MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

grossesse, parentalité...je croyais que...mais finalement...

7404
c'est parfois marrant après coup de se dire "tiens avant des enfants je croyais que la grossesse se passerait comme ça" ou le fait d'être parents, ou d'avoir pensé mener  
son petit monde à la baguette et se sentir finalement débordée

tout ça fait sans doute partie aussi des doutes et des questionnements des "pas encore parents"...du coup je me dis que ce serait à la fois sans doute drôle et instructif de rassembler ici nos idées, préjugés et craintes qui ont été confrontés à la réalité

qui commence? :lol:
51 ans 5519
Prems. Je pars en vacances, alors je serais absente un long moment.

Alors je n'avais pas d'idées super précises de comment se passe la grossesse, ni comment élever un enfant. Je me disais toujours, à part les bases, on fera au jour le jour. Et ça se confirme, je ne fais pas la même chose avec le petit qu'avec la grande, ils ne réagissent pas de la même façon, etc. Mais ma seule vraie certitude, c'était que j'étais anti tétine. Je n'en ai jamais eu, mais à presque 36 ans, je suce encore mon pouce. Donc pour ma première, ben pas de tétine. Une fois à la mater, je pars à la douche, je re viens, une infirmière lui avait collé une tétine de bib bouchée par un sparadrap dans la bouche, comment j'étais pas contente.
Mais elle dormait pas cette enfant, j'étais crevée. Visite de 3ème semaine chez le ped, et là je lui fais part de mes pbs de dodo. Pour moi une BB, ça dort. Il me dit qu'elle un fort besoin de succion, faut lui donner une tétine. Je le bénis encore aujourd'hui, pcq de ce jour, elle a fait des belles nuits et des belles siestes.
Et pour mon fils, il l'a eu direct à la maternité, et il a fait ses nuits de suite.
Bref, être parent c'est se remettre en question en permanence. Si un truc marche pas, ben c'est que l'enfant ne réagit pas comme ça, c'est tout. Inutile de s'obstiner, à part se les mettre à dos.
45 ans Nord 1567
Etant d'un naturel anxieux (ya ma photo à côté du mot anxiété dans le dico... ;) ) je m'attendais à être une maman angoissée de la vie dès que mon bébé allait faire le moindre geste.. pas du tout ! Pas d'angoisse pendant la grossesse non plus (les hormones, sans doute...).

Et en plus, j'étais hyper maladroite avec les bébés des autres, au point de ne jamais les prendre dans les bras, même si on me le proposait... et bien là, rien !! aucune appréhension, pas de sentiment de lui faire du mal, que pouick... que du bonheur !!

Comme quoi, ya pas mieux qu'un BB pour se revaloriser l'image de soi...

Pareil pour l'organisation : c'est vraiment pas mon truc, et bien là, je me débrouille comme un cheftaine scoute (manger à l'heure, dodo à l'heure, bain à l'heure) : limite je me reconnais pas (et mon mari non plus, d'ailleurs...).

On a raison de dire qu'un BB ça change la vie... 8)
1301
- Oh je m'imaginais que mon fils serait adorablement sage :) En fait s'imaginanant que j'expliquerais simplement toute les choses au petit et qu'evidement il les comprenderait, je le voyais comme une petit ange tout sage ... ouais .... on arrete de rever la ! Boum atterissage !

- Je n'etais pas quelqu'un de parano avant au contraire plustôt tête brulé, a prendre des risques etc... et je m'imaginais deja acheter le siege special moto pour le petit, je parcourais les d'un oeil les fourniture du genre casque, blouson etc pour enfant ... ben tiens, des que le petit est né cette idée s'est evaporée, comme ca en 3 seconde, je ne peux pas m'imaginer prendre mon fils sur une moto, meme maintenant a 9 ans c'est hors de question, j'ai simplement trop peur qu'il lui arrive quoique ce soit.

