MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Première rentrée : et pour vous les parents ça va comment ?

51 ans 9077
Voilà... pour la totalité des petits français la rentrée scolaire est terminée...
Chaque petite tête blonde a retrouvé ou découvert sa nouvelle classe...
Et pour beaucoup ce fut une première...
Certains ont aimé,  
d'autres moins..

Et vous les parents comment avez vous réagi lors de l'entrée en maternelle de votre p'tit bout ?
Un pincement au coeur ? une larme ? rien du tout ?

Racontez moi cette première rentrée (même si elle date ^^) pour - peut être - me rassurer un peu...
J'ai l'impression d'être trop fusionnelle, que la rentrée a été dure rien que pour moi et que les autres arrivent bien mieux à se détacher de leur enfant :?
43 ans 8549
Alors moi plutôt contente que mon fils rentre. il est très dur et je me dis je vais pouvoir souffler, avoir du temps à moi! ben non :( tellement habituer avec sa mère! il ne fait que de pleurer : du coup sa maîtresse ne le prend qu'une heure le matin! j'espère qu'il va s'habituer!
j'ai déjà fait la rentrée pour mes filles et j'avais les larmes mais pour mon fils rien!
41 ans solesmes 59 289
bonjour !

alors, gautier a fait sa premiere rentree jeudi dernier. Il n a pas pleure mais moi, si ! lol !pourtant il n y va que le matin pour le moment. Par contre depuis lundi il pleure,il ne veut plus y aller.
Pour claire, idem le jour de sa premiere rentree, je suis repartie en pleurant !
35 ans 464
Aléxis était super content d'aller à l'école du coup pour moi celà a été moins dur que si il avait pleurer.
Lui s'est installé comme si celà fesait des mois qu'il y allait; moi je n'osait pas partir... et le laisser seul mais la maitresse m'a dit "c'est bon maintenant, vous pouvez y aller"
Il adore l'école. D'ailleurs samedi matin, il avait mis son sac au dos, prêt pour y aller.
J'ai du mal à réaliser qu'il va déjà à l'école alors qu'il y a peu de temps, c'était encore un bébé...
40 ans là 5969
L'année dernière Marezia a fait sa première rentrée en novembre (ben ouai je l'ai inscrite en cours d'année)

Pour elle je ne me faisais pas de soucis, je savais qu'elle allait apprécier la compagnie des autres enfants, et en effet, à peine arrivée dans la cours elle s'était trouvé des copines, et m'avait totalement zappée, j'étais super fière que ça se passe bien, qu'elle soit grande, et soudain, du portail (d'où elle m'a à peine fait un signe de la main) jusqu'à la voiture (donc 4 mètres) mes larmes sont montées, mélange de grosse fiereté et de sentiment d'abandon...
L'impression que bientôt elle n'aurait plus besoin de moi...
Qu'elle grandissait et avançait plus vite que moi...

Pour Corentin cette année c'est différent, lui est beaucoup plus solitaire, vachement moins "prêteur", la première journée j'étais stressée à mort, peur qu'il hurle, qu'il fasse sa tête de bourrique, qu'il pousse un autre enfant qui l'aurait contrarié...

Et c'est ce qu'il a fait, il a hurlé quand il a été contrarié, il a décroché les tableaux au mur, il a constament dit "NON!" à la maitresse...
Et il a même fait pipi dans ses habits...

Par contre il est super fier tous les matins d'aller à l'école et il est complètement fracassé quand je le récupère à 11h35...
Mais j'ai pas pleuré, j'ai angoissé de savoir comment ça allait se passer, parceque lui est beaucoup plus "dur" que sa soeur...

Mais dans l'ensemble ça s'est bien passé...
Et moi du coup j'ai la matinée pour souffler, et aussi l'aprèm, vu qu'en général il dort tout l'aprèm tellement ça l'épuise l'école ^^
S
85 ans 4896
J'ai voté dur, difficile de couper le cordon.

