MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obsession de savoir "à quoi je ressemble".

1289
Encore passé une partie de la nuit à regarder les blogs de "rondes" et à me comparer à l'une ou à l'autre. Ou pire, les sites X spécials "grosses ******".
Parce  
que bizarrement je suis incapable de savoir à quoi je ressemble, je n'ai qu'une très vague idée de la surface de mon corps, de la place qu'il tient. Même en me regardant dans le miroir (et j'évite le plus possible) je ne me rend pas vraiment compte.
Parfois je vais croire avoir à peu près le même style de corps qu'une fille sur un site, pour après m'aperçevoir qu'elle fait 50kg de plus que moi. Ou, au contraire, qu'elle met une taille L au lieu de mon 3XL.

:?: :?: :?:
508
Je ne pense pas que se comparer soit la meilleure solution ...

Car certaines personnes ne font pas leur poids ... tt dépend de comment on est proportionné ...

Le miroir n'est pas un bon ami non plus car notre cerveau déforme la réalité


Vas voir sur un truc type mannequin virtuel ce sera pas gege ms c déjà ça

Ensuite en quoi c important? Ça va changer quoi à ta vie?

Tu n'est pas qu'un corps!
43 ans 04 5576
Certes dydynette, nous ne sommes pas que des corps mais ne pas savoir se reconnaitre est un corollaire des TCAs et une source de problèmes sérieux. Cela s'appelle de la dysmorphophobie. Et c'est problématique dans la mesure où, si nous ne sommes pas qu'un corps, nous en somme en partie un et ne pas réussir à le voir, à le connaitre, l'ignorer, tout cela n'aide pas à s'accepter.

Maybe, une des pistes pour t'aider, je peux te la donner mais tu sais et je sais que tu es réfractaire à cette idée...Du coup là je ne sais pas trop quoi te dire. A part que c'est un des problèmes à régler pour aller mieux ;)
66 ans nice 3117
mince, ronde, grosse ou plus, il n'y a pas un corps identique ! Et heureusement d'ailleurs !

ce que je trouve triste et moche , ce sont ces nanas refaites, toutes les mêmes seins, même c** lol alors qu'il n'y a pas une poitrine pareille que ce soit par la forme, la taille, le mamelon, la peau , etc ...........

Il ne faut pas se comparer , il faut essayer de se plaire a soi d'abord :) trouver nos qualités, nos charmes, nos points forts !
50 ans 35 10308
Toad a écrit:
Certes dydynette, nous ne sommes pas que des corps mais ne pas savoir se reconnaitre est un corollaire des TCAs et une source de problèmes sérieux. Cela s'appelle de la dysmorphophobie. Et c'est problématique dans la mesure où, si nous ne sommes pas qu'un corps, nous en somme en partie un et ne pas réussir à le voir, à le connaitre, l'ignorer, tout cela n'aide pas à s'accepter.

Maybe, une des pistes pour t'aider, je peux te la donner mais tu sais et je sais que tu es réfractaire à cette idée...Du coup là je ne sais pas trop quoi te dire. A part que c'est un des problèmes à régler pour aller mieux ;)

Je suis d'accord avec ça (et très fortement d'accord avec la première phrase de ton deuxième paragraphe ;) ), mais aussi d'accord avec dydynette sur la question de la comparaison. Connaître son corps est important, mais la comparaison avec les autres, elle n'est pas facile et pas forcément utile.
Pour ma part j'ai commencé à comprendre (et accepter) mon corps à partir du moment où je me suis mesurée, sous tous les angles, le but était aussi de pouvoir trouver des fringues à ma taille, mais bizarrement ça m'a aidé de mettre des chiffres, ça a démystifié beaucoup de choses. Mais j'ai essayé de prendre ces chiffres de façon "neutre", juste pour moi, pas pour me comparer avec d'autres, juste pour me connaître.
Par ailleurs, plus que de se regarder dans un miroir, je trouve qu'on voit mieux à quoi on ressemble en se prenant en photo et en regardant les photos, il y a plus de distance que vis-à-vis du miroir, le regard est très différent. Mais c'est une expérience qui peut être difficile, voire douloureuse.
P
42 ans 1638
Toad a écrit:
Maybe, une des pistes pour t'aider, je peux te la donner mais tu sais et je sais que tu es réfractaire à cette idée...Du coup là je ne sais pas trop quoi te dire. A part que c'est un des problèmes à régler pour aller mieux ;)

Et pourrais-tu quand même la donner pour celles et ceux qui éventuellement ne serais pas réfractaires :D ?.
43 ans 04 5576
Poupee_Russe a écrit:
Toad a écrit:
Maybe, une des pistes pour t'aider, je peux te la donner mais tu sais et je sais que tu es réfractaire à cette idée...Du coup là je ne sais pas trop quoi te dire. A part que c'est un des problèmes à régler pour aller mieux ;)

Et pourrais-tu quand même la donner pour celles et ceux qui éventuellement ne serais pas réfractaires :D ?.


