MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

la musique qu'on dit "classique" (à défaut d'autre

38 ans Montreal (la ou qu'i fait chaud maintenant et que les gens i ont un accent marrant) 1067
Houlà je crois que c'est le premier sujet que je lance depuis que je suis sur le forum...émotion...

Bon, alors je n'ai pas vraiment trouvé de sujet  
s'en rapprochant alors je me lance...c'est le post sur Beethoven l'échevellé qui m'y a fait penser.

Voilà, la musique classique (bon, classique est un genre de fourre-tout ou l'on a tendance à ranger toute musique européenne antérieure au XXème siècle et jouée avec des instruments qui vont du luth à long manche à l'épinette virginale -car la toccata et fugue en ré mineur de Jean-Séb Bach interprétée à la guitarre électrique, ça doit être cool mais je ne sais pas si c'est du classique- , bah c'est comme ça ma foi on va faire simple on va parler de toute la musique mise dans ce fourre-tout) a été le premier genre de musique que j'ai écouté. Jusqu'à mes 13-14 ans, j'ai toujours eu du mal à écouter d'autres styles de musique plus actuels (à part les musiques indiennes, chinoises, arabes ou d'ailleurs) car j'avais du mal à ressentir autant d'émotion qu'en écoutant un morceau de musique classique que je trouvais plus riche par son instrumentation, son harmonisation. Je me suis habituée ensuite à la musique moderne progressivement en commençant avec des trucs comme les Beattles, Pink Floyd et tout ça puis le jazz que j'ai toujours bien aimé. (enfin c'est pas ça qui a fait que j'avais beaucoup plus d'amis au collège, pour ça il aurait fallu que je sois fan d'au moins un ou deux boys band...faut pas pousser mémé non plus).

Voilà, tout ça pour vous demander ce que représentait la musique classique pour vous (je vous laisse le choix de l'époque, de style). Comment vous la compreniez, ce qui vous émeut, et quels sont les morceaux qui vous "font comme quelque chose, là, dans les tripes". (pour ma part, il y en a trop, ptêt que j'vous les dirai plus tard quand vous m'aurez répondu, na!).


NB: Pour rendre ce topic aguichant, affriolant et pour y mettre le paquet dès mon premier lancement de sujet, j'ai ajouté un petit sondage dont la présence n'est dûe qu'à des raisons de marketting. Et pour que vous admiriez (si jamais ça marche) ma maîtrise de tous ces trucs techniques que les options sondage, tout ça...
A
43 ans à 5 minutes de la fin du monde 1664
Fangfang a écrit:
NB: Pour rendre ce topic aguichant, affriolant et pour y mettre le paquet dès mon premier lancement de sujet, j'ai ajouté un petit sondage dont la présence n'est dûe qu'à des raisons de marketting.


Bah je suis très déçu! en lisant le début de cette phrase je me suis dit que tu allais nous proposer une photo de toi nue, mais même pas! pfffff... j'appelle tout de suite le service après vente pour publicité mensongère.

La musique classique c'est avant tout pour moi le mode d'expression musical qui ne présente aucune limite. Le blues est très codifié. Le jazz a ses tonalités propres. Le metal doit respecter certaines règles. Le reggae doit toujours s'attacher au contretemps. etc...

Dans la musique classique rien de tout ça n'existe. Un morceau peut durer 3 minutes ou une demi heure, être en binaire ou en ternaire, en mode majeur ou mineur, avoir seulement un piano ou un orchestre philharmonique... Rien n'est interdit, tout est encouragé.

La musique classique n'admet aucune limite autre que celle du compositeur, un état d'esprit hélas trop rare dans le rock (fort heureusement il y a des exceptions, ou plutôt il y en a eu). Ce qui permet donc une incroyable richesse.

Voilà, en gros. Bien, maintenant je vais aller me caresser en regardant un portrait d'Eric satie.
13610
Wech c'est trop d'la balle.

Moi j'adore la musique classique, mais je n'ai pas souvent l'occasion d'en écouter. Pourtant c'est pas les cd qui manquent chez moi, mais je ne sais pas, ce n'est pas un reflexe que j'ai.

