MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je me sens moche, nulle et inutile

1199
Bon déjà, je vous dirais de prendre une chaise et vous armez de patience pour lire ceci car je pense que je vais vous faire un bon gros pavé.

Donc pour  
faire simple (hum), j'ai rencontré un mec génial il y a 2 ans, je l'ai aimé éperdument jusqu'à venir m'installer en région parisienne avec lui (alors que je déteste cette région) mais bon j'aurai pu faire n'importe quoi pour lui. On aurait pu être heureux.. Je dis bien: on aurait pu...
Mais bon, la routine et les soucis nous ont éloignés. Il a préféré se réfugier derrière son PC et d'autres choses.Et là, déjà, ça fait mal.
J'ai commencé une formation où il y avait un examen à la fin et si cet examen était réussi, j'avais un emploi en CDI. J'ai perdu confiance en moi et je me suis mise à stresser à outrance... Et donc quand je stresse je mange et quand je mange, je stresse.. Je vous laisse imaginer. je suis passé de la taille 44/46 à la taille 50 en rien de temps. Mon homme m'a alors complètement délaissée. Il préférait regarder des images pornos, des belles nanas sur le net que de me regarder, j'avais l'impression de le dégouter donc je me suis renfermée sur moi-même. J'ai encore plus perdue confiance, jusqu'à pleurer chaque jour et ne plus du tout prendre soin de moi. Juste avant l'examen final de ma formation, il m'a annoncée qu'il ne croyait pas à l'amour unique et qu'il ne m'aimait plus, que maintenant, je devais prendre ma vie en main seule... J'ai cru que le monde s'écroulait autour de moi.. Il m'a annoncée ça, le jour où je passais un oral (à savoir que quelques jours avant, il me faisait l'amour en me disant qu'il m'aimait).
J'ai eu mon examen et donc, j'ai miséré mais j'ai eu mon boulot. Mais le problème, en région parisienne, c'est de trouver un appartement alors j'ai fait des recherches mais en vain.
Et puis je me sentais mal, je vomissais, fatiguée, mal dans mes baskets. Mon toubib m'a prescrit une prise de sang. Verdict: j'étais enceinte et ça datait de juste avant mon examen final. Une fois la nouvelle annoncée, il m'a froidement dit qu'il m'accompagnerait pour l'avortement, que de toute façon, il ne voulait pas de cet enfant. J'ai dû partir de notre appartement car j'ai décidé de garder Bébée après la première écho. J'ai trouvé un truc pourri à 45 bornes de mon taf et j'ai passé mes 6 derniers mois de grossesse seule entre parano et déprime.
J'ai du l'appeler en fin de grossesse car je n'en pouvais plus et je n'avais pas du tout d'amis ici pour m'aider pour mes courses, ménage etc... Il a tenu à assister à l'accouchement, il a reconnu sa fille.
Là, actuellement, il passe ses week end avec nous, il a passé quasiment un mois chez moi. Pour plaisanter, des fois, il me dit "mais oui je t'aime" ou alors "oui oui je sais, je t'emmerde mais je t'aime"... Moi, je suis complètement à l'ouest. Il m'a gâtée pour Noël et pour la fête des mères, il est toujours en train de me faire des cadeaux mais niveau affection, câlin etc... y'a rien...
Je ne sais pas si je dois chercher à le reconquérir. J'arrive pas à me sentir bien dans ma peau. Je me trouve moche, grosse, hideuse. Depuis mon accouchement, j'ai des cernes sous les yeux, les cheveux ternes, le ventre qui pend, des vergetures partout...
Des fois, quand il est là, je fais des efforts, je me maquille et j'essaie de m'habiller autrement qu'avec un jean ou mon treillis mais j'ai l'impression qu'il se moque,qu'il s'en moque
A savoir que je n'ai jamais été très féminine mais là, j'aimerais ressembler à quelque chose, pour moi, pour ma fille et aussi, un peu pour lui. Je pensais que je l'oublierais avec le temps, que ma fille me rendrait forte mais des moments, je craque. J'ai encore envie de lui, je me surprends à rêver de lui, à vouloir faire des choses avec lui, je le trouve beau (alors que c'est un vrai franchouillard style Gérard Jugnot :lol: ).
J'ai voulu commencer un régime mais avec mon stress, c'est voué à l'échec. J'arrive plus à m'aimer, je me déteste. Mon image dans le miroir me dégoute... Alors je pleure et je me répète à longueur de journée "mais t'es vraiment trop moche ma pauvre, tu ressembles à rien".
Voilà, j'en suis là. Je sais plus quoi faire...