Le psy, tout simplement.
P
42 ans 1638
Poupee_Russe a écrit:
Et pourrais-tu quand même la donner pour celles et ceux qui éventuellement ne serais pas réfractaires :D ?.

Ouh la grosse faute d'orthographe révélatrice :lol: !
793
Le malaise est dans le titre : à "quoi" je ressemble. Quel est ce "quoi" ? Un objet, un corps sans âme, une appendice physique encombrante ? A "qui" je ressemble me semble quand même plus approprié pour comparer une personne... ;)
43 ans 04 5576
Sarnia a écrit:
mais aussi d'accord avec dydynette sur la question de la comparaison. Connaître son corps est important, mais la comparaison avec les autres, elle n'est pas facile et pas forcément utile.


Je suis dismorphophobique et le reflexe naturel est de tenter de comparer ce qu'on a du mal à discerner avec les autres corps. Puisqu'on arrive à voir ceux des autres, et donc à les jauger, on se dit que, par effet miroir, on arrivera à jauger le sien.

Ce n'est pas très facile à expliquer, en fait. Il ne s'agit pas là de comparer dans le sens de savoir si on est mieux ou moins bien. Il s'agit plutôt de comparer pour savoir ce qu'on est. Un peu comme si tu devais acheter une voiture que tu ne connaissais pas du tout, mais si on te dit "elle est toute pareille à telle autre voiture de telle autre marque". Sans voir la voiture que tu veux ou pas acheter, tu as déjà une idée de ce qu'elle est. Je sais, ce n'est pas clair.

Pour moi, ce que j'ai compris et qui n'est peut être pas vrai, c'est que MAybe est dans cette démarche de voir son corps au travers de celui des autres, plutôt que dans une démarche de comparaison. Mais peut être que je me trompe, je suis pas mal à côté de la plaque en ce moment ;)
P
42 ans 1638
Toad a écrit:
Le psy, tout simplement.

Ah ok! (quelle rapidité :D !)

Je pensais que c'était plus directement lié au fait de savoir 'je suis grosse comment?'.

Donc pour tout dire moi aussi je me pose souvent la question puisque, comme beaucoup de personnes, je n'ai pas du tout la même image de moi quand je me regarde dans le miroir, chez moi, ou quand je me vois en photos ou dans un miroir dans un magasin par exemple. Et là, c'est le choc! 'Mais c'est pas possible que je sois comme ça pour de vrai!'

Comment faire pour avoir un point de vue 'objectif' de son aspect physique? Les photos, certes. Les vidéos, mouais. Je ne sais pas, le problème c'est qu'on ne pourra jamais vraiment avoir une bonne idée de la manière dont les autres nous appréhendent. Déjà parce qu'il n'y a pas 2 personnes qui nous verront de la même manière. Et aussi parce que le physique c'est pas que le corps, le visage, etc. C'est un ensemble d'attitudes, d'expressions, un charisme aussi.
43 ans 04 5576
Poupee_Russe a écrit:
Toad a écrit:
Le psy, tout simplement.


Comment faire pour avoir un point de vue 'objectif' de son aspect physique?


je crois que les seuls moments où j'ai réussi, j'étais en paix avec moi même. Là je suis mal, en colère rentrée, je ne vois qu'un monstre dans le miroir. Je "sais" quelque part que ce n'est pas vrai mais c'est comme cela. Il y a des sentiments qui obscurissent la vision...
50 ans 35 10308
Toad a écrit:

Ce n'est pas très facile à expliquer, en fait. Il ne s'agit pas là de comparer dans le sens de savoir si on est mieux ou moins bien. Il s'agit plutôt de comparer pour savoir ce qu'on est. Un peu comme si tu devais acheter une voiture que tu ne connaissais pas du tout, mais si on te dit "elle est toute pareille à telle autre voiture de telle autre marque". Sans voir la voiture que tu veux ou pas acheter, tu as déjà une idée de ce qu'elle est. Je sais, ce n'est pas clair.

Si, je crois que j'ai compris. Merci pour ces explications.
1289
Toad a écrit:
Ce n'est pas très facile à expliquer, en fait. Il ne s'agit pas là de comparer dans le sens de savoir si on est mieux ou moins bien. Il s'agit plutôt de comparer pour savoir ce qu'on est. Un peu comme si tu devais acheter une voiture que tu ne connaissais pas du tout, mais si on te dit "elle est toute pareille à telle autre voiture de telle autre marque". Sans voir la voiture que tu veux ou pas acheter, tu as déjà une idée de ce qu'elle est. Je sais, ce n'est pas clair.


Pour moi c'est très clair. ;)
41 ans montpellier 518
merci pour ce post en tout cas :)
je n'y apporterais rien, sauf le fait que ça a mis un nom sur ce que je fais régulièrement....
B I U


Discussions liées