Eh oui chez moi cela date, mais je m'en souviens très bien et pourtant en suisse mes enfants ont commencé l'école à 6 ans seulement.

Ce qui a été difficile pour moi, c'est que je n'avais pas de bons souvenirs de l'école et c'était un monde ou ne je ne pourrais rien gérer. Petit à petit, tout s'est mis en place et l'école leur a permis d'apprendre certaines réalités de la vie donc c'est positif.

Maintenant ils ont 17 et 14 ans et je n'ai plus de problème à les voir partir le matin :mrgreen:
48 ans Sous la pluie !!! 4781
Alors mio, je pense que ça ne surprendra personne mais j'ai voté "difficile de couper le cordon". Parce que pour moi c'est toujours aussi difficile :cry: :cry:
La 1ère rentrée de mes puces, j'ai pleuré pendant 1 semaine et elles pareil, c'était très très dur :cry: :cry:
En plus j'ai des enfants qui ne sont pas super motivés. Cette année, pour les plus petits la rentrée c'est plutôt bien passée, le plus dur ça a été la semaine avant la rentrée. Maintenant ils ont retrouvés copains et copines donc ça va, ils partent facile le matin, donc moi j'ai retrouvé mon sourire, même si j'ai quand même du mal à les lâcher :cry:
Par contre, mes grandes et ben moyen-moyen, surtout Julie (la plus grande) en général jusqu'au vacances de la Toussaint c'est pas top après ça va mieux. Et puis là, elles sont rentrées jeudi aprêm et là lundi et mardi grève, donc pas facile pour elle d'y retourner ce matin, alors moi forcèment je le vis mal:cry: :cry: :cry:
56 ans Région parisienne 2154
C'est pas la 1ère rentrée. Déjà la 3ème :shock:

J'étais ravie à l'idée de respirer un peu, qu'il reprenne sa vie. N'empêche que... Qu'est-ce qu'il m'a manqué !
4683
Alors moi les premières rentrées datent un peu puisque ma fille va avoir 11 ans et mon fils a 6 ans.

Pour les deux, les enfants étaient super heureux et moi à chaque fois j'ai quitté l'école en pleurant ce qui ne manquait pas de faire sourire mon mari.

Bon je pleure que pour la rentrée en petite section hein :lol:

Et puis cette année ben j'ai pleuré :oops: . Ma fille est rentrée en 6ème et mon fils au cp. A 8H30 jeudi voir ma fille au milieu de tous ces ados ben ca m'a filé un coup. J'ai eu l'impression de la perdre un peu plus encore. Et à 9H quand j'ai vu mon fils s'installer comme un grand dans sa classe de cp ben ca m'a achevée. Je me suis dit qu'ils avaient bien grandi et que tout doucement ils allaioent se passer de moi. Je suis repartie en pleurant mais cette fois ci mon mari n'a pas souri car lui aussi pleurait :lol: . Il a ressenti la même chose que moi. Je pense que nous espérons tellement ce petit 3ème que la rentrée nous a renvoyé en pleine tête le temps qui passe.

Mais le principal est que pour mes enfants ben ca se passe super bien pour l'instant
51 ans 9077
Bon !
Merci je ne me sens plus une extra terrestre ^^
Pour ma première fille sa 1ere rentrée scolaire je n'ai pas souvenir d'avoir eu le coeur gros comme ça...
Là pour coraline j'avais l'impression d'être littéralement amputée d'un membre :oops: j'ai pris en pleine face la petite phrase que mon mari me répète souvent "tu es trop fusionnelle"
C'est vrai il a raison... mais là c'était trop d'un coup : ma petite qui quitte (un peu) le giron maternel et ma grande qui rentre en seconde alors que j'ai l'impression que c'était hier ma rentrée au lycée... j'avoue...j'avais le coeur vraiment gros :cry:
S
85 ans 4896
Tu sais des remarques comme cela j'en ai énormément entendu quand mes enfants étaient plus petits (pas de mon mari, car lui ayant eu une mère absente il aimait cela) mais des amis de ma soeur etcc. On me prédisait bien des tracas pour le futur.

