MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Longue séparation avec votre partenaire. Comment le vivez-vous ?

82 ans 4478
Nous c est l horreur pour certains car nous n avons ete separes que lors de divers sejours a l hopital depuis tres tres longtemps. Mais plus le temps passe  
moins on en ressent l envie.

Je pense que cela serait difficile pour moi qu il doive voyager pr son boulot mais en tout cas pas un motif de separation. Mais je pense qu on s y fait et qu on s adapte quand on pas le choix.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
a-nonyme a écrit:
j'ai pas compris… le rapport entre le contact avec son enfant et ton existence (à moins que le divorce traîne depuis des lustres comme chez moi, ce qui implique une certaine discrétion)

Exactement

Mais quand je parlais de contact je parlais de la garde.
P
50 ans 2826
(pour Anonyme)
Oui enfin ça fait beaucoup de "si" tout ça. Pour moi qui considère toute relation comme provisoire, je ne vois pas comment je pourrais me projeter dans une vie séparée. Comme j'ai dit, loin des yeux, loin du coeur, donc peu probable que je vive la séparation et l'attente comme un ado fleur bleue qui attend avec une impatience dévorante le retour de sa petite copine (sans même parler d'être à disposition devant webcam et compagnie). Il y a des gens qui sont faits pour vivre ainsi, d'autres qui voudront bien faire des concessions et s'y coller, et d'autres pour qui ça n'est pas du tout le truc.
37 ans Angers 1705
Eh bien moi avec l'actuel, je vis plutôt bien ses absences même si on est jamais séparé bien longtemps. J'ai besoin de ces moments où il n'est pas là alors ça me va bien !
37 ans Au pays des cigognes ~ 1383
Il y a 2 ans 1/2, nous avons été séparé lors de ses déplacements pro... Il me semble de mémoire que la plus longue période sans nous voir a été 3 semaines, 2 jours ensemble puis de nouveau 3 longues semaines d'absence ...
Mais tout les mois il partait au minimum une semaine entière.
Je l'ai très mal vécu.
Outre le fait que c'était le mois qui a suivi notre mariage où son taf l'a obligé à partir, nous sommes un couple très fusionnel, nous faisons absolument tout ensemble, partageons beaucoup de hobbies communs et même si on aime pas faire les même choses, l'un accompagne l'autre et la présence de notre moitié est très importante pour nous.
Croiser le regard de mon mari, entendre son rire, voir son sourire, son attitude bienveillante à mon égard me font apprécier sa compagnie et d'ordinaire très solitaire, il est la seule personne dont la présence ne m'exaspere pas ou ne me donne pas envie de m'éloigner.
Quand il partait, même nos appels et SMS ne me satisfaisaient pas et je me sentais en manque de lui.
Ça n'a pas "amelioré" nos retrouvailles, ni booster notre désir. Ça m'a rendu anxieuse de ses départs, démotivée au boulot, grognon à la maison. Je me sentais vide.
J'ai connu la vie sans homme ... mon père militaire, le géniteur de ma grande vite disparue devant les responsabilités ... et quand j'ai choisi de partager mon quotidien avec mon doux et de me marier ... je ne voulais pas d'un fantôme.
Au bout d'un an, ma moitié a rapidement constaté mon changement d'attitude et de la mélancolie qui me guettait ... Il a cherché un autre boulot et a signé un CDI à 5 km de la maison :D
Depuis je revis, nous avons pu enfin être de jeunes mariés et nos projets personnels se sont concrétisés.

Je m'accomoderais d'une situation identique si elle venait à se représenter parce que dans la vie on ne choisit pas toujours l'éloignement géographique parce que le pro, parce que la santé, parce que les finances ... si c'est géographique ça ne va pas durer ... mais l'éloignement du couple dans le couple ... là c'est dangereux. Pour moi.
Z
97 ans chezmoi 1142
Bin c'est les vacances non??!!

Je plaisante --》
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Oui ... les vacances... et il a beau m'envoyer pleins de messages j'ai quand même du mal avec cette séparation.
Z
97 ans chezmoi 1142
Plus sérieusement pendant ma précédent relation je partais en stage 6 mois ts les ans.je suis quelqu'un de très indépendant mais j'avoue que plus les années passaient plus ces absences étaient dures et encore plus quand je revenais tous les week-end!! Le quotidien me manquait, la présence de l'autre. Même si on passait 1h au tél tous les soirs, une fois le tél raccroché c'était le néant.

Du coup j'ai choisi de faire mes 2 derniers stages à 5 min de maison^^
27 ans 93
on a été "séparé" 3 mois mais a "cause" de mon fils malade j'ai été 3 mois chez mon papa car j'etait enceinte et plus facile pour la gestion du grand il venait un we de temps en temps et on se voyait un jeudi sur deux a l'hopital mais on se parlais tout les jours et vive skype pour mon fils cela a été eprouvant stressant mais c'etait une epreuve en plus a surmonter et on la fait avec brio :D faut etre sur de couple ca c'est sur ^^
D
27 ans 8
la distance tue très souvent la relation, mais je pense que si ont s'aiment réellement sa peut être surmonter à condition les deux communique assez longtemps pour maintenir la flamme et dès que possible rattraper le temps. et surtout montré a l'autre qu'on l'aime.
B I U


?>