MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Est-on 'propriétaire' du topic que l'on crée?

P
40 ans 1638
Je me permets de rebondir sur quelque chose lue sur une autre discussion :

shaun-das-schaf a écrit:
Au fait, inutile de me dire que je vais changer d'avis, d'attendre de  
trouver le bon, et autre c*nner** du genre. Mon choix est définitif, je ne veux pas enfanter, donc les pseudo-moralisateurs, dehors ! :roll:
Dernière précision, j'ai crée ce topic pour avoir des témoignages, et non une guéguerre parents/childfree. Si ça devait arriver, je demanderais la fermeture de ce topic.

A bon entendeur ;)

C'est une question que je me pose souvent, et j'aimerais bien avoir vos opinions là-dessus. Est-ce que, parce que l'on créée un topic, on peut décider de ce qui doit se dire ou pas?

Vous aurez bien compris que mon opinion est que non, la discussion appartient à tout le monde, et que tant qu'on ne flood pas, il n'y a pas de raisons que la conversation ne s'oriente pas naturellement d'un côté ou d'un autre, en fonction de ce que chacun a à dire. Mais je ne sais pas, ce forum est le premier que je fréquente assidûment, je me dis que je dois peut-être passer à côté d'une règle tacite, connue de tous. Il se trouve que j'ai souvent vu ce genre 'd'injonctions' et en général les gens s'y conforment (plus ou moins).

Et vous, vous en pensez quoi?
1747
Non, on n'est pas propriétaire du topic que l'on crée.
Bien que l'on ait le droit de demander à le supprimer si on a mis quelque chose de perso qu'on regrette (ou même sans raison).

Si ça part en hors sujet, c'est au modérateur de scinder en deux.
Mais tant que ça reste dans le thème du topic, bah ça a le droit d'y rester.

Si on ne veut pas les avis des autres, on n'ouvre pas de topic.

Faut pas s'attendre à avoir que du soutien et du positif, ça serait trop facile ;)

Ce genre d'injonction, de la part de "pseudo-modérateurs", posteur initial ou pas, d'ailleurs, je les vois souvent de la part de certains sur beaucoup de forums.
Parfois, je signale, parce que ça pollue le sujet pour rien.
1747
Par contre, c'est le premier forum que je fréquente où l'âge moyen est aussi "élevé".
Je veux dire, dans la plupart des forums, tu as 30ans, t'es une vieille (sans offence, hein, c'est juste que l'âge moyen tourne autour de 15-25ans, des gens utilisant les forums depuis leur adolescence)...
Ici à 30ans, t'es limite une "jeune", je crois que ça joue aussi sur cette règle "plus ou moins" suivie :
Beaucoup de personnes n'ont pas l'habitude des forums, de ce qui se fait ou pas avant de venir ici. Contrairement aux personnes plus jeunes, ils n'ont pas connu les forums au collège ou au lycée et voient peut-être cela de manière plus "formelle".
Se croyant propriétaire, modérateur de son sujet comme on l'est de sa page web.
Comme ils n'ont pas l'habitude des forums, ils lisent cette règle inventée par certains, et contrairement aux forums plus jeunes, personne ne va remettre en place le pseudo-modérateur, mais vont intégrer cette règle, jusqu'à l'utiliser à leur tour, perpétuant cet accord tacite.

Enfin, après je me plante peut-être complètement, mais ça semble se tenir comme théorie :)
P
40 ans 1638
Zvjezdica-Sk8erGirl a écrit:
Enfin, après je me plante peut-être complètement, mais ça semble se tenir comme théorie :)

Oui, je suis d'accord avec toi, c'est une théorie qui se tient :D .
48 ans 35 10308
Poupee_Russe a écrit:

Vous aurez bien compris que mon opinion est que non, la discussion appartient à tout le monde, et que tant qu'on ne flood pas, il n'y a pas de raisons que la conversation ne s'oriente pas naturellement d'un côté ou d'un autre, en fonction de ce que chacun a à dire.

Je pense un peu (voire beaucoup) la même chose. Le seul garde-fou que je peux imaginer c'est la charte du forum, mais dans un forum aussi généraliste que VLR, c'est un garde-fou qui laisse bien des libertés. Et on ne peut pas contrôler ce qui se passe dans un topic, même quand c'est nous qui l'avons lancé. On peut toujours contribuer à la discussion pour essayer de la ramener sur le terrain qu'on souhaite, mais on ne peut pas forcer les gens à s'exprimer comme on le souhaiterait.

