MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avez vous aussi ressenti cette impression?

5031
bonjour à toutes, je me posais cette question... (en fait elle me trotte dans la tête depuis un bout de temps déjà, et j'aimerai avoir vos avis/témoignages)

Depuis 2 ans et  
demi (bientôt 3) on vit en couple, mais mon souci c'est que j'ai l'impression qu'on stagne.
Que les projets dont on parlait au début ne sont resté que des projets, que la vie et ses aléas nous forcent à la patience.
Je me sens frustrée et impuissante face a cette stagnation, et j'ai l'impression qu'on avancera plus.
Je remets pas en doute notre couple ou notre amour, mais je me demande si le temps ne freine pas les ardeurs du début.

J'ai de plus en plus envie de me marier (même si sur un coup de nerfs j'ai écris le contraire) et chose étrange, j'envie les femmes enceintes :shock: (moi qui ne voulait pas d'enfant)
Donc je me demande si le fait de devoir attendre de manière forcée ne décuple pas les envies de chacun ... (par forcée je sous entends: avoir un emploi a 100% stable, un permis de conduire, un peu de sous de coté -pour mon cas- )

Avez vous deja connu ce sentiment? comment cela s'est il résolu?

Merci pour vos réponses... :kiss:
70 ans 3528
Bah... etant donne que ca fait un an et demi qu'on tente d'avoir les papiers pour nous marier, oui, j'ai quelques fois cette impression :lol:

A cote de ca, je n'ai pas l'impression que notre relation stagne, car du debut a aujourd'hui (on est ensemble depuis 2 ans et demi, comme vous) beaucoup de choses ont change, on est de plus en plus proche, on a eu un enfant, notre vie quotidienne change en mieux et on a encore plein de projets :D

Je me demande si ca n'est pas l'aspect "materiel" de ta vie qui te donne cette impression de stagnation (recherche de boulot, passer le permis etc.). Ca me fait souvent ca quand j'ai des idees en tete depuis longtemps et que rien ne bouge. Si tu es objective sur votre relation (entente, complicite, projets etc.) est-ce que ca stagne vraiment?
60 ans Au bord de la mer 15536
Je n'ai jamais eu cette impression, car nous n'avons jamais fait de projets.
Nous vivions en essayant de profiter du moment.
Petit à petit les choses ont évoluées.
Quand il a trouvé du travail, nous avons pu prendre un autre logement, et ainsi de suite.
Les enfants n'ont pas été programmés. Au bout de plusieurs années de vie commune, l'envie était là, on a laissé faire les choses.
5031
mamisha a écrit:

Je me demande si ca n'est pas l'aspect "materiel" de ta vie qui te donne cette impression de stagnation (recherche de boulot, passer le permis etc.). Ca me fait souvent ca quand j'ai des idees en tete depuis longtemps et que rien ne bouge. Si tu es objective sur votre relation (entente, complicite, projets etc.) est-ce que ca stagne vraiment?


Ca stagne dans le sens ou son 2ème divorce dure depuis 3 ans, et que quand on parle de projets genre mariage il reste aussi évasif que le 9/02/07 date de notre rencontre. Il veut se marier, il me l'a dit plusieurs fois mais dit toujours "ça arrivera bien"....
J'ai l'impression que je suis une chose acquise, et que lui vit tres bien comme ca. Je conçois qu'il faut deja "finir" une relation avant de parler mariage and co, mais là ca commence vraiment a faire long, et ce sera encore plus long vu qu'il m'a annoncé que fin septembre c'était juste la rencontre avec le juge (il m'avait dit 1 mois avant que ca serait clos des qu'il aurait vu le juge), qu'après ça prenait entre 2 à 4 mois pour le verdict puis 6 mois pour la publication du divorce.
Donc encore une année... Soit. Mais il ne voit pas plus loin.
J'ose même pas lui parlé de gamin, car s'il faut 5 ans pour un mariage il en faudra 15 pour le gosse.

C'est clair que le coté matériel n'aide pas, on a un bon salaire mais pour 2, moi je rame pour trouver un emploi (j'en suis même venue à postuler en tant que caissière, job qui m'avait mise en depression)
Lui doit un peu de sous aux impots, a une assurance santé de MER**, et surtout est depuis toujours accro a amazon.com...
Je sais que pour le moment son excuse première pour le mariage c'est "il faut deja que je divorce" (2 ans que je l'entends), puis après ce sera "il faut de l'argent"...
Donc même si je bosse, il aura toujours une excuse pour repousser l'échéance, et moi je vivrais avec des "bientôt".

Je supporte pas de pas avoir de buts, j'en ai niveau pro (trouver un emploi, faire une VAE, prendre des cours d'esthétique...), niveau perso (passer mon permis, essayer de perdre du poids, faire du sport...) mais avec lui je suis dans le flou.
Il ne comprend pas mon besoin de "date".

