MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

[ Ca se discute ] Les femmes dans les cités

U
37 ans Chartres 1193
Coucou,
Alors voilà, j'ai regardé cette émission hier et j'aurai voulu connaître vos réactions pour ceux qui l'ont vue.
Pensez-vous que le déclin de l'image féminine dans les citées date de seulement  
quelques années ? Quel est son origine à votre avis ? Que faudrait-il faire pour que cela change ?
Comment avez-vous trouvé les propos et/ou réactions sur le plateau ?
Est-ce que certains d'entre vous ont des expériences de cité différentes que celles de l'émission ?

Bon j'arrête là mes questions et je vous laisse répondre :D
49 ans 2024
Ca m'a mise dans une belle rage que de voir la réaction de mômes de 12/14 ans quand ils parlent de leur mère comme si elle ressemble à une pute sous prétexte qu'elle s'habille sexy. Ca me bouffe de voir ces mômes paumés qui prennent les paroles de leurs "potes" pour paroles d'évangile. Dégouttée de voir comment dans certaines cités cela se passe. J'ai vécu dans une cité pendant mes 7 premières années, c'était hyper calme. Quand nous en sommes revenus 7 ans plus tard, c'était déjà le dawa. Mais les gros problèmes avec les délires des mecs sur les filles/femmes sont arrivés que vers 95 environ.

Ce qui me tue, c'est que même des gens qui ne te connaissent pas te font une réputation sulfureuse sous prétexte qu'une fois tu étais bien mise de ta personnes et que tu partais avec un gars (Connards c'était mon frère !!!).

Je n'apprécie pas du tout cet état de fait et je suis entièrement d'accord avec la jeune femme qui à tapée le mec là ou il se sert du machin pour faire des mômes. Les mecs ont le droits de baiser à couilles rabattues, de faire des tournantes (mais bien sur, ça fait très viril de violer une fille/femme avec les copains pour voir qui va tenir le plus longtemps sur elle et l'entendre hurler de souffrance, quand elle n'est pas devenue complètement apathique parce que choquée) mais en plus c'est encore de la faute de cette petite péronelle, elle provoque avec ses tenues !!! :evil: Mais les femmes n'ont même pas le droit de se sentir féminines dans leurs tenues, elles sont de suite cataloguées comme putes.

Certains gars devraient peut-être balayer devant leur porte avant de poser des jugements de ce genre, cela nous ferait des vacances. Je souhaite de tout coeur que mes mômes ne réagissent jamais comme ça (quand j'en aurais) parce que la, je vous jure qu'il y aura une sacrée guerre entre nous !

Hibisseu calmeu toua !!!

Désolée :oops:
31 ans 830
J'allais au collège à Melun avant. C'est une zone qui "grouille" de jeunes pas très honnetes et souvent mal intentionnés. Lorsque j'allais prendre mon bus les soir d'hiver, la nuit tombée, je me faisais toujours enquiquiner (et c'est pu dire) par ce voyous. Jusqu'au jour ou Zorro est arrivé (un garçon grand et fort du lycée d'à côté). J'ai eu beaucoup de chance sinon je ne sais pas où je serais aujourd'hui... Tout ça pour dire que les cités, je n'y ai pas vraiment vécu mais je connais bien... J'admire ces femmes qui arrivent à se faire respecter. Je plains celles qui en revanche, n'y parviennent pas...
Tendresses,
Rébecca
31 ans 830
Reina a écrit:
J'allais au collège à Melun avant. C'est une zone qui "grouille" de jeunes pas très honnetes et souvent mal intentionnés. Lorsque j'allais prendre mon bus les soir d'hiver, la nuit tombée, je me faisais toujours enquiquiner (et c'est pu dire) par ce voyous. Jusqu'au jour ou Zorro est arrivé (un garçon grand et fort du lycée d'à côté). J'ai eu beaucoup de chance sinon je ne sais pas où je serais aujourd'hui... Tout ça pour dire que les cités, je n'y ai pas vraiment vécu mais je connais bien... J'admire ces femmes qui arrivent à se faire respecter. Je plains celles qui en revanche, n'y parviennent pas...
Tendresses,
Rébecca

