MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Adoption

35 ans Montréal 1666
Oui Marie, c'est malheureusement le risque qu'on prends avec l'adoption en banque mixte. Les enfants peuvent être adopté dans plus de 90% des cas (je ne me souviens plus du  
chiffre exact), mais il arrive aussi que le parent revienne. Il a toutefois un temps assez limité pour le faire. C'est plus rapide mais plus risqué. Je me dis toutefois que c'est mieux pour l'enfant que d'être balloté dans des familles d'accueil avant d'être officiellement adoptable. On sert donc de famille d'accueil pour un enfant à haut risque d'abandon avant de l'adopter. Ce système fonctionne très bien ici et c'est très bien pour les enfants. Et je me dit que dans le plus triste des cas, l'amour donné n'est pas perdu! Certains peuvent supporter cette idée, d'autres pas...

En adoption régulière, l'enfant qu'on nous confie est immédiatement adoptable, sans risque de devoir le laisser repartir...
50 ans 14650
Je pense c'est ce que nous appellerons en Anglais "Fostering" non ? Tu peux etre des Foster parents ?

Si c'est ca je connais pas mal de personnes qui l'on fait en Angleterre et je trouve que c'est un excellent idée. ;)
35 ans Montréal 1666
Je crois que le fostering est davantage comme nos famille d'acceuil, qui prennent chez eux des enfants de l'état...
50 ans 14650
Vertige a écrit:
Je crois que le fostering est davantage comme nos famille d'acceuil, qui prennent chez eux des enfants de l'état...


Ah car c'est avec l'oppertunité de les adopter mais peut etre ce n'est pas pareil :?
35 ans Montréal 1666
Les familles d'accueil ont aussi la possibilité d'adopter mais pour la banque mixte, il est presque sur que les bébés seront adoptable et on peut les avoir dés la naissance...

C'est peut-être semblable à l'Angleterre, je ne sais pas!
W
51 ans france 14
trisss a écrit:
je ne suis pas sure qu'il faille essayer de convaincre un conjoint récalcitrant à l'adoption. On risque de lui faire accepter une situation qu'il n'aura pas forcement vraiment voulu.

Le mieux c'est de l'informer, de répondre ou faire répondre au mieux à ses interrogations et de le laisser choisir en son ame et conscience car comme tu l'as si bien dit c'est une "decision qui se prend à deux".


bonjour
je tombe sur votre post ( je suis un homme) et je voulais vous remercier pour ce que vous écrivez là, et sur la façon dont vous voyez les choses. Moi, mon avis n'a pas été pris en compte ( voir votre autre page http://www.vivelesrond.../viewpost_2572872.htm#2572872) et je peux dire que c'est une catastrophe quand les choses se passent comme ça, pour tout le monde. il faut dire que quand une femme veut adopter, et qu'elle subit, comme c'est souvent le cas, un traitement pour les fiv, cela la rend extremement fragile et sujette a la depression. je pense que beaucoup d'homme finissent par accepter, par amour, pour ne plus voir leur femme ou leur amie, et forcément leur couple, tomber dans la depression.
j'ai un exemple que j'ai raconté sur un autre forum, de quelque chose qui est arrivé a un de mes meilleurs amis. et qui vaut la peine de reflechir.
ici, en vous lisant, je ne vous sens pas dans le souhait de pousser jusqu'au bout un homme a accepter. j'ai lu sur d'autres forums des phrases comme " mais quand donc acceptera-t-il, quel egoiste !" alors que le probleme, je crois, c'est plutot de prendre tous les risques, pour l'enfant, que cela se passe mal. Il a deja un départ difficile, il faut penser à lui aussi, et en effet, etre sur de la qualité de l'accueil du coeur qu'on pourra lui donner. Mon ami, donc, ( on ne parle pas sur ce poitn precis d'adoption, mais on le rejoint) était marié, et avait déjà une fille, d'environ 15 ans, quand sa femme a voulu un autre enfant. Lui n'y était pas pret, et ne le souhaitait pas. ils avaient toujours été un couple soudé.
et ne se sont pas mis à se fâcher l'un avec l'autre, ils ont été tres forts et intelligents. Mon ami a proposé à sa femme, qui était vraiment dans ce désir profond, de se séparer, sans pour autant tout casser, pour qu'elle trouve un homme qui aurait ce désir aussi. elle l'a fait. ils ont divorcé, elle a trouvé l'homme qu'elle voulait, et elle a eu un enfant avec lui. le divorce s'est tres bien passé, en amis, qui, s'ils ne sont plus amants, s'aiment encore avec le coeur, et il n'y a pas eu de question de pension alimentaire.
il est important de noter que cet ami était le frere de mon épouse, qu'il a vu notre expérience, et qu'il a compris les dégats que cela causait. Il n'a pas voulu les reproduire, et il a eu raison.
Aujourd'hui, sa grande fille est tout a fait heureuse et equilibrée, il n'y a aucun probleme. La seule chose qui reste saombre au tableau, c'est que mon ami est clibataire depuis deux ans, maintenant, et qu'il n'a pas trouvé d'autre compagne. cela lui pese parfois, et je trouve ça triste. parce que c'est vraiment une personne de valeur, riche de coeur, un as de coeur. evidemment, je ne fais pas ici un appel du pied pour qu'une femme aille le trouver, juste pour dire que les femmes devraient chercher à trouver les as de coeur.
ils existent !

je vous souhaite à toutes de trouver le bonheur que vous cherchez.
W
A
38 ans 4
la decision d'une adoption se prend a 2,on ne se lance pas par hasard dans une telle aventure.
merci
B I U


?>