MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi etre un couple libre ?

R
36 ans 15384
Bon,je vous rassure,chéri et moi ne sommes absolument pas un couple libres,nous sommes fidèles ;)
Mais je me demande : pourquoi ce choix ? Par routine ? Par désir commun de  
plus d'excitation ? Par manque d'entente sexuelle ?
Ca m'échappe,j'ai vraiment du mal a comprendre qu'un couple puisse fonctionner ainsi ... :?
Eclairez mes lanternes,je serait ravie de lire vos témoignages ( suis trop curieuse je sais :oops: )

Sachez que je respecte votre choix meme si j'ai du mal a le comprendre,et que je ne porte pas de jugement !

Merci d'avance :P
60 ans Au bord de la mer 15536
Par respect de la liberté de l'autre.
Parce que la fidélité n'est pas une valeur universelle, et qu'elle n'est pas indispensable à l'amour.
S
32 ans 3465
Je pense juste que c'est une manière de voire la vie, de façon différente, que celle que nous impose la société.

Comme l'a dit provence la fidélité n'est pas une valeure universelle, mais plutôt une question de moeurs, je dirais. Certaines personnes ne voient pas l'interêt de rester fidèles, ils ne trouvent pas ça "naturel"...Et dans le fond je peux les comprendre? Qui nous a dit qu'on ne devait avoir qu'un partenaire? La société...Mais bon on est d'accord, elle n'a pas la science infuse.

Sans compter, que la notion d'infidélité est différente pour chacun. Certains considéreront que, du moment que tu n'as pas de sentiments, pour la personne avec qui tu couches dans une relations extra-conjugale, il n y aura pas d'infidélité. Pour d'autres, elle commence au regard, aux pensées...

Bon après, moi je n'y adhère pas, j'aime avoir l'exclusivité, mais je n'ai pas de mal à comprendre que certains couples, se portent très bien, en batifolant avec d'autres personnes. Mais c'est clair que ça demande une largeure d'esprit exceptionnelle.
32 ans 940
Par déduction rationnelle. Théoriquement parlant, pour moi c'est une évidence. Après, comme l'ont dit celles avant moi, tout dépend aussi de ce qu'on entend par fidélité. Mais personnellement, je trouve assez normal que mon homme puisse être attiré par d'autres femmes et qu'il ait envie d'aller voir ailleurs, ça me semble naturel.

En l'occurrence, dans la relation amoureuse que je vis actuellement, ce choix était d'autant plus logique qu'il s'agissait de notre première relation à tous les deux: on s'autorise à faire d'autres expériences (même si dans les faits c'est pas aussi simple que prévu :lol:).

Cela dit, il ne s'agit là que du témoignage d'une fille en couple depuis trois ans et sans aucune expérience amoureuse précédente: ce n'est peut-être pas très représentatif (même si dans l'absolu, j'imagine mes éventuels futurs couples également libres ^^)
108 ans 3096
J'ai un ami qui était en couple libre.
Selon lui, aimer l'autre ce n'est pas le priver de sa liberté.
Sur le papier c'est joli mais en pratique ça peut devenir catastrophique ! (au final sa copine sortait aussi avec son meilleur ami... enfin c'est encore plus compliqué que ça en a l'air dit comme ça)

Pour moi, c'est hors de question ! L'amour induit l'exclusivité, si je pense à quelqu'un d'autre c'est que je ne suis pas amoureuse. Même si je peux concevoir qu'il n'en soit pas de même pour mon partenaire, je ne pourrais pas accepter de rester avec quelqu'un qui va voir ailleurs, que ce soit juste pour le sexe ou aussi pour les sentiments.
R
36 ans 15384
Perso,en demandant a mon chéri de m'etre fidèle,je n'ai pas le sentiment de l'enfermer et le priver de liberté ...
Je passe pas non plus mon temps a lui rabacher hein,mais il le sait,et me le demande aussi. Il m'a déjà dit " Quand j'aime,je ne partage pas ".
Dans ma tête,ca marche comme ca un couple. La fidèlité est une valeur essentielle a son bon fonctionnement a mes yeux,et je serais incapable de pardonner la moindre incartade.
49 ans strasbourg 6049
ah moi non plus j'ai aps l'impression de le priver de sa liberté. d'ailleurs je lui aie rien demandé. je lui aie dit : pour moi quand j'aime j'arrive à le faire qu'avec une seule personne à la fois. il a dit pareil donc... je considère qu'on est d'accord.

mais je comprends qu'on soit pas comme ca, je respecte. de toutes manières du moment que tout le monde est ok y'a pas de mal à se faire du bien :)
S
32 ans 3465
SugarPie a écrit:
Perso,en demandant a mon chéri de m'etre fidèle,je n'ai pas le sentiment de l'enfermer et le priver de liberté ...
Je passe pas non plus mon temps a lui rabacher hein,mais il le sait,et me le demande aussi. Il m'a déjà dit " Quand j'aime,je ne partage pas ".
Dans ma tête,ca marche comme ca un couple. La fidèlité est une valeur essentielle a son bon fonctionnement a mes yeux,et je serais incapable de pardonner la moindre incartade.



J'en connais pourtant plus d'un qui se sente pris au piège dans une relation exclusive. Y a des gens qui ont besoin d'avoir plusieurs personnes dans leur vie.

