MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Changer de vie : avez-vous franchi le cap ?

46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Bonsoir,

Alors, je sais que ça sonne comme un titre d'une émission de Delarue mais c'est une question qui m'obsède littérallement, et ça fait un sacré moment que ça dure...

Mon "rêve"  
: partir vivre dans le sud de la France, très près de la mer.

Je passe tout mon temps sur internet à regarder les locations (on ne peut pas se permettre d'acheter pour l'instant), à me demander comment faire.

Moi ce serait assez simple d'avoir un poste dans le sud (je suis prof) à condition d'accepter les quartiers nord de Marseille.

Quant à Zhom, bein il ne comprend pas. Et je le comprends : il vient enfin (après 11 ans d'alternance CDD et chomâge) de décrocher un CDI ici à Nevers. Nevers. Je n'accepte pas du tout d'avoir du venir vivre ici et aussi vite (tout s'est fait en un mois...).

Si seulement il était heureux, mais non. Ca fait 5 mois qu'il bosse ici et ça va de mal en pis.
De mon côté, j'ai énormément de mal à encaisser le choc de vivre ici, loin de tout, loin de toutes nos connaissances et familles.

On vient d'arriver me direz-vous, bein oui. Mais franchement la perspective de passer ma vie ici est loin de m'emballer, a fortiori si même Zhom ne s'y plaît pas.

Cette envie de sud a toujours été présente dans ma vie. On a failli aller vivre à Ajaccio pour l'anecdote...Il a eu le poste mais les budgets ne sont pas passés. Il a ensuite été accepté à Nevers.

Toucher son rêve du doigt puis devoir renoncer, c'est plus que dur...Me voilà condamnée à vivre ici ?

Avez-vous changé de vie ? Comment cela s'est-il passé ?

J'ai vraiment besoin d'en parler, j'aimerais beaucoup avoir vos témoignages.
Merci ;)
53 ans 14650
Je connais ton histoire et donc je me permettre de te demander

Est-ce que tu te sens capable de retourner travailler et en plus travailler dans un ecole peut etre pas très facile, après si longtemps ?

Si tu ne veux pas me repondre je te comprendre :?
53 ans 14650
Sinon en reponse à la question..Oui j'ai changé radicalement ma vie..j'ai changé de pays et de langue.

J'ai fais tout toute seule et sans rien et j'ai reussi mais la prix etait très (trop peut etre ) elevée.....

Cela dit j'espere changer encore de pays et de langue d'ici 2 ans donc rien est permanant et il ne faut pas penser que tu va rester à Nevers jusqu'a la fin de tes jours.

;)
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Oh que tu me cernes bien Pickles Cat !

Ecoute dans l'absolu la reprise du travail sera difficile après si longtemps (cela fera 3 ans dans quelques jours et pour info pour toutes les mauvaises langues, je vais devoir passer à zéro euro zéro centime pour pouvoir me détacher du poste précédent et participer aux mutations...Super l'EN...) où que je travaille.

Je compte anticiper ce problème en travaillant en dehors de l'EN dès que notre dernière tentative FIV sera finie (au plus tôt début décembre.). Peut être (si je trouve) travailler dans autre chose, juste reprendre contact avec la vie active.

Je sais que la vie bouge et que je suis peut être trop impatiente. Mais cette vie là, je suis désolée mais je n'y suis pas bien.

PLus jeune, je me voyais barouder à travers le monde. Mias mon côté rationnel m'a fait revenir en FRance et finir mes études, avec comme projet de fonder une famille.

Fonder une famille, c'est super mal barré. Alors, quitte à vivre autre chose, j'ai envie de le faire à fond. Je me demande si ça m'aiderait pas à accepter ma stérilité.

Je sais qu'il y a plusieurs paramètres, mais aux dernières nouvelles, on n'a qu'une seule vie...
49 ans Châlons en Champagne 1180
alors oui, j'ai changé de vie plusieurs fois.
déjà enfant, on déménageait très souvent.
Et moi, seule, je l'ai fait 2 fois et avec mon homme 2 fois.
J'ai quitté région, job, amis de 12 ans pour le risque d'un poste avec 6 mois d'essai dans une ville inconnue et seule sans famille. Ensuite j'ai changé de ville, boulot pour rejoindre mon homme. Avec mon homme, j'ai abandonné le travail et je suis à Djibouti...
Au début tu as des hauts et des bas, c'est difficile, tu t'interroges énormément, est-ce que j'ai bien fait, ça n'aurait pas été mieux là bas....etc
Le boulot, est-ce que je vais yarriver, est-ce que j'ai le niveau....etc
Le doute dure un bon 6 mois normalement...ensuite, ça va.
Et quand tu arrives dans une ville bof (Sarrebourg, pex) tu te renseignes sur ce qu'il y a à voir au syndicat d'initiative, tu visites, ce qu'il y a à voir...et tu verras, tu auras une autre vision de la ville.
Et pourquoi dire que tu vas finir ta vie à Nevers, on peut déménager et changer de boulot plusieurs fois dans une vie...
Allez bon courage et désolée pour le pavé
;o))
10361
attention ( etant de marseille a la base) l'enseignement dans les écoles des quartiers nord de marseille, est loin tréeees loin d'etre de tout repos. Ce sont des quartiers extrêmement "chaud" et psychologiquement pas super facile a vivre/gerer
A
34 ans dans le Nord 740
oui j'ai change de vie il y a deux ans a peu pres j'ai quitte le nord où j'ai grandi pour venir pres de saint etienne a plus de 900 kms dans une region, une ville que je ne connais pas pour vivre avec mon cheri.
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Co_lette a écrit:
attention ( etant de marseille a la base) l'enseignement dans les écoles des quartiers nord de marseille, est loin tréeees loin d'etre de tout repos. Ce sont des quartiers extrêmement "chaud" et psychologiquement pas super facile a vivre/gerer


