MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Devenir allergique

36 ans 4422
J'ai des petits soucis..

Petite, je n'étais pas allergique, à quoi que ce soit. A la puberté, j'ai commencé à développer une allergie aux chats (on en a depuis que je  
suis tout bébé).
Je suis partie pour mes études à 17ans, et quand je revenais à la maison je n'étais plus habituée au chat, mes allergies étaient plus violentes. Je faisais face avec des antihistaminiques.
En février, je suis revenue vivre chez mes parents le temps de mon stage. Je me suis installée dans une chambre préalablement totalement nettoyée par la femme de ménage, justement pour éviter les allergies, l'accès à ma chambre étant interdit au chat.
J'ai consulté un allergologue, qui a confirmé une forte allergie au chat, mais uniquement au chat. Et m'a bien expliqué de les désensibilisation pour ce type d'allergies sont longues et sans certitude de réussite. J'ai décidé de me donner du temps, de ne pas envisager de désensibilisation dans l'immédiat.

La violence de mes allergies a diminué avec les mois, je pensais me réhabituer tout doucement. En mars on a déménagé, la poussiere a été une horreur pour moi, j'ai éternué pratiquement 24/24 pdt 15jrs. Dans le nouvel appartement, je dormais de plus en plus mal, je me réveillais toutes les nuits.. sans comprendre le pourquoi du comment. Apres une nuit particulierement pénible où j'avais du dormir 3h, ma mere a fini par m'envoyer chez le médecin. Diagnostique : crises d'asthme d'origne allergique. Moi qui n'étais pas asthmatique, j'ai découvert ce que c'est : pas drôle du tout ! :? Avec le médecin, on pensait que c'était pas forcément le chat, mais p-e les pollens ? J'ai été sous traitements 2 mois, ca allait mieux, meme apres que j'ai arreté les bronchodilatateurs. J'ai toujours de la ventoline sur moi maintenant.

Il y a 15jours, petit we dans les Vosges, je suis revenue pleine de boutons. Réveillée en pleine nuit par une crise d'asthme. Grrr, ca me grattait horriblement, meme la tete, le visage, tout ! J'ai filé chez mon doc à moi, un homéopathe. Et là : l'enclume sur ma tête. Je suis en train de devenir hypersensible, et je peux développer tout un tas d'allergies.
Comme c'est un homéo, il m'a donné un traitement de fond, et un traitement de choc si besoin (allopathie).

J'ai profité d'être sous allopathie pour caliner le chat tout à l'heure. Pas longtps ! :roll: Ca ne m'a pas fait éternuer. Mais en me voyant dans une glace, je me suis trouvé des plaques rouges sur le menton et le visage, sur l'ouverture de mon col où le chat s'est frotté. Ca me gratte.

Je suis consciente qu'il va falloir renoncer au chat... mais ce qui me fait peur c'est de développer tout un tas d'allregies. Avec-vous eu le meme genre de situation ? Comment faire ?Je ne veux pas m'affoler.. surtout que je ne suis pas du genre à me surprotéger. Mais pfff ca m'ennuie d'avance si les allergies gagnent du terrain car ça peut devenir contraignant dans la vie de tous les jours.


**Cof avait besoin de raconter ses petits malheurs.. mais s'ils sont très petits comparés à beaucoup, je sais...**
56 ans 91 25732
Bienvenue dans le monde des allergies multiples... :?

J'ai un peu le même parcours que toi, à la différence que pour le moment mes allergies ont des manifestations moins graves que les tiennes.

Jusqu'à 25 ans, aucune allergie à l'horizon. Et puis j'ai du passer un scanner avec injection d'iode. L'infirmière me demande si j'y suis allergique... Je n'en savais rien ! Bingo ! Je l'étais ! Je me suis retrouvée pleine de plaques rouges gratouillantes.

Et d'année en année les allergies ont commencé a apparaître : certains collyres me font me couvrir de boutons, j'ai développé une lucite (allergie au soleil), une allergie à la lanoline (début d'oedeme de Quinck après introduction d'un suppo qui en contenait), et depuis qq années je développe une allergie au poisson et aux crustacés (depuis l'année dernière je ne peux plus en manger)... Pour le moment c'est tout...

Alors j'ai toujours des anti-histaminiques sur moi. Je n'envisage pas de désensibilisation puisqu'il m'est relativement facile d'éviter ce à quoi je suis allergique.

A propos, sais tu que, contrairement à ce que l'on croit, on n'est pas allergique au poil de chat mais à la salive de chat ? Et comme les chats se lèchent...

