MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

sentiment amoureux

F
43 ans 18
Bonjour à tous,

je ne sais pas si je suis sur le bon forum, mais pas grâve, je sais que j'y trouverai oreilles attentives.
Je suis vraiment perdue, et bien que  
j'ai déjà lu pas mal d'articles sur divers forums, je voudrais avoir votre avis sur mon cas et ainsi j'espère que j'y verrais plus clair.
Merci d'avance pour l'attention que vous me porterez.
Au plus courageux, cela risque d'être très très long. Je n'en ai parlé à personne jusqu'à ce jour.

Plus jeune, je devais me montrer performante dans un certain domaine qui exige beaucoup de rigueurs. A un moment j'ai craqué et suis tombée dans la boulimie avec des périodes d'anorexie. Heureusement, j'ai rencontré un homme de quelques années mon ainé, qui était dans la même condition. Heureusement oui, car ensemble à force de promesses, nous nous en sommes sortis. Nous sommes devenus meilleurs amis.
Nous avons compris que pour notre survie, il nous fallait resté ensemble.
Or, comment entretenir des relations aussi proche, si un jour l'un de nous était emmené à se marier?

Lui, est finalement tombé éperdument amoureux de moi, et s'est déclaré.
Alors, j'ai agis égoïstement, j'ai eu trop peur de le perdre.
Bien que connaissant mes sentiments à son égard, une très très forte amitié, j'ai accepté de l'épouser. Cela fait maintenant quelques années que nous sommes ensemble, et nous nous entendons bien, je l'aime vraiment.
Le problème est que mon cœur était toujours libre, et je savais qu'un jour...

J'ai fais une formation ces derniers temps, et maintenant plus rien n'est pareil.
Au début de la formation, connaissance des étudiants, des professeurs. Là, je trouve un de mes professeur plutôt attirant, sans plus.
Je ne m'attarde pas, en plus je suis mariée.
Lui ne porte pas de bague, mais je m'imagine bien qu'il doit être au moins en couple. Les cours continuent.
Je me sens à l'aise avec lui plus que les autres, et lui très professionnel et vraiment un excellent pédagogue.
Les mois passent, les grandes vacances arrivent, je me dis que j'espère le revoir, durant mon stage.
En effet, c'est lui qui vient et j'en suis trop contente, sans plus.

La rentrée est là, et il nous annonce que nous aurons plus d'heures avec lui que l'an dernier. Ce n'est pas pour me déplaire.

Un jour, alors qu'il m'explique une leçon, nos regards se fixent (je suis réservée), et je ne sais pourquoi, je n'arrivent pas à me décrocher de son regard. Le sien vacille un instant et se rattrape.
A partir de ce moment, tout à basculé, du moins pour moi c'est sûr, pour lui je me pose encore la question.

Il me fallait remettre un dossier, je lui demande de le corriger, et là il me dit qu'il s'occupe de ses enfants ce week-end, il accepte quand même d'y jeter un œil. Il vit en couple ou est marié, me dis-je. Cela se confirma avec les dires d'une étudiante qui les aurait vue en famille.

Il se montre très attentionné vis-à-vis de moi, cherche à savoir si j'ai compris le cours etc... un bon professeur quoi!
Or je ne sais si c'est dans ma tête, mais je sens que l'on se cherche du regard, ses gestes que je perçois très discrets, certaines phrases. (Je pourrais vous en dire plus) Je me dis que tout ça c'est moi qui les pense ainsi, parce que je suis sous son charme.
Mes sentiments deviennent de plus en plus forts et clairs.

Étant mariée et ayant un grand respect pour cet engagement, pour mon mari, également pour son engagement et surtout ses enfants, je n'ai rien tenté.