les soirs*
peu dire*
ces voyous*
<<< pitite parenthèse après m'avoir relue... désolée !! bon ok je file :arrow:
37 ans Nancy Vannes 3418
Le problème majeur dans l'histoire, c'est que ces comportements s'étendent à tous les jeunes aujourd'hui de plus en plus. Avant, les tournantes étaient "l'apanage" des classes très pauvres de jeunes paumés qui se créaient une idée, pas bonne, je ne dirai jamais le contraire, ainsi que d'une classe de fils à papa gâtés pourris qui estimaient que les femmes étaient des objets disponibles selon leur volonté. LE truc, c'est que les fils à papa, ben ils ont les sousous de papa pour étouffer le problème, les jeunes de cité, non.
Hors, d'où vient la mode aujourd'hui ? Des cités. TOUTES les classes sociales aujourd'hui copient la mode des cités, et cette mode est aussi bien vestimentaire, linguistique que comportementale. Si les médias véhiculaient un peu plus les actions positives des cités, ce serait génial, meis ils véhiculent les comportements à problèmes: violence envers la femme, délinquance, irrespect, etc ......
Du coup, forcément, à qui on fait porter le chapeau ? Aux jeunes des cités qui voient revenir une image de mépris de la femme des classes sociales plus élevées, image que certains de leurs "congénères", médiatisés dans leur connerie, ont fait passer. On boucle. La violence dans les cités, ça fait parler, le phénomène d'amplification de la violence par les médias, ils n'en parleront pas.
C'est toute une image de revalorisation de la femme et de l'autre en général qu'il faudrait faire parvenir à ces jeunes. Mais, les médias n'en ont pas envie, ces jeunes-là s'imaginent avoir un "styme" et n'ont pas forcément la possibilité d'être touchés par cette tentative. C'est dégueulasse, c'est immonde mais je trouve que les médias, ben ils nous aident pas beaucoup à changer les choses.
Je ne parlerai pas du phénomène d'"Eden d'avant" qu'on observe chez beaucoup de deuxième génération d'immigrés (d'origine turque pour les plus "revendiqués") qui est aussi un stimuli à la régression de la place de la femme dans les cités.
38 ans Beloeil/Québec 211
Je suis tout à fait d'accord que les médias manipulent les gens et donnent "la" version des choses qui les arrangent.

Cependant pour avoir vécu dans plusieurs cités différentes pendant 13 au total. Et bien on peut malheureusement dire que c'est loin d'être faux toute les violences qu'il y a perpétuée par les jeunes. Beaucoup ferment les yeux et font semblant que tout va bien, ou cherche le probléme là où il ne faut pas.

Moi je trouve désolant tout ces jeunes des quartiers qui passent leur temps à trainer dans la rue attendant seulement le passage de quelqu'un pour l'asticoter voir l'emmerder.

Ces mêmes jeunes toujours en groupe qui regardent le monde passer avec un regard fixe et haineux, comme si ils voyaient un être humain pour la première fois de leur vie....

Que dire également à propos des parents qui laissent leur jeunes de 3 ans dans la rue trainer, sans surveillance, sans protection, des jeunes qui plus tard n'auront aucun reperes.

En tout cas je me contente de relater ce que j'ai vécu et observé et franchement c'est malheureux à dire mais la situation est pas prête de s'arranger....

:(
36 ans Bruxelles, Belgique 607
j ai été globalement assez decue de cette emission,j ai grandi ds une cité et je suis plus que fiere d avoir vecu ds la diversité...j ai demenagé ds un coin paumé au fin fond de la belgique(j etais ds le 77) et c est a cet endroit ke j ai decouvert le racisme,la stupidité,et la vrai difference de classe sociale(tous des fils a papa)la premiere question k on m a posé en arrivant c etait ce que faisait mes parents ds la vie...
dans ma cité,faut croire que j ai eu de la chance,mais ya jamais eu de viol,de racket ou autre...on etait tous solidaire,tous ds la meme merde,les plus grand sermonnait en permanence les plus petits,et en tant que fille je n ai jamais eu de problemes...il faut dire que je n etais pas extremement feminine au debut mais kan l age de la drague est arrivé,je me faisais deja respecter depuis kelke tps et mon image est restée dc je pouvais mettre ce ke je voulais(en restant descente)
quand on fait parti d une communauté,meme malgré soit,il faut s integrer!!!si tu sais ke tu vas te faire emmerder si tu rentre en mini jupe,ben tu met pas de mini jupe!!!
moi ca m enerve les filles ki s habillent comme des p*** et ki viennent ensuite se plaindre...faut assumer ou demenager!!
voila c etait mon pti coup de gueule ;)
mooofaya a écrit:

quand on fait parti d une communauté,meme malgré soit,il faut s integrer!!!si tu sais ke tu vas te faire emmerder si tu rentre en mini jupe,ben tu met pas de mini jupe!!!
moi ca m enerve les filles ki s habillent comme des p*** et ki viennent ensuite se plaindre...faut assumer ou demenager!!
voila c etait mon pti coup de gueule ;)


Bonsoir,

Ah bon, et porter une mini-jupe, c'est s'habiller comme une pute ? Ca correspond obligatoirement à de la provocation ? Tu parles d'intégration.... quelle intégration ? De quelle communauté ? De celle qui ne veut pas que la femme montre un bout de chair autre que celle que son visage ?

Ceci n'est aucunement du racisme (d'ailleurs, merci de lire la définition du racisme dans un dico), mais je sens pointer de l'intégrisme. Me semble pas que le prophète ait dit qu'il fallait couvrir de la tête aux pieds les femmes.
Combien de femmes se battent dans les pays menés par la poigne des intégristes pour ne pas porter ce qu'elles appellent "la honte", ce voile qui les empêche de vivre ?

D'ailleurs, l'intégrisme n'est pas que musulman. Il est aussi chrétien catholique, s'excerce sous d'autres formes... mais, étonnament, je ne trouve pas de dénigrement de la femme ailleurs que dans cette façon de considérer la femme comme un bien, un produit, qui se pratique dans l'extrêmisme coranique.

Pour revenir au ujet, je n'ai pas vu l'émission, parce que je ne regarde pas la télévision. D'après ce que je lis, qui est développé ici, c'est de la faute des filles si elles sont victimes des tournantes. Il me semble que dans la loi du talion, pratiquée par ces personnes qui s'adonnent à ses pratiques répréhensibles, on coupe la main qui a servi à dérober au voleur... Si j'applique ceci, dans ce cas, il faut couper la zigounette des mecs qui s'amusent. Puisque la fille a voulu se faire sauter, hein... de par son attitude et sa tenue... putain, ça me colle la gerbe ce type de raisonnement. Equarrissage pour ce genre de personnes qui agissent de la sorte.

A bientôt
49 ans Belgique 3287
Me balladant récemment rue St-Denis à Paris, j'ai trouvé les travailleuses du sexe bien plus élégantes que les femmes de la rue... et j'ai des copines qui se sont faites violer en survet gris alors qu'elles n'ont pas une forte poitrine... Pour de la racaille violeuse, un trou est un trou et que ce soit à la campagne ou dans une cité, il n'est pas normal que des femmes aient peur...
56 ans 91 25732
Je regarde assez peu la télévision. Je vis dans une petite cité de banlieue relativement sans problème mais je cotoie quotidiennement des quartiers dits "sensibles" (Pyramides à Evry, Tarterets et Montconseil à Corbeil).

J'ai aussi constaté des changements au fil du temps, depuis les années 95-97, période durant laquelle les filles dans les cités ont commencé à avoir des problèmes (pas le droit de sortir, pas le droit de parler, pas le droit de s'habiller d'une certaine façon, agression par les mecs de la cité voire par leurs propres frères...).

Mon mari (d'origine algérienne) a sa famille qui vit dans un de ces quartiers difficiles (il y est né d'ailleurs) et nous allons les voir très souvent. Jusqu'à maintenant jamais nous n'avions eu de problème. Mon mari faisait partie des "anciens" de la cité et jouissait d'un certain respect. J'ai même été étonnée d'y être connue moi aussi...