Colette : je sais, mon demi frère habite là bas. Je ne me fais aucune illusion.
J'ai travaillé en ZEP ultra dure à Bordeaux dans des quartiers pas paradisiaques et se furent les 3 plus belles années de ma carrière.

Carotte : C'est ce que je me dis aussi. Je me suis déjà intéressée à la région et il y a des coins sympas autour mais pas là où on est...Enfin, comme tu le dis, je n'y resterai peut être pas pour toujours.
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Amoureuse a écrit:
oui j'ai change de vie il y a deux ans a peu pres j'ai quitte le nord où j'ai grandi pour venir pres de saint etienne a plus de 900 kms dans une region, une ville que je ne connais pas pour vivre avec mon cheri.


Et alors ? Comment ça se passe ?
A
34 ans dans le Nord 740
super bien dur au debut bien sur mais bon on s'y fait
j'aime beaucoup cette region
je telephone a ma famille chez moi au moins une fois par jour minimum
et pour ma part ça s'est fait petit a petit
les derniers temps je faisais les aller retour tous les 15 jours environ donc ça ne m'a pas fait si drole que ça
51 ans PARIS (enfin presque) 47
Moi, après 5 ans de boulot, j'ai repris des études (à presque 30 ans), j'ai changé de métier, de région, de mec et 10 ans après je ne regrette absolument pas la longue période de vaches maigres que j'ai du traverser pour y arriver.
34 ans Orgrimmar 6511
Ma maman a tout plaqué, mon papa, son CDI, son Sud, pour aller a 45 ans travailler dans un autre domaine, dans le Limousin, seule.
Maintenant elle est revenue un peu dans le Sud (Toulouse.pardon pour ceux pour qui c'est deja VRAIMENT le sud mais bon, on vient de Perpignan^^), elle a encore évolué dans son job, je vis avec elle pour 2ans; elle se plait beaucoup plus a cette vie, et pourtant elle a énormément hésité a franchir le cap.

Tout ça pour dire qu'à mon avis, essaie a Nevers, donne sa chance a cette région, et si vraiment ça veut pas...On a toujours la possibilité d'aller ailleurs, quelles que soient les difficultés encourues.
Et tant qu'on n'est pas ailleurs, on ne peut savoir si c'était un bon choix ou pas^^
Alors si on est sur qu'on est mal, autant se jeter à l'eau...
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Merci beaucoup pour vos témoignages.

Ca m'aide bien dans ma réflexion.

Yuutsu : je suis tout à fait de ton avis. CEla fait plusieurs mois que je donne une chance à cette ville, mais c'est vraiment pas jouasse. Les alentours sont un peu mieux.

On verra comment ça évolue, mais je sais que ce rêve est en moi depuis longtemps et dans 10 ans, qui sait, peut être que ça se réalisera...
Moi j'ai tout plaqué pour venir vivre avec mon Chéri. J'ai quitté le nord, ma famille, mes amies pour la région parisienne... Bon, c'est sûr c'est pas le bout du monde mais quand même! Lol!
Je ne dirais pas que j'ai changé de vie mais c'est plutôt une évolution.
Franchement, ça n'a pas été facile du tout. J'étais partagé entre la joie de vivre enfin avec l'homme que j'aimais et le déchirement de quitter ma famille, mon frère adoré, mes amies, ma maison, mon chien,... C'était il y a un peu plus de 3 ans mais aujourd'hui encore j'ai l'impression d'être déracinée et j'aspire à retourner vivre là-bas car je ne serais réellement chez moi nul part ailleurs.
Je n'aime pas du tout la région parisienne, mon Homme non plus (mais pour son job il n'a pas le choix pour le moment) et on ne se voit pas faire notre vie ici. Pour nous c'est une étape, pas un aboutissement.
821
J'ai eu ce qu'on appelle le "virage de la quarantaine". Et oui j'ai changé de vie à 40 ans quand j'ai rencontré mon copain (mon mari actuellement). J'ai tout plaqué, famille, boulot et ville pour m'installer avec lui. Le plus dur c'est le manque d'amis mais bon je m'habitue vite. Bien sûr je n'ai pas retrouvé de travail de suite, j'ai galéré 2 ans avant de trouver un CAE qui est terminé depuis juin de cette année et maintenant je consulte à nouveau les offres de l'anpe.
B I U