La fin de formation est là, sachant que ce jour arrive, et que de me déclarer est impossible, je crée une distance, en me disant que mes sentiments finiront bien par passer.
Il fait des choses pour m'aider, qu'il ne fait pas pour les autres, il me semble.
Il me pose un jour, lors d'un semblant d'oral, des questions un peu personnelles, mais pas indiscrètes, ce que l'on pose lors d'un entretient d'embauche. Lors de cette discussion, il me dit qu'il a appris que je suis mariée (en effet bien que portant mes bagues, je reste plutôt discrète sur le sujet, vous comprenez pourquoi...), je lui répond que oui, il me demande si je désirais avoir des enfants, ensuite me dit-il qu'il est un réel défenseur de la vie de famille.
???
Un autre jour, il me regarde l'air pensif et avec insistance,un long moment, je me demande ce qu'il lui prend, j'ai une impression qu'il cherche à me dire quelque chose.
J'apprends quelques jours après, qu'il a demandé sa mutation.
Il sera à des km!!! (Preuve, selon moi que rien ne le retient ici, et que seule sa famille compte. Ce que j'admire.)
Mais c'est pou moi le coup de poignard. J'ai pourtant fais au mieux afin de me raisonner, de me dire que c'est impossible, sans issues, et qu'il n'a pas de sentiments pour moi autre que professionnel.

Je lui ais toutefois offert un cadeau pour son départ, il m'a répondu par mail (boîte perso) que cela lui faisait très plaisir, mais ne m'a rien dit en face.
Mon mari est au courant pour ce cadeau. (En réalité, je n'ai jamais rien caché à mon mari, sauf ses sentiments qui me transpercent le cœur, et que j'ai pour cet homme).

Le dernier jour de formation est là, je ne le regarde plus, si je le fais c'est de tel manière qu'il ne s'en aperçoive vraiment pas. J'ai trop mal de savoir que je ne le reverrais plus.
Je le savais, me direz-vous, sauf que là on y ait.
Je vois qu'il en ait de même pour lui, il ne me regarde pas. Je me dis que c'est surement à cause du cadeau, qu'il a finalement compris mes sentiments, et qu'il est gêné, car non réciproque.

Il nous (ses étudiants) a envoyé un mail de félicitation de sa boîte pro. Je lui ai répondu.
Ensuite,le dernier mail reçu de lui, (la formation étant terminée, on ne se voie donc plus), il me demandait de le tenir au courant de ce que je ferais par la suite, à l'occasion.
(je ne comprends pas le "à l'occasion") ???
J'ai trouvé cela tout de même génial, mais je me suis demandée si c'était le professeur consciencieux qui le demandait, ou s'il en avait vraiment envie.
Je lui ais répondu 2 semaines après l'envoi de son mail, (toujours sur boîte pro, mais pas sur sa boîte perso) en fait dès que je l'ai lu. (Je n'étais pas chez moi). Mais jusqu'à ce jour, pas de nouvelles.

Cela fait 2 mois maintenant, je ne pense qu'à lui, je suis nostalgique, ais plein de regrets de ne lui avoir rien dit. Je deviens insomniaque et des douleurs au dos se font sentir.
Non, il n'y a pas un jour où je ne pense à lui. Ce qui est dur, c'est de faire genre que tout va bien dans le meilleur des mondes.

On sent au plus profond de son être quand on rencontre l'âme sœur. Malheureusement, pour moi, c'est lui!

Alors pourquoi la vie se rie de nous, en faisant 2 êtres se connaître dans pareilles conditions?

La situation serait tout autre, oui, j'aurais pris mon courage à deux mains et l'aurais tout déclaré de ce que je ressens. Voir si c'est réciproque, et alors commencer quelque chose ensemble, pourquoi pas?

[Aussi, s'il était célibataire, j''aurais peut-être osé, je ne sais pas?!!! Mais une chose est sûr, je ne suis pas le genre de femme à faire du mal à autrui, mais plutôt celle qui se sacrifie pour faire le bonheur des autres.
Je dois avouer que faire un choix me serait alors extrêmement difficile.
Mon mari est si gentil.
Je souffre!!!