Mais les choses changent inexorablement... Mon mari me dit qu'à l'époque ce n'était pas rose tous les jours mais qu'il existait tout de même une forme de respect qui est en train de disparaitre totalement. Et les éléments les plus durs sont souvent les plus jeunes. Peu à peu s'est instauré un "monde" à part avec ses codes, sa façon de s'habiller, ses références, son langage, ses frontières, ses rivalités...

Nous voyons fréquemment l'été des enfants de 5-6 ans dehors, désoeuvrés, vers 23h. Un jour j'ai demandé à une petite fille de 8 ans, accompagnée d'un petit de 3 ans à peu près, ce qu'elle faisait dans la rue à cette heure là. Elle m'a répondu "mes parents sont au cinéma et ils ne veulent pas qu'on fasse des bêtises dans l'appartement..." :?

Alors d'où vient le problème ? Précarité ? Chômage ? Absence de mixité sociale ? Laisser-aller général ?

Et pourtant que de richesses dans ces cités. Des gens formidables aussi, humains (comme cette femme marocaine que je connais qui nourrit 2 enfants qui ne sont pas les siens le midi parce que leurs parents n'ont pas les moyens de payer la cantine et "parce que tu comprends un enfant il faut que ça mange, alors nous on est six mais y en a bien pour huit" sans jamais un remerciement...) des gens qui ont des idées, qui aiment leur quartier et qui veulent s'en sortir et que les autres s'en sortent.

Et pour terminer mooofaya, tu as sûrement raison. Une femme qui se fait violer c'est sûrement sa faute. Ca lui apprendra à s'habiller correctement. Et à se taire. Et à comprendre que seul celui qui a un truc qui pend entre les jambes a le droit à la parole et au respect. Mais quelle idée elle a eu d'être femme dans un endroit fait pour les mecs, je te le demande ? :evil:

C'est ça l'intégration ? Obéir à la loi du plus fort, du plus con qui gueule le plus fort au nom d'un sacro saint "respect" alors qu'il ignore jusqu'à la signification de ce mot ?

