MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ton salaire ou la survie de ta banque

41 ans 04 5576
http://fr.news.yahoo.c...ace-les-banquiers-f56f567.html

Grosso modo, c'est ce que le gouvernement a dit aux Directeurs des grandes banques françaises : soit renoncer à une partie de la part variable de  
leur salaire (soit les primes sur les résultats), soit se débrouiller seuls face à la crise.

Cela dit cela revient au même : sans aide de l'état, je doute que les "résultats" 2009 leur ramènent assez de pepettes...


Certains acceptent, d'autres renâclent.

Mais si cela tient, pour une fois ils me plaisent bien, au gouvernement...

Sans parler de chiffres, le principe me plait bien : je trouve que toute peine mérite salaire, certes, mais qu'il y a salaire et salaire, et qu'au delà d'un certain seuil... ben un salaire peut être indécent... et que les salaires des grands dirigeants de banque leur permet de se passer assez facilement des parachutes dorés et autres "primes" indexées sur des "défis" faciles.

Que pensez vous de cette mesure ?
47 ans 76 10598
Bon, je suis assez nulle dès qu'on cause économie :oops: mais je trouverais cela totalement indécent de continuer à se verser de grosses primes alors qu'on bénéficie d'aides de l'Etat.

Bref, je suis pour cette proposition. :D
33 ans A l'envers du Miroir 2133
Je plussoie ChloeeCamille, 100% pour, vu le fric qu'ils se mettent déjà dans les poches avec leur salaire normal, manquerait plus qu'ils s'engraissent encore plus avec des primes faramineuses tout en bénéficiant des aides de l'Etat pour lutter contre la crise. Faut être cohérent à un moment quand même.
49 ans Belgique 3287
Sans compter que si les banques sont dans la merde c'est quand même parce qu'ils n'ont pas fait correctement leur boulot... donc j'vois pas au nom de quoi ils toucheraient encore des primes... on en a viré pour des bourdes moins graves que ça hein !
56 ans 91 25732
Non seulement je ne vois pas pourquoi les dirigeants des grandes banques devraient toucher de l'argent forcément pris sur des aides qui ne leur ont pas été allouées pour cela, mais encore, je trouve que cette mesure aurait du être accompagnée d'engagements de la part des banques en matière de tarification et de relation clientèle.

Aider les banques financièrement était une nécessité, un président d'un autre bord n'aurait, à mon sens, pas pu prendre d'autre décision.

Mais il me semble que les banques sont aussi un peu trop souveraines en faisant payer cher au consommateur le droit de disposer de son argent.

En raison de la crise, il aurait été bien que le gouvernement donne des consignes aux banques pour que les frais bancaires soient raisonnables, pour que les banques n'imposent pas des services inutiles et coûteux, voire ne mettent pas leurs clients en difficulté (et souvent les plus modestes) en leur proposant des crédits revolving à des taux prohibitifs et en leur appliquant des frais énormes.

Le gouvernement a joué la carte de la solidarité avec les banques, il aurait été normal que le consommateur s'y retrouve aussi, car il subit aussi la crise de plein fouet.
S
109 ans 1240
Non seulement on doit subir la crise, mais on doit aussi "subir" les banques, vu qu'une domiciliation bancaire est plus ou moins un passage obligé.

Et quand on voit la disparité des frais bancaires, même au sein d'une même banque mais dans des régions différentes, . c'est comme les mutuelles, une jungle.

Du coup, lorsque qu'en fin de semaine est sortie l'info sur les 2 dirigeants qui se refusent à lâcher leur gratification, j'étais en train de parcourir divers sites pour placer quelques économies que je "m'auto-prélève" en prévision de ma retraite, sur livret A.

J'hésitais à rester au Cr*dit Agr*cole (ma bq principale) et bingo, voilà que justement cette banque est parmi les 2.

Du coup, je prospecte ailleurs, sans trop me faire d'illusions cependant quant au fonctionnement des autres.
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Moi je suis pour. Personnellement, je travaille dans une mutuelle et nous avons des primes d'intéressement mais cette année, avec la crise, je m'était déjà préparée à m'asseoir dessus mais finalement, il s'avère que non seulement on a atteint les objectifs de l'année mais qu'en plus, on a fait mieux que ce qui aurait été le minimum vital donc on est contents. Après, c'est sur que voir des dirigeants ou mandataires sociaux partir avec des demi-millions d'euros de prime, ça fait mal au coeur quand on se dit qu'on gagnera à peine ça dans toute notre carrière.
46 ans albertville 1799
sentimentalia a écrit:
Non seulement on doit subir la crise, mais on doit aussi "subir" les banques, vu qu'une domiciliation bancaire est plus ou moins un passage obligé.