La musique classique me calme et m'appaise, elle me fait du bien et me change de mon bon vieux rock ;)
A
43 ans à 5 minutes de la fin du monde 1664
Et au passage fangfang, je te trouve un peu dur avec André Rieux.

Un type qui se fait des couilles en or en interprétant du Vivaldi dans le plus pur style "musique d'attente de la SECU" force nécessairement l'admiration.

Quand je pense qu'il a infiniment plus de succès qu'un Nigel Kennedy (lui aussi controversé tu me diras) qui a le même but (démocratiser la musique classique), mais du talent...
38 ans Montreal (la ou qu'i fait chaud maintenant et que les gens i ont un accent marrant) 1067
argh a écrit:

Bah je suis très déçu! en lisant le début de cette phrase je me suis dit que tu allais nous proposer une photo de toi nue, mais même pas! pfffff... j'appelle tout de suite le service après vente pour publicité mensongère.


Ahaaah mais ce n'est que mon premier topic, je verrai au fur et à mesure que j'en poste (si jamais je réitère l'expérience) s'il est nécessaire d'y mettre une ou deux ou dix nanas à poil, à la démarche lascive et au regard qui crie "braguette je veux t'arracher avec les dents" pour qu'il se vende mieux, pour que les gens y répondent, pour créer plus de parts de marché...

Pour l'instant ce n'est qu'un début, je veux tester le public, et donc je préfère attendre pour voir si on a besoin de mettre des poufs en bikini en cuir clouté ou en latex pailletté pour vendre de la musique classique comme on le fait pour les bagnoles ou le Rap US.

argh a écrit:

La musique classique c'est avant tout pour moi le mode d'expression musical qui ne présente aucune limite. Le blues est très codifié. Le jazz a ses tonalités propres. Le metal doit respecter certaines règles. Le reggae doit toujours s'attacher au contretemps. etc...

Dans la musique classique rien de tout ça n'existe. Un morceau peut durer 3 minutes ou une demi heure, être en binaire ou en ternaire, en mode majeur ou mineur, avoir seulement un piano ou un orchestre philharmonique... Rien n'est interdit, tout est encouragé....


Ah mon ami certes, mais c'est parce que justement la musique classique est un fourre-tout composé de tout tout plein de genres qui eux sont codifiés à l'extrême jusqu'à ce qu'un plaisantin doté d'un peu plus de génie que les autres vienne secouer tout ça en bousculant un peu les règles.

Un fugue, une sonate ou un concerto selon les époqies ont eu beaucoup de règles très strictes (que cetains se sont fait un plaisir de créer comme Bach avec ses fugues -notons qu'on lui doit la gamme tempérée à partir de laquelle est composée encore 99% de la musique occidentale- et d'autres à bouleverser, comme Bééthoven qui soudainement nous met des choeurs dans une symphonies, hop comme ça, même pas peur le Lulu).

Et en une dizaine de siecles, ils ont eu le temps de composer bien des choses.
38 ans Montreal (la ou qu'i fait chaud maintenant et que les gens i ont un accent marrant) 1067
Ah pis André Rieux, lui, c'est vrai qu'il a tout compros au marketting et au "se-faisage-de-couilles-en-or", et c'est vrai que cela force l'admiration. Malheureusement, bien des vieux...hum gens l'admirent pour de mauvaises raisons (les valses de Strauss avec boîte à rythme et danseuses à plumes et froufrous).

Ah pis Ambre, oui je suis d'accord qu'il faut être "in the mood" pour écouter du classique (comme il faut être in the mood pour écouter quoique ce soit d'ailleurs).

En revanche, je trouve qu'il y a des trucs qui crachent autant qu'un bon vieux rock péchu de derrière les fagots.
682
j'aime la musique classique

mais c'est simpliste de dire que le reste n'est pas aussi libre que le classique (d'ailleurs je suis fort surpris de tes dires mais je le conçois, n'étant pas un amoureux de ce genre). Simpliste et totalitaire.

