MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le poids lourd à porter...et ça fait mal...comment changer ?

56 ans 51
Pour survivre, nous sommes constamment emmenés à adapter la vision que nous avons de nous, à la plier à notre idéal voire de baisser la barre...J'en suis convaincue, et ceci  
est valable dans tous les domaines de notre vie : amour, travail, amitié, cadre de vie, âge et physionomie. Le contraire se produit aussi : par exemple, une personne grosse qui a maigri aura souvent tendance à se voir toujours grosse même à 47 kilos (cela m'est arrivé lors de mes années minceur, j'en parle dans mon post de présentation). Mais si je me voyais grosse avec un poids plume, je me suis en revanche pas trop mal adaptée à mes 62 kilos il y a un an...Evidemment, j'essayais toujours de perdre...ce qui m'a emmenée à mes 72 kilos aujourd'hui.

Et là, je n'assume plus vraiment :evil: même si j'ai décidé de faire le travail nécessaire pour le vivre le mieux possible. C'est dur, c'est dur, et lourd à porter, dans le sens propre et figuré.

Parce que je sens mon poids sur mes lombaires, sur mes genoux et sur mes pieds (l'arthrose + kilos superflus).

Parce que j'ai du mal à enfiler mon collant le matin : cela prend bien plus de temps que quand on est mince.

Parce que certains matins, je ne trouve aucun vêtement qui ferme :evil: et je suis obligée de mettre un caleçon, et j'ai horreur de ça, comme j'ai horreur des tailleurs.

Parce que je fatigue beaucoup plus.

Parce que même faire mes lacets est parfois difficile.

Parce que cet été, le frottement des jambes + la chaleur m'ont donné des irritations à l'intérieur des jambes.

Parce que cet été, j'ai senti que mon odeur a changé : avec la prise de poids, ma transpiration était différente, et je ne la reconnaissais plus !
Comme je me suis connue aussi mince, et ceci pendant des années, et comme j'ai pris plus de 20 kilos en 4 ans, je me sens toujours comme si j'étais dans la peau d'une autre. Je n'arrive pas à accepter ce nouveau corps. Je pèse bien plus qu'à la fin de ma grossesse :evil: .

Parce que mes magasins habituels ne font plus ma taille.

Parce que s'habiller devient difficile. Parce que des fois, je me sens grossir physiquement : je sens la pression de la graisse sur ma peau de l'intérieur ! Surtout au niveau des seins même si ce n'est pas là où j'ai le plus de réserves...Je le sens, oui, ça me tire, ça repousse, ça gêne !

Et ce ne sont pas seulement les sensations physiques et l'aspect de "volume" qui m'embêtent mais aussi l'aspect de ma peau rembourrée de graisse...grr...la cellulite presque partout, avec la peau claire et rougeâtre, c'est pas beau. En plus, je suis petite...J'ai l'impression que si j'étais grande et noire, je me sentirais plus belle et j'accepterais bien plus facilement mes formes parce que l'ensemble serait plus esthétique et plus harmonieux.

Face aux autres...je n'ai pas de complexes majeurs mais je n'irai pas à la piscine, pas question !

Puis...En grossissant (et en prenant de l'âge) j'ai du mal à vivre en tant qu'un être sexué...enfin, c'est quelque chose de profondément enraciné dans moi : une conviction (fausse, je le sais mais elle est là) qu'on n'a pas le droit de faire l'amour avec un corps comme le mien.

J'ai lu le post "10 choses que vous pouvez faire", où on demande de dresser la liste des femmes que j'apprécie et voir si elles sont vraiment minces...C'est un truc que j'ai déjà fait mille fois, spontanément, sans avoir lu le topic. A chaque fois, il est évident que je n'aime pas les gens pour leur minceur mais bien pour d'autres affinités que je peux avoir avec elles. J'ai plusieurs bonnes amies que j'adore et qui sont bien plus grosses que moi.