Et quand on voit la disparité des frais bancaires, même au sein d'une même banque mais dans des régions différentes, . c'est comme les mutuelles, une jungle.

Du coup, lorsque qu'en fin de semaine est sortie l'info sur les 2 dirigeants qui se refusent à lâcher leur gratification, j'étais en train de parcourir divers sites pour placer quelques économies que je "m'auto-prélève" en prévision de ma retraite, sur livret A.

J'hésitais à rester au Cr*dit Agr*cole (ma bq principale) et bingo, voilà que justement cette banque est parmi les 2.

Du coup, je prospecte ailleurs, sans trop me faire d'illusions cependant quant au fonctionnement des autres.


Ce n'est pas faux, mais même pour les banques, rien n'empêche de faire jouer la concurrence. A titre perso j'en avais tellement ras le bol de la caisse d'ep que lorsque j'ai changé de région, je me suis établi un cahier des charges à partir de tous mes griefs caisse d'ep + ce que je considérais comme une situation idéale dans une relation bancaire.
Et ce sont ces questions que j'ai posées aux banques que j'ai démarchées pour faire mon choix. J'avoue que je ne suis pas déçu. Il est vrai que je ne paie pas forcément le service le moins cher (mais pas le plus cher non plus) mais j'ai un excellent service et une relation personnalisée.

Sinon pour repartir sur le sujet initial des bonus délivrés aux patrons des banques, je trouve aussi que c'est une bonne action. Ne pas le faire serait incompréhensible.

Sinon et sans être pour autant un réac, je trouve que l'idée même du "parachute doré", tout comme le bonus en temps difficile, me semble inacceptable.
En effet, que les patrons touchent des bonus, et même des gros bonus, ne me choque guère eu égard à leurs responsabilités et la masse de travail à exécuter.
Toutefois, un "parachute doré" s'applique, comme son nom l'indique, lorsque l'on se fait débarquer. Et si l'on se fait débarquer c'est qu'à priori on n'a pas satisfait pleinement les actionnaires. A minima, cela devrait au moins être rapproché des résultats de l'entreprise.
L
50 ans 1194
Que ces individus reçoivent une prime de résultat alors que l'état injecte de l'argent dans les banques serait en effet mal perçu.

Il est tout autant logique que vu que l'état recapitalise alors que c'est plutot la tache des actionnaires, il est naturel que ces derniers devraient se passer aussi de dividendes tant que les sommes injectées ne sont pas integralement remboursée.

Il est aussi normal, que ces grands patrons gavés de bonus dans le passé les rendent, vu que leur stratègies étaient mauvaises.

A donner un signe, autant donner un signe fort, pour l'instant, je trouve cela léger. :?
S
109 ans 1240
mike73400 a écrit:
même pour les banques, rien n'empêche de faire jouer la concurrence. A titre perso j'en avais tellement ras le bol de la caisse d'ep que lorsque j'ai changé de région, je me suis établi un cahier des charges à partir de tous mes griefs caisse d'ep + ce que je considérais comme une situation idéale dans une relation bancaire

C'est un peu ce que j'ai fait, surtout que j'ai claqué la porte au nez de l'écureuil avec perte et fracas suite à une giga boulette de leur part, si bien que le lendemain, j'ai un des dirigeant du siège régional qui m'a appelé pour rattrapper les dégats...
Là je vais opter en privilégiant la situation géographique quitte à partir quand je vais déménager.

mike73400 a écrit:
Sinon et sans être pour autant un réac, je trouve que l'idée même du "parachute doré", tout comme le bonus en temps difficile, me semble inacceptable (...)

On est bien d'accord aussi. Un boss débarqué c'est un patron qui n'a pas satisfait aux objectifs de résultats fixés. Les bonus me semblent aussi déplacés. Surtout qu'entre temps le "petit personnel" (subalternes, exécutif) a payé les pots cassés, par suppression de primes, voire même licenciements.
40 ans RP 3487
Citation:
Il est tout autant logique que vu que l'état recapitalise alors que c'est plutot la tache des actionnaires, il est naturel que ces derniers devraient se passer aussi de dividendes tant que les sommes injectées ne sont pas integralement remboursée.


