MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

faire de sa Mélancolie un atout...?

39 ans Dans mon Antre (45) 787
je suis de nature mélancolique, ceci depuis très longtemps,
je traverse donc tantot des phases "normales", voire euphoriques, dynamiques, et d'autres plus renfermées, mélancoliques, etc

je tente d'en faire un atout,  
et je sais éperdument que je ne dois pas l'éloigner de moi, ce coté, car il fait partie de ma personnalité
j'essaie simplement d'en tirer l'avantage nécessaire pr en avoir un profit que je ressens, au niveau de la Sensibilité, simplicité, spontanéité

mai comment faire pr en faire un atout, pr ne plus ressentir cette mélancolie comme un poids, en moi???????
39 ans Dans mon pays des Merveilles 12787
Bonsoir :D
Je suis mélancolique , mais j'ai l'impression qu'on ne parle pas de la même mélancolie !!!
qu'est ce que tu veux dire par mélancolie :?:
39 ans Dans mon Antre (45) 787
un état , une façon d'etre de penser,
de ne s'épanouir que rarement,
de regretter tout moment agréable, en pensant qu'il ne durera pas
et toi?
39 ans Dans mon pays des Merveilles 12787
Moi je qualifirais ma mélancolie de mélancolie nostalgique joyeuse
Exemple : quand je regarde des phots de famille , j'ai le mal du pays et je me rappelle de bcp de chose notamment de ma maman et je me dis qu'elle me manque enormément et je pleure , je rigole et je me dis dans mon moi à moi " c'est vrai que j'ai quitté tout mes repères et tout ce que j'ai tjr aimé et que j'aimerai toujours , mais je suis amoureuse et heureuse et j'ai un mari merveilleux pour qui j'ai quitté mon pays et ma famille et que si c'étais à refaire je le referais " !

personellement j'ai tjr tendance à inverser et positiver les situations les plus dramatique !!
et toi :D ?
39 ans Dans mon Antre (45) 787
je peux etre et paraitre gaie, heureuse, alors que mon ame est torturée,
je ne positive que rarement ou alors, c'est à fond
je vis selon des phases, hautes et basses, mais pleinement à chaque fois, et j'ai heureusement une capacité à rebondir qd je suis ds le creux de la vague
ds ces moment, je n'ai plus que doutes, angoisses, désespoir, plus rien ne me remonte le moral, personne n'y arrive sauf une : moi
39 ans Dans mon pays des Merveilles 12787
Et qu"est ce qui selon toi te plonge dans cet état de mélancolie et de pessimisme ??
désolée je suis obligé de te poser des questions pour pouvoir creuser au plus profond de toi meme et trouver ensemble ce qui déclanche cet état dont tu parle ( je sais que des fois les choses sont aussi enorme qu'un elephant mais qu'on refuse de voir :lol: !!!
et pis si tu es là sur VLR c'est bien pour vider ton sac et de pouvoir avoir des avis objectifs sur ce qui te tourmante :D
39 ans Dans mon Antre (45) 787
un manque de confiance en moi,
je pars du principe que je ne mérite pas forcément du bien
un passé lourd (c'est le moins qu'on puisse dire)
la peur de l'abandon,
je continue???lol

tu as raison, mais aujourd'hui, cela me parait moins difficile de parler de ce qui me fait si mal intérieurement

par exemple, j'ai eu une amie chez moi, ce WE, bah, son départ m'a rendue triste, vide, car je me suis encore rendue compte que suite à un bon moment, la joie de cet instant partagé a succédé un vide.....
bon heureusement, je ne me suis pas laissée aller et ai rebondi rapidement et me suis changer les idées :)
c'est ça aussi, ma force je crois.... et ai retrouvé le sourire
C
47 ans 25
Salut.moi le moral ça va la journee.le pb cest le soir, mon mari est parti en Turquie pendant un mois et jme sens vide....il est turc et sa famille est la bas.pas facile c est tt les ans pareil je deprime en decembre...Mais jme motive avec ma pitchoune de deuxet demi. Bye
39 ans Dans mon Antre (45) 787
courage à toi, ton mari va vite revenir, et vos retrouvailles n'en seront que meilleurs !




je n'ai pas d'homme à attendre..............
40 ans Angers 1764
Marrant, je me retrouve dans ce que tu décris.. Malheureusement pour moi, j'ai du mal à me sortir des phases de down toute seule..

