MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Régimes, la grande méprise

Bonjour

Je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum, si ce n'est pas le cas, désolé, le modérateur déplacera.

Je voulais apporter mon témoignage sur les régimes  
et dire pourquoi, à mon avis, les régimes marchent ou ne marchent pas

D'abord je me présente (je ne donne pas le poids et la taille je crois que c'est interdit ici) homme 66 ans veuf et ce point à son importance, au décès de mon épouse et pendant la longue période à l'hopital, les hopitaux (sur 4 ans) plus exactement (cancer du sein opération, cancer ou de l'autre sein chimio, cancer ou métastases, je ne me souviens plus) à la plèvre et au péricarde et décès

Pendant cette période et après j'ai mangé de façon erratique c'est a dire beaucoup de pain de beurre de charcuterie de fromage et des sucreries

Sur quelques années je suis passé du jean 42 au jean 48 et puis j'ai été obligé de mettre des bretelles pour être à l'aise dans mon jean

les bretelles je ne supportais pas ça a été l'élément déclencheur qui m'a amené à m'intéresser aux régimes

j'ai fini par choisir dukan il était moins connu à l'époque ça remonte a 4 ans

et en quelques mois je suis repassé du 48 au 42

je n'indique pas le poids perdu mais depuis 4 ans je n'ai rien repris

j'en viens au sujet de mon post


Régimes, la grande méprise


Pourquoi un régime ne marche pas ? ou pourquoi un régime marche (dans la durée)


La réponse est tres simple

s'il existe bien une date T=0 de début de régime

il n'existe pas de date T=x de fin de régime

la date T=x correspond à l'objectif

Mais quand l'objectif est atteint,les mêmes causes produisant les mêmes effets et quelque soit le régime suivi

Il est inéluctable de reprendre avec en prime un bonus (yoyo)

Par conséquent tous les régimes ne marchent pas si une fois le régime <<<terminé>>> on reprend le même comportement alimentaire qu'avant

Et a contrario tous les régimes ( il faut éviter les régimes farfelus et/ou dangereux)marchent si une fois le régime <<<terminé>>> on ne recommence pas comme avant

Pour ceux ou celles que ça peut interesser j'ai modifié le régime dukan à ma façon c'est a dire que je n'ai jamais fait les pures protéines, j'ai toujours dès le premier jour mangé de la salade à chaque repas, la salade en sachet icebeg j'adore ça et puis j'avais peur de la constipation avec dukan

depuis que j'ai "terminé" dukan je mange de tout enfin presque parce que je n'aime pas grand chose je suis s***

j'ai supprimé 1 aliment, l'huile en fait j'utilisais l'huile pour cuire la viande et je trouve que c'est meilleur sans huile avec une poele non adhésive et pour la salade j'en mange énormément je fais une vinaigrette sans huile

Sinon je bois au minimum 3 litres d'eau par jour, pas pour des raisons d'alimentation mais j'ai eu des coliques néphrétiques et des calculs rénaux il y a tres longtemps (j'étais en classe de 6ème)


j'espère ne pas vous avoir ennuyé avec mes écritures
S
97 ans 4480
papoteur a écrit:

je n'aime pas les légumes je me force


Où est le plaisir là dedans ?
36 ans 5932
Il a choisi la voie des régimes, c'est incompatible avec le plaisir ;)
Il changera peut-être d'avis en fréquentant le forum, et en comprenant que plaisir alimentaire ne signifie pas grossir jusqu'à ce qu'étouffement dans sa graisse s'en suive.
45 ans 166
Papoteur ce que tu dis n'est pas faux, ce que tu veux dire c'est qu'il faut A VIE avoir une volonté de fer, ne jamais perdre de vue son objectif et ne jamais cilier, bref ce concentrer toute ta vie durant sur ce que tu DOIS manger...
Si tu y arrives et que ça ne te rends pas malheureux, je te dis chapeau :) Quant à moi j'ai décidé de penser à autre chose qu'à la nourriture, à ce que je DOIS manger, et ne PAS ou PLUS manger, je veux me libérer, je n'en suis pas encore au stade de dire "je ne suis plus l'esclave de mon alimentation" mais je compte bien y arriver ;) bonne continuation à toi :)
36 ans 5932
Je crois qu'arrêter les régimes ce n'est pas une question de manque de volonté (à opposer au fait que tenir un régime à vie c'est avoir une volonté de fer), au contraire même. Est-ce qu'il faut plus de "volonté" pour faire ce que tout le monde attend (bien suivre les petites règles imposées sur le pseudo "équilibre", sur ce qui est "sain" ou non, etc) ou bien pour ne pas céder aux pressions extérieures ainsi qu'à tout ce qu'on nous inculque depuis l'enfance concernant l'alimentation ?