Ce que les autres peuvent penser de moi m'intéresse peu...mais j'ai peur de me sentir mal dans ma peau en présence des autres. :roll:

J'essaye de m'adapter en prenant soin de moi (pendant les derniers mois, je me suis beaucoup laissé aller) et en cherchant un RA depuis peu de temps. Mais je sais, qu'au fond de moi, je n'ai pas renoncé à vouloir maigrir. Oui, je veux maigrir, pas tout, mais quelques kilos, cela doit être faisable si j'arrive à ne pas vouloir inconsciemment régler ce problème en mangeant encore plus :oops:

Voilà, c'est dit. Mes propos ne sont pas édifiants pour les autres, je me rends compte... mais j'avais besoin de le dire !
34 ans Orgrimmar 6511
Vu que nous sommes à peu près dans le même cas, je ne peux t'apporter que mon soutien écrit, mais malheureusement pas de solutions...

Pour moi aussi la vision que j'ai de moi m'influence beaucoup plus que la vision des autres ont (a part les proches).
C'est terrible car la plupart du temps nous avons un regard plus séveres sur nous memes que la majorité des gens...
S
109 ans 1240
Yuutsu a écrit:
Pour moi aussi la vision que j'ai de moi m'influence beaucoup plus que la vision des autres ont (a part les proches)...

Je pense que c'est plus le regard des autres, les sous-entendus, les moqueries, qui me gênaient. Mon problème de poids n'est pas lié au fait que je mangeais trop donc je ne culpabilisais pas. Faut plutôt voir du côté d'un patrimoine génétique défavorable.
Je ne voyais pas "coupable". Je voyais des copines manger 3 fois plus de moi et avoir exactement les mêmes activités que moi. Pourtant elles ont eu une croissance dans la norme pendant que moi je doublais.
Donc bon, pour ce qui est de changer, j'ai opté pour un régime que je n'évoque donc pas ici.
36 ans quelque part... 3178
NinaXL a écrit:
Pour survivre, nous sommes constamment emmenés à adapter la vision que nous avons de nous, à la plier à notre idéal voire de baisser la barre...J'en suis convaincue, et ceci est valable dans tous les domaines de notre vie : amour, travail, amitié, cadre de vie, âge et physionomie. Le contraire se produit aussi : par exemple, une personne grosse qui a maigri aura souvent tendance à se voir toujours grosse même à 47 kilos (cela m'est arrivé lors de mes années minceur, j'en parle dans mon post de présentation). Mais si je me voyais grosse avec un poids plume, je me suis en revanche pas trop mal adaptée à mes 62 kilos il y a un an...Evidemment, j'essayais toujours de perdre...ce qui m'a emmenée à mes 72 kilos aujourd'hui.


Salut miss, peux tu m'expliquer ce que tu entends par "nous devons adapter la vision que l'on a de nous, que ce soit en amour , travail , etc?

NinaXL a écrit:

Et là, je n'assume plus vraiment :evil: même si j'ai décidé de faire le travail nécessaire pour le vivre le mieux possible. C'est dur, c'est dur, et lourd à porter, dans le sens propre et figuré.


Tu sais l'acceptation de soi en général ne se fait pas du jour au lendemain, comme par enchantement ;)


NinaXL a écrit:

Parce que j'ai du mal à enfiler mon collant le matin : cela prend bien plus de temps que quand on est mince.


Euh, j'enfile mes collants rapidement, peut être même plus rapidement que ma "petite belle soeur" qui est plus jeune et toute fine!

NinaXL a écrit:

Parce que certains matins, je ne trouve aucun vêtement qui ferme :evil: et je suis obligée de mettre un caleçon, et j'ai horreur de ça, comme j'ai horreur des tailleurs.

Parce que je fatigue beaucoup plus.

Parce que même faire mes lacets est parfois difficile.

Parce que cet été, le frottement des jambes + la chaleur m'ont donné des irritations à l'intérieur des jambes.

