MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Opération sleeve + allaitement

26 ans Paris 16
Coucou tout le monde j'aimerai faire une sleeve hors j'allaite mon bébé qui à 5 mois et je souhaite l'allaiter le plus longtemps possible, j'ai peur que le séjour à  
l'hôpital stop l'allaitement à cause des anti douleurs etc. J'aimerai avoir des témoignages de personnes qui se sont fait opérer alors qu'elle allaitait. Merci
C
32 ans 958
Bonjour, si vous posez cette question, c'est que vous n'avez a priori pas encore commencé les démarches pour une sleeve...donc euh, vous avez le temps encore, une sleeve, ça se prépare...
K
39 ans 703
Selon les recommandations de la HAS, il faut entre 6 mois et un an de préparation entre le 1er rendez-vous et l'opération.

Prenez déjà un rendez-vous avec un spécialiste pour voir si la sleeve est une opération envisageable dans votre cas (IMC, type de mangeur, etc) et profitez-en pour poser toutes vos questions.
87 ans 9552
Quand Loubix parle d'allaiter le plus longtemps possible, elle pense peut être en années et non en mois ;)

Loubix, ne sous estime pas la fatigue liée à un allaitement longue durée et la dépense en énergie que cela représente (j'ai perdu beaucoup beaucoup de poids en allaitant, en tout, cinq années pleines). A lire les parcours ici, l'opération est super fatigante, je trouve que c'est cumuler deux facteurs de fatigue/carences… perso j'ai frôlé la data en cumulant allaitement longue durée de mon troisième enfant et course à pied très intensive...
26 ans Paris 16
J'ai déjà fait les démarches et tous les examens pour l'opération j'attends l'accord de la sécu.
Pour ce qui est de l'allaitement c'est vrai que c'est fatiguant mais je vais faire la divercification le mois prochain, la fatigue opération + allaitement ne me fait pas peur c'est plutôt l'hospitalisation j'ai peur que ça nuise à l'allaitement. J'aimerai allaiter mon bébé encore 1 ans
26 ans Paris 16
Et sincèrement attendre 1 an de plus pour me faire opérer c'est pas possible ça fait 3 ans que je suis en dépression à cause de mon obésité, je fait de l'apnée du sommeil jsuis appareillée depuis 3 mois et j'en peux plus. J'en ai vraiment besoin de cette opération que ce soit pour moi pour mes enfants et pour mon couple.
45 ans Lorraine 4319
Bonjour !
tu penses que maigrir va faire disparaitre ta dépression ?
ton poids ne vient-il pas de ta dépression ?
26 ans Paris 16
Salut! Il n'y a pas que mon poids c'est vrai mais le fait de détester mon nouveau corps joue beaucoup sur mon comportement et ma vie de couple, mon mari aimerai que je perde du poids. J'ai pris 30kg en 3 ans et je ne m'accepte pas comme je suis, le fait de perdre ces kg m'aiderait à retrouver un minimum de confiance en moi et de me sentir mieux dans ma peau.
26 ans Paris 16
Je précise aussi que j'ai eu trois grossesses rapprochés ????. J'ai contacté un conseillère de la leche league qui m'a dit que je pourrais allaiter sans problème même en étant sous anti douleurs, gros soulagement !!!! \:D/ \:D/
31 ans 4807
En fait c'est impossible d'allaiter et de subir une opération en même temps car les anesthésiants passent dans le lait (comme tous les médicaments d'ailleurs).
Bref, ce n'est pas une question de fatigue ou autre mais aucun chir ne te laissera continuer ton allaitement si tu souhaites te faire opérer...
Qu'une conseillère de la LLL te dise que tu va pouvoir allaiter alors que tu vas subir une anesthésie je trouve ça juste complètement dingue et dangereux...
26 ans Paris 16
Les femmes qui subissent des césariennes sous anesthésie générale ne sont pas dispenser d'allaiter. Tous les médicaments ne passent pas forcément par le lait, certains oui mais à faible pourcentage ce qui ne pose aucun problème pour l'enfant et d'autre à forte dose et ceux là ne sont donc pas compatible avec l'allaitement. C'est n'importe quoi de dire que si on prends des médicaments on ne doit pas allaiter, je pense qu'une personnes experte en lactation en sait largement plus qu'une personne ne connaissant rien à l'allaitement.
K
39 ans 703
Ce n'est pas une césarienne que tu vas subir mais une lourde opération à l'issue de laquelle tu seras non seulement fatiguée et sous médicament mais aussi avec un changement dans ta façon de t'alimenter. De nombreux patients n'ont aucun suivi après l'opération et sont donc perdus au niveau de leur alimentation. Il va te falloir peut-être du temps pour trouver tes marques niveau repas. Crois-tu que dans ce cas, allaiter un bébé soit envisageable ?