J'ai l'impression que tu as loupé un épisode ma fille. On est au XXIe siècle. L'esclavage a été aboli en France. Les femmes ont des droits. L'évolution des moeurs ça te dit qq chose ? L'évolution tout court ? Le progrès ? La liberté ? Ce sont les raisonnements comme les tiens qui m'inquiètent le plus...
F
41 ans 92 356
Moi j'ai grandi en cité et j'éprouve toujours un violent malaise devant ce type d'émission. On n'y parle seulement de ce qui ne va pas bien, on ne parle jamais de ceux qui s'en sortent, de ceux qui se tuent à enchaîner boulot sur boulot depuis qu'ils ont 16 ans et qui font des études parallèlement, de ceux qui deviennent journalistes, avocats, profs, médecins, et pourtant je vous certifie qu'il y en a. Quand tu grandis en cité soit tu es une racaille cap' des pires exactions, un déchet capable de frapper une femme et de martyriser son enfant parce qu'il les croient Juifs (cf une certaine Marie) ou un violeur potentiel... Et tout le monde trouve ça normal, tout le monde le croit. Personne ne s'interroge sur ce que deviennent les autres. Ceux là deviennent des fantômes, entre la honte de venir de là, et la rage de s'en sortir et de ne plus être assimilés à "ça".
Il existe c'est vrai en cité des gens qui ne croient plus en rien, qui ont un comportement nihiliste mais ils sont minoritaires. On fait toujours plein de tintouin de ceux là. Je voudrais un jour me reconnaître dans le tableau qu'on dépeint de la cité.
Je n'ai pas le regard fixe et haineux, je réussis plutôt bien mes études, je ne me suis jamais faite violer, mes parents m'ont éduqué. Je suis d'accord sur le fait qu'il faille punir et dénoncer les tyrans qui entravent les femmes, qui maltraitent les voisins, qui manifestent même du racisme pour ceux qui ne sont pas comme eux... Et bien que sur ce forum la culture positive des cités soit honnie, comme le rap (club des "Ratés A Profusion" selon l'expression dont doit-être très très fière une forumiste) je vous invite à écouter la chanson qui s'appelle "la preuve par trois " des Saian Supa Crew qui je vous jure ne prône ni le racisme, ni la violence ni un machisme primaire. J'espère que les médias se rendront compte du mal qui font à ceux qui ont le "faciès" cité, mais ne rentrent pas dans la grille établie. Je le vis tous les jours. Et pourtant j'excelle dans la pratique du français, je m'habille classique, je ne crache pas par terre. J'ai mal quand je lis des choses comme ça... Et pourtant c'est ma situation qui est banale, pas celles des désoeuvrés que je refuse d'appeler racailles. C'est le nom qu'ils se donnent et plutôt que de stigmatiser, il devrait informer sur le respect qu'ils n'ont même plus pour eux-mêmes.
S
36 ans bxl 87
bon,ben on m attaque alors je reponds...pour tous ceux ki n ont rien compris a ce ke je voulais dire et ki font comme si j etais ben laden...il faut que je vous explique une chose:c est vrai que,c est regrettable que tout le monde ne puisse pas se promener a poil ds les rues sans que les gens se retournent,c est degueulasse qu une povre fille qui s habille en bikini ds la rue se fasse insulter,je suis d accord le monde il est pas beau...evidemment ce serait genial si tout allait tjs bien,MAIS LA VIE C EST PAS CA!!!!je suppose ke tu n as jamais vecu cette situation et ke tu ne fais ke repeter ce ke tu entends a la télé,mais moi je conseille au filles des cités de s habiller plus sobrement pour eviter tous ces problemes,concretement,une fille se fait insulter ds la rue(ds une cité)selon toi comment doit elle reagir??gueuler en retour??une droite est si vite arrivée...je ne dis pas ke c est bien attention,je deplore tout a fait ce genre de comportement ,mais ca existe,et a moins ke la terre ne change,il faut se proteger!!!
au fait jean-marie(metalwarrior),ne vient pas parler de ce que tu ne connais pas..."l extremisme coranique"?????qu est ce que c est que cette m***on n utilise pas ces expressions la!!!je ne suis pas musulmane mais j ai lu le coran plusieurs fois(eh oui je m etais mis en tete de faire de la theologie...)et je n ai pas lu une once de denigrement envers la femme,elle est l egal de l homme ,et tres peu de femme musulmane sont malheureuse de porter le voile(seulement celles qu on mediatise...comme c est bizarre...)la femme ds l islam serait considérée comme un bien,un produit?????? :shock: franchement,je sais pas ou t as pu voir ca a part a la télé...
autre chose,je n ai jamais dit que c etait de la faute des filles si elle etaient victimes de tournantes!!!ca peut arriver a n importe qui quelque soit ses vetements ou sa maniere de vivre,pour en etre victime il suffit d etre au mauvais endroit au mauvais moment...
2309
mooofaya et sarrah sont la seule et même personne ? Sinon, je ne comprends pas l'intervention de sarrah...
Sarrah, tu devrais bien relire les messages que tu attaques... Je pense que tu verrai tout de suite qu'il y a eu un mal entendu...
S
36 ans bxl 87
Lil'Kitty a écrit:
mooofaya et sarrah sont la seule et même personne ? Sinon, je ne comprends pas l'intervention de sarrah...
Sarrah, tu devrais bien relire les messages que tu attaques... Je pense que tu verrai tout de suite qu'il y a eu un mal entendu...



:lol: en effet c est un malentendu,je croyais ,et je ne sais pas pourkoi ke le message de metalwarrior m etait destiné(peut etre parce qu a chaque fois ke je post je me fais remballer...)et j avais posté hier un message ki a été supprimé...moofaya désolé d avoir repondu a ta place!!je retire tout ce que j ai dit!!! :oops: :oops: :oops: :arrow: :arrow:
2309
Sarrah, aucun message n'est jamais supprimé sans que l'auteur en soit informé. Les modérateurs et administrateurs ne sont pas des dictateurs.De plus, les similitudes entre le profile de Mooofaya le tien sont assez parlantes...
B I U