On peut toujours demander gentiment aux gens de revenir au sujet d'origine, ça peut marcher, ou non. Mais insulter les gens qui ne répondent pas comme on l'attend, ça ne me semble pas une très bonne démarche.

Quant au fait de dire qu'on demandera aux admins de fermer le topic si il ne s'oriente pas comme on le souhaite, c'est idiot, et inutile. Tant que ça reste correct (et dans les limites de la légalité, et de la charte), les admins n'ont aucune raison de fermer un topic, et j'espère franchement qu'ils ne feront jamais un truc pareil (fermer un topic parce que le tour pris par la discussion ne plait pas au posteur d'origine). Au pire, ils le scinderont si le sujet dévie trop.
4240
Je trouve dommage d'avoir directement cité quelqu'un dans le post d'origine mais bon, je répond quand même :

Selon moi non, nous ne sommes pas propriétaire du topic que l'on crée, on lance une idée, pose une question, demande un avis, après libre aux gens d'exprimer leur point de vue, si chacun se pensait propriétaire le forum serait une vraie dictature (imagine ceux qui ouvrent des topic sur les sapins de Noël --> "ceux qui ne le décorent pas en rouge et or peuvent passer leur chemin, allez oust c'est mon topic je la joue select", c'est un peu imagé mais ça résume bien ma façon de penser...), après il est normal qu'une personne ne veuille pas qu'on lui fasse sur internet une morale qu'elle a déjà entendu 50000 fois in real life, mais cela ne justifie pas de fermer un sujet.
P
40 ans 1638
Low-s a écrit:
Je trouve dommage d'avoir directement cité quelqu'un dans le post d'origine mais bon, je répond quand même :

J'ai trouvé normal de citer un exemple pour illustrer mon propos. Il se trouve que c'est le post de shaun-das-schaf qui m'a donné envie de poser la question. D'ailleurs j'ai failli la poser dans la discussion initiale, et je me suis dit qu'il vaudrait mieux en créer une nouvelle pour ne pas flooder.

Mais bon, comme je l'ai dit, je la cite elle, mais évidemment c'est quelque chose que j'ai déjà vu de multiples fois auparavant (mais je ne pense pas avoir vu quelqu'un aller si loin dans son 'invective'). Je n'aurais pas créé une discussion juste sur un exemple.

Citation:
après il est normal qu'une personne ne veuille pas qu'on lui fasse sur internet une morale qu'elle a déjà entendu 50000 fois in real life, mais cela ne justifie pas de fermer un sujet.

Tu vois là je ne suis pas d'accord avec toi. Mais tu illustres bien ce que je voulais dire dans mon message initial. Pour moi, ce n'est pas parce qu'on créée une discussion qu'on peut dire : 'Ne me parlez pas de ça, je ne veux pas l'entendre'. En créant une discussion, et si le sujet peut prêter à polémique, on sait qu'on prend le risque que le débat s'ouvre. Soit on veut vraiment poser sa question, et on le fait quand même, mais dans ce cas on supporte. Ou on ne la pose pas du tout.

Je ne vois pas au nom de quoi on peut décider de quel sujet peut être ou non abordé (d'autant que le sujet est en relation étroite avec la question initiale).
43 ans Belgium (one point) 251
Poupee_Russe a écrit:
Low-s a écrit:
Je trouve dommage d'avoir directement cité quelqu'un dans le post d'origine mais bon, je répond quand même :

J'ai trouvé normal de citer un exemple pour illustrer mon propos. Il se trouve que c'est le post de shaun-das-schaf qui m'a donné envie de poser la question. D'ailleurs j'ai failli la poser dans la discussion initiale, et je me suis dit qu'il vaudrait mieux en créer une nouvelle pour ne pas flooder.

Mais bon, comme je l'ai dit, je la cite elle, mais évidemment c'est quelque chose que j'ai déjà vu de multiples fois auparavant (mais je ne pense pas avoir vu quelqu'un aller si loin dans son 'invective'). Je n'aurais pas créé une discussion juste sur un exemple.