Tu te concentres sur l'opération et la période d'hospitalisation. Mais tu devrais sans doute discuter avec l'équipe de l'après-hôpital : comment se nourrir, comment gérer la fatigue avec trois enfants en bas âge, est-il possible d'être aider à la maison... ?

Si tu souhaites absolument allaiter longtemps ton bébé, peut-être faut-il envisager un report de l'intervention ?

J'ai lu que tu cumulais différentes difficultés. Il faudrait peut-être faire le point. Quel est le plus important pour toi aujourd'hui ? Allaiter ou perdre du poids pour régler tes problèmes ?

Mon message est peut-être sec (il l'est sans doute pour toi). Mais il est surtout pour là pour t'inviter à la réflexion. J'ai juste un dernier conseil : fais le point avec l'équipe médicale qui te suit, pose-leur toutes tes questions.
87 ans 9552
Je pense que c'est possible de se faire opérer sans sevrer son enfant, au pire on peut congeler son propre lait, le donner au biberon, et tirer son lait les jours qui souvent l'anesthésie si le produit utilisé pose problème. Je l'ai fait pour pouvoir boire de l'alcool à un mariage.

Je pense vraiment pas que ce soit l'opération elle même qui pose problème, mais les suites, les carences, la fatigue… certaines personnes ne peuvent même plus retravailler (il suffit de lire les forums) alors allaiter un bébé et gérer trois enfants en bas âge ça me semble très, très ambitieux, surtout en étant en dépression (je pensait d'ailleurs que la dépression arrivait en tête des contre indications à la chirurgie bariatrique).
82 ans 4491
Je ne comprends pas tres bien pourquoi si pour toi la lecce league te convient comme reponse tu cherches ailleurs.il est evident que les jours ou tu seras hospitalisee tu ne pourras pas garder ton bebe avec toi donc ul y aura deja ces jours ou ton bebe ne pourra pas prendre le sein.

L autre souci c est le peu que tu vas manger que dit la lecce league sur le fait d etre sous nourrie et l influence sur le lait. Pr fabriquer ton lait tu dois boire plus. Or, tu ne pourras plus boire comme avant.

Surtout je pense que tu n as pas d urgence a te faite operer. Que ton mari veuille que tu maigrisses deja honnetement je tique car pour moi j ai l impression que tu te mets une pression pr maigrir rapidement sans avoir pris le temps de reflechir qu en debors de l allaitement il y a toujours un risque a se faire operer et qu en cas de complications tes enfants risquent de passer plus de trois jours sans toi, il n y a jamais aucune garantie lors d une operation et si ton chir ne t en pas parle je trouve cela pas tres honnete.

Si l allaitement revet une telle importance pr toi, reporte ton projet d une annee, autrement prend le risque de le faire arreter et assume mais ne te leurre pas en te donnant plein de "bonnes" raisons pr le faire rapidement du genre oui mais la lecce m a dit que... alors si tu es sure de toi tout ira bien !

Si tu sais que tu prends un risque tu assumeras mieux si cela contrecarre ton allaitement.

Si maigrir vite est si important pr toi assume de ne pas avoir envie dans le fond de le repousser et au pire ton enfant survivra avec des biberons.

Mais enfin c est ta vie c est toi qui decide !
K
39 ans 703
a-nonyme a écrit:
Je pense que c'est possible de se faire opérer sans sevrer son enfant, au pire on peut congeler son propre lait, le donner au biberon, et tirer son lait les jours qui souvent l'anesthésie si le produit utilisé pose problème. Je l'ai fait pour pouvoir boire de l'alcool à un mariage.

Je pense vraiment pas que ce soit l'opération elle même qui pose problème, mais les suites, les carences, la fatigue… certaines personnes ne peuvent même plus retravailler (il suffit de lire les forums) alors allaiter un bébé et gérer trois enfants en bas âge ça me semble très, très ambitieux, surtout en étant en dépression (je pensait d'ailleurs que la dépression arrivait en tête des contre indications à la chirurgie bariatrique).


Les problèmes psy sont effectivement une contre-indication.

Mais à la voir venir ici poser une question qui semble si importante pour elle et en ayant l'impression qu'elle ne sait pas grand chose des suites après l'hospitalisation, je me pose des questions sur le sérieux des professionnels de santé qu'elle a consulté.
B I U


Discussions liées