Bref, moi qui écoute du metal extrème et a fortiori du Black Metal, depuis des années au point que je sois chroniqueur sspécialisé là-dedans... je peux t'assurer que j'ai écouter tout et n'importe quoi. Le metal a ses conventions : mais je t'assure qu'il existe de vrais génies, passionnés, perfectionnistes sortis du conservatoire (j'en connais) qui font un metal parfois si complexe ou si avant-gardiste... que j'en reste sur le cul, et qu'ils sont à la pointe, au même titre que les compositeurs de musique contemporaine :). S'ils pratiquent cela... c'est pour sortir d'un certain classicisme et pour sortir des conventions pop ou élitistes (quoique là-dessus y'a matière à discuter).

voilà pour mon coup de gueule du soir
A
43 ans à 5 minutes de la fin du monde 1664
Fangfang a écrit:

En revanche, je trouve qu'il y a des trucs qui crachent autant qu'un bon vieux rock péchu de derrière les fagots.


sans doute, mais là se pose le problème d'amener les gens à écouter du classique (et si possible pas avec André Rieux).

Or, on ne m'otera pas de l'idée que la musique classique est en train de crever à petit feu en s'isolant dans un élitisme assez nauséabond.

Evidement, tout le monde va s'acheter un disque de Mozart pour avoir bonne conscience, un peu comme on regarde Arte 15 minutes pour se culturer la gueule, avant de zapper pour retrouver "les enfants de la télé", tout péteux.

mais voilà: on a trop sacralisé cette musique. Il semble interdit de dire qu'on n'aime pas tel ou tel compositeur. C'est pas bien, c'est péché, cémal! Pourtant moi, j'avoue: Debussy me fait chier à en mourrir. Non, je ne pense pas que Mozart fut un génie, seulement un enfant précoce particulièrement doué (je réserve le terme génie à Beethoven, démiurge illuminé s'il en est).

Ce qu'il faudrait c'est qu'enfin on aborde la musique classique hors des sentiers battus, qu'on ose la présenter de façon branchée, djeun, voire putassière. Qu'on la désacralise afin que tous puisse la découvrir à sa guise sans la chape de plombs qu'est le bon goût édicté par une intelligentsia d'elites auto proclamée.

Non la musique classique n'ets pas chiante. Non on n'est pas obligé de se prosterner devant Karajan (qui d'ailleurs ne convient pas à tous les compositeurs). Ecoutez ce qui vous attire, sans vous soucier de savoir ce qui est respectable ou ne l'est pas.

Il n'existe qu'une différence en musique: la bonne musique et le mauvaise. La frontière entre les deux dépend de chacun. Et c'est la même chose pour le classique.
682
j'aime la musique classique

mais c'est simpliste de dire que le reste n'est pas aussi libre que le classique (d'ailleurs je suis fort surpris de tes dires mais je le conçois, n'étant pas un amoureux de ce genre). Simpliste et totalitaire.

Bref, moi qui écoute du metal extrème et a fortiori du Black Metal, depuis des années au point que je sois chroniqueur sspécialisé là-dedans... je peux t'assurer que j'ai écouter tout et n'importe quoi. Le metal a ses conventions : mais je t'assure qu'il existe de vrais génies, passionnés, perfectionnistes sortis du conservatoire (j'en connais) qui font un metal parfois si complexe ou si avant-gardiste... que j'en reste sur le cul, et qu'ils sont à la pointe, au même titre que les compositeurs de musique contemporaine :). S'ils pratiquent cela... c'est pour sortir d'un certain classicisme et pour sortir des conventions pop ou élitistes (quoique là-dessus y'a matière à discuter).

voilà pour mon coup de gueule du soir
A
43 ans à 5 minutes de la fin du monde 1664
Jode a écrit:
j'aime la musique classique
mais c'est simpliste de dire que le reste n'est pas aussi libre que le classique (d'ailleurs je suis fort surpris de tes dires mais je le conçois, n'étant pas un amoureux de ce genre). Simpliste et totalitaire.


Allons allons, tu ne vas pas me faire renifler les chaussettes sales de Kerry King pour ça!