Aussi, si quand bien même j'avais tenté finalement quelque chose, et voir que cela par miracle était positif, alors je perdrais tout, vraiment tout.
Pas seulement point de vue matériel, bon, ça ne serait pas bien la catastrophe, mais ma famille et mes amis aussi.
Je ne peux pas vous en dire plus, mais croyez moi.
Et oui! cela m'a fait peur en imaginant cela.]

Je ne veux pas l'oublier, et je sais que je ne l'oublierai pas.

J'aimerais avoir votre avis sur tout cela, ce que vous en pensez. Vos conseils: de laisser tomber; de le recontacter sans plus, en simple connaissance; de le recontacter,lui dire,et voir, quitte à ce que je me prenne un rateau? D'éclaircir la situation d'avec mon mari? De choisir de tout perdre et serais-je alors heureuse?
Que faire?!!!

Merci d'avance pour votre patience et vos réponses, qui seront vraiment bien venues.
40 ans oise 1060
bonsoir !

quelle histoire ! par où commencer ...
ton mari : c'est pas un mari c'est un copain , soyons honnêtes ! je trouverais dommage de passer à côté de l'homme de sa vie à cause d'un engagement amical et non marital (réellement) !

je te dirais bien de tenter le coup avec ton prof au risque de te prendre un rateau , parce que on ne construit rien de bon sur des regrets . tu risquerais même par finir par en vouloir à ton mari de t'avoir privé de ce bonheur possible avec un autre . et puis , la vie est suffisament courte et contraignante sans qu'on en rajoute ! je me doute que tu es une personne extrèmement dans le dévouement , dans le don , on le voit rien qu'à ton mariage , mais des fois il faut penser à soi et cesser d'avoir peur de passer pour quelqu'un d'égoiste !
tu as autant droit au bonheur que n'importe qui d'autre !!!

la peur de tout perdre n'est pas une raison suffisante , selon moi , pour ne rien oser dans sa vie . de plus , je pense vraiment que ton mariage est une imposture ...je ne trouve pas ça honnête vis à vis de ton mari ...

si tu me trouve dure , je m'en excuse mais je n'ai pas l'habitude de mâcher mes mots .

pour conclure , je ne dirais qu'une chose : VIS !
F
43 ans 18
Et bien aucune aide??? :(
F
43 ans 18
bonsoir isadou4,
merci pour ta réponse honnête.
Mais en fait je ne sais pas trop où j'en suis.
As-tu une idée sur l'attitude de mon ancien prof?
Si je décide de vivre et donc d'ètre oui égoïste, est ce que je devrais en parler à ce prof envers qui j'ai des sentiments forts et bien réels, malgré sa famille?
Ca serait moche?
Que penses-tu de son attitude?
40 ans oise 1060
apparemment tu n'as aucune certitude quand au fait qu'il soit libre ou non ?
de toute manière , ça ne t'empêche pas de lui en parler (tes sentiments) , au moins tu seras fixée , et puis , son attitude envers toi est quand même étrange ... pas uniquement pro à mon avis ...
tu sais il n'est peut-être pas épanoui non plus dans son mariage (ou quoi que se soit d'autre) , sinon , il ne se serait pas attardé sur toi .
enfin , je pense que parler n'engage à rien mais permet de s'éclaicir les idées .
A
34 ans Caen 6651
coucou,

le conseil que je peux te donner : STOP ! tu pourras jamais l'oublier mais arrête de délirer sur la famille qu'il a peut-être, le romantique qu'il est PEUT-ÊTRE !!! etc.

