MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

dès que je seule chez moi, je me goinfre

41 ans Deux-Sèvres 313
Bonsoir,
Moi aussi j'aimerais savoir où tu en es orange67 ???

BigMama67 moi aussi je me reconnais dans ce qu'elle écrit.
Je suis maman à plein temps et lorsque mon mari travaille ou  
quand il va se coucher plus tôt que moi, je mange sans arrêt, ce que je trouve dans le frigo ou les placards, sucré ou salé peu importe. Je peux manger plusieurs paquets de gâteaux à la suite et ce qui fait que je m'arrête c'est mon ventre qui a mal et là je me dégoute. Je ne le fais pas tout le temps, j'essaye en ce moment de limiter mes achats ^^ Je fais 130kgs alors je pense qu'il faudrait vraiment que je fasse qqch... Bonne soirée.
46 ans 1758
kiki711 a écrit:
Bonsoir,
Moi aussi j'aimerais savoir où tu en es orange67 ???

BigMama67 moi aussi je me reconnais dans ce qu'elle écrit.
Je suis maman à plein temps et lorsque mon mari travaille ou quand il va se coucher plus tôt que moi, je mange sans arrêt, ce que je trouve dans le frigo ou les placards, sucré ou salé peu importe. Je peux manger plusieurs paquets de gâteaux à la suite et ce qui fait que je m'arrête c'est mon ventre qui a mal et là je me dégoute. Je ne le fais pas tout le temps, j'essaye en ce moment de limiter mes achats ^^ Je fais 130kgs alors je pense qu'il faudrait vraiment que je fasse qqch... Bonne soirée.


j ai l impression d avoir ecrit ca ! moi aussi maman a plein temps, et moi aussi je peut manger plusieurs paquets de gateau a la suite ! et apres grosse culpabilite ! et moi tout pareil 130 kilos ... bien des points communs !!! :lol:
A
34 ans Nantes 11
Je suis dans le même cas, j'ai eu une amélioration il ya 3 ans en arrêtant de me focaliser sur la nourriture et les régimes, mais je suis retombée dedans maintenant et encore plus bas... Et cette fois, que j'y pense ou que j'y pense pas, je grossis dangereusement...
Bonjour à toutes, bon courage pour celles qui entreprennent de contrôler leurs "crises" mais je pense que c'est difficile de s'arrêter toute seule, en effet orange67, si dans ton cas c'était facile de se contrôler, tu l'aurais déja fait depuis des années! D'après ce que tu dis ça fait deja plus de 30 ans que tu as des crises comme ça!
Il m'est arrivé la même chose que toi mais depuis des mois maintenant je suis completement guérie et le poids est descendu bien sur.

Quelques conseils :
1)en parler à ton mari c'est la première chose à faire. D'accord il ne voit pas tes crises alors explique lui ce que tu vis sans rien atténuer. Les gateaux et autres betises que tu manges jusqu'à écoeurement, la culpabilité avant de manger, pendant et après etc. Les gens non malades ne se sentent pas coupables quand ils mangent quelque chose. Fais bien ressentir ce sentiment de culpabilité que tu as à ton mari pour qu'il comprenne que c'est vraiment lourd comme probleme et que tu as besoin de son aide. Il doit te rassurer, essayer de t'aider et t'encourager. Si tu t'enfermes dans ton probleme, tu n'en sortiras pas.

2)Oublier la balance, je ne sais pas si tu te pèses mais c'est inutile, à chaque gramme pris tu vas encore plus culpabiliser et te remettre à manger, c'est un cercle vicieux. A moins que ton mari n'en ait besoin, débarasse toi d'elle elle est inutile.

3) Aies toujours une bouteille d'eau sur toi. Au début, les premiers jours, forces-toi à boire tout le temps, moi je buvais jusqu'a 4litres par jour! Et crois moi quand tu bois et que tu as le ventre plein d'eau, tu n'as pas très envie de te jeter sur de la bouffe. Normalement après tu n'as plus besoin de boire autant, de toi-meme tu ne boieras plus qu'1 litre et demi ou 2 mais c'est suffisant.

4)Essayes de ne pas acheter de gâteaux et compagnie. Tu n'en as pas besoin. Tu t'autoriseras des gâteries en temps venu.

5)Manges bien aux repas. Quitte à manger plus que d'habitude, manges bien à ta faim aux repas, voire plus, mais assez pour que tu ne ressentes ne serait ce qu'à un moment la faim.