Oui, mon argument est simpliste (ce qui est le but), mais comme tu le dis toi même, le metal a aussi des conventions à suivre. Et si, en effet, certains groupes tentent vaillament de renouveller le genre, on ne peut pas dire que ce soit les plus mis en avant si ce n'est chez des passionés purs et durs comme tu sembles en être. Désolé de te le dire, mais le metal pour 99% du grand public c'est Marylin Manson. C'est injuste, mais c'est comme ça.

Mais là on sors du sujet, donc je m'arrête illico, comme ça, pouf!
682
que dire? tu as raison. c'est triste mais en même temps, le metal ne serait plus undergound il ne serait pas ce qu'il est! et pourtant il est international! Mais comme dans tout genre, il y a les traditionnalistes et les artistes... bref je ne vais pas dévier plus que ça ton topic! mais je devais gueuler pour défendre ma passion
38 ans Dans la brousse belge... 460
Moi j'apprécie de temps en temps d'écouter du classique ...

Mais ca reste quand meme assez rare!!!

Par contre je ne critique en rien ce genre musical... ;)
1125

je me régal avec un post comme celui-là.. je suis assez jazz (big band) mais j'aime par moment me relaxer avec du "classique".... j'écoute en ce moment une compil reprenant des grands morceaux....
Pachelbel, mozrt, haendel et quelques autres.....j'ai eu en belgique l'occasion d'aller à une soirée du concour reine elisabeth, un régal car l'ambiance y étais quasi religieuse, je suis sortis de la sur un nuage...

ce que j'aime dans le classique c'est le coté "image" comme des tableaux de grand maître toute les nuance dans les notes pareil aux couleurs... ;)

tant qu'a André Rieu...c'est de la musique de fast food...pas mal certe mais banale, asseptisée..... je garde en mémoire la reflexion de Pierre-alain Volodia (un pianiste extraordinaire ) à propos de clayderman...."c'est de la musique d'assenceur"....

chti...
44 ans 1551
J'arrive, j'arrive... ah voila, donc concernant andré rillette...

*se prépare à courire*

quelquepart c'est pas si terrible que ça.

*se barre en courant quelques metres*

Franchement, les mecs qui écoutent ça c'est des mecs qui n'écouteraient à priori jamais du "classique". Et donc pourqouoi ne pas prendre ça comme un "Le classique pour les nuls" (ceci est une référence à la serie de livres et pas une méchante remarque contre les AndréRieurs). C'est pas plus con que d'écouter le top50 à la fin. (Et c'est pas pire que de s'extasier devant les deux secondes de carmina burnlamoi que tout le monde connais en pronant son amour du classique (wouahahaa me fera toujours marrer celle-la))
38 ans Paris 250
J'aime beaucoup...j'écoute pas mal de baroque quand je travaille, en ce moment par exemple, le Stabat Mater de Pergolese. Ou alors les Variations Goldberg de Bach (interprétées par glenn gould, c'est encore mieux!)
Sinon, je garde ce que j'adore pour les moments où je ne fais rien : les romantiques (genre les années de pélerinage de Liszt, les nocturnes de Chopin), ou les trucs plus violents qui pètent bien (Mahler, Rimski-Korsakov, Rachmaninov...)
En fait, un peu comme toi Fangfang, lanceuse du sujet, je n'écoutais pratiquement que du classique jusqu'à mes 12-13 ans. Après, par la force des choses, je me suis forcée à écouter autre chose, parce que, franchement, au collège, quand t'es parmi les meilleurs de ta classe et que tu es déjà cataloguée intello pour toute ta scolarité (ce fut un peu mon cas), c'est la honte de dire qu'en plus, la musique classique, c'est ton truc..
Donc j'ai honteusement tourné le dos au classique pendant pas mal d'années, jusqu'à ce que je fasse en quelque sorte sa redécouverte. Ca fait environ cinq ans que j'"assume" parfaitement mon nouvel engouement pour le classique...
Heureusement, ces années sans classique m'ont permis de découvrir des merveilles dont je ne pourrai plus jamais me passer : les Doors, Led Zep, les Clash, Bob Dylan et tant d'autres...

Par contre il me semble que beaucoup de gens font toujours rimer musique classique avec désuet, vieux jeu etc.
Pas mal de mes amis trouvent le classique délibérément "chiant".
C'est dommage...
B I U


Discussions liées