MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Pacsés mais "chacun vit de sa paye"...

46 ans strasbourg 6049
juste pour info : le rsa est pris en compte sur les revenu du foyer ainsi que les apl. pourquoi je dis ca? parce que moi en coloc avec une  
amie et n'ayant pas de contrat de coloc, ils ont considéré que ct un couple (bien entendu je dormais dans mon lit et mm au salon derrière des étagères, je leur aie mm demandé de venir chez moi vérifier!!) et m'ont retiré toute allocation pendant 18 mois jusqu'à ce que je prouve que nous étions en location l'une te l'autre ce qui a amené à une sous location, ce qui était légal dans le code de la caf.

donc le fait que vous ayiez des comptes séparés, que vous soyiez pacsés, mariés ou rien du tout, la caf ben elle s'en fout... moi la dame de la caf quand j'ai ralé pour dire que je voulais juste être honnête en déclarant ma coloc elle m'a dit : "ben fraudez! pourquoi vous déclarez ca?"
oué bel exemple...
32 ans 1248
Non en fait je disais pas qu'elle devait prendre en charge la moitié des charges sans salaire, mais qu'une participation, même symbolique serait bienvenue à mon avis. ça aiderait mieux à faire passer la pilule que de demander à l'autre de tout prendre en charge (surtout si cet autre est à la base très réticent).. dans le genre: on est en situation de galère, tu fais un effort mais j'en fais aussi un en prenant un peu dans mes économies.

En Suisse pour certaines prestations sociales on prend clairement en compte les éléments de fortune car la capacité économique d'une personne englobe ces éléments.. je trouvera d'ailleurs injuste que les personnes qui n'ont actuellement pas de travail mais de gros comptes en banque perçoivent ces aides sachant qu'il y a des personnes qui certes travaillent mais qui ont un tout petit salaire.

Mais bon on va pas faire de la politique hein :) Ce n'est que mon point de vue, je ne cherche pas à me faire l'avocat du diable mais à aller peut êre un peu du côté des compromis ;)
C
31 ans 66
Nous sommes mariés, et nous n'avons surtout pas de compte commun.
Chacun gagne sa vie comme il l'entend, il gagne beaucoup plus que moi, mais je "travaille" à le rattraper!

Malgré le fait que nous n'ayons pas de compte commun nous sommes très partageurs, dans le sens ou on s'avance mutuellement de l'argent qu'on se rend après.
Je n'ai pas besoin de permission pour utiliser son argent, mais par politesse et respect je lui demande son avis.
Nous nous sommes JAMAIS disputés au sujet de l'argent. Même quand j'étais au chômage, il assumait TOUT et même plus, et l'argent n'a jamais été source de conflit.


Pour ton compagnon, je trouve dérangeant le fait qu'il sache que pour toi cela n'est pas rose et qu'il ne se propose pas d'un bon secours.
Peut-être ne communiques tu pas bien avec lui, peut-être qu'il ne voit que la partie émergée de l'iceberg... As-tu essayé de faire passer le message autrement?
T'énerves-tu quand tu parles de ce sujet avec lui?

Quant au droit à d'éventuelles aides, je pensais qu'en te pacsant tu avais été mise au parfum par rapport à cela. C'est navrant de voir que l'on pacse des gens sans leur expliquer comment cela fonctionnera niveau administratif après. Et la France, l'Etat Français n'est pas une vache a lait qu'il faut traire dès que le vinaigre se fait sentir. On m'a appris à vivre sans oser espérer une quelconque aide financière et je suis encore vivante... Il faut simplement fournir plus d'efforts, être beaucoup plus réactive et ne pas s'appitoyer sur son sort.

Je souhaite juste rajouter que, tu exerces un métier assez prisé, garde d'enfant (?), donc je pense que tu retrouveras plus ou moins facilement un employeur, et que, c'est peut être ça qui ne fait pas sourcillier ton compagnon.
Une femme ayant des qualifications différentes et évoluant dans une branche embauchant peu voire pas aura beaucoup plus de mal à se remettre en selle.
Il le voit peut-être comme ça lui...
P
37 ans 1638
CendreDeLune a écrit:
Je souhaite juste rajouter que, tu exerces un métier assez prisé, garde d'enfant (?), donc je pense que tu retrouveras plus ou moins facilement un employeur

Ben ça ça dépend de là où elle habite. Il y a encore des endroits en France (ma commune pour ne citer qu'elle) où le chômage règne en maître, et par conséquent les assistantes maternelles sont légions.