Il est plus commode de n'avoir pas à penser, pas à avoir à apprendre à écouter son corps, et de suivre une méthode décidée par d'autres personnes pour mieux nous faire entrer dans la spirale des régimes qui sont si vendeurs (les livres -de méthodes divers et variées qu'on tentera toutes ou presque ainsi que de recettes-, les magazines, les substituts de repas, etc).
C'est un peu comme les gens qui préfèrent qu'on leur demande d'apprendre par coeur plutôt que de se forger une opinion par eux-mêmes, en quelque sorte.
44 ans 1896
Papoteur, je vais être un peu dure, mais j'ai l'impression que tu ne mesures pas où tu as mis les pieds. Pour ma part, j'ai 35 ans, et cela fait déjà plus de 20 ans que j'ai commencé à m'intéresser à la diététique (plus de la moitié de ma vie donc). J'en connais un rayon sur les régimes.

J'avoue que ton titre là, je le prends comme celui d'un débutant qui crois avoir découvert une vérité. Tu crois que les gens qui sont ici, dont certains ont un passé très lourd avec la nourriture, ne sont pas au courant de ce que tu dis? Evidemment que si on ne le fait pas à vie, un régime ne marche pas. Mais qui est capable de le faire à vie? Presque personne.

Dans ce que tu dis, tu t'intéresses à l'aspect physique des choses. Mais ce n'est pas le plus important. Se nourrir est un acte à la fois physique, social, psychologique, voire spirituel, et toutes ces dimensions interagissent avec le côté mécanique. C'est là qu'est la vraie méprise des régimes.
44 ans 1896
Ah, et j'adore la réponse de Lalwende, juste au-dessus de la mienne!
SunSet a écrit:
papoteur a écrit:

je n'aime pas les légumes je me force


Où est le plaisir là dedans ?


Bin, je serais du genre à ne manger que de la viande et de la salade et des fruits et je sais que c'est mauvais pour la santé pas de légumes

Les seul légumes que je mange sans trop aimer sont les haricots verts les petit pois et bien sur la j'aime les pommes de terre le riz et les pates (rires)

Mais il y a une question de préparation, quand je suis chez des amis et que c'est cuisiné il y a des légumes, je ne sais même pas lesquels, que je mange avec plaisir
Lalwende a écrit:
Il a choisi la voie des régimes, c'est incompatible avec le plaisir ;)
Il changera peut-être d'avis en fréquentant le forum, et en comprenant que plaisir alimentaire ne signifie pas grossir jusqu'à ce qu'étouffement dans sa graisse s'en suive.



Je mange avec plaisir, je ne fait pas de régime, je mange de tout (ce que j'aime)je ne m'interdit rien, il n'y a que l'huile que j'ai supprimé parce que je trouve que les grillades sont meilleures, le gout me convient mieux, sans huile et pour la vinaigrette je fais moutarde vinaigre ou jus de citron

La laitue iceberg craquante ça m'arrive aussi de manger nature
36 ans 5932
Tu ne fais pas de régime mais tu as adapté "Dukan" à ta sauce... Si ça c'est pas un régime... :lol:

Le souci c'est que tu es sur un site rempli de gens qui ont une grande expérience des régimes, des méthodes alimentaires, des petites règles d'équilibre alimentaire, des privations, du contrôle alimentaire, du yo-yo pondéral, etc. Je crois qu'à nous tous on a dû faire tout ce qui existe en la matière. Difficile, du coup, de nous faire croire qu'un régime s'il est adapté à sa sauce n'en est plus un. Le but reste le même, adaptation ou non.
1747
Lalwende, a mon avis, il a perdu sa sentation de faim suite au décès de sa femme.. Quand on est déprimé, on n'a plus envie de manger, puis si ça continue, on mange sans faim pour oublier...
Pour lui, suivre un régime a été bénéfique, car s'approche plus d'une alimentation naturelle... Ca lui a peut-être permis de retrouver un rhytme normal et ses sentations de faim.
C'était peut-être (sûrement) sa femme qui se chargeait des repas toutes ces années, donc il a totalement eu un coupage au niveau de l'hygiène alimentaire.
Le régime lui a permis de se réconcillier avec la nourriture.
Et maintenant, il adapte avec ce qu'il aime... Ce n'est plus tellement un régime.
Mais suite aux épreuves de la vie, il a sûrement perdu toutes ses bases alimentaires, suite à la dépression et au rhytme de vie... Suivre un régime a la lettre lui a été bénéfique dans ce sens...
lolotte74 a écrit:
Papoteur ce que tu dis n'est pas faux, ce que tu veux dire c'est qu'il faut A VIE avoir une volonté de fer, ne jamais perdre de vue son objectif et ne jamais cilier, bref ce concentrer toute ta vie durant sur ce que tu DOIS manger...
Si tu y arrives et que ça ne te rends pas malheureux, je te dis chapeau :) Quant à moi j'ai décidé de penser à autre chose qu'à la nourriture, à ce que je DOIS manger, et ne PAS ou PLUS manger, je veux me libérer, je n'en suis pas encore au stade de dire "je ne suis plus l'esclave de mon alimentation" mais je compte bien y arriver ;) bonne continuation à toi :)



