MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

se taillader les bras

41 ans 04 5576
Bonsoir,

un ptit SOS de plus dans la série. Le temps que mon taxi arrive et que je quitte le boulot.

Je n'ai pas l'impression d'aller mal en ce moment  
mais y a de sptits signes qui font que... je ne mange plus beaucoup( nausées, encore, même si ça s'améliore) et tout à lh'eure, je jouais avec un ouvre bouteille et je me suis "rendue compte", un peu après, que je me tailladais le bras. Ce n'est pas très profond, mais c'est assez marqué. Il n'y a presque pas de sang mais je m'interroge sur ma santé mentale :roll:

Je connais le phénomène des jeune suqi se tailladent (scarification ? je ne sais plus comment ça s'apelle) mais je sais que ça va. alors pourquoi ? ça vous arrive à vous de faire ça ? est ce qu'on doit commencer à se poser des questions et à essayer des camisoles quand on en arrive là ?
ou c'est juste un truc qu'on fait sans faire gaffe et quin ne prête pas à conséquence ?

Je sais plus. Je sais qu'il y a plein de trucs qui sont difficiles en ce moment, mais je ne vais pas mal, j'ai ri toute la journée avec mes collègues.

Qu'est ce qui ne tourne pas rond chez moi ?
37 ans affalée à côté d'une bière 533
Je n'ai pas vraiment de reponses au question que tu poses...

Je peux juste te dire qu'il m'arrive de me griffer les bras, c'est assez superficiel, enfin je ne peux pas appeler ça les taillader, mais j'aime bien avoir ce léger de frisson de la toute petite douleur de cette griffure.

Je pense pas que ce soit bien grave, du moment que ça reste des moments extrêmements isolés, je veux dire je fais ça que les 36 du mois, et c'est vrai que c'est un geste assez automatique on s'en rends pas bien compte de suite de ce qu'on fait.

Par contre si tu t'infliges des douleurs très fortes et que tu t'endommages vraiment les membres, genre cicatrice, marques qui se voyent plusieurs jours... Je ne sais pas trop quoi te dire...Si ce n'est arrivé qu'une fois à la limite, mais si ça arrive fréquement, il doit y avoir surement un problème ;)
42 ans ici et ailleurs 4571
je t'avoue que je pense qu'à ton niveau ce n'est pas trop grave une sorte de "passe temps" limite tic nerveux un peu comme se ronger les ongles... sans trop de gravité... pour l'instant ca serait principalement un leger mal etre qui te pousse à te griffer pour te secouer... mais fais quand meme attention à ne pas franchir les limites mon bras est un nid à cicatrices et ce n'est pas du plus esthetique... et sincerement je peux te dire que moi ca me manque de plus le faire... surtout en ce moment.

je le vis presque comme une drogue .... alors si tu sens que cela deviens ton cas, là preoccupe t'en... si tu ne recommences pas... respire ;)
25680
Le stress ma belle je dirais.
Tu sais parfois on accumule toutes sortes de petites tensions qu'on pense gérer mais qu'au fond on évacue pas.
Et puis à force, sans s'en rendre compte, ça finie par faire beaucoup ... trop !

Alors comme dis la succube respire :)
Trouves peut-être des nouveaux moyens d'évacués ton stress, repos, lecture, sport, papotage IRL ....

Et si ça s'arrête là n'en fait pas un fromage, tu travaillais tard apparemment, tu es stressée en ce moment, peut-être fatiguée c'est sans doute rien ;)

Et si tu n'arrives pas à te sortir ça de la tête, alors demandes de l'aide à un professionnel au moins tu seras fixer.
41 ans Bas Rhin 2894
Anne a tout dit....

Essaie de te détendre et de sortir avec des amis.

Si ça ne va pas mieux, peut être un professionnel pourra t être plus utile que nous derrière nos PC.

:kiss:
41 ans 04 5576
Merci.

Je me sens vraiment mieux en vous lisant, je commençais sérieusement à douter de nouveau de ma santé mentale.

Je vois ma psy samedi je lui en parlerai. Et j'ai prévu un long week end bien sympa aec copains à voir tous les jours et repos.

;-)

bisous à vous toutes
44 ans 785
Est ce que tu arrives à te souvenir de ce à quoi tu pensais en faisant ce geste?

Tu semble dire que tu taillaidais en pensant à autre chose (que tu risques malheureusement d'avoir oublié) vu que tu ne t'es pas vraiment aperçu de ton geste au moment où tu le faisais.
41 ans 04 5576
Mephistofelesse a écrit:
Est ce que tu arrives à te souvenir de ce à quoi tu pensais en faisant ce geste?

Tu semble dire que tu taillaidais en pensant à autre chose (que tu risques malheureusement d'avoir oublié) vu que tu ne t'es pas vraiment aperçu de ton geste au moment où tu le faisais.