Désolée de m'être étalée... Je m'en excuse...
2850
Ouhlalala .... Y'a du boulot :lol: Déjà à mon sens et à la lecture de ton post (oui j'étais assise et j'ai tout lu :lol: ) je crois que tu as plusieurs choses à régler ... à des niveaux différents ...

1 - Toi !!!!!!! Si tu ne te trouves pas belle, grosse etc ... fais attention à toi et fais des efforts ... mais que pour TOI

2 - Toi la maman ... Oui tu a des cernes et ton ventre est mou mais tu as eu un ENFANT !!! Ce n'est pas rien ... et justement, il faut te prendre en charge et avoir à nouveau confiance en toi car elle a besoin de toi pour se construire :roll:

3 - Lui - Une fois que tu auras traité les 2 points précédents tu verras bien si ce dernier point vaut le coup !!!! Je suis désolée de réagir VIOLEMMENT mais te quitter ou te reprocher ta prise de poids c'est bofffff :bad-words: Ne le laisse pas gérer ta vie !!! Qu'il voit sa fille ok mais toi profites-en pour sortir, te balader ... quand il vient. Détache-toi de lui ... car il risque de jouer avec toi :(

Prends soin de toi car personne ne le fera pour toi ;)

Tu es quelqu'un de bien ... Tu as eu ton exam, un CDI et le + important un bébé :kiss:

Contactes-moi en mp si tu as besoin ... Accroches-toi

Bonne soirée

S.
56 ans Région parisienne 2154
Nulle ? Après avoir assumé seule ta grossesse et l'autoriser à voir sa fille ?

Moi je trouve que tu as eu sacrément de cran et de courage.

J'ai pas repéré l'âge de ta pitchoune. Un tout petit c'est déjà épuisant à deux, alors avec un homme qui en plus joue du violon sur tes nerfs, y a de quoi se sentir au bout du rouleau.

Est-ce qu'il y a un truc que tu aimes faire, particulièrement ? Ciné, yoga, piscine... je sais pas, mais un truc que tu pourrais t'offrir pour toi, le week-end, pendant que Monsieur s'occupe de votre fille. Histoire de souffler, réapprendre à vivre et te retrouver.

Si ça te paraît infaisable, dis-toi que ta choupette bénéficiera d'une maman un peu reposée et mieux dans ses baskets.

Moi je crois que tu tiens à lui parce que tu es très seule et que tu n'as pas d'autre bouée. Si tu retrouves l'estime de toi-même tu t'apercevras qu'il ne valait pas tant de larmes.

Et excuse-moi, mais un amour qui tient à quelques tailles de fringues :evil:

:kiss:
39 ans toulouse 973
tu as traversée une periode difficile et c'est normal que tu sois fragilisée.
Mais je suis d'accord avec les filles tu as une petite merveille pour qui tu dois te retrouver mais aussi pour toi.
en ce qui concerne ton homme tu devrais aussi te resituer pour pouvoir y voir plus clair et sa reaction a été super nulle .
courage
1199
Merci pour votre soutien et vos conseils (et votre courage d'avoir tout lu). Bonny, je sais que tu as raison mais prendre soin de moi, ça me dit bof... Parce que franchement, j'y arrive pas. Quand je me dis "bon aujourd'hui ma grande, tu vas chez le coiffeur", une fois que j'arrive devant la porte, je vais demi-tour.
Faire quelque chose pour moi? Je n'aime rien en particulier à part mes animaux. Piscine, sport, tout ça, je n'aime rien de particulier. Et puis seule, je trouve ça bof...
Pour l'age de ma nounoute, elle a 10 semaines, c'est mon petit rayon de soleil (même si des fois, je sature). Quand j'ai le moral dans les baskets, je la regarde et elle me fait un sourire.. C'est génial..

