MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

encore une mère toxique...

39 ans Dans le Nord 46
Merci Patty - et Salammbo,

vos réponses concordent parfaitement avec mon point de vue. Merci Patty pour ton éclairage toujours plein de respect et de doigté, c'est (petite parenthèse) toujours un  
plaisir de lire tes avis sur des sujets qui m'intéressent ailleurs sur le forum. Tu es une personne que j'aurais aimé rencontrer irl (parenthèse fermée).
Me protéger, oui, je le ferai. Pour moi, pour ma famille. Maintenant le plus dur ce sera de vivre avec cette angoisse-là. Je ne dis pas une angoisse permanente, mais personne n'aime avoir une épée de Damoclès au-dessus de sa tête en attendant le prochain coup fourré.
C'est tout sauf ma nature : je suis quelqu'un d'humain (dans tous les sens de l'acceptation du terme, les qualités et les défauts), curieux, ouvert, optimiste et j'ai rarement peur de l'autre.
Merci en tous cas pour votre écoute, et félicitations à vous pour avoir pu survivre à des personnalités aussi dévastatrices.
P.S. : et j'ai un léger penchant pour les films d'horreur (bien réalisés!) :D
53 ans 91 25731
Merci de tes mots à mon égard, ils me touchent beaucoup. Et on ne vit pas si loin l'une de l'autre, une rencontre est toujours possible, j'ai déjà rencontré des personnes du forum qui vivaient bien plus loin (par contre si on se rencontre, on évite le film d'horreur, parce que là moi je peux pas, je ne suis pas spécialement pétocharde, sauf pour les films d'horreur, surtout s'il y a des zombies !!! :shock: :? :lol: ).

Je connais aussi l'épée de Damoclès quasi permanente. Enfin j'ai connu. On sait que ça va tomber. On en sait pas quand, ni comment, mais on sait que ça va tomber. Et plus le temps passe sans qu'il n'arrive rien, pire c'est, parce qu'on sent malgré soi l'échéance qui se rapproche. Bizarrement, quand c'est tombé on se sent mieux, parce qu'on sait qu'on va avoir un répit, jusqu'à la prochaine fois. C'est à se taper la tête dans les murs.

Mais à part couper volontairement le fil de l'épée, et flanquer un bon coup de pompe dedans, on ne peut rien faire. Il faut éliminer la cause et la sortir de sa vie. Plus facile à dire qu'à faire, surtout avec une mère, mais faisable.
39 ans Dans le Nord 46
Oui, c'est l'attente qui est dure. A la limite quand la crise est là, et bien on rassemble ses forces et on peut commencer a s'organiser, se mobiliser, se battre. C'est épuisant mais j'ai moins l'impression d'avoir un élastique au pied avec un tombereau de problèmes au bout qui revient constamment quand j'agis.
Je retiens la proposition si jamais l'envie d'une virée dans le nord te tente (toi et d'autres)!
Je retiens pour les films d'horreur :lol: pour moi les mieux faits sont avant tout une excellente critique de la société et de la nature humaine. Et puis il reste les comédies sentimentales avec des zombies, voire le livre "orgueil, préjugés et zombies" (si, si!) un pastiche d'Austen comme désensibilisants...ok, je :arrow:
42 ans région parisienne 5831
Ah oui, je l'ai lu "orgueil, préjugés et zombie"! Un travail intéressant, je trouve. C'est pas vraiment un pastiche: d'après ce que j'ai compris, l'auteur a repris 80% du véritable texte de Jane Austen, et a seulement modifié quelques passages pour insérer des zombies, d'une façon assez naturelle, je dois dire.

J'ai beaucoup aimé ce bouquin, d'ailleurs, même si c'est un peu spécial et si c'est pas une expérience que 'jai envie de renouveler (je veux dire, je n'ai pas forcément envie de relire tous les grands classiques additionnés de 20% de zombies :lol: ).

Perso, j'en conseille la lecture à qui est tenté par cette expérience étrange.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et vous glissez 20% de zombie dans un sujet VLR.
87 ans 9447
mamykro a écrit:
Ah oui, je l'ai lu "orgueil, préjugés et zombie"! Un travail intéressant, je trouve. C'est pas vraiment un pastiche: d'après ce que j'ai compris, l'auteur a repris 80% du véritable texte de Jane Austen, et a seulement modifié quelques passages pour insérer des zombies, d'une façon assez naturelle, je dois dire.

J'ai beaucoup aimé ce bouquin, d'ailleurs, même si c'est un peu spécial et si c'est pas une expérience que 'jai envie de renouveler (je veux dire, je n'ai pas forcément envie de relire tous les grands classiques additionnés de 20% de zombies :lol: ).

Perso, j'en conseille la lecture à qui est tenté par cette expérience étrange.


la vache, vu le pensum qu'a été pour moi la lecture de Pride and Prejudice (si j'avais pas été obligée j'aurai laissé tomber au bout de trente pages, chose qui ne m'est jamais arrivée) il aurait peut être mieux valu que j'attaque la version zombie :lol:
Au début j'ai pensé que c'était mon niveau d'anglais peut-être un peu juste qui m'empêchait d'avancer… alors je l'ai tenté en français… ben, non plus, hein… :oops:
39 ans Dans le Nord 46
A a-nonyme : alors oui, tu aurais du définitivement essayer la version "zombies". Moi, je n'ai pas pu le finir. J'avoue que le fou-rire m'a empêché de continuer après l'attaque des zombies au bal et la version d'une Elizabeth Bennett dévisseuse de têtes...je dois être trop 19e décidément!
mais bon, le livre en soi a le mérite d'exister!
Bisous à tous/toutes!
42 ans région parisienne 5831
C'est clair que les tranches de zombies sont des grands moments de n'importe nawak, et perso, j'ai trouvé que cela permettait d'intégrer une certaine légèreté ponctuelle qui m'a plu! J'ai terminé le bouquin d'une seule traite, ou presque. A-no, tu devrais définitivement tenter la version zombie... :lol: ;)
87 ans 9447
Oh je pense qu'il y a prescription, mon DEUG LCE j'en ai plus b'soin 25 ans après :lol:

Même en film ça m'a gavée :roll: :lol:
39 ans Dans le Nord 46
tu n'as pas regardé la version avec Keira Kneightley, au moins? Parce que la version de la BBC était beaucoup plus fidèle et les acteurs mieux choisis...(ah, Colin Firth... :oops: )
B I U


Discussions liées
?>