-Je savais qu'on disait "les nuts blanches des bebe c fatiguant" OK, on m'avait pas dit que le mien .... il ferait ca sur 2 ANS !
et wouaisss tout est possible :roll:

-Honetement je n'imaginais pas bien non plus les valises qu'ils faut se trembler lorsqu'on de deplace avec bébé ... Dieu du ciel mais c'est un déménagement a chaque fois ... moi qui avait pour habitude d'avoir un petit sac a main pas plus gros que mon paquet de clope ... bizzare je le trouve plus ce petit sac justement ... disparu dans les amibes de l'inutile...


Aussi et toute derniere choses, je ne pensais pas qu'on puisse tomber sur de parfait incompetent pour son accouchement.... non je pensais pas que ce soit possible ... BEN SI !!!! :evil:
45 ans Exactement à côté de sous le soleil... 1081
Il est génial ce topic, parce que c'est justement une des question que je me pose. Je pense comme beaucoup, avant je me disais "je ferais ci, ça", "mes enfants seront comme ci, ça"... Et mon entourage de déja parents me riaient un peu au nez. Maintenant, je me dit que clairement, il y a des choses qui ne se passeriont pas comme je le prévois (parce que bien, c'est une autre personne que je mets au monde), et je me demande si je saurais bien m'adapter.
Il y a quand même quelque chose à laquelle je tiens, c'est d'arriver à ce que mon mari et moi soyons cohérents, que l'on se soutienne et que l'on tienne le même discours à nos enfants. (J'éspère que ça marchera !!!)
877
Ne jamais dire JAMAIS.
Genre "moi, mon fils, JAMAIS il ne se roulera par terre ds la rue".
Par ce que ça arrive, nécessairement, et que là, on a doublement la honte.
45 ans Exactement à côté de sous le soleil... 1081
Lorene a écrit:
Ne jamais dire JAMAIS.
Genre "moi, mon fils, JAMAIS il ne se roulera par terre ds la rue".
Par ce que ça arrive, nécessairement, et que là, on a doublement la honte.


Ca arrive vraiment nécéssairement ?

Ho noooooon !!! :(
L
43 ans Lille 386
Ben moi pas encore d'enfant... mais évidemment que j'ai déja ma petite idée sur ce que je veux et sur le fait qu'on ne peut pas aller contre sa nature...

Avant la grossesse j'imaginais que cette période serait toute rose, avec plein de petits coeurs qui me sortiront par les oreilles et les yeux, que je me sentirai pousser des ailes... La réalité c'est que ma grossesse je la trouve difficile... mes journées sont loin d'être roses, même s'il y a des petits moments roses de temps en temps. En parlant de rose, c'est une couleur que je detestais et bien allez savoir pourquoi: je me suis achetée plein de fringues roses que j'aime porter... Bizarre cet état...

Coté Tétine ben moi aussi je dis "c'est niet de niet"... mais bon... Maman m'a tellement tané que j'ai fini par en acheter une... au cas où... euh non pour faire plaisir à Maman mais je me suis jurée de ne pas lui donner... On verra dans 2 mois ce que j'aurai fait finalement ;)

Coté autorité... aie... mes frères et mon père s'accordent à dire "pauvre gosse, il va être élevé comme à l'armée avec une mère pareille"... Euh... je crois qu'ils ont raison :oops: jsuis horriblement pleine de principes sur la politesse, la propreté, l'hygiène de vie... Je pense pas être facile à vivre alors pitié... pourvu que ca se passe pas comme tout le monde le prévoit ;)

Avec la chance que j'ai et mon énorme besoin de sommeil je me dis que le petit bout va se lever toutes les deux heures la nuit pendant au moins 6 mois... pourvu que ce soit faux aussi :roll:

Depuis qq temps je me dis "un deuxième enfant jamais"... parce 2eme enfant=2eme grossesse et une autre grossesse comme celle ci non merci... Pourvu que ça change aussi car Zhom est très malheureux qd je tiens ces propos.
7404
moi aussi j'ai dit jamais de tétine :arrow: le premier en a eu une d'office (préma donc pour succiter le réflexe de succion pas le choix) la seconde aussi (grooos besoin de succion)

moi aussi j'ai dit jamais de 2ème grossesse donc de deuxième bébé..:lol:

ce que j'ai surtout appris avec les enfants c'est qu'être parent c'est faire des compromis donc j'en fait, chaque jour :lol:

par contre je suis hyper stricte niveau politesse car pour moi il est primordial que la vie en société soit agréable pour tous et ça passe par la politesse ça...jusqu'à présent cap maintenu et je dois être moins stricte déjà car c'est devenu naturel pour eux...OUF :lol:
G
38 ans 744
Euh, je me demande... pourquoi pas la tétine ? C'est quoi le problème ?
7404
Glyss a écrit:
Euh, je me demande... pourquoi pas la tétine ? C'est quoi le problème ?



aaaaaah le vaste sujet que voilà :lol:

alors....

la tétine ça traîne partout c'est dégueu, on leur donne mais après faut leur apprendre à s'en passer, la nuit quand bébé ne la trouve plus ben il pleure :lol: , quand ils commencent à parler avec la tétine dans un coin de la bouche c'est pas top quand même

donc forts de tout ça pas mal de futurs parents (j'en parle à l'aise j'en faisais partie) se disaient jamais de ça chez moi. OUI mais pas de tétine convient à certains bébés mais d'autres quand ils ont un gros besoin de succion ben le comblent ailleurs; doudou, sein de maman non stop, pouce, un doigt, deux, trois...et là on se rend compte que les doigts c'est pas toujours propre non plus, qu'il faut aussi leur apprendre à s'en passer et que c'est plus dur parce que la tétine peut disparaitre mais le doigt..., que parler le pouce en bouche n'est pas mieux qu'avec la tétine,que ça pousse les dents en avant...

vaste débat que celui-là mais voilà un tit aperçu à ma façon :P
877
Et dsles inconvénients, tu as oublié que c'est MOCHE.

Lorène, maman d'un Pierre sans tétine (par ce qu'il n'en a pas voulu ;) )
C
58 ans Lyon 69
Myraellen a écrit:
Lorene a écrit:
Ne jamais dire JAMAIS.
Genre "moi, mon fils, JAMAIS il ne se roulera par terre ds la rue".
Par ce que ça arrive, nécessairement, et que là, on a doublement la honte.


Ca arrive vraiment nécéssairement ?

Ho noooooon !!! :(


Ho oui ! Et ça marche aussi en version fille :twisted:
mais bon en général ça le refait pas ou alors ce n'est qu'une période...
Cajou
C
58 ans Lyon 69
En fait, on attends l'enfant rêvé et on se retrouve confronté à l'enfant réel dans le quotidien et c'est là qu'on se redécouvre effectivement.

Moi j'étais pour les loisirs Culturels ! Expos, contes, activités d'éveil,...
Pas de TV, pas de Dysney,.elle saura lire à 4 ans .....etc.
:? 7 ans après c'est bricolage l'après-midi parce que le matin elle s'est vautrée devant "Debout les zouzous"...
Elle a aussi dû voir 2 497 fois le roi Lion entre l'âge de 4 ans et 6 ans et commence à attaquer les clips d'Avril Lavigne...
Et finalement je ne me sens pas mère indigne et puis c'est cool de souffler pendant que le pin's est devant la TV.
Cajou
Cajou a écrit:
Myraellen a écrit:
Lorene a écrit:
Ne jamais dire JAMAIS.
Genre "moi, mon fils, JAMAIS il ne se roulera par terre ds la rue".
Par ce que ça arrive, nécessairement, et que là, on a doublement la honte.


Ca arrive vraiment nécéssairement ?

Ho noooooon !!! :(


Ho oui ! Et ça marche aussi en version fille :twisted:
mais bon en général ça le refait pas ou alors ce n'est qu'une période...
Cajou



je me suis jamais roulée par terre meme qd j'etais enfant dc rassure toi c'est pas "obligé" ;)
B I U