Fin, voilà, je me plains tout le temps, vous voyez que je suis nulle...
41 ans pres d'orleans 1304
argh j'habites un ti peu loin....j'ai passe 25 ans dans le 91 et c'est vrai que la region parisienne y a plus accueillant... t'aurais bien besoin d'une topine pour t'epauler dans les demarches recreatives et non du quotidien.. moi chez le coiffeur tu ferais pas demi tour :D :D mais bon suis la pour discutailler ic, en pv ou sur msn....rien que de blablater des fois ca fait du bien....

j'ai tout lu et c'est pas moi qui est du courage mais bien toi avec ce que le pere de ta petite t'a fait endurer!!!!!! tu as beaucoup de forces en toi plus que tu ne crois ma belle!!!! tu as trouvé la force de passer ton exam et le reussir malgré l'annonce de ton ex!!!! Tu as assummé seule un demenagement dans une region qui n'est pas la tienne!!!tu as assumee ta grossesse et tu assummes ta tite puce au quotidien!!!! tu dois etre fiere de toi, croire en toi!!!!!!!(je sais c'est facile à dire)

Quant a ton ex....excuses mais je vais etre crue....euh il aimait bien casser ses jouets quand il etait petit??!!! non parce que la c'est un peu ce que ca m'inspire son attitude vis a vis de toi!!!!!! et tu ne merites pas ca!!!!!! qu'il voie sa fille certes ca c'est important (meme si au vu de sa premiere reaction il avait l'air de s'en taper).... mais qu'il te denigres et se "foute" de toi ca non!!!!!!!

ma belle tu ne parles pas de ta famille.. tu ne pourrais pas retourner pres d'elle dans ta region d'origine? bon bien sur le plus chiant c'est de retrouver un boulot la bas....mais serieux tu merites de faire ta vie avec ta puce pour toi et elle!!!!!

d'enormes pensees
1199
Retourner dans ma région natale, j'y ai pensé mais il n'y a pas de boulot. Et là, j'ai commencé y'a un an et je leur ai fait pété un arrêt + le congé maternité derrière, en gros ça fait 8 mois qu'ils ne m'ont pas vu et j'ai même réussi à avoir un poste en journée donc, je vais pas tout plaquer comme ça et puis, j'ai (un peu) la sécurité de l'emploi donc, j'ai pas envie de risquer de perdre au moins ce point positif.
C'est vrai que le fait d'être seule c'est dur car sur la RP j'avais mon meilleur ami... Qui m'a gentiment laché car je suis embauchée à un endroit où lui a raté le concours, j'ai un bébé alors que lui est homosexuel etc... Il y a eu une nana qui disait que je pouvais compté sur elle mais bon.. voilà... Donc même pour faire garder la petite, j'ai du mal. Et la laisser à son père, j'ai du mal aussi. C'est grave d'en arriver là quand même...
C
49 ans 1965
Faire un enfant avec un homme qui ne t'aime pas, qui te quitte à qqjour d'un oral important, qui te propose d'avorter, qui te délaisse parce que tu as pris du poids alors que toi tu as changé d'endroit pour vivre avec lui...et qui te dis qu'il t'emmerde... :roll: ... heu c'est juste moi ou vraiment y a quelque chose d'illogique? N'attends rien de lui et ballance lui ses cadeaux à la figure. Tu as voulu cet enfant un peu sans son accord si j'ai bien compris... alors évidemment beaucoup de courage dans cette décision... mais cet homme semble être une larve... comment imaginer accepter entendre une phrase telle que "oui oui je sais, je t'emmerde mais je t'aime"... c'est un non sens! :evil: Va falloir prendre sur toi pour arrêter de te sentir moche, nulle et inutile... te rendre compte que ces sentiments viennent plus que probablement de ta relation avec le père de ta fille... le regard qu'il pose sur toi, sur votre relation est tout sauf bon... :roll:
1199
Ah oui, quand il me dit "je sais je t'emmerde mais je t'aime" c'est quand je lui dit "mais mais tu m'emmerdes !" car des fois, je lui dis ça, pour évacuer.
Oui j'ai pris la décision de garder ma fille. J'ai entendu son petit cœur battre et ça a été le "coup de foudre"...
54 ans Paris 136
piafette58 a écrit:
Bon déjà, je vous dirais de prendre une chaise et vous armez de patience pour lire ceci car je pense que je vais vous faire un bon gros pavé.