Parce que cet été, j'ai senti que mon odeur a changé : avec la prise de poids, ma transpiration était différente, et je ne la reconnaissais plus !
Comme je me suis connue aussi mince, et ceci pendant des années, et comme j'ai pris plus de 20 kilos en 4 ans, je me sens toujours comme si j'étais dans la peau d'une autre. Je n'arrive pas à accepter ce nouveau corps. Je pèse bien plus qu'à la fin de ma grossesse :evil: .

Parce que mes magasins habituels ne font plus ma taille.

Parce que s'habiller devient difficile. Parce que des fois, je me sens grossir physiquement : je sens la pression de la graisse sur ma peau de l'intérieur ! Surtout au niveau des seins même si ce n'est pas là où j'ai le plus de réserves...Je le sens, oui, ça me tire, ça repousse, ça gêne !


Il y a des matins, où rien ne va...Que l'on soit ronde ou pas...
Je n'avais jamais entendu l'histoire de l'odeur, qui change avec le poids :lol:

Le frottement des cuisses pendant l'été? Des tas d'astuces tu trouveras ici.. ;)

Tu trouves qu'il est plus difficile de "bouger"..En dehors du fait que tu as pris du poids, le fait de ne pas faire un petit peu d'exercice, "rouille", on est moins souple, et grosse ou pas!

Pour résumer, c'est sur tu n'aimes pas tes rondeurs...D'ailleurs, ton post est une succession de problèmes que tu trouves à cette rondeur...

Les boutiques où tu vas n'ont plus ta taille? Ben change de boutiques, encore une fois , ici tu trouveras de très bonnes adresses...Tout pour te faire belle!

Tu demandes comment changer? Changer quoi? Le poids sur la balance? L'image que tu as de toi?
Je ressens à travers ton post, que le souci est surtout l image que tu renvoies...
Tu te sens différente parce que tu as des kilos superflus..Mais l'es tu?
En dehors d'éventuels problemes de santé...N'est-ce pas l'image de la femme taille de gueppe (que l'on voit autour de nous) qui te donne ce sentiment que tes rondeurs font que rien ne va??

Tu devrais faire un tour dans la séction RA...
Je ne te conseillerai aucunement un régime...

Et prendre soin de soi, c'est une étape qui aide à s'aimer si je puis dire.
Parce que lorsqu'on se chouchoutte, on se sent belle...Et lorsqu'on se se belle (ronde, mince, verte, noire, grande, petite), et bien on nous trouve belle (peu importe notre particularité physique)!
56 ans 51
A Sauterelle :

Salut miss, peux tu m'expliquer ce que tu entends par "nous devons adapter la vision que l'on a de nous, que ce soit en amour , travail , etc?


Euh, je voulais dire qu'on se voit par le prisme qui nous permet de nous accepter plus ou moins...Enfin, il est souhaitable de se voir "mieux" que "moins bien".


Il y a des matins, où rien ne va...Que l'on soit ronde ou pas...


Je t'assure que quand je prends du poids, les matins sont plus durs que d'habitude, je ne suis pas parée à toutes les variations de mon volume, ha, ha.


Tu trouves qu'il est plus difficile de "bouger"..En dehors du fait que tu as pris du poids, le fait de ne pas faire un petit peu d'exercice, "rouille", on est moins souple, et grosse ou pas!


Je devrais, je suis trop...paresseuse, déprimée etc pour m'y mettre.


Pour résumer, c'est sur tu n'aimes pas tes rondeurs...D'ailleurs, ton post est une succession de problèmes que tu trouves à cette rondeur...


Bein non, je ne les aime plus, je les aimais bien jusqu'à une certaine limite. J'étais ronde, je suis grosse, ça fait une différence de...taille !!! ;)


Les boutiques où tu vas n'ont plus ta taille? Ben change de boutiques, encore une fois , ici tu trouveras de très bonnes adresses...Tout pour te faire belle!

Oui, j'ai commencé mes recherches, j'attends une livraison pour aujourd'hui...