Compte tenu des manifestations que tu as, je pense que tu devrais consulter un allergologue, parce que ça ne va pas s'arranger (je sais je ne suis pas encourageante ! ;) ) Peut être u'une désensibilisation t'aiderait, parce que sinon les allergies vont continuer à évoluer et tu vas en découvrir de nouvelles...
36 ans Nancy Vannes 3418
On s'y habitue, t'inquiètes ;)

Ce que tu découvres petit à petit là, moi je le suis en bloc depuis que j'ai 7 ans. Avec le temps, j'ai pu de nouveau avoir un chat, et de toute façon, j'ai tous les traitements à portée de main. Mais c'est vrai que tout ce qui peut m'amener à la crise d'asthme est banni Bon, OK, sauf la clope mais c'est différent.

Tant que tu ne passes plus toute une nuit à essayer de respirer pour renoncer 10mn avant l'arrivée du médecin (et oui, y'a un moment où tu craques) pour la raison bête, très bête, que ta mère voyait pas l'utilité de racheter de la ventoline parce que t'avais pas fait de crises d'asthmes depuis 3 mois, ça va.
1891
Moi je suis allergique depuis toute petite, humidité, acarien, chat la farine , les fruits de mer....

de plus je suis asthmatique, mes allergies se sont revelé la 1ere a 3ans quand j'etais chez ma grand mere, avec des plaque d'exmas (??) mais ca peut se develloper differenment, par exmple les fruit de mer me declenche un oedeme de Quincke, sinon c picotement dans la gorge, yeux qui gonfle, eternument....

Y'a une dizaine d'année mon medecin m'a prescreit un traitmenet de fond, au debut il fonctionnait tres bien, mais la bof bof ! mon corps c'etant habituer au traitement !

J'ai toujours eu des chats des chiens, hamsters, lapin... les chats me declenche une crise d'asthme, mais j'ai appris a vivre avec ces animaux, d'une part je ne pas vivre sans eux, et surtout, il faut obliger son corps a se defendre !

c'est bien les medocs, mais son corps ne reagis plus une fois qu'on est plus sous traitement !

Depuis que j'ai demenager en region parisienne, je ne fait plus d'allergie a cause des acariens ou de l'humidité, (avant j'etais en bretagne) !

j'ai stopper les medicaments, mais j'envisage de me faire desensibiliser !

anecdote : vendredi on va chez asterix, et dans une attraction on passait dans une sorte de grotte mais tellemtn humide, que j'ai pas arreter d'eternuer, et de me moucher !

mais j'ai laisser, parceque si a chaque fois je prend des cachets je devrait trimballer ma pharmacie avec moi !

mais vraiment si ca devient contraignant pour toi fait toi desensibliser !
A
70 ans 703
Aïe, aïe, aïe... Pas marrant tout ça! Et je sais de quoi je parle... Je n'étais pas allergique à quoi que ce soit (hormis les poils de chats, et encore ce n'était pas catastrophique) mais depuis environ 1 an... Les produits ménagers, l'encens, le parfum, la poussière, mon matelas... et j'en passe... Hypersensibilité. Gorge qui gonfle, yeux qui piquent, éternuements... Je ne me fais pas soigner :oops: , j'essaie de vivre avec... Mais j'ai vu un reportage qui m'a fait flipper : aux USA, certaines personnes ont développé une hypersensibilité hors-normes, et doivent rester dans des centres!! Il paraît que cela vient des industries chimiques, et de la sale manie des industriels à foutre du parfum et des colorants partout... Je ne sais pas quoi en penser... J'espère juste que l'hypersensibilité ne nous gâchera pas trop la vie!!
36 ans 4422
Patty a écrit:
A propos, sais tu que, contrairement à ce que l'on croit, on n'est pas allergique au poil de chat mais à la salive de chat ? Et comme les chats se lèchent...

Oui oui, ca je sais bien. Je me suis déjà renseignée.. il parait qu'on peut "laver" son chat avec ne serait-ce qu'un gant de toilette mouillée pour diminuer les allergies. J'imagine la crise du chat ! Ou alors opter pour un chat sans poils (j'aime pas trop) ou un chat à poils tres ras.
Mais j'ai toujours eu des betes chats de gouttiere.. j'imagine pas avoir un chat qui coute une fortune, non c'est juste une boule de poils affectueuse (et allergisante! :roll: )

Patty a écrit:
Compte tenu des manifestations que tu as, je pense que tu devrais consulter un allergologue, parce que ça ne va pas s'arranger (je sais je ne suis pas encourageante ! ;) ) Peut être u'une désensibilisation t'aiderait, parce que sinon les allergies vont continuer à évoluer et tu vas en découvrir de nouvelles...