Citation:
après il est normal qu'une personne ne veuille pas qu'on lui fasse sur internet une morale qu'elle a déjà entendu 50000 fois in real life, mais cela ne justifie pas de fermer un sujet.

Tu vois là je ne suis pas d'accord avec toi. Mais tu illustres bien ce que je voulais dire dans mon message initial. Pour moi, ce n'est pas parce qu'on créée une discussion qu'on peut dire : 'Ne me parlez pas de ça, je ne veux pas l'entendre'. En créant une discussion, et si le sujet peut prêter à polémique, on sait qu'on prend le risque que le débat s'ouvre. Soit on veut vraiment poser sa question, et on le fait quand même, mais dans ce cas on supporte. Ou on ne la pose pas du tout.Je ne vois pas au nom de quoi on peut décider de quel sujet peut être ou non abordé (d'autant que le sujet est en relation étroite avec la question initiale).


Je ne suis pas d'accord avec cette phrase... si tu estimes que c'est ta liberté d'expression de discuter d'un point que le créateur du post n'a pas voulu inclure dans le débat (parce que soyons clair, les remarques moralisantes au sujet du non désir d'enfant, c'est loin d'être d'une originalité folle), ça fait partie de la même liberté d'expression de Shaun de dire que ce n'est pas le sujet de son post et de le supprimer si les choses vont trop loin.

Pourquoi devrait elle se prendre certaines remarques dans la tête sans broncher? on ouvre un post ça veut dire qu'on peut se prendre des coups de bâton sans réagir et qu'on a plus qu'à se taire ? ben non... certains vont préférer réagir sur le sujet et répondre, d'autres ne vont pas avoir envie de se lancer là dedans et fermer leur post... libre à eux
1747
Ah oui, c'est plus facile de demander à fermer plutôt que de se défendre avec des arguments...

Quand on lance un tel sujet, on sait très bien que c'est sujet à contreverse, et il faut s'attendre à ces remarques.

Anticiper ces réponses avec des arguments à soi, et quand elles arrivent y répondre avec un peu plus d'arguments que "si tu continues à dire ce que j'aime pas je demande qu'on te baillonne"

Tu peux être pour ou contre ses arguments, les comprendre ou pas, mais c'est toujours mieux que de râler comme un bébé !

La liberté de l'auteur original du sujet, c'est pas de demander à baillonner les autres, mais si le sujet dévie sur une pente qu'elle n'aime pas, elle peut tenter, par des remarques, arguments plus solides, de redévier ce sujet dans le sens qu'elle l'entend.

Mais pas besoin de dire à ceux qui sont pas d'accord avec elle d'arrêter de la contredire...
42 ans Ouest lyonnais 1301
Pour moi, quand on ouvre un sujet, on ne peut pas exiger d'avoir des réponses qui ne vont que dans son sens. Ça serait trop facile !!!

Ici, on débat sur tout un tas de choses, et le principe du débat, c'est que tout le monde n'est pas d'accord les uns avec les autres :roll:

autant que je sache, me sujet dont tu parles dans ton premier post Poupee-russe n'est toujours pas fermé, malgré le souhait de son initiatrice (pour l'instant ?). Tout simplement parce que d'accord, certaines ont dit des choses qui ne lui ont pas plu, mais on reste toujours sur le sujet...

C'est d'ailleurs une des raisons qui fait que je n'ai pas ouvert le sujet auquel je pense depuis un bon moment. Parce que je sais ce que je risque d'entendre, et que je ne suis pas prête à l'entendre. Donc, plutôt que de dire "répondez-moi, mais ne me dites que ce que je veux entendre", ben je l'ouvre pas du tout !
43 ans Belgium (one point) 251
Zvjezdica-Sk8erGirl a écrit:
Ah oui, c'est plus facile de demander à fermer plutôt que de se défendre avec des arguments...

Quand on lance un tel sujet, on sait très bien que c'est sujet à contreverse, et il faut s'attendre à ces remarques.

Anticiper ces réponses avec des arguments à soi, et quand elles arrivent y répondre avec un peu plus d'arguments que "si tu continues à dire ce que j'aime pas je demande qu'on te baillonne"

Tu peux être pour ou contre ses arguments, les comprendre ou pas, mais c'est toujours mieux que de râler comme un bébé !