6) Si malgré tout tu as faim, et là écoute moi bien parce que c'est hyper important, pour moi ça a été super efficace : autorises toi de manger MAIS, METS TOI A TABLE. Installes toi à table, sors du pain du fromage, des tomates enfin des trucs qui te plaisent(en incluant des legumes et/ou crudités) et fais un mini repas! SANS CULPABILISER!
Si tu as plutôt envie de sucré, tu te prends un fruit que tu manges à table, et après tu manges des gateaux et un verre de lait ou un yaourt par exemple, manges les si tu sens que tu les veux, mais ne te lèves pas de table car si tu manges devant l'ordi ou la télé, c'est fatal le paquet va y passer! Alors qu'a table c'est plus facile de s'arrêter avant, c'est tout bête mais crois moi que ça marche! Manges ce que tu veux, tu verras tu t'arrêteras de toi meme car tu sais que tu ne fais rien d'interdit.
Tu as droit d'avoir envie de manger quand meme! Mais pas n'importe quoi! Tu t'installes confortablement, tu mets de la musique douce et tu manges tranquillement, comme quelqu'un de normal qui a faim et qui prend un goûter! Tu verras, quand on est assis à table, l'esprit tranquille, en sachant qu'on ne fait rien de mal ou d'interdit, et bien on est plus serein et on mange à sa faim, rarement plus.
Automatiquement tu auras moins faim le soir donc ce qui est très bien car tu mangeras moins, couches toi tôt car si tu te couches après 23h30 et bien tu auras faim et tu vas refaire les memes crises!

7) N'essayes pas tout de suite de te mettre au sport car tu vas croire que tu as bien éliminé et que tu peux te permettre de manger plus. Essayes s'il te plaît d'écouter mes conseils et tu verras ça devrait aller mieux.

8) Ne te déteste pas! On est toutes différentes, plus ou moins grandes, rondes, petites, agées ou jeunes bref! On est toutes de belles femmes qui méritent de se respecter! Regardes toi dans le miroir et sois fière de vouloir te débarasser des crises et des kilos en trop qui s'en suivent. Dis à ton reflet que tu es fière de toi parce que y'en a qui ne veulent meme pas s'en sortir alors que toi, oui, et tu vas y arriver!

Bon je crois que c'est déja pas mal, j'espère vraiment avoir de tes nouvelles, savoir si tu as essayé ne serait-ce que l'un de mes conseils ou bien un conseil d'une autre personne t'ayant répondu. Je suis prête à t'aider quand tu en as besoin. Je te souhaite bien du courage et suis à ta disposition 24h sur 24h si besoin:)
N'hésites pas à venir écrire sur le site quand tu t'es bien comporté ou pas, déstresses et dédramatises, tu as droit de faire des crises, le tout c'est de ne pas en faire un drame, ça peut arriver, l'équilibre se construit sur la semaine voire plus, pas sur un seul repas! A bientôt j'espère
M
52 ans 78 477
je ne sais pas si mon message va pouvoir t' éclairer mais je pense que la nourriture n'est qu'une façade ,je suis devenue boulimique mais j'aurai pu devenir droguée , alcoolique , violente , c'était une façon d'exprimer un mal être profond, venant de mes rapports avec ma mère , ce sentiment de ne pas avoir être aimer et aussi une peur de devenir adulte ;

J'ai fait deux thérapie , la 1ere en 1998 tres difficile j'ai rompu 1 ans avec mes parents , et la 2eme en 2007 .
c'était des thérapeutes classiques pas axées sur la nourriture
mais le feeling est bien passé a chaque fois la 2eme était basée sur les énergies corporelles .
Il m'a fallu beaucoup de temps et d'énergie pour arrêter de me battre contre moi et contre la nourriture .(pendant environ 15 ans avec des hauts et des bas ) .
En plus la 2eme etait psychothérapeute donc pas prise en charge par la secu , donc je payais 65 € mais je ne regrette pas .
Maintenant je suis en paix avec moi même et aussi grâce a VLR et a la RA

d'ailleurs je suis en train de me diriger vers une nourriture végétarienne .
je te souhaite bon courage .
A
61 ans 1
Bonjour comme vous je ne peux pas être seule sans me mettre à manger souvent des yaourts plus rarement des gâteaux .je peux jeûner compter mes calories .ça ne dure jamais je cache tt cela évidemment . Comme vous prise de poids fatigué car je cherche désespérément comment me débarrasser de se comportement je ne dors pas quand je suis seule .je ne veux pas être tributaires d une tierce personne pour avoir une vie normale.
B I U