Quant à en faire un atout, ma foi, si tu trouves la réponse.. Je crois qu'il faut juste profiter à fond des phases d'up, de ne pas penser au down qui va forcement suivre..
40 ans Bouches du rhone 1559
Bonjour Doublemoi
je me retrouve entièrement dans ce que tu ressens ... à tel point qu'on a déjà dit de moi que j'étais peut être bi-polaire ... j'ai un chéri un appart sympa et du travail (bien que celui-ci me pèse de plus en plus ... bref) je passe aussi pas ces phases où je vais bien j'ai un peu de chance et soudain c'est plus fort que moi je me dis que si j'ai qq chose de bien FORCEMENT derrière je vais avoir une mauvaise chose ! car dans ma vie ça c'est tjs vérifié à chaque bonne chose suit une mauvaise !!!
pour répondre à ta question je ne vois pas vraiment comment en faire un atout ... c'est quand même difficile à gérer pour ne pas passer pour une folle qui alterne bonne humeur et état depressif alors en faire un atout ... en tout cas si tu veux en parler envoies moi en mp ton msn !
biz
39 ans Dans mon Antre (45) 787
ça rassure au moins de voir que d'autres se comportent comme moi....
j'en profite pr le moment, je suis assez "stable"... parfois je sens la chute arriver
mais je vais continuer mes recherches sur la mélancolie et je vous tiens au courant

@ rainbowroad : pas de souci si tu veux eu discuter en mp!
4467
DoubleMoi a écrit:
je peux etre et paraitre gaie, heureuse, alors que mon ame est torturée,
je ne positive que rarement ou alors, c'est à fond
je vis selon des phases, hautes et basses, mais pleinement à chaque fois, et j'ai heureusement une capacité à rebondir qd je suis ds le creux de la vague
ds ces moment, je n'ai plus que doutes, angoisses, désespoir, plus rien ne me remonte le moral, personne n'y arrive sauf une : moi



Bonjour,

je me reconnais parfaitement dans ta description, j'appelle ça mélancolie ou nostalgie, mais dernièrement j'ai lu des articles sur le "romantisme", au sens premier du terme, parlant du spleen de Baudelaire par exemple.

Et bien je crois que nous sommes romantiques :)

tu devrais lire de la doc la dessus, car evidemment le mot romantique aujourd'hui a acquis un autre sens dérivé, mais je t'assure que c'est bien ce que nous sommes!
4467
DoubleMoi a écrit:
un manque de confiance en moi,
je pars du principe que je ne mérite pas forcément du bien
un passé lourd (c'est le moins qu'on puisse dire)
la peur de l'abandon,
je continue???lol

tu as raison, mais aujourd'hui, cela me parait moins difficile de parler de ce qui me fait si mal intérieurement

par exemple, j'ai eu une amie chez moi, ce WE, bah, son départ m'a rendue triste, vide, car je me suis encore rendue compte que suite à un bon moment, la joie de cet instant partagé a succédé un vide.....
bon heureusement, je ne me suis pas laissée aller et ai rebondi rapidement et me suis changer les idées :)
c'est ça aussi, ma force je crois.... et ai retrouvé le sourire



waouh, j'aurai pu écrire ça aussi. C'est dingue.

quand je voyais des amis le week end, ou mon chéri et q'uon vivait à 600 km l'un de l'autre, j'avais cette sensation exactement pareil, à déjà me lamenter qu'ils ne sont plus la ... et puis je m'en remettai!

je suis comme toi, je crois que ma force c'est de lutter pour ne pas tomber tout au fond, rebondir, et c'est très important
C
47 ans 25
DoubleMoi a écrit:
courage à toi, ton mari va vite revenir, et vos retrouvailles n'en seront que meilleurs !




je n'ai pas d'homme à attendre..............
merci. C est bien domage jte trouve super jolie.moi je ne suporte pas d etre seul.les gens comme ns souffre souvent. Peur de l abandon. C est du au passe. Je pense que ça peut etre ça aussi ta melancolie...avoir un but, un homme, un bb moi ça m a guerrie fe bcp de chose et surtout mes complexes...bisous
B I U


Discussions liées