Les tests de l'allergo consulté en février ou mars n'ont relevé qu'une allergie aux chats. Mon doc m'a bien expliqué la semaine derniere que je n'étais pas réellement allergique à autre chose, maus de plus en plus sensible. J'ai bien retenu que le système immunitaire est situé autour de l'intestin et qu'il peut s'épuiser à force de voir passer toutes les cochonneries qu'on avale. C'est sans doute mon cas. Si on rajoute un peu de fatigue la-dessus, paf, je fais des réactions impromptues.

Il m'a parlé de tous un tas de tests faisables pour déterminer mes sensibilités et agir en conséquent. Mais c'est une machine à gaz, si je me lance là dedans j'en ai pour des années. C'est pour ca que lui et moi on préfere attendre de voir...


Développer des allergies avec les années n'est donc pas si rare que je le pensais puisque tu en es la preuve vivant (mais tu es un être unique Patty! ;))
Je crois que le tout pour le moment, c'est d'avoir les anti-histaminique et la ventoline sur moi. Et vogue la galère... ;)
36 ans 4422
Ohlala ! Mais y'a eu pleein de réponses !
Merci tout le monde, ca me rassure de voir qu'on est tout plein dans la meme galere..

pour les mamans : conseil de mon doc : allaiter un bébé renforce ses défenses et diminue les risques d'allergie --mais ca n'a pas marché pour moi !.. ou alors ca aurait été pire :shock: !??
56 ans 91 25732
J'ai une copine qui s'est offert un sphinx (chat nu) parce qu'elle est allergique aux chats. Mauvaise pioche ! Un chat nu, ça salive aussi ! Le seul avantage c'est qu'il n'y a pas de poils dans la maison. Mais il faut laver le chat et c'est une race qui transpire et qui prend des coups de soleil... Il est marrant avec sa tête de ET, et très attachant, mais ça ne vaut pas une boule de pois pour les calinous (enfin je trouve).

Pardon pour le hors sujet ! ;)

Je suis comme toi, on m'a bien proposé la désensibilisation mais bof... Pour le moment ça n'est pas vraiment handicapant pour moi alors je me débrouille !

Et effectivement si on nous faisait manger et respirer moins de saloperies, on éviterait sûrement pas mal de trucs... :?
G
38 ans 744
J'ai développé une allergie aux acariens depuis quelques années... au début, j'étais malade, je ne savais pas pourquoi, ce n'est qu'après une crise d'asthme dans la nouvelle voiture de mon père (je sais même pas pourquoi, mais cette voiture neuve a pué longtemps un truc à sa sortie de l'usine) que je suis allée voir un allergologue qui m'a trouvé cette allergie... et j'ai probablement d'autres allergies à je ne sais quoi, car il m'est arrivé de toucher des légumes, des fruits ou du vieux métal (peut-être les pesticides ?) et d'avoir d'horribles démangeaisons aux mains et les doigts qui gonflent douloureusement...

Pour les acariens, tant que je ne change pas brutalement d'environnement, ça va... en fait, j'avais pas d'allergies chez moi, mais quand je retournais dormir chez mes parents ou que j'allais chez mes grands-parents, les crises de rhinites et d'asthmes se déclenchaient... et il me fallait quelques jours pour que ça passe. C'est d'ailleurs lors d'un séjour à la montagne, dans une vieille maison que j'ai eu l'une de mes crises les plus violentes... et aucun des médecins que j'ai consultés n'a pensé à une allergie !! Il a fallu attendre cette crise d'asthme dans la voiture de mon père quelques mois plus tard... :roll:

J'ai pas envie de développer d'autres allergies, parce que les acariens me suffisent largement, merci bien :?

J'avais entamé un traitement de désensibilisation, avec des gouttes qu'on se met sous la langue... le médecin était con, car j'avais compris qu'il fallait le prendre tous les jours, alors qu'il ne fallait plus le prendre que deux fois par semaine au bout d'un moment... et j'ai laissé tomber, mais j'ai eu quand même le temps de voir que ça marchait pas trop mal, mes crises étaient moins fortes au bout de quelques mois...
36 ans 4422
Glyss,
je te souhaite vraiment bon courage, car je vois que tu es dans le meme bateau que moi !
Si tu retentes une désensibilisation, tu me tiendras au courant, dis ?
53 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
moi j'ai les intestins qui souffraient beaucoup a cause de l'eczema et des allergies aussi

je mange plus que de la farine complete ce qui m'a obligé a faire mon pain moi meme et a refuser celui des boulangeries et des restaurants
je bois du lait bio aussi

depuis mes intestins semblent aller bien mieux et je suis moins sensible
38 ans 276
petite fille, je n'ai jamais eu aucune allergie, ni asthme, alors que c'est fréquent dans la famille.
à l'heure actuelle, je suis sous zyrtec (enfin non, le générique qui s'appelle aerius), on a detecté chez moi un terrain allergique fort, et l'été c'est plus des lucites que je fais mais un truc assez violent...et j'ai appris à reconnaitre les phases d'un cycle complet de tout ce qui peut se passer dans mon nez...