Sauf qu'une majorité des employés de banques sont actionnaires, que pour la plupart, ils placent leur bonus, leur interessement et leur participation sur un PEE en action ...

Donc si on te suis on prive aussi les salairés du fruit de leur travail !!
40 ans RP 3487
Citation:
Surtout qu'entre temps le "petit personnel" (subalternes, exécutif) a payé les pots cassés, par suppression de primes, voire même licenciements.


Les banques n'ont pas de plan de licenciement, mieux, ils embauchent toujours parceque c'est un des secteurs les plus touché par le "papyboom".
Le bonus du personnel à été ajusté à -20% mais à coté de cela 3% du bonus de l'an passé a été integré au salaire annuel brut.

Allons plutot taper chez Total et compagnie ...
41 ans 04 5576
TrysKellia a écrit:
Citation:
Il est tout autant logique que vu que l'état recapitalise alors que c'est plutot la tache des actionnaires, il est naturel que ces derniers devraient se passer aussi de dividendes tant que les sommes injectées ne sont pas integralement remboursée.


Sauf qu'une majorité des employés de banques sont actionnaires, que pour la plupart, ils placent leur bonus, leur interessement et leur participation sur un PEE en action ...

Donc si on te suis on prive aussi les salairés du fruit de leur travail !!


ben ecoute, ils sont actionnaires (obligatoire ou par choix ?) et salariés.

En tant que salariés, ils touchent participation et interessement comme dans la plupart des autres boites. L'un de deux est indexés sur les résultats, l'autre sur des points de performances negociés avec les syndicats. Cela me parait plus que normal et rien à dire là dessus.

En tant qu'actionnaires, ils n'ont pour moi pas plus de droit que les autres actionnaires et pas droit à plus d'égards si le résultat est nul. Un investissement se choisit.

Un exemple : ma boite nous incite à placer sur un PEG, mais on peut toucher participation et interessement sous reserver d'être imposés dessus. Depuis 4 ans, j'ai fait le choix de placer sur le PEG vu les taux que cela avait. Cette année, ces taux sont negatifs :( ben je ne m'en prend qu'à moi même : d'un j'ai choisi d'investir dans ma boite. Les benefices de ces investissements ne me sont pas dus. Par contre, interessement et participation, oui.

Je sais que c'est un peu nul comme raisonnement parce qu'à la base on distingue grands et petits actionnaires, mais le principe reste un peu le même.

Mon sujet, cela dit, revenait à dire que cela ne me gène pas que les très grands salaires ne beneficient pas en plus de primes, surtout lorsqu'ils sont prties prenantes de la débacle. ;)
L
50 ans 1194
TrysKellia a écrit:
Citation:
Il est tout autant logique que vu que l'état recapitalise alors que c'est plutot la tache des actionnaires, il est naturel que ces derniers devraient se passer aussi de dividendes tant que les sommes injectées ne sont pas integralement remboursée.


Sauf qu'une majorité des employés de banques sont actionnaires, que pour la plupart, ils placent leur bonus, leur interessement et leur participation sur un PEE en action ...

Donc si on te suis on prive aussi les salairés du fruit de leur travail !!


Les dividendes ont été si importants que dans certains cas, ils limitent la marge de manoeuvre des banques. Parler de priver de salaire est exageré, responsabiliser oui.

Ensuite de tes bonus, tu en fais ce que tu en veux, et quand tu travailles dans une banque tu sais mieux que personne que le placement juteux et sans rique n'existe pas.
40 ans RP 3487
Citation:
Ensuite de tes bonus, tu en fais ce que tu en veux, et quand tu travailles dans une banque tu sais mieux que personne que le placement juteux et sans rique n'existe pas.


Y a pas que des commerciaux qui bossent dans les banques. :roll: . Quand tu bosses en infrastructure (juridique, informatique, etc ...) ou en back office ... la notion de placement juteux c'est un peu vague ...

Pour ma part je n'ai jamais fait d'investissement hors garantie "fond euros" ... je suis trés frileuse et plutot adepte du placement disponible.

Après quand tu bosses en banque y a un systeme d'abondemment si tu choisis d'investir en action dans le PEE ... ça attire forcement le salarié ...
B I U