pourquoi ? parce que tu ne le connais pas, tu es amoureuse d'un homme fantasmatique... tu t'imagines qu'il t'a envoyé un mail de plus qu'aux autres, qu'il a fait un geste de plus, etc. parce que tu rêvais que ça arrive

j'ai vécu ça avec un garçon quand j'étais au lycée, il m'a collé à la peau pendant plusieurs années jusqu'à ce que je comprenne que j'avais halluciné toutes ses qualités et fantasmé un avenir possible

tout est possible avec l'imagination... parfois je pense encore à ce garçon c'est comme ça mais je sais que ça ne sert à rien, je sais que ses sentiments à lui n'existent pas, ils sont dans ma tête contrairement aux sentiments de mes proches qui sont limites palpables tellement ils sont sincères

ça mettra du temps pour l'oublier mais surtout ne lui cours pas après, ça n'apportera rien de bon car si tu déprimes pour un fantasme qui ne se réalisera jamais, ton mari le verra bien et il ne pourra pas t'aider, tu vas le rejeter et te retrouver seule avec ton homme imaginaire... vraiment je pense qu'il y a des milliards de choses à réaliser avec ton mari qui valent bien plus le coût

alors voilà revient sur terre, tu es montée bien trop haut ^^ ça prendra du temps mais ne soit pas négligente avec les gens réels qui t'entourent parce qu'eux ils comptent vraiment sur toi et pour toi
F
43 ans 18
Isadou4, me dit de vivre.
Oui, j'aimerais.
En effet, je ne joue pas d'honnêteté avec mon mari.
Depuis toutes ses années, il a compris mes sentiments pour lui.
C'est bien difficile et pour lui et pour moi, même si je fais au mieux.
Mais concernant mon ancien professeur, enfin nul besoin de vous écrire une nouvelle fois ce que j'ai essayé de vous détailler au mieux, afin que vous compreniez la situation.
J'aimerais donc avoir divers avis de vous, afin que je puisse avoir des idées plus claires et faire un choix.
Je ne peux donc pas m'arrêter uniquement au conseil d'Isadou4.
Que pensez-vous de sa remarque,avez-vous d'autres conseils ou remarques?

Cordialement,
S
31 ans 3465
Bon, moi, une chose me saute aux yeux tout premièrement. Tu n'es pas réellement amoureuse de ton mari. Oui, tu l'adores, tu le respectes et tu tiens à lui, mais ça ne suffit pas à faire un couple. Alors sois, honnête avec lui, si tu le respectes réellement. Donc évite de lui faire perdre son temps, et de perdre ton propre temps à toi.

Comme dit plus haut, la vie est courte. Je ne doute pas que les sentiments que tu ressens pour ton mari, sont sincères, mais tu l'as dit toi-même: C'est amical. Tu as été égoïste une fois, ne le sois pas deux fois, et si ce n'est pas avec lui que tu as envie de faire ta vie, peu importe que ce professeur veuille de toi ou non, quitte-le!

Ensuite, pour ce qui est de ton enseignant...Je dois dire que j'ai un avis partagé entre Almarita et Isadou. Sincèrement, je ne pense pas qu'il ait vu en toi, plus qu'une simple élève. Mais, pour être fixée, tu peux toujours lui envoyer un mail, en lui expliquant la nature de tes sentiments.

Dans le fond, ça n'a pas vraiment d'importance que tu te prennes un râteau ou pas. C'est toujours mieux que de vivre dans le regret de savoir, ce qui aurait pu se passer, non?

Et puis dans le cas, ou il répondrait miraculeusement de manière positive à ta déclaration, dis-toi, que c'est qu'il n'aimait pas/plus sa femme, et donc que tu n'as rien gâché, concrètement. ;)
F
43 ans 18
Bonsoir almarita,