Je ne sais pas s'il faut une volonté de fer, oui il faut pendant dukan j'étais axé sur l'alimentation

mais ensuite c'est, je ne sais pas comment dire, une question de réflexe, d'entrainement, je ne trouve pas le mot

je ne sais pas si c'est faire un régime, mais comme je disais je mange de tout ce que j'aime je fais simplement attention aux quantités quandje n'ai plus faim je ne reprends pas

et puis je mange seulement si j'ai faim, c'est a dire que je ne me tiens pas aux trois repas traditionels

souvent le matin je n'ai pas faim alors je ne mange rien,juste un café, par contre le soir alors que j'ai diné vers 19H il m'arrive tres souvent de manger vers 23H
48 ans Lorraine 4326
Le truc que tu ne prends à priori absolument pas en compte papoteur c'est le coté psy de la nourriture. car nous ne sommes pas qu'un tube digestif ;-)
tu dis avoir mangé des "cochonneries" pendant la dure periode que tu as traversé avec ta femme. c'etait pour le coté pratique ou parce que c'etait ce dont tu avais envie et qui te reconfortait ?
Maiadi a écrit:
Papoteur, je vais être un peu dure, mais j'ai l'impression que tu ne mesures pas où tu as mis les pieds. Pour ma part, j'ai 35 ans, et cela fait déjà plus de 20 ans que j'ai commencé à m'intéresser à la diététique (plus de la moitié de ma vie donc). J'en connais un rayon sur les régimes.

J'avoue que ton titre là, je le prends comme celui d'un débutant qui crois avoir découvert une vérité. Tu crois que les gens qui sont ici, dont certains ont un passé très lourd avec la nourriture, ne sont pas au courant de ce que tu dis? Evidemment que si on ne le fait pas à vie, un régime ne marche pas. Mais qui est capable de le faire à vie? Presque personne.

Dans ce que tu dis, tu t'intéresses à l'aspect physique des choses. Mais ce n'est pas le plus important. Se nourrir est un acte à la fois physique, social, psychologique, voire spirituel, et toutes ces dimensions interagissent avec le côté mécanique. C'est là qu'est la vraie méprise des régimes.



De mon point de vue il y a méprise entre les mots régime et comportement alimentaire

je vois le régime comme une période ou il faut atteindre un objectif ou en d'autres termes une période ou il faut maigrir

mais on ne peut pas maigrir a perpétuité

par conséquent apres la période de régime et une fois l'objectif atteint il y a cessation de régime

une autre période s'ouvre ou il ne faut pas reprendre le comportement alimentaire de l'avant régime
Lalwende a écrit:
Tu ne fais pas de régime mais tu as adapté "Dukan" à ta sauce... Si ça c'est pas un régime... :lol:

Le souci c'est que tu es sur un site rempli de gens qui ont une grande expérience des régimes, des méthodes alimentaires, des petites règles d'équilibre alimentaire, des privations, du contrôle alimentaire, du yo-yo pondéral, etc. Je crois qu'à nous tous on a dû faire tout ce qui existe en la matière. Difficile, du coup, de nous faire croire qu'un régime s'il est adapté à sa sauce n'en est plus un. Le but reste le même, adaptation ou non.



Oui, j'ai fait dukan à ma sauce avec la laitue iceberg, mais dukan c'est terminé pour moi depuis 4 ans

la seule chose qui me reste de dukan c'est le son de blé et le son d'avoine, j'ai des problèmes de constipation liés au fait que je ne mange pas assez de légumes je manque de fibres, une cuillère à café 1 jour sur 3 pour moi ça marche


Zvjezdica-Sk8erGirl a écrit:
Lalwende, a mon avis, il a perdu sa sentation de faim suite au décès de sa femme.. Quand on est déprimé, on n'a plus envie de manger, puis si ça continue, on mange sans faim pour oublier...
Pour lui, suivre un régime a été bénéfique, car s'approche plus d'une alimentation naturelle... Ca lui a peut-être permis de retrouver un rhytme normal et ses sentations de faim.
C'était peut-être (sûrement) sa femme qui se chargeait des repas toutes ces années, donc il a totalement eu un coupage au niveau de l'hygiène alimentaire.
Le régime lui a permis de se réconcillier avec la nourriture.
Et maintenant, il adapte avec ce qu'il aime... Ce n'est plus tellement un régime.
Mais suite aux épreuves de la vie, il a sûrement perdu toutes ses bases alimentaires, suite à la dépression et au rhytme de vie... Suivre un régime a la lettre lui a été bénéfique dans ce sens...



Oui il y a du vrai dans ce que tu dis


ladybugette a écrit:
Le truc que tu ne prends à priori absolument pas en compte papoteur c'est le coté psy de la nourriture. car nous ne sommes pas qu'un tube digestif ;-)
tu dis avoir mangé des "cochonneries" pendant la dure periode que tu as traversé avec ta femme. c'etait pour le coté pratique ou parce que c'etait ce dont tu avais envie et qui te reconfortait ?



C'est les deux

coté pratique et effet sur le stress avec la plénitude de l'estomac

et puis j'adore ça charcuterie fromage pain
B I U


Discussions liées