Désolée pour le pavé... j'y vois vraiment pas clair.
5031
Provence a écrit:
Je n'ai jamais eu cette impression, car nous n'avons jamais fait de projets.
Nous vivions en essayant de profiter du moment.
Petit à petit les choses ont évoluées.
Quand il a trouvé du travail, nous avons pu prendre un autre logement, et ainsi de suite.
Les enfants n'ont pas été programmés. Au bout de plusieurs années de vie commune, l'envie était là, on a laissé faire les choses.


j'en viens a regretter ces projets, et je culpabilise d'y avoir cru.
J'ai besoin de passer une vitesse, mais lui... i don't know his mind.
je culpabilise vraiment.
Est-ce mal de vouloir rapidement des choses de ce genre?? je pars du principe qu'on n'a qu'une vie, que lui a deja connu ca rapidement et pourquoi pas moi??
j'ai l'impression de payer ses erreurs, que ma vie n'avance pas a cause de son passé, que j'ai pas le droit au bonheur.
Aujourd'hui si on me demande: "es tu heureuse" je dirais pas vraiment.

:cry: :? je cogite trop.
60 ans Au bord de la mer 15536
Non, ce n'est pas "mal"
Mais tu vois, ça peut être une source de mal être.
Pourquoi vouloir toujours plus, autre chose, et ne pas se contenter d'apprécier le bonheur de l'instant présent ?
5031
Provence a écrit:
Non, ce n'est pas "mal"
Mais tu vois, ça peut être une source de mal être.
Pourquoi vouloir toujours plus, autre chose, et ne pas se contenter d'apprécier le bonheur de l'instant présent ?


je suis peut etre aveugle, mais je le vois pas ce bonheur :(

vouloir toujours plus est propre a l'homme moderne non?? dans notre société on pousse a consommer, a vouloir encore et encore...
un principe du bouddhisme est de ne plus désirer afin de trouver le bonheur :? mouai ca me parait super dur!
60 ans Au bord de la mer 15536
Je n'ai pas dit non plus que tu connaissais le bonheur, que ta vie était heureuse ;)

Mais quand tu parles du "propre de l'homme moderne", j'hésite entre rire ou pleurer ;)
Je me sens tellement loin de tout ça !
Non, je n'ai jamais "voulu" plus.
Lorsque la vie nous a permis d'avoir plus, et bien on en a profité.
Alors oui, bien sûr, on a travaillé, on avait quand même envie de certaines choses. Mais jamais on ne s'est mis la pression sur quoi que ce soit, sur des échéances, sur des projets à long terme.
On a eu des enfants, donc il a fallu travailler plus, progresser, pour les faire vivre confortablement.

J'ai l'impression qu'on s'est toujours contenté de peu, ou du moins qu'on s'est toujours contenté de ce qu'on avait, sans pour autant se résigner. Je ne sais pas si tu comprends la nuance ;)

C'est sûr que la société nous pousse à consommer ! Mais tu n'es pas obligée de jouer le jeu. On vit très bien autrement.
31 ans 495
Ce n'est pas forcément "vouloir toujours plus", que de vouloir fonder une famille.
Le "carpe diem" n'implique pas de faire de l'avenir un impensé total ou un tabou. Je crois qu'elle ne demande pas à se marier tout de suite, non, elle veut juste être sûre que ça arrivera, et savoir quand. En somme, stabiliser son idée du futur pour ne plus en être préoccupée, et pouvoir apprécier le présent. Tout ça me paraît assez normal...

On peut aussi voir les choses comme ça : tout ce qui n'est pas occupé à naître, est occupé à mourir. Si le couple ne se construit plus et stagne trop longtemps, il se désagrège. Stabilité ne veut pas dire immobilité.


MonBonheur, je crois que tu devrais confier tes angoisses à ton zhom. Lui en parler aussi franchement que tu nous en as parlé.
60 ans Au bord de la mer 15536
Je ne parlais pas non plus de ça. Je n'ai jamais ressenti ce besoin là, et je n'ai jamais eu l'impression de stagner.
Je n'ai jamais eu envie de me marier, ni de savoir où on allait.
Je savais qu'on y allait ensemble, de manière certaine, sans avoir besoin de plus.
5031
Eva22 a écrit:
Ce n'est pas forcément "vouloir toujours plus", que de vouloir fonder une famille.
Le "carpe diem" n'implique pas de faire de l'avenir un impensé total ou un tabou. Je crois qu'elle ne demande pas à se marier tout de suite, non, elle veut juste être sûre que ça arrivera, et savoir quand. En somme, stabiliser son idée du futur pour ne plus en être préoccupée, et pouvoir apprécier le présent. Tout ça me paraît assez normal...

On peut aussi voir les choses comme ça : tout ce qui n'est pas occupé à naître, est occupé à mourir. Si le couple ne se construit plus et stagne trop longtemps, il se désagrège. Stabilité ne veut pas dire immobilité.