Tu demandes comment changer? Changer quoi? Le poids sur la balance? L'image que tu as de toi?
Je ressens à travers ton post, que le souci est surtout l image que tu renvoies...
Tu te sens différente parce que tu as des kilos superflus..Mais l'es tu?
En dehors d'éventuels problemes de santé...N'est-ce pas l'image de la femme taille de gueppe (que l'on voit autour de nous) qui te donne ce sentiment que tes rondeurs font que rien ne va??

Changer les deux, le poids (au moins un peu) et l'image de soi


Tu devrais faire un tour dans la séction RA...
Je ne te conseillerai aucunement un régime...

J'essaye RA depuis quelque temps mais le problème c'est que je n'arrive pas vraiment, cela m'a l'air plus dur que le régime...Manger que quand on a faim, j'ai compris, en revanche, j'ai du mal à le faire quand j'ai des soucis ou quand je suis déprimée...c'est-à-dire, j'essaye de résoudre mes problèmes en mangeant sans avoir faim ce qui ne résoud rien


Et prendre soin de soi, c'est une étape qui aide à s'aimer si je puis dire.
Parce que lorsqu'on se chouchoutte, on se sent belle...Et lorsqu'on se se belle (ronde, mince, verte, noire, grande, petite), et bien on nous trouve belle (peu importe notre particularité physique)
56 ans 51
sentimentalia a écrit:
Yuutsu a écrit:
Pour moi aussi la vision que j'ai de moi m'influence beaucoup plus que la vision des autres ont (a part les proches)...

Je pense que c'est plus le regard des autres, les sous-entendus, les moqueries, qui me gênaient. Mon problème de poids n'est pas lié au fait que je mangeais trop donc je ne culpabilisais pas. Faut plutôt voir du côté d'un patrimoine génétique défavorable.
Je ne voyais pas "coupable". Je voyais des copines manger 3 fois plus de moi et avoir exactement les mêmes activités que moi. Pourtant elles ont eu une croissance dans la norme pendant que moi je doublais.
Donc bon, pour ce qui est de changer, j'ai opté pour un régime que je n'évoque donc pas ici.


Bein, le patrimoine génétique me prédispose aussi aux rondeurs. Si je mangeais normalement, je serais ronde quand même (mais moins que maintenant) La minceur que j'ai obtenu pendant quelques années était le fruit des privations...
Mais faire un régime pour toi, si tu manges déjà moins que les autres, je ne sais pas si c'est vraiment une solution mais chacun fait comme il veut...
Merci d'avoir répondu :)
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
NinaXL a écrit:



Tu devrais faire un tour dans la séction RA...
Je ne te conseillerai aucunement un régime...

J'essaye RA depuis quelque temps mais le problème c'est que je n'arrive pas vraiment, cela m'a l'air plus dur que le régime...Manger que quand on a faim, j'ai compris, en revanche, j'ai du mal à le faire quand j'ai des soucis ou quand je suis déprimée...c'est-à-dire, j'essaye de résoudre mes problèmes en mangeant sans avoir faim ce qui ne résoud rien



est ce que tu as essayé de trouver un autre dérivatif que la nourriture? une activité qui t'apaise? la musique? un bain?
bref ne pas compenser l'angoisse par la nourriture en essayant de faire quelque chose qui te fasse du bien et que tu aimes vraiment pour toi
56 ans 51
Cocagne a écrit:
NinaXL a écrit:



Tu devrais faire un tour dans la séction RA...
Je ne te conseillerai aucunement un régime...