Il y a aussi des gens pour qui la fidélité, n'est pas une valeure essentielle et pour qui l'amour qu'ils peuvent porter à leurs conjoint-es, ne s'arrête pas à une question fidélité.

C'est comme pour la question de l'amour unique. Sachant qu'il y a tellement de manière d'aimer une personne, je comprends aussi que quelqu'un puisse aimer deux personnes à la fois.

Personnellement j'aimerai pouvoir supporter le fait d'être dans un couple libre. Mais je suis comme vous, quand j'aime une personne, je me ferme totalement aux autres, donc logiquement j'en attends au tant de la personne qui partage ma vie. Mais parfois je me dis que ce serait tellement plus simple...
47 ans calvados 1616
Provence a écrit:
Par respect de la liberté de l'autre.
Parce que la fidélité n'est pas une valeur universelle, et qu'elle n'est pas indispensable à l'amour.

Je n'aurais pas dit mieux!!
Ceci étant c'est quand même beaucoup mieux quand ces valeurs sont partagées par les 2 protagonistes...sinon c'est la cata... :roll:
60 ans Au bord de la mer 15536
Lorsque je parle de respect de la liberté de l'autre, j'englobe tout. Il s'agit de sa liberté d'être, de penser, de vivre.
A partir du moment où l'on impose une règle à quelqu'un, on restreint cette liberté, qu'on en ait l'impression ou pas, qu'on le veuille ou non.
Le fait d'aller voir ailleurs est anecdotique.
Respecter quelqu'un, c'est lui faire confiance. Il me dit qu'il m'aime, je lui dit que je l'aime, nous formons un couple, je n'ai besoin d'aucune preuve ni de mettre des balises à cet amour.
49 ans strasbourg 6049
Sibell a écrit:
J'en connais pourtant plus d'un qui se sente pris au piège dans une relation exclusive. Y a des gens qui ont besoin d'avoir plusieurs personnes dans leur vie.


ah oui ca c'est vrai.
mais en mm temps quand t'es pas comme ca t'es pas obligé de rester avec eux. y'a aussi des gens qui ne se sentent bien que dans une relation exclusive. moi j'ai l'impression de mentir sinon donc je me sens mal. du coup je préfère rester fidèle (question de point de vue tout simplement ;))

en mm temps j'ai jamais testé le libertinage. ca me plairait ptete, va savoir.
49 ans strasbourg 6049
Provence a écrit:
Le fait d'aller voir ailleurs est anecdotique.


ou pas. ca dépend simplement où tu places l'importance du corps par rapport à l'amour (sentiment quelque peu abstrait). pour moi l'âme et le corps ne sont pas dissociables dans les sentiments. de la mm manière que je regarde quelqu'un qui me fait du mal avec des méchants yeux et que je ne lui parle pas, je regarde la personne que j'aime avec totalité et je considère que son corps est quelque chose qui fait partie du don de l'amour. c pas du tout méchant et je suis pas du genre à dire : nan tu sors pas ou tout ca. mais c'est une question de respect. je ne partage pas mon intimité. (comme sibell ca serait vachement plus simple si je pouvais, mais je peux pas)
60 ans Au bord de la mer 15536
louis_cyfer a écrit:
Provence a écrit:
Le fait d'aller voir ailleurs est anecdotique.


ou pas. ca dépend simplement où tu places l'importance du corps par rapport à l'amour (sentiment quelque peu abstrait). pour moi l'âme et le corps ne sont pas dissociables dans les sentiments. de la mm manière que je regarde quelqu'un qui me fait du mal avec des méchants yeux et que je ne lui parle pas, je regarde la personne que j'aime avec totalité et je considère que son corps est quelque chose qui fait partie du don de l'amour. c pas du tout méchant et je suis pas du genre à dire : nan tu sors pas ou tout ca. mais c'est une question de respect. je ne partage pas mon intimité. (comme sibell ca serait vachement plus simple si je pouvais, mais je peux pas)

Oui je comprends, mais ce n'est pas ce que je voulais dire. Cette phrase se rapportait à ce que je disais juste au-dessus : lorsque je parle de liberté, je ne parle pas de fidélité, de liberté "pratique". J'ai un peu de mal à expliquer ça, mes années de philo sont loin :lol: C'est juste pour ça que je disais "anecdotique", ce n'est pas ce à quoi je pense en premier quand je parle de respect de la liberté de l'autre.
L'autre est une personne libre. Chacun est un, et libre. On accepte de respecter des règles de vie en société. Mais ce qui est intime à chacun ne doit pas être régit par la volonté de quelqu'un d'autre.
49 ans strasbourg 6049
certes ca ne doit pas être régit par la volonté de l'autre mais ca ne doit pas non plus forcément se partager.

en fait la chose juste serait de laisser le choix à l'autre de profiter de son corps comme il veut, ou pas. mais... je suis pour ma part, incapable de gérer ca. sinon je pardonnerais quand j'estime avoir été trompée. et c'est pas le cas ;)
60 ans Au bord de la mer 15536
On en peut pas se sentir trompé lorsqu'on pense que la liberté de l'autre est plus importante, lorsque la fidélité est un mot qui ne veut rien dire, qui n'apporte rien de plus dans le couple.
Tromper est un mot qui n'existe pas dans mon vocabulaire :lol:
Je me fous que mon conjoint soit fidèle. L'important c'est qu'il soit à mes côtés.
C'est notre liberté personnelle, l'essence même de l'être humain, cette liberté !
B I U