pour ne pas grossir, car hélas oui, il y a des personnes qui veulent un by pass alors qu'elles ont une dizaine de kilos en trop - voire moins - parce que c'est la solution pour ne pas grossir. Je ne serais même pas étonnée que dans un avenir proche, on apprenne que certains mannequins l'ont fait pour rester minces... Pour certains, certaines devrais-je dire, un by pass c'est de la chirurgie esthétique, ni plus ni moins. Heureusement ce n'est pas la majorité, mais j'en vois de plus en plus...

Ce qu'on ne veut pas voir non plus, ce sont les personnes qui sont aveuglées par leur perte de poids au point de ne voir que ça et de nier tout autre effet de l'intervention (prise de compléments alimentaires à vie, modification radicale de la façon de s'alimenter qui peut être plus ou moins bien vécue, modification de l'image de soi, perte de cheveux, perte de poids qui ne stoppe pas, haleine fétide, douleurs...). Tout ça existe, tout le monde n'a pas l'intégralité des effets secondaires, mais bien rares sont ceux qui n'en ont pas du tout.

Alors où est l'hypocrisie dans les propos tenus sur VLR à propos de la chirurgie bariatrique ? Il faut dire "oui vas-y youpi c'est que du bonheur, tu seras belle et ta vie sera tellement merveilleuse ! " à tout le monde ?

Moi je prétends que ceux qui sont hypocrites, ce sont ceux qui font croire que le by pass c'est la baguette magique et qu'il n'y a rien derrière, parce que derrière il y a un vrai travail sur soi. Ceux qui font croire que ça change tout seulement en positif. Le positif l'emporte - je l'espère d'ailleurs, sinon à quoi bon ? - mais il y a du négatif aussi et pour pouvoir décider objectivement de modifier sa vie par cette intervention, il faut aussi connaître le positif.

Pour le reste de tes propos, rien de choquant : tu l'as fait pour des raisons médicales, tu es conscient de tout ce qu'il y a derrière, tu ne dis pas que c'est un miracle, tu dis que c'est le dernier recours, tu ne nies pas les inconvénients et tu les contrebalances avec les avantages. On a le même discours, alors si on est hypocrites, tu l'es aussi ! ;) :lol:
D
49 ans TOULOUSE 8
merci de ta réponse elle me touche beaucoup et tu as surement raison au sujet de mon hypocrisie ,personne ne peut être objectif car chaque histoire set différente . Je tiens quand même a préciser qu'au sujet de la dernière phrase a propos de ma femme ,Je ne fais que rapporter ses propos ,elle pourrait venir témoigner elle même elle dirait la même chose ,après une prise de poids importante suite au 2ème accouchement de notre garçon elle ne ce sentait plus vraiment femme et ne le cachait pas,mes propos sont les siens et j'aurais dû la citer plutot que le dire moi même .
56 ans 91 25732
Elle est ta femme, elle est une mère, donc elle est une femme.

Que devrais-je dire moi qui suis aussi en surpoids et stérile en plus ? Je suis quoi alors ? :(

Cela étant je comprends ce qu'elle veut dire. Mais peut-être veut-elle dire qu'elle a retrouvé sa féminité ?

D'ailleurs si elle veut répondre elle-même, elle est la bienvenue naturellement ! :D
V
47 ans Suisse 29
Je suis en obésité morbide depuis des années.

J'ai pris ce poids suite à un gros traumatisme. J'ai été abusée sexuellement dans mon enfance.

La bouffe est, pour moi, la chose rassurante. Le truc qui fait que je me sens moins vide après avoir ingurgité.

Je sais aujourd'hui, après avoir posé un anneau il y a quelques années qui a été un réel échec mais surtout psychologiquement, car je n'étais pas prête. Le by pass oui je pourrais. Mais jamais, je ne le ferai.

J'ai pris conscience de beaucoup de choses. Dans mon cas, je suis paersuadée que ces opérations ne marcheraient pas surtout du point de vue psychologique. Je ne sais pas prête.

Alors j'ai entrepris une thérapie il y a 2 ans. Je fais beaucoup d'avance et gentiment je perds du poids.

Mon amie qui a pris 40 kg en 3 ans suite à une dépression. Qui a été aussi victime dans son enfance m'a parlé du By pass. Elle veut perdre. Je lui ai clairement dit que j'étais contre.

Pourquoi ?

Parce que sa prise de poids est d'origine dépressif. Elle me l'a dit elle-même, elle mange pour remplir. Alors ok, elle se fait opérer. Mon son problème de base sera toujours là. Que va-t-elle trouver pour compenser ? automutilation, tentative de suicide...Ou alors continuer de manger et risquer sa vie avec le by pass.

Je ne suis pas contre le by pass ou l'anneau. Mais avant de passer par là, il faut être clair sur l'origine de la prise de poids. Et dans le cas de prise de poids, suite à une dépression, il faut le problème à la base.
B I U