et j'ai envie de me taper la tete contre les murs quand je repense que tout ça a commencé quand je me suis mise à fumer... :oops:
1234
Petite, on m'a longtemps cru allergiques aux piqûres de guêpes à cause des plaques que ça me causait sur tout le corps. En fait, c'était du à ma phobie des guêpes (qui en passée l'an dernier en m'asseyant involontairement sur une guêpe qui ma piqué une fois ... ben euh là ou il faut pas et 5 cinq fois à la cuisse gauche... )
Par contre, depuis un an, on a annocé que j'étais asthmatique. Au début, mon médecin a dit que c'était du à mon eczéma qui avait enfin disparu (enfant j'avais des crises presque tout le temps) mais qu'il était prouvé qu'une telle disparition engendrait de l'asthme. Cette année on a en fait découvert que j'étais allergiques aux ... chènes! Depuis quatre ans que je vivais la plupart de l'année à la fac, soit à 85 kilomètres de chez mes parents, je n'étais plus habituée à vivre entourée de chènes. Alors qu'enfnat je passais ma vie à jouer dedans avec mon frère!! C'est pour cela que l'an passé, j'ai eu une crise énorme durant un week end, m'obligeant meme à rendtré plus à mon studio car je ne savais aps a quoi c'était du. Ca gache quand meme la vie ces allergies mais maintenant, j'en ai tellement que bon... J'ai toujours ma ventoline et du zyrtec et puis c'est tout.
Malheureusement, certaines de mes allergies ne peuvent pas être soignées ainsi. En effet, je suis (de façon minime) allergique à ... l'EAU!! Je suis obligée de prendre des douches très tièdes sinon je me retrouve couvertes de plaque rouges qui démangent. Le seul avantage que j'avais trouvé c'est que du coup, j'étais dispensée de piscine au lycée (30 degrès en piscine couverte...)
A part ça, je suis allergique à beaucoup (trop) de fruits, à certains savons et gels douches, à certains shampooings, à certains tissus, à certaines lessives et adoucissants, aux chênes, à la pénicilline, à la poussière, aux platanes, aux cyprès.... et depuis hier à l'un des composants du nouveau malabar, le bubaloo... Sympa une bonne crise devant les potes... grrrr. :evil:
T
37 ans BRIE COMTE ROBERT 24
je fais de l'ashme allergique depuis l'age de 7ans(acariens,poils de chat,pollen ...) j'ai ete desensibiliser pendant 3ans depuis je prend un traitement (zyrtec,xyxal) et depuis tout va bien.
courage!!!! :P
55 ans st quentin en yvelines 78 34
Aïe, franchement commencer à développer des allergies aussi tard, ce doit être flippant !

J'étais une bébé eczémateuse, puis à l'âge de 7 ans, l'eczéma a disparu, remplacé illico par un asthme fort et des allergies torrides et diverses : chat, acariens, moisissures, mites, certains pollens, plumes, angora et la cerise sur le gâteau : les escargots !!! J'ai failli en mourir !

depuis 10 ans : le lait : chez moi c'est devenu PETOGENE (ne pas chercher ce mot dans le dictionnaire, il n'existe pas). C'est clair ? non : traduction : ça me fait péter grave ! mdrrrr !!!! :P :lol: Bon j'en rit maintenant et je fais des jeux de mots, mais ça fait un mal de chien (pôv bête !) !!!

Bref, l'allergie c'est une horreur. Quand on en vient à l'asthme, c'est un coup de poker : soit il reste léger ou moyen, soit il s'aggrave (c'est mon cas), et là, c'est un handicap. J'ai fait 2 séjours à l'hosto en réanimation et soins intensifs à cause de l'asthme ! c'est que ça tue cette m**** !!!!

Bon, quand on suit son traitement régulièrement, on arrive à vivre à peu près normalement. Il faut juste se méfier de tout ce qui peut faire survenir une crise ...

Bon courage à toi et gros bisous !
B I U