CendreDeLune a écrit:
Il faut simplement fournir plus d'efforts, être beaucoup plus réactive et ne pas s'appitoyer sur son sort.

Je suis d'accord sur le fait qu'il vaudrait mieux prendre les aides sociales pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire un petit coup de pouce de la communauté dans un situation qui le requière, et non pas un dû inaliénable. Mais quand même, ta vision des chômeurs est bien péremptoire je trouve (pour ne pas dire insultante).

OxyJane a écrit:
Non en fait je disais pas qu'elle devait prendre en charge la moitié des charges sans salaire, mais qu'une participation, même symbolique serait bienvenue à mon avis. ça aiderait mieux à faire passer la pilule que de demander à l'autre de tout prendre en charge (surtout si cet autre est à la base très réticent).. dans le genre: on est en situation de galère, tu fais un effort mais j'en fais aussi un en prenant un peu dans mes économies.

En Suisse pour certaines prestations sociales on prend clairement en compte les éléments de fortune car la capacité économique d'une personne englobe ces éléments.. je trouvera d'ailleurs injuste que les personnes qui n'ont actuellement pas de travail mais de gros comptes en banque perçoivent ces aides sachant qu'il y a des personnes qui certes travaillent mais qui ont un tout petit salaire.

Mais bon on va pas faire de la politique hein :) Ce n'est que mon point de vue, je ne cherche pas à me faire l'avocat du diable mais à aller peut êre un peu du côté des compromis ;)

Ben tu vois, dit comme ça je suis d'accord avec toi ;) .
C
31 ans 66
Poupee_Russe a écrit:


CendreDeLune a écrit:
Il faut simplement fournir plus d'efforts, être beaucoup plus réactive et ne pas s'appitoyer sur son sort.

Je suis d'accord sur le fait qu'il vaudrait mieux prendre les aides sociales pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire un petit coup de pouce de la communauté dans un situation qui le requière, et non pas un dû inaliénable. Mais quand même, ta vision des chômeurs est bien péremptoire je trouve (pour ne pas dire insultante).


Je n'ai jamais émis un jugement envers les chômeurs, j'ai émis une vision de la vie et de mes principes propres à mon expérience, à mon vécu et à mon éducation.
On m'a souvent dit qu'il valait mieux se secouer les puces plutôt que d'attendre une éventuelle aide de la part de l'Etat.
J'ai une seule fois osé prétendre à une aide, ce fut l'APL. J'y avais droit, étant donné que mon loyer occupait 58% de mon salaire net mensuel et que je vivais seule, dans une surface faite pour une personne seule. Malgré mes demandes, mes appels, toutes mes requêtes sont restées sans réponse. J'ai du me débrouiller autrement, et trouver des idées pour m'en sortir.

Je considère le chômage comme un droit vu que je le cotise quand je travaille. Mais le mieux pour moi c'est d'éviter de l'utiliser! Je trouve assez déprimant et dégradant la recherche d'emploi... cette séduction permanente, parfois cette hypocrisie, cette impression d'être à la merci des patrons, tout cela me met mal à l'aise.
Je m'égare dans mes propos et ne voudrais absolument pas salir ce sujet avec des messages trop personnels.

J'espère t'avoir répondu et avoir dissipé les malentendus liés à une communication écrite et virtuelle.
Un rapide messge car ce matin je rentre à l'hopital pr mon intervention chir. Alors je lui ai parlé et là plutot il me montre sur son compte en banque tout ce qu'il paye, et c bcp plus q moi, oups j'avais oublié plein de trucs... genre l'eau etc. Bref la honte quoi, mais une fois le sujet clos il ne m'en a pas voulu du tout!
Mais moi j'avais l'air ridicule avec ma scénette...
Dsl d'avoir fait tout ce foin pour si peu, mais merci pr votre aide tt de meme!
70 ans bourgogne 393
foin ou pas foin écoutes l'experience d'une grand mère qui ne l'a pas toujours été/la generosité c'est un état d'esprit d'ouverture vers les autres;ton compagnon n'est pas génereux,il est peut etre tres gentil mais il a un rapport a l'argent un peu coincé!Eclaircie bien tout ça avant de faire un bébé.............apres ce sera plus difficile a gérer!
33 ans ile de france 1107
Personnellement j'ai un peu de mal avec la conception des couples du style on a chacun nos trucs de notre côté.