Non je ne dis pas que je connais cet homme,au contraire j'aurai aimé le connaître.
Mais je respecte mon mari et cet homme.
Qu'il est envoyé des mails à d'autres sûr, mais sur la boîte professionnelle.
Tu penses que je fantasme sur cet homme, parce qu'il est beau, gentille etc...
Je me suis dis que j'imaginais pour mon compte toutes ces marques d'attentions. C'est pour cette raison que j'ai créé un distance.
Pourtant il faisait pour moi des choses qu'il ne faisait vraiment pour d'autres. Et c'est justement à cause de ça que j'ai baissé ma garde.
Certaines de ses phrases comme celles que j'ai déjà écrit dans ce poste. Parlant à un étudiant, il dit tout en me regardant, il vous faut trouver une belle femme, intelligente... que l'homme propose et la femme dispose.
Et il me regarde vraiment!!!
j'ai craqué à un moment sous la pression, il a couru, m'appelant pour me donner quelques conseils. Et j'en passe, certains gestes aussi.
Donc oui, je m'excuse de mettre laissé pris à ça, et d'avoir cru qu'il s'interressait à moi, voir même qu'il avait des sentiments pour moi peut-être. Je dis bien peut-être.
F
43 ans 18
vois-tu sibel, j'ai essayé de lui faire comprendre à mon ancien professeur en lui offrant un cadeau.
Cadeau pour le remercier d'être un excellent professeur et j'espérais que par la même, il comprendrait.
Il m'a répondu par mail que cela lui a fait très plaisir, mais rien en face.
La normale, je me suis dit, quand on a rien avec une personne, on n'est pas gêné de lui dire merci en face. Si on le fais autrement c'est que l'on a des choses à cacher.
Et donc soit il avait une quelconque attirance pour moi, ou soit, son mail était fortement hypocrite. Ne sachant pas comment me dire qu'il ne l'avait pas apprécié car venant de moi.
Il m'a demandé de lui dire ce que je ferais ensuite, je lui ais envoyé un message sur sa boîte pro, et pas de réponses.
Je me dis qu'avec son déménagement...C'est une boîte pro de lui avec un autre professeur.
Toujours est-il qu'il serait là aussi hypocrite, s'il me la demandé comme ça, sans désirer vraiment une réponse.
Je me suis informée, je suis la seule à qui il a demandé ça.
A moins que certains étudiants ne me disent pas la vérité, dans ce cas, pourquoi?
Aussi, oui je devrais éclaircir cela avec mon mari, je ne vois tout simplement pas comment le faire.
J'y ai déjà pensé.
S
31 ans 3465
flyinglight a écrit:
vois-tu sibel, j'ai essayé de lui faire comprendre à mon ancien professeur en lui offrant un cadeau.
Cadeau pour le remercier d'être un excellent professeur et j'espérais que par la même, il comprendrait.
Il m'a répondu par mail que cela lui a fait très plaisir, mais rien en face.
La normale, je me suis dit, quand on a rien avec une personne, on n'est pas gêné de lui dire merci en face. Si on le fais autrement c'est que l'on a des choses à cacher.
Et donc soit il avait une quelconque attirance pour moi, ou soit, son mail était fortement hypocrite. Ne sachant pas comment me dire qu'il ne l'avait pas apprécié car venant de moi.
Il m'a demandé de lui dire ce que je ferais ensuite, je lui ais envoyé un message sur sa boîte pro, et pas de réponses.
Je me dis qu'avec son déménagement...C'est une boîte pro de lui avec un autre professeur.
Toujours est-il qu'il serait là aussi hypocrite, s'il me la demandé comme ça, sans désirer vraiment une réponse.
Je me suis informée, je suis la seule à qui il a demandé ça.
A moins que certains étudiants ne me disent pas la vérité, dans ce cas, pourquoi?
Aussi, oui je devrais éclaircir cela avec mon mari, je ne vois tout simplement pas comment le faire.
J'y ai déjà pensé.


En lui parlant tout simplement. Y a pas de miracle. Il aura certainement mal, mais tu ne veux pas qu'il trouve quelqu'un qu'il l'aime?

Concernant ton professeur, ça ne sert à rien de ressasser ses gestes " démontrant" son affection pour toi. Il n y a qu'en lui, parlant à lui aussi que tu seras fixée.

