MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

La santé dans les formalités de demande d'adoption

42 ans Campagne Avesnoise 8546
teirpa a écrit:
Re-bonjour,
J'ajoute pour le couple qui présente un problème de poids et/ou de handicap, qu'à mon avis, il faut que vous tiriez profit de votre situation  
particulière pour bâtir votre argumentaire. Si votre situation est bien vécue par vous-même et par votre entourage, cela n'en sera que bénéfique pour votre enfant. En effet, le fait d'avoir des "différences" vous permettra certainement d'aider votre enfant à faire face à "sa différence" (abondon, adoption, différence de couleur par exemple).
Je suis moi-même rousse, avec plein de tâches de rousseur, très ronde, et ai vécu plus de 19 ans en Belgique flamande tout en étant francophone(et dieu sait si les flamands détestent les francophones) et avec l'éducateur spécialisé qui est venu à la maison faire l'enquête sociale, on a trouvé qu'avec toutes ces (belles !) différences, j'étais peut-être mieux armée pour aider mon enfant à affronter la différence.
Vous devez transformer votre situation en force ...!
Allez, bonne réflexion et ne perdez pas espoir.
Et surtout, inscrivez-vous sur les forums dont je vous ai parlé...
Bonne nuit.
Dorothée (59)


Merci terpa :)

Ce que tu me dis me rassure parce qu'en fait, quand j'ai commencé à penser à l'adoption, je me suis dit exactement ce que tu viens de dire mais ensuite, en voyant que c'était si difficile pour tant de gens "classiques", j'ai pris peur. 8-[
T
49 ans Nord 4
Bonsoir,

Moi, je pense qu'il n'y pas de gens "classiques". Le parcours de l'adoption est dur pour tout le monde. Vous, c'est votre physique qui n'est pas classique, d'autres auront dû faire face à un long combat contre la stérilité qui aura mis leur couple à rude épreuve, d'autres auront un environnement familial peu stable qui les fragiliseront durant l'enquête sociale ou psychologique... Chacun parcourt son chemin vers l'adoption avec son histoire, avec ses forces et ses faiblesses.
Ce qui est sûr, c'est que l'adoption est un projet où il ne faut jamais partir "perdu d'avance" car la route est longue et difficile à chaque étape.
Mais, comme disait quelqu'un de mes connaissances, "deux pas en avant, un pas en arrière" : une à une, on franchit les étapes ... petites et grandes joies jusqu'à l'arrivée de l'enfant...
Et le monde de l'adoption est aussi un monde très solidaire...
C'est aussi en voyant les enfants des autres solos, couples, qui arrivent dans leur nouvelle famille, que petit à petit on se rapproche de SON enfant.
Bonne soirée.
PS : je pense que je pourrais être intarrissable sur le sujet.
B I U


?>