J'essaye RA depuis quelque temps mais le problème c'est que je n'arrive pas vraiment, cela m'a l'air plus dur que le régime...Manger que quand on a faim, j'ai compris, en revanche, j'ai du mal à le faire quand j'ai des soucis ou quand je suis déprimée...c'est-à-dire, j'essaye de résoudre mes problèmes en mangeant sans avoir faim ce qui ne résoud rien



est ce que tu as essayé de trouver un autre dérivatif que la nourriture? une activité qui t'apaise? la musique? un bain?
bref ne pas compenser l'angoisse par la nourriture en essayant de faire quelque chose qui te fasse du bien et que tu aimes vraiment pour toi


La musique, c'est une bonne idée dans ce genre de situation. En général, c'est quand je dois faire quelque chose ou décider de la façon de faire et quand c'est difficile. Je ne peux pas imaginer alors de bouquiner ou de travailler sur les photos (les deux choses que j'aime bien) parce que de toute façon, la tâche "obligatoire" attend, je vais donc bouffer...Mais mettre un peu de musique stimulante alors pourrait aider, c'est une idée, d'ailleurs, je vais le faire tout de suite :lol:
36 ans quelque part... 3178
Comme tu l'expliques, c'est un cercle "vicieux" pour toi..
Tu n'aimes pas ton image parce que tu grossis, et tu compenses ta baisse de moral en mangeant... :lol:

Ma maman est pareil, elle s'est réfugiée dans la nourriture jeune fille parce qu'elle a subi des choses...Et que la fuite qu'elle pouvait s'offrir c'était manger, manger à ce que son corps change , et ne donne plus l'occasion de subir..

Avec le temps, c'est une mauvaise relation à la nourriture qui l'a conduite à ses kgs en trop...
Elle n'arrive toujours pas à gérer ses envies de charcuteries à 22h..ou de fromage ou que sais-je...Elle n'arrive pas, parce que son problème qui date depuis XX années n'est toujours pas réglé...Et je ne sais pas si elle veut l'affronter en fait..

Ma mère est un exemple...

Si je te parle de moi...J'ai commencé à maigrir (oui oui) en me trouvant belle...
Certaines ont le déclic de se lancer dans un régime...( chacun fait comme il entend, et je ne prone rien en disant cela)...
Moi j'ai eu le declic de me dire merde, vie tes rondeurs...et on me le rend bien je t assure!

Je ne sais pas comment t'aider, si ce n'est de lire le témoignage de filles ici, qui ont pensé et été comme toi...Qui maintenant vivent mieux leurs rondeurs !

Et dans la section RA, il me semble que certaines parlent de la difficulté à comprendre qu'elles ont assez...Tu n'es pas isolée face à ça.

Allé :kiss:
56 ans 91 25732
Nina on a le même âge mais je dois bien faire 20 kg de plus que toi. Notre différence ? Je n'ai jamais pesé 47 kg, ou plutôt si, mais quand j'avais 13 ans. :lol:

Pourtant je m'habille et pas trop mal, je vais à la piscine, à la mer, je vis ma vie pleinement et même pire, je ne me trouve pas si mal que ça et je ne suis pas la seule ! J'ai décidé que les plaisirs de la vie étaient aussi pour moi, tous ! Et je refuse de me priver de piscine parce que peut-être, je dis bien peut-être, un quidam inconnu que je ne reverrai jamais va se dire "tiens une grosse" ! Au pire je me dirai "tiens, un con" au mieux je ne m'en rendrai même pas compte.

Oui je suis grosse. Et alors ? Même ce mot là, que j'ai rejeté pendant des années je l'accepte. Ca ne change rien ! Ca ne diminue pas ma paye, ça ne change rien à l'amour de mon mari, et ça n'empêche pas le soleil de se lever ! :lol:

J'ai suivi une RA, je le fais toujours et je me sens bien à tous niveaux, je me suis retrouvée alors qu'avant je vivais entre parenthèses, me privant de certains plaisirs et me cachant dans des fringues tristes et sans forme.

Mon problème, comme le tien, c'était moi. Juste moi. Juste mon regard sur moi qui me disait que j'étais moche et que ce n'était pas la peine de prendre soin de moi.

Ton corps a changé c'est indéniable et tu préférais celui d'avant. Mais ce n'est pas fini. Tu vas vieillir. Quand tu vas commencer à voir les signes du temps, tu vas réagir pareil ? Te morfondre à pleurer ta jeunesse perdue comme tu pleures ta silhouette perdue ?