Donc pour faire simple (hum), j'ai rencontré un mec génial il y a 2 ans, je l'ai aimé éperdument jusqu'à venir m'installer en région parisienne avec lui (alors que je déteste cette région) mais bon j'aurai pu faire n'importe quoi pour lui. On aurait pu être heureux.. Je dis bien: on aurait pu...
Mais bon, la routine et les soucis nous ont éloignés. Il a préféré se réfugier derrière son PC et d'autres choses.Et là, déjà, ça fait mal.
J'ai commencé une formation où il y avait un examen à la fin et si cet examen était réussi, j'avais un emploi en CDI. J'ai perdu confiance en moi et je me suis mise à stresser à outrance... Et donc quand je stresse je mange et quand je mange, je stresse.. Je vous laisse imaginer. je suis passé de la taille 44/46 à la taille 50 en rien de temps. Mon homme m'a alors complètement délaissée. Il préférait regarder des images pornos, des belles nanas sur le net que de me regarder, j'avais l'impression de le dégouter donc je me suis renfermée sur moi-même. J'ai encore plus perdue confiance, jusqu'à pleurer chaque jour et ne plus du tout prendre soin de moi. Juste avant l'examen final de ma formation, il m'a annoncée qu'il ne croyait pas à l'amour unique et qu'il ne m'aimait plus, que maintenant, je devais prendre ma vie en main seule... J'ai cru que le monde s'écroulait autour de moi.. Il m'a annoncée ça, le jour où je passais un oral (à savoir que quelques jours avant, il me faisait l'amour en me disant qu'il m'aimait).
J'ai eu mon examen et donc, j'ai miséré mais j'ai eu mon boulot. Mais le problème, en région parisienne, c'est de trouver un appartement alors j'ai fait des recherches mais en vain.
Et puis je me sentais mal, je vomissais, fatiguée, mal dans mes baskets. Mon toubib m'a prescrit une prise de sang. Verdict: j'étais enceinte et ça datait de juste avant mon examen final. Une fois la nouvelle annoncée, il m'a froidement dit qu'il m'accompagnerait pour l'avortement, que de toute façon, il ne voulait pas de cet enfant. J'ai dû partir de notre appartement car j'ai décidé de garder Bébée après la première écho. J'ai trouvé un truc pourri à 45 bornes de mon taf et j'ai passé mes 6 derniers mois de grossesse seule entre parano et déprime.
J'ai du l'appeler en fin de grossesse car je n'en pouvais plus et je n'avais pas du tout d'amis ici pour m'aider pour mes courses, ménage etc... Il a tenu à assister à l'accouchement, il a reconnu sa fille.
Là, actuellement, il passe ses week end avec nous, il a passé quasiment un mois chez moi. Pour plaisanter, des fois, il me dit "mais oui je t'aime" ou alors "oui oui je sais, je t'emmerde mais je t'aime"... Moi, je suis complètement à l'ouest. Il m'a gâtée pour Noël et pour la fête des mères, il est toujours en train de me faire des cadeaux mais niveau affection, câlin etc... y'a rien...
Je ne sais pas si je dois chercher à le reconquérir. J'arrive pas à me sentir bien dans ma peau. Je me trouve moche, grosse, hideuse. Depuis mon accouchement, j'ai des cernes sous les yeux, les cheveux ternes, le ventre qui pend, des vergetures partout...
Des fois, quand il est là, je fais des efforts, je me maquille et j'essaie de m'habiller autrement qu'avec un jean ou mon treillis mais j'ai l'impression qu'il se moque,qu'il s'en moque
A savoir que je n'ai jamais été très féminine mais là, j'aimerais ressembler à quelque chose, pour moi, pour ma fille et aussi, un peu pour lui. Je pensais que je l'oublierais avec le temps, que ma fille me rendrait forte mais des moments, je craque. J'ai encore envie de lui, je me surprends à rêver de lui, à vouloir faire des choses avec lui, je le trouve beau (alors que c'est un vrai franchouillard style Gérard Jugnot :lol: ).
J'ai voulu commencer un régime mais avec mon stress, c'est voué à l'échec. J'arrive plus à m'aimer, je me déteste. Mon image dans le miroir me dégoute... Alors je pleure et je me répète à longueur de journée "mais t'es vraiment trop moche ma pauvre, tu ressembles à rien".
Voilà, j'en suis là. Je sais plus quoi faire...