MonBonheur, je crois que tu devrais confier tes angoisses à ton zhom. Lui en parler aussi franchement que tu nous en as parlé.


J'ai peur de lui parler, il se braque vite et j'aime pas trop les conflits. J'ai peur qu'il boude et qu'il me fasse la tête.
C'est dur de parler avec lui. Et puis j'ai du mal a trouver mes mots face a lui, et j'ai peur de le blesser.
Quand je lui ai dis que j'etais un peu angoissée a l'idée de déménager sa première réponse fut: il fallait le dire plus tot. ensuite: ben tu as qu'a te louer un studio ici moi je déménage. Puis il s'est rendu compte qu'il etait allé un peu trop loin et m'a rassuré en me disant qu'il serait là, etc.
J'ai peur que la discussion tourne court et mal.
bref, je suis coincée.
31 ans 495
Dans ce cas, peut-être pourrais-tu lui écrire une lettre ? (bon, ça, c'est mon dada, quand j'ai peur de mal m'exprimer, j'écris :lol: je fais ça sans arrêt, mais peut-être que dans ton cas, c'est pas adapté, je sais pas)
Tu lui expliquerais que tu l'aimes vraiment beaucoup, à tel point que tu te vois l'épouser et faire un enfant avec lui. Que tu sais qu'il t'aime aussi, mais que tu souhaiterais te projeter davantage dans l'avenir, en parler +, déjà.
Que tu ne veux pas le bousculer, avec son divorce etc, mais que tu voudrais être sûre que vos projets sont les mêmes, et que tu voudrais en parler de façon plus "concrète" : où on se mariera ? quand ? on aura un enfant avant ou après ? il préfèrerait un garçon ou une fille? ... ?

Dis-lui qu'avec tes difficultés pour trouver un travail, tu as besoin de savoir au moins où tu vas dans ta vie personnelle, peut-être que ça, il le comprendra.

A vrai dire, j'ai du mal à imaginer d'autres solutions, car j'ai l'habitude de tout résoudre par un dialogue long et chiant (lol), mais utile...


Pourquoi crois-tu qu'il le prendrait mal, si tu lui en parlais ? (je ne le connais pas donc...)
49 ans strasbourg 6049
pourtant pour tes angoisses y'aura que le fait de lui en parler qui pourra aider.

moi je serais plutot comme provence, surtout depuis que je me suis rendue compte y'a bien longtemps que j'avais pas du tout, mais pas du tout du tout, réussit quelque projet que ce soit. que ca soit le projet de partir avec un sac à dos à pieds (jamais fait), le fait de pas me marier (loupé), de pas divorcer (loupé encore), de pas avoir d'enfants (loupé)... bref. j'ai pas le métier que je voulais, ni à la base le genre de vie que je voulais, tous mes projets sans exception sont tombés à l'eau.

par contre je ne regrette absolument rien. j'ai fait les choses comme elles venaient et finalement ma vie est totalement différente de ce que je pensais. des fois je me dis : je devrais activer les choses mais en fait vu l'expérience que j'ai, je me dis aussi qu'il vaut mieux faire avec ce qu'on a et saisir les opportunités au jour le jour sans trop se poser de questions. et pour l'instant, ca se passe bien mieux comme ca.

du coup je serais tentée de dire : tout vient à point à qui sait attendre.
5031
j'y réfléchis, a la facon de lui dire. Mes lettres il ne les lit pas, enfin ce que j'en ai conclu.
Je devrais pet etre écrire un programme de pc et mettre ce que je pense dedans et lui mailer l'appli.
Il est H-24 avec son pc, entre son job et la maison (jeux, films, musiques...) et aime ne pas sortir (48h enfermé ca lui fait pas peur)
Le souci c'est qu'il prend tout comme des reproches. alors je sais pas trop comment faire passer mon message.
apres il sait faire preuve d'une mauvaise foi hallucinante et arrive meme a me preter des paroles que je n'ai jamais dites pour passer en victime :(

Des fois je me dis que j en demande trop, mais est ce trop demander d'avoir une mise au point sur l'avenir? deja de ne plus me mentir sur la durée du divorce...?
39 ans chez moi 5070
Perso, je ne m'était jamais dis tiens à 25 je serais mariée à 30 j'aurais des enfants... Il se trouve qu'on avancer comme la vie nous la "imposer", de façon naturel, je ne sais pas comment t'expliquer mais en gros on a suivi notre chemin.

Peut être que c'est parce que toi tu es perdue en ce moment que tu ressent tout ça?
On a tous des moments où on se demande où on va, où on a besoin de faire le point.
Est ce que pour t'aider tu ne devrais pas pour le moment te concentrer sur un projet que vous pouvez faire à deux?
Peut être que cela te rassurera?
B I U