Un couple c'est être a deux, c'est partager, c'est être a deux dans la merde, c'est avoir des problèmes a deux. Ce n'est pas que avoir des rapports sexuels a deux,des joies a deux, avoir des enfants a deux, se marier etc...

Même si je n'adhères pas a l'esprit de ton copain, je ne trouve pas qu'il soit en tort. Car il t'a dit des le début que lui pensait comme ca. Tu as accepté . Maintenant que tu as été dans la panade, alors tu lui trouve ce défaut. C'est comme retourné sa veste. Tu remets même la conception d'un bébé en question pour une histoire pareil alors que tu etais au courant.

Enfin bon désolé si mon message parait un peu agressif, c'est juste que je trouve ca assez fou de jeter la pierre a quelqu'un qui s'est montré honnete. ( ca ne court pas les rues)
A
27 ans 12
Moi je me demande si ton copain se projette vraiment dans la vie avec toi.

Demande-toi s'il a envie de faire un jour des enfants avec toi et s'il compte faire comptes à part à ce moment-là.

Je ne veux pas être négative mais je le trouve vraiment limite et égoïste, ton ami.

Désolée mais je suis cash.

S'il n'est pas là pour t'aider quand tu en as besoin, à quoi sert-il ?

ça me révolte, des attitudes pareilles.
35 ans Qqpart en France 676
countrydoll a écrit:
Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique mais je voudrais parler de ma situation pour laquelle je ne sais si je dois en vouloir à mon chéri ou à l'Etat!

Je m'explique:
Avec chéri on s'aime, on vit sous le meme toit depuis 2 ans, on est pacsés depuis 4mois; Mais voilà il a tjs été clair: chacun vit de sa paye et on partage les facture,pas question pour lui d'entretenir sa femme comme le faisait la génération de nos parents, bon ben je l'ai acceptée et puis j'avais aussi envie d'une certaine liberté de mouvements, ...bref, donc lui est militaire et gagne bien sa vie et je suis garde d'enfant et dc gagne bcp moins q lui et depuis 1semaine sans boulot après avoir démissionné car je bossais pr une conne (bref passons sur ca).

Mais seulement voilà, j'ai voulu savoir si du coup, sans boulot maintenant, je pourrais avoir droit au RSA, mais NON je n'y ai pas droit pas car ils prennent toutes les ressources du foyer, moi "zéro" et lui "bcp", dc ca dépasse le plafond!
Dc voilà d'un coté j'en veux a mon conjoint pour son état d'esprit (on partage les sentiments mais pas l'argent) et d'un autre coté à l'Etat qui pourrait se mettre à la page et considérer à part entière les couples "à comptes bancaires séparés"!

Qu'en dites-vous? Parce que moi je ne sais plus qu'en penser... :(


même situation, mais je ne suis pas pacsés. mon chéri bosse, moi j'ai perdu mes droits ... vivement un futur boulot ! Il me paye ce que je veux (n'étant pas dépensière tout va bien) mais la moindre dépense de mon côté et je dois expliquer, faire limite un bilan comptable lol

ca se retrouve dans d'autres domaines, je vois pour mon permis de conduire (sur le tard mais mieux vaut tard que jamais ^^) bref, j'aimerais réviser ma conduite (sur parking) et bien non ! "c'est ma voiture patatipatata"
et une fois que j'aurais le permis je paris fort que je ne serais jamais 2e conducteur mais c'est vrai qu'il a d’autres qualités, mais c'est chiant ^^

j'avoue que je ne sais pas trop quoi dire, quoi faire exprimer mon ressenti.
C
30 ans Paris 4887
Je comprend ce genre de mentalité..sans comprendre.

A mon sens si les deux ont un salaire, alors, il est normal de partager les factures..et ensuite chacun son salaire..
Ça évite les soucis du genre "Je peux avoir 50 euros pour aller faire du shopping?"

Maintenant, si vous êtes en couple et que vous vivez ensemble et qu'un des deux perd son boulot, je trouve cela NORMAL que l'un aide l'autre..

Il me semble impossible de laisser tomber l'autre sous prétexte que ce n'est pas son argent..

Enfin bon, chacun sa mentalité,mais personnellement,je n'hésiterai pas à partager mon revenu.
B I U


?>