De toute manière de deux choses l'une, soit tu décides de ne pas lui en parler et dans ce cas tu passes à autre chose définitivement. Soit tu lui parles.

Je peux paraître un peu dure et ce n'est pas mon intention, mais ce n'est pas en ruminant ses pseudo-gestes affectueux que tu auras ta réponse.
F
43 ans 18
Il est vrai que si j'écris un mail à mon professeur,lui expliquant ma situation, j'aurais probablement une réponse de sa part.
Cela me fais vraiment peur!
Qu'il me réponde non, j'en aurais le cœur meurtri, mais je serais fixé. J'aurais me semble-t-il également honte de moi.
Je suis déjà honteuse de ce tel ressenti.
Et si par miracle, cela s'avère positif,je n'ose imaginer le remue-ménage que cela ferait.
D'ailleurs, je pense que même s'il avait quelques forts sentiments à mon égard, il se terrait. Bon, c'est moi qui pense ça, vu que c'est ainsi que j'ai faits.
Mais, j'essaye pourtant de me convaincre qu'il est avec sa femme et ses enfants, et qu'il se sent bien!
Je suis total perdue.
Si vous avez pris le temps de me lire dite moi ce que vous pensez de certaines choses que je vous ais dit.
Notamment sur certaines phrases de lui ou gestes ou sa demande de mutation, du fait qu'il demande de mes nouvelles et pas aux autres.
Ça veut dire quoi, selon vous?
S
31 ans 3465
Ya pas de honte à aimer quelqu'un. C'est un sentiment qu'on ne contrôle pas hélas. Et puis s'il est pas con ton prof, même s'il ne partage pas ton ressenti, il sera flatté, qu'une femme soit amoureuse de lui, peu importe que ça n'aille pas plus loin.

Enfin je sais pas, moi je serais flattée, qu'on me déclare son amour, même si ce n'est pas réciproque...
36 ans Bruxelles, Belgique 607
Je te conseillerais pour ma part d'y aller molo quand meme...

A ta place je prendrais des nouvelles régulierement par e-mail, j'essaierais d'en savoir plus sur lui par ce biais là, le faire parler de lui, essayer de correspondre pdt quelques tps avant de se déclarer...

Apres deux mois sans news, je trouve ca plus doux comme approche qu'une déclaration directe ^^

Pour moi le hic, c'est ton mari :?

Je pense que tu ne devrais tien lui dire tant que tu n'es pas fixée sur les sentiments de ton prof, donc prends ton tps, reflechis bien...

Et comme il t'a été dit plus haut, ce monsieur est un fantasme, ton mari est réel => Un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras"!!! ;)
33 ans Parisienne exilée à Liège 1628
Mon avis c'est que tu n'aime pas ton mari comme une épouse mais comme un ami et c'est dommage autant pour toi que pour lui de rester un couple :?
Vaut mieux être honnête et ne pas rester de peur de perdre l'autre comme ami.

Quant à ton prof ben désolée moi je n'y vois qu'un prof quoi :roll: J'ai déjà eu des prof qui m'ont laissé leur adresse pour leur écrire pendant les vacances, qui me parlent à la pause de midi, et c'est assez normal de demander ce qu'on fait après la formation juste pour savoir (à moins que les formatrices de chéri en sont toutes éperdument amoureuses et qu'il n'a rien vu :lol:)

Vraiment rien de spécial, c'est souvent dans la tête, il ne te connais que dans ses cours parmi d'autres élèves et tu n'as pas non plus discuter avec lui de ses goûts musicaux, ou je ne sais quoi de perso comment tu peux dire qu'il y a de l'amour? ;)

Ça me rappelle le collège et le lycée quand les filles font des spéculations sur les beaux profs qui ont posé les yeux au moins 5sec sur elles! :lol:
B I U


Discussions liées