Désolée de m'être étalée... Je m'en excuse...


Bonjour Piafette,
je trouve aussi que tu es très courageuse, forte, et tu ne risques pas d'être inutile avec ton bébé (non je plaisante).
Vraiment tu as fait preuve de force partout, organisation, caractère, les exams etc.
Je pense que ça prend beaucoup de temps d'apprendre à vraiment se faire plaisir soi-même, à se sentir utile, et belle, et c'est par un tout petit bout par lequel on commence.
Mais n'oublie pas de valoriser des belles réalisations que tu as faites dans tes propres yeux (je sais que c'est difficile), on porte souvent notre critique le plus sevère en nous-mêmes...

bon courage
L.
54 ans Paris 136
Bonjour Piafette,
je trouve aussi que tu es très courageuse, forte, et tu ne risques pas d'être inutile avec ton bébé (non je plaisante).
Vraiment tu as fait preuve de force partout, organisation, caractère, les exams etc.
Je pense que ça prend beaucoup de temps d'apprendre à vraiment se faire plaisir soi-même, à se sentir utile, et belle, et c'est par un tout petit bout par lequel on commence.
Mais n'oublie pas de valoriser des belles réalisations que tu as faites dans tes propres yeux (je sais que c'est difficile), on porte souvent notre critique le plus sevère en nous-mêmes...

bon courage
L.
1199
Il est vrai qu'on est toujours sévère avec nous même. Et avec tout ça, c'est vrai que pour moi, je me dis que la vie, c'est de la m....
Même le jour de mon accouchement, je disais que la vie c'est de la daube et que je n'ai et n'avais jamais eu de chance. Je suis assez pessimiste et ces épisodes n'ont rien arrangé.
Merci à toutes pour vos petits mots...
42 ans 4830
ça serait pas un peu du babyblues tout ça? parce que ta stroumpfette est encore bien petite...

je te trouve très courageuse aussi, c'est difficile de faire face à de tels changements dans ta vie en restant zen... je voulais répondre à euh je sais plus qui (désolée), qui disait que ton ex était une larve. je ne vois pas en quoi. je trouve au contraire son attitude assez mature, dans la mesure ou il a reconnu un enfant qu'il ne voulait pas et que tu lui as fait dans le dos (et ça avoues qu'il pouvait l'avoir mauvaise...)

qu'il t'ait quitté, ça arrive, et ce n'est surement pas une question de poids, en tous cas pas seulement. les torts sont surement partagés des deux côtés... la vie fait qu'on évolue différemment, mentalement et physiquement, on s'aperçoit que ce n'est plus de l'amour qu'on ressent pour l'autre, seulement de l'amitié... doit-on rester avec l'autre parce que celui-ci ne s'assume pas?

je crois que tu te goures sur ses motivations, en croyant que renouer est possible. vous avez une fille ensemble, un passé, mais (à mon avis) pas d'avenir autre que parents...qu'il soit gentil, tendre etc... prouve qu'il veut faire des efforts pour que vous vous entendiez, pas forcément qu'il en pince pour toi ...mais bon, je ne vous connais pas, tout est possible après tout...

en tous cas, souris, fais toi un peu plaisir (autrement que par la bouffe)... et carpe diem!!
49 ans strasbourg 6049
je vais rien dire de plus sur l'attitude que tu pourrais adopter (ca te ferait du bien :)) mais je vois que t'aimes les animaux? pourquoi ne pas aller un eu vers le monde associatif pour te faire de nouvelles connaissances et sortir de la maison?

y'a surement des assos qui s'occupent des animaux qui seraient ravies de compter un bénévole de plus ?
1199
louis_cyfer a écrit:
je vais rien dire de plus sur l'attitude que tu pourrais adopter (ca te ferait du bien :)) mais je vois que t'aimes les animaux? pourquoi ne pas aller un eu vers le monde associatif pour te faire de nouvelles connaissances et sortir de la maison?

y'a surement des assos qui s'occupent des animaux qui seraient ravies de compter un bénévole de plus ?


J'y ai pensé mais bon, avec la petite c'est pas évident. J'ai personne pour me la garder ici. Mais j'y pense
B I U


Discussions liées