Le boum des lignes de vêtements pour femmes rondes

Les études sur le sujet le confirment, l’essor des grandes tailles pour homme et femme dans le prêt-à-porter est en marche ! Pour satisfaire une clientèle qui rajeunit, l’offre commence également à se moderniser, bien que le prêt-à-porter masculin grande taille demeure à la traîne.

Ainsi, après Dove ou encore la marque Nike, qui ont choisi des femmes rondes pour représenter leurs dernières campagnes publicitaires, le choix des femmes en surpoids va bien au-delà d’une simple démarche positive ou partisane. En effet, le potentiel du marché de la mode pour les femmes rondes est bien réel et même prometteur. Une récente étude portant sur l’habillement grande taille révèle ainsi que ce marché concerne désormais 22 % des foyers qui achètent des vêtements pour femmes.

Les jeunes femmes de plus en plus rondes

La réelle nouveauté dans le marché de la mode grandes tailles réside dans la hausse considérable du nombre de jeunes consommatrices, notamment en ce qui concerne la cible des 25-34 ans, qui a attiré ces dernières années 50 % d’acheteuses en plus, soit près de 20 % des consommatrices dans cette tranche d’âge. Une envolée qui peut notamment s’expliquer par le véritable changement morphologique des jeunes femmes, qui grossissent selon de récents sondages. Celles-ci ont ainsi pris, en moyenne, un tour de bassin, mais aussi un tour de poitrine. La part des soutiens-gorge de bonnet B a ainsi diminué au profit des bonnets C et D. Chez les 25-34 ans, elles sont même plus de 25 % à porter des bonnets D. Une vraie demande qui a donc tout naturellement poussé les marques de prêt-à-porter et de lingerie à adapter leurs collections pour y répondre. On assiste donc, ces dernières années, à une véritable revalorisation du marché des vêtements pour femmes rondes, notamment à une montée en puissance des grandes enseignes de prêt-à-porter de centre-ville, plébiscitées par une clientèle jeune à la silhouette ronde. H&M, Etam, Pimkie et même les marques sportswear comme Nike proposent désormais de nombreuses créations pour les femmes en surpoids. Quant à la lingerie grande taille, l’arrivée d’une clientèle plus jeune a fait fortement bouger les codes esthétiques, poussant les créateurs à proposer autre chose que des soutiens-gorge orthopédiques, sans aucun charme.

Des modèles de vêtements désormais disponibles pour tous les gabarits

En ce qui concerne les surfaces spécialisées et les chaînes textiles à bas prix, par exemple Kiabi, ces dernières semblent miser sur la fidélisation de leurs clientes grandes tailles. Ces enseignes, les premières à avoir proposer des collections grandes tailles puisqu’elles habillent toute la famille, ont ainsi pu fidéliser les femmes en surpoids en en tenant compte dès le départ de leur aventure commerciale, bien avant que les autres marques surfent sur ce segment. Chez Kiabi, les collections sont ainsi déclinées dans toutes les tailles, même au-delà du 44 ; tout comme la marque Vêti, des Mousquetaires, qui prévoit désormais des vêtements grandes tailles nettement plus tendance.

Quant à M&S Mode, enseigne particulièrement bien positionnée dans le segment des grandes tailles, l’ensemble des modèles sont disponibles dans toutes les tailles -du 36 au 54- et au même prix, ce qui est véritable atout dans ce marché où les prix des articles grandes tailles sont souvent plus élevés.

L’habillement pour les femmes rondes : un marché encore trop peu exploité ?

Que ce soit sur internet comme en magasin, les enseignes sont ainsi de plus en plus nombreuses à comprendre le potentiel du segment grande taille dans le marché du prêt-à-porter. Il semblerait toutefois, selon les économistes, que ce marché soit encore sous-exploité, la mode grande taille ayant encore du mal à percer significativement. Ainsi, si de plus en plus de campagnes publicitaires prônent l’acceptation de soi, la pensée commerciale demeure pourtant centrée sur les femmes minces. Un phénomène notamment dû à notre société encore grossophobe, qui peine à admettre que surpoids et bien-être puissent aller de paire. Une situation qui ne peut toutefois qu’être transitoire, au vu de la réelle demande croissante de vêtements grandes tailles. Une demande alimentée notamment par l’essor des blogueuses rondes et militantes, à l’instar de Big or not to big, Lalaa Misaki ou encore la top model Ashley Graham, qui revendiquent toutes un goût décomplexé de la mode.

Les enseignes internationales, comme H&M, Asos ou encore Michael Kors l’ont d’ailleurs bien compris : il y a donc un réel créneau à prendre puisque seuls 30 % de l’offre vestimentaire est proposée en grandes tailles. Au final, ce sont les plus petites enseignes qui prennent le relais, avec des marques débutantes ou confirmées comme Chiffon de Paris, Courbes & Co, Jiuly ou encore Women Curves. Malgré des fournisseurs encore frileux, ces enseignes font ainsi de leur mieux pour approvisionner leurs étals tout en fournissant à leurs clientes une véritable écoute, une attention et du plaisir à se vêtir, ce dont elles ont cruellement manqué jusqu’ici.


... Charger plus