J'étais devant mon PC en train de bosser, mais
- (1) on venait de m'apprendre que demain je participe au CE qui annoncera si je vais déménager à Aix en provence ou à chalon,
- (2) je venais d'avoir un coup de fil de la maison mère de ma boite pour un entretien d'embauche chez eux, ce qui me permettrait d'avoir une augmentation subtentielle de salaire et de rester à Paris. J'en ai parlé à mes deux chefs et ils avaient du mal à rester zen (l'un était un peu embêté mais restait calme, l'autre, qui est en vacances et avec qui je bosse souvent, qui est vraiment adorable, l'a vraiment très mal pris : il avait l'air complétement démoralisé).

Donc je suppose que je pensais soit au boulot, soit j'avais les boules d'avoir démoralisé Yves à ce point là.

Je sais que mon boulot est une source de stress mais c'est également une source de joie pour moi : je me sens utile, aimée, appréciée pour ce que je fais, à la hauteur. Il est palpitant, vraiment, et c'est souvent génial de bosser avec des gens reconnus internationnalement (dans notre petit domaine, hein, vous attendez pas à voir leur ou ma photo dans la press people :nananr: ) comme des experts mais qui te traitent d'égal à égale.
En plus, ma boîte a un fonctionnement vraiment très basé sur l'affectif : ils sont souvent plus proches de moi que ma famille, beaucoup d'entre eux sont des amis très chers. Ils prennent plus soin de moi que mes propres parents.

C'est vrai, je sais que j'en fais beaucoup pour eux, sans doute trop, mais ils me le rendent au quintuple.
1722
Je me tailladais...j'ai recommencé sous une crise de nerfs y a pas longtemps.

Pour ma part, je dirais que tu as inconsciement voulu te faire mal pour avoir fait du "mal" à tes collègues. C'est pourtant pas le cas, il est logique qu'une promotion soit super. J'ai peut être tors..

En fait, on a beau sourire etc ca veut rien dire, je pense pas que se soit forcément pas machinale bien au contraire. Simplement faut vraiment voir ce qui va pas en pensant aux choses les plus futiles à tes yeux et remonter petit à petit.

Voilà j'espère t'avoir un peu aidé quand même.
44 ans 785
En tout cas, y'a de la culpabilité...
Peut être liée au sentiment de dette associé à des vélléités pas forcément conscientes ou réprimées d'émancipation.

A suivre...
A
36 ans Nice 21965
Izumi a écrit:
Je me tailladais...j'ai recommencé sous une crise de nerfs y a pas longtemps.

Pour ma part, je dirais que tu as inconsciement voulu te faire mal pour avoir fait du "mal" à tes collègues. C'est pourtant pas le cas, il est logique qu'une promotion soit super. J'ai peut être tors..

En fait, on a beau sourire etc ca veut rien dire, je pense pas que se soit forcément pas machinale bien au contraire. Simplement faut vraiment voir ce qui va pas en pensant aux choses les plus futiles à tes yeux et remonter petit à petit.

Voilà j'espère t'avoir un peu aidé quand même.


je pense que c'est ca aussi, tu te punis de faire du mal aux autres

tu as deja eu des problemes par rapport à ca? tu as deja tenté de te scarifié plus jeune?
41 ans 2883
C'est peut être aussi une façon de te raccrocher au présent. ça a d'ailleurs marché, tu as arrété de penser au futur pour te concentrer sur ton bras.

Dans tous les cas, je ne pense pas que tu deviennes folle. Plus jeune, je me faisais des blessures dont j'ai encore les cicatrices. J'exprimais par ce biais mes émotions que je ne pouvais exprimer autrement, verbalement. Notamment parce qu'on me mettait une forte pression sur les épaules, de par mes parents, et jamais ma santé mentale n'a flanché.
Peut être est-ce la même chose pour toi, vu que beaucoup de gens attendent de toi.
33 ans Paris 15 ème 203
Bonjour,
Mon bras est rempli de cicatrices, cela se produit que rarement mais surtout quand je suis extrement en colere :evil: contre moi quand je fais souffrir les gens autour de moi et que je n'arrive plus à surporter mon comportement et alors je passe à l'acte, mais je ne suis plus moi meme à cet instant.
Après je retrouve un certain bien etre que je ne peux expliquer.

Je dirai que je transfere mon mal interieur par une violence envers moi qui m'evite de m'en prendre aux personnes autour de moi.
A
37 ans aisne 10
t'en fais pas thetoad , tu ne te taillade pas .
je parle en connaissance de cause et d'après ce que tu dis , ce n'est vraiment mais vraiment pas le cas

t'en fais pas , te prends pas la tête

bises ;)
S
31 ans 05 3
il faut que tu reagis c'est important !! moi je me suis brulée les deux avant bras il y a deux ans !! tu commence par une petite brulure et tu fini par aller trop loin et a etre marqué a vie !
sachant de plus que je trouvai ca honteux les quelque personne que je connaissait qui avait recours a se genre de punition !
moi ce n'etait pas un appel au secour comme on pourrai le croire c'est une liberation de la douleur mental par le douleur phisique ca fait du bien mais ca finira pas se retourner contre toi !!!
B I U


Discussions liées