La liberté de l'auteur original du sujet, c'est pas de demander à baillonner les autres, mais si le sujet dévie sur une pente qu'elle n'aime pas, elle peut tenter, par des remarques, arguments plus solides, de redévier ce sujet dans le sens qu'elle l'entend.

Mais pas besoin de dire à ceux qui sont pas d'accord avec elle d'arrêter de la contredire...


ben oui c'est plus facile et alors? si on a pas envie de se lancer dans une polémique c'est mal? c'est lâââche? ces arguments là, on les entend tellement souvent (pour ainsi dire à chaque fois qu'on parle de notre non désir d'enfant) qu'au bout d'un moment.. ben zut..on a l'impression de tourner en rond (et puis, comment argumenter rationnellement sur un désir ou un non désir?moi quand j'essaie d'argumenter, j'ai l'impression que ça sonne creux.. forcément,tout ce que j'ai à dire pour argumenter, c'est: pas de désir)... elle demande un renseignement au sujet d'un moyen de contraception après tout (même si je comprends que le sujet prenne certaines aux tripes), elle demande pas "pour ou contre la peine de mort" alors venir dire qu'elle l'a limite cherché en lançant un sujet polémique, c'est exagéré (et c'est peu être là le problème: la où nous, qui ne voulons pas d'enfants, ne voient qu'une demande de renseignement au sujet de la contraception, au même titre qu'on demanderait un renseignement pour la pillule ou le préservatif, pour d'autres, la maternité est tellement importante pour elles que cela semble une mutilation intolérable)

bien sur
42 ans Ouest lyonnais 1301
Tu sais, ça serait surement plus simple pour elle/vous de tout simplement ignorer celles pour qui la procréation est si importante, plutôt que de se braquer.

Ne tenez compte que de ce qui vous intéresse, et laissez le reste de coté
1747
Tout à fait, exprime ton point de vue une fois, et puis ignore si ça continue.
Mais lancer un sujet que l'on sait est sujet à contreverse et dire que l'on ne veut pas faire polémique, c'est un peu contradictoire.
Quand on lance ce type de sujet, on sait à quoi s'attendre.
Répond ou anticipe la réponse une fois puis répond à ce qui apporte du nouveau, ou à ce que tu veux répondre.
Si tu ne veux pas débattre, bah ne répond pas à ceux qui lancent le débat. Personne ne t'oblige de prendre part au débat, tu peux lire simplement et réagir lorsque tu en as envie, même si c'est toi l'auteur du premier post, tu ne peux pas empêcher les autres de débattre sur un thème que tu as lancé, même sans prendre part a débat.

PS : Et je ne parle pas du sujet pris en exemple en particulier, mais dans tous les cas où ça se présente, bah oui, poupée_russe a juste mis celui-là en exemple, mais ça se retrouve dans d'autres aussi.
43 ans Belgium (one point) 251
Ylliria a écrit:
Tu sais, ça serait surement plus simple pour elle/vous de tout simplement ignorer celles pour qui la procréation est si importante, plutôt que de se braquer.

Ne tenez compte que de ce qui vous intéresse, et laissez le reste de coté


ben c'est ce qu'on essaie de faire (enfin là, je parle pour moi), mais au bout d'un moment, je t'assure que t'as envie de mordre tellement t'en as plein des oreilles :lol: ..c'est un peu le supplice chinois de la goutte d'eau qui tombe toujours au même endroit pendant des années :lol:
42 ans Ouest lyonnais 1301
Tu sais, moi aussi, sur un tout autre sujet, j'entends continuellement la même rengaine de la part des gens, que ça soit mes amis, ma famille...

Alors oui, je sais à quel point ça peut-être énervant quand on sait qu'on a pris la bonne décision pour nous-même, mais qu'on a l'impression que personne ne comprend...
On a envie de hurler "c'est ma vie, c'est mon corps, j'ai le droit d'en faire ce que je veux !!!"

Alors maintenant, je n'en parle plus, je garde tout ça pour moi, bien enfoui très loin, et quand le sujet vient sur le tapis, je hoche la tête distraitement, et je change de sujet :lol:
B I U


Discussions liées