MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Avez-vous déjà eu des propos blessant par l ' un de vos proches

43 ans Là où le vent me mène.. 182
Avez-vous déjà eu des propos blessant par l ' un de vos proches voir très proches ?
Comme vous parents au point de leur en vouloir ..
43 ans Là où le vent me mène.. 182
* vos parents ..
87 ans 9574
et sinon, ça ne te dérange pas ton obésité ? Mon père, j'avais alors un IMC de 27 et je suis musclée …
j'ai pas osé lui demander si sa connerie...
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Ah oui , je vois ...Je me demande pourquoi c'est toujours les pères qui sont le plus vache 😕😖.
Merci pour le partage A-Nomyne
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Sympathique ton père, au passage 😥😁
87 ans 9574
n'est ce pas… et maintenant il me fait la morale parce que je fais trop de sport pour mon âge (46 ans je devrais faire quoi du tricot ?) et que je suis trop maigre (taille 40 c'est clairement la famine oulala le danger)… j'ai trouvé la solution, je le vois plus ou quasiment.
27 ans En Indochine 551
Pendant longtemps je me suis battue avec ma mère, parce qu'elle voulait que je me prenne en main, et plus elle m'imposait des rendez-vous médicaux ou autres, et plus je me braquais.
Alors elle essayait de me faire réagir en me disant qu'aucun homme ne voudrait de moi parce que "les mecs n'aiment pas les grosses", ou bien que j'allais finir sur un fauteuil roulant à 30 ans, que je ne trouverais jamais de travail...
Manque de bol, j'ai un boulot, un amoureux génial et ma santé va plutôt bien xD

Maintenant quand elle m'en parle, je menace de raccrocher si on est au téléphone, ou si je suis avec elle, je la menace de partir ou de ne plus venir la voir.
44 ans loin et si près ... 9058
Oh oui ... mais ça c'était avant (comme dit la pub) ... aujourd'hui, je n'entends plus et je trace mon chemin. Je m'éloigne de ces personnes toxiques même si elles sont proches

Mon jeune frère très sportif (Contexte en pleine séparation avec 2 enfants à charge dont la petite dernière à 2 mois) "Je ne comprends pas comment tu fais pour te laisser aller (physiquement) à ce point ... Quand comptes-tu faire quelque chose ? ..." Ma réponse : De suite, en partant !!!!! Il s'en ait longtemps voulu ...

Ma mère "Tu sais généralement une mère aime son enfant le plus fragile et toi tu es très très forte !" Merci maman ...
Ma mère bis (devant une annonce terrible de type agression alors âgée de 13 ans)"Bon écoute, on va ne plus en parler et tout oublier !" Merci maman ...

Et j'en aurai d'autres mais vais laisser la place aux autres !
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Je me demande parfois si leurs réflexions ne sont induits par leurs propres peurs ou ce qu'ils ont vécus .
Je comprends le fait que tu y mette de la distance A-Nomyne.
Malheureusement,il faut se protéger même de sa famille.
43 ans Là où le vent me mène.. 182
C'est dingue quand-même ,les réflexions que l'on peut avoir soit disant pour être bien être!!
Tu as raison Littles ,il ne faut pas se laisser faire, sinon ça nous pourrie la vie .
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Et bah ..Tu pourrais écrire un livre surle sujet tchiquita.😉
En parlé, ça peut faire du bien .
Tu n' as pas eu de chance avec ta mère ( dsl de me permettre cette remarque,sans vouloir te blesse).
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Moi aussi ,j'ai eu mon lot de remarques blessantes.
Mon père m'a dit que mon ex n' aurait pas dû me laisser grossir de cette façon. Que je n'aurais pas dû me laisser aller d'autant ( gros ventre ...) .
Je lui ai fait remarqué que lui aussi avait du ventre .Sa réponse fût:" mais moi je suis vieux ,je n'ai plus besoin de plaire ".
Elle ( en parlant de moi ) devrait suivre un régime pourquoi tu ne l' emmenes pas voir ta diététicienne ;en parlant à ma mère ( moi étant en face de lui).Si il le faut , je lui paierai...Et j en passe de verts et pas mûres lol
32 ans Est de la France 5
Beaucoup de mes parents et grands parents.

> Mon père est est un homme mince et très sportif qui m'a fait des remarques sur mon poids durant toute mon enfance et adolescence. La raison était une soi-disant inquiétude par rapport à ma santé (je vais être diabétique gnagnagna...). Vers ses 50 ans on lui a diagnostiqué une maladie du coeur... La génétique est une pute qui n'en a rien a fouttre si ton boule rentre dans un 36... Il a été oppéré et va mieux. Il ne s'est plus jamais permis une remarque > Prise de conscience level Blow up.


> Je suis une grosse femme, ma mère est une grosse femme, ma grand mère est une grosse femme, mon arrière grand mère était une grosse femme ...
Pourtant j'en ai bouffé des remarques des deux premières sur ma prise de poid et les changements qui, année après année, me donnait l'exact même corpulance qu'elles... J'ai dis stop vers 25 ans. A la moindre remarque j'élevais et j'élève toujours la voix pour leur rappeler que c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité et que mis à part une disharmonie à l'oeil, je me porte à merveille.

Je leur en ai beaucoup voulu. Je pense que c'est toujours le cas, même si ça c'est attenué. Mais j'ai abandonner l'idée qu'elles changent jamais.

Je suis aujourd'hui maman d'une petite fille. Il y a beaucoup de chance qu'une fois adulte elle ai le même corps que moi, que ma mère et sa mère avant elle. Je ne pense pas que je l'a laisserais un jour seule avec ma mère ni ma grand mère. J'ai besoin de contrôler les discours qu'elles pourraient lui tenir.
38 ans Lille 4836
Oui, comme beaucoup d'entre nous...
Ma mère et ma soeur : "grosse vache"
Mon père quand j'étais ado : "plus tard, tu n'auras ni travail, ni mari, ni ami et tu seras tellement grosse que tu n'arriveras même plus à te déplacer"
Ma grand-mère à 9 ans alors que je portais une jupe : "t'as pas honte de t'habiller comme ça avec ton poids".

Aujourd'hui, je suis plus "tranquille", ça fait presque 10 ans que j'ai coupé tout contact 😡
43 ans Là où le vent me mène.. 182
Je crois que nos parents ou famille projettent leur peur irrationnel sur nous .
Croyant sûrement bien faire mais au final,c'est bien pire .
Il y a aussi les regards et les jugements des autres comme si ils avaient échoués en tant que parents .
On ne rentre pas dans une " normalité " .
C'est dure à vivre pour celles ou ceux qui le subissent.
Tu as bien raison de protégé ta fille ,de la préserver de la blessure des mots, glados!
B I U