A la fin je me suis dit mon dieu mais si j'écoute ce qu'on me dit ils ne vont pas pouvoir partir et je vais les étouffer et ils n'arriverons pas sans moi et tout ce que l'on me prédisait. Pendant ma thérapie j'en ai parlé à ma psy qui m'a dit qu'il n'y avait aucun problème dans mon comportement si j'étais capable de repérer les signes des moments ou en grandissant ils auraient besoin que je les "lâche" un peu et c'est ce que j'ai fait. Mon grand vers 12 ans il a commencé à me faire gentiment comprendre et la séparation s'est faite toute en douceur. Il a 17 ans maintenant et je ne suis plus derrière lui, mais nous sommes proches et s'il a besoin il sait que je serai toujours là pour lui.

Le petit a commencé plus tard, en fait il vient de commencer il y une année environ vers 13 ans et cela se passe aussi bien.

Ils apprécient de savoir qu'on est toujours là pour eux s'ils ont besoin, mais qu'on leur fait confiance. Et tout s'est fait en douceur et en parlant beaucoup. Avec mon mari du coup on a plein de temps pour nous deux et c'est aussi super sympa.

Ne te fais pas trop de souci on est pas toutes les mêmes mamans mais on est toute la bonne maman pour nos enfants ;) et il faut faire les choses comme on le sent.
833
Quand mon grand est entré à la maternelle, il n'avait que 2 ans...et j'ai pleuré 1 semaine complète. Il n'y allait que les matinées mais ce fut très dur....comme se fut dur il y a 3 semaines de le voir entrer en 6eme.....
50 ans 734
j'ai voté "autre" : malgré ma relation fusionnelle avec mon trésor (qui vient d'entrer en seconde :D ) j'ai ressenti une immense fierté ce jour-là, à la voir déambuler et prendre sa place dans un monde inconnu du haut de ses 3 ans.

bien sûr que j'ai versé ma larme dans mon coin, mais je n'étais pas triste.

il faut dire que comme elle est allée en nounou dès l'âge de 4 mois.... la "séparation" avait déjà été faite, et là, clairement, j'avais pleuré toutes les larmes de mon corps ! :lol:
51 ans 9077
Il est bien là mon problème ^^
Je n'ai jamais été séparée d'elle... puis il y a eu des évènements tragiques dans ma famille et mon entourage après sa naissance... Je me suis "accrochée" à elle...avec sa soeur elles ont été, à un moment donné, mon unique raison de vivre (c'est pas une phrase balancée en l'air...)
Maintenant il faut que j'apprenne enfin à couper le cordon :oops: :oops: :oops:
L'essentiel c'est que pour elle ça se passe très bien... pour moi presque 3 semaines après j'ai toujours un pincement au coeur chaque matin... c'est c** hein ?
50 ans 734
non c'est pas c** ! pourquoi ça serait c** d'aimer de tout notre coeur de mère ?

on les aime, on souhaite le meilleur pour nos enfants, on apprend à le leur donner, et à un moment, nos enfants ont besoin d'autres gens pour continuer à avancer dans la vie, et venir nous raconter comment c'est ;)

c'est génial que ça se passe bien pour elle, et vraiment 3 semaines c'est court pour s'habituer à une chose pareille ! les enfants ont la joie et l'excitation de la découverte, et nous... nous il nous reste l'absence et le souhait que tout se passe pour le mieux ;)

allez : respire un bon coup et pense qu'au plus nos enfants grandissent, au plus ils nous apportent de joies :) (je sais, ça parait difficilement concevable quand on est fusionnel avec son enfant, mais c'est pourtant vrai : ils sont capables de toujours plus fort ! :) )
B I U