Au cours de sa vie on change, on n'y peut rien. Mais on reste soi et on mérite toujours de s'intéresser à soi.

Si ton corps te déplait, c'est parce que tu vis dans le passé en attendant qu'il revienne. Le temps passé est perdu, il ne se rattrape jamais.

Alors tu as le choix : attendre le retour du passé ou vivre ton présent.

Tu vis mal ton surpoids et je le comprends, mais ce n'est pas en te contentant de le regarder que tu y pourras quelque chose. Tu n'es pas qu'une masse et pourtant tu te réduis à ça. Mais le reste ? Toi ? La personne ? Elle est où ? Tu en as fait quoi ?
56 ans 51
sauterelle a écrit:
Comme tu l'expliques, c'est un cercle "vicieux" pour toi..
Tu n'aimes pas ton image parce que tu grossis, et tu compenses ta baisse de moral en mangeant... :lol:

Ma maman est pareil, elle s'est réfugiée dans la nourriture jeune fille parce qu'elle a subi des choses...Et que la fuite qu'elle pouvait s'offrir c'était manger, manger à ce que son corps change , et ne donne plus l'occasion de subir..

Avec le temps, c'est une mauvaise relation à la nourriture qui l'a conduite à ses kgs en trop...
Elle n'arrive toujours pas à gérer ses envies de charcuteries à 22h..ou de fromage ou que sais-je...Elle n'arrive pas, parce que son problème qui date depuis XX années n'est toujours pas réglé...Et je ne sais pas si elle veut l'affronter en fait..

Ma mère est un exemple...

Si je te parle de moi...J'ai commencé à maigrir (oui oui) en me trouvant belle...
Certaines ont le déclic de se lancer dans un régime...( chacun fait comme il entend, et je ne prone rien en disant cela)...
Moi j'ai eu le declic de me dire merde, vie tes rondeurs...et on me le rend bien je t assure!

Je ne sais pas comment t'aider, si ce n'est de lire le témoignage de filles ici, qui ont pensé et été comme toi...Qui maintenant vivent mieux leurs rondeurs !

Et dans la section RA, il me semble que certaines parlent de la difficulté à comprendre qu'elles ont assez...Tu n'es pas isolée face à ça.

Allé :kiss:


Je me réfugie dans la nourriture depuis 4 ans (j'avais 39 ans), et je n'ai pourtant rien subi de particulier en tant qu'adulte pour que cela se déclenche à ce moment-là...J'avais juste des soucis avec ma santé psychologique (troubles bipolaires) et des problèmes relatifs à la scolarité de mon fils précoce...ainsi que quelques décisions majeures à prendre concernant mon boulot... bref, un tas de choses à gérer.

Et aujourd'hui, c'est vrai que c'est un cercle vicieux.
Par exemple, ce matin, j'ai essayé de me faire belle avec les moyens à ma portée.
J'ai échoué en m'habillant parce que la tunique toute neuve que j'ai payé cher s'est déchirée sur le côté :evil: et puis, le seul pantalon dans lequel j'entre en ce moment avait besoin d'une ceinture qui se voyait sous la tunique...et puis, j'avais un peu froid comme ça...bref, rien n'allait. Du coup, je me suis mise à manger sans avoir faim...et chez moi, cela entraîne immédiatement des changement de volume...donc, voilà un exemple de cercle vicieux. Je mange parce que je ne suis pas bien dans ma peau et dans mes fringues, je grossis, et je suis encore moins bien :lol:

Mais là, je vais bientôt me collectionner une garde-robe à ma taille (tout ce que j'ai me serre un peu parce que j'ai pris bcp de kilos en peu de temps) et peut-être qu'en me sentant mieux, je me vengerais moins sur mon corps avec la nourriture.

Merci bcp pour tes réponses, Sauterelle !
56 ans 91 25732
Tu vois quand je te parle du passé ? Tu continue à mettre des vêtements d'avant, ou à acheter des choses trop petites. Comment veux tu te sentir bien et jolie dedans ? ;)

Tu n'arrives pas à faire le deuil de ta silhouette d'avant, c'est compréhensible ! Mais ce n'est pas en habillant la nouvelle silhouette avec les vêtements de l'ancienne que ça ira mieux, au contraire !

Je ne te dis pas qu'il ne faut pas perdre de poids si c'est ce que tu veux, mais en attendant, il faut vivre et il faut vivre bien.

Tu sais, passer d'un 42 à un 46 par exemple, ça ne représente que quelques centimètres, trois fois rien. Mais ces centimètres peuvent tout changer sur ton regard. Oublie les étiquettes, ne te réduis pas à des nombres : poids, IMC, taille...

Redeviens une femme tout court. Tu as juste quelques cm de plus, et alors ? C'est toujours toi ! :D
56 ans 51
Patty a écrit:
Tu vois quand je te parle du passé ? Tu continue à mettre des vêtements d'avant, ou à acheter des choses trop petites. Comment veux tu te sentir bien et jolie dedans ? ;)

Tu n'arrives pas à faire le deuil de ta silhouette d'avant, c'est compréhensible ! Mais ce n'est pas en habillant la nouvelle silhouette avec les vêtements de l'ancienne que ça ira mieux, au contraire !

Je ne te dis pas qu'il ne faut pas perdre de poids si c'est ce que tu veux, mais en attendant, il faut vivre et il faut vivre bien.

Tu sais, passer d'un 42 à un 46 par exemple, ça ne représente que quelques centimètres, trois fois rien. Mais ces centimètres peuvent tout changer sur ton regard. Oublie les étiquettes, ne te réduis pas à des nombres : poids, IMC, taille...

Redeviens une femme tout court. Tu as juste quelques cm de plus, et alors ? C'est toujours toi ! :D


Helo, Patty !

C'est exactement ça...
Oui, j'arrive pas faire de deuil de ma silhouette d'avant...
Mais il faut dire que j'ai monté de plusieurs tailles : de 36-38 à bientôt 46 parce que 44 ne fait plus l'affaire...et j'ai du mal, dans ma tête, à passer à 46...Mais il faut dire que je ne mesure que 1m56.
Mais tu as absolument raison, il faut que je me fasse belle si veux perdre du poids...
Donc, les nouveaux fringues, c'est pour bientôt ;)
28 ans De Lyon a Beyrouth 125
OUhhh on dirait moi!! je gardais mes pantalons 34 et 8 ans au cas ou... :shock:
Maintenant, jai compris, et j'en profite du genre : " Maman je ne peux plus faire rentre mon popotin dans du 36... On va faire les soldes?? "
Maintenant je fais du 38, mais je suis aussi passe par beaucoup de taille de pantalons, soutiens gorge, de t shirt... en tres peu de temps.
BOn javoue que parfois javais trop la mort de ne plus pouvoir rentrer dans une belle robe... Mais c'est pas grave, ma mere m'en achete une bcp plus belle ( he ui elle est genial ma maman! )
Je crois que les conseils des filles sont tres judicieux, il faut d'abord s'ACCEPTER!!... Et sa commence par s'habiller comme on aime ,se mettre en valeurs... courage !
28 ans De Lyon a Beyrouth 125
Et 1m56 ca n'est pas petit!! Tu sais tout depend du maintient, de la demarche...
une amie a moi font 1 m 63, alors que la premiere fois que je lai vue, je la trouvais grande genre 1 m 70 voire plus... En faite, elle se tient droite, et elle a une demarche plutot confiante.
Pour ma part, je porte tres souvent des talons, apres, je ne sais pas si tu aimes ca! tout depends des gouts, mais je trouve que ca affine et ca grandi... On a le droit de tricher un peu non?? :D
B I U


Discussions liées