MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi "no regime"?

R
37 ans 835
Moi je suis archi no régime pour les raisons suivantes :

* la nutrition, c'est comme les feux de l'amour, ca évolue tellement vite, basé sur des statistiques a mon avis  
bidouillées.... bref, je n'y fais pas confiance

* qd on fait un régime, on devient irascible, con, méchant meme parfois. Niveau psyché, moi ca m'a provoqué une psychose :roll:

* les regimes, apart pour le 1% (qui doit avoir des tocs a fond ainsi que d'etre psychorigide), ca fait grossir les 99ù autres... moi y compris

* ca prend tout la place dans sa vie, ca prend des prortions enormes; ca en devient un "régime dicatorial"

* qd on sort pour une bonne bouffe, on fait chier tout le monde s il n y a pas les aliments préconisés au menu... la joie. Et en plus on peut meme pas s'enfiler un bon ricard en douce (alcool=calories)

* Ca donne des compulsions alimentaires, qui loin d'être amaigrissantes, en plus nous foutent le moral à 0

*c'est injuste : pourquoi les gros au regime, pourquoi pas les maigres à engraisser histoire que tout le monde soit dans la norme (a prendre au 1000e degré)

* le regime est un trouble du comportement alimentaire, qui peut devier vers d'autres formes plus graves (anorexie, boulimie, hyperphagie....)


Bref, moi je HAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSS LES REGIMES
31 ans Dans le sud ;) 5608
Avant régimes : 55 kg


Après régimes : 68 kg + 7 ans d'enfer entre anorexie et boulimie + os d'une femme de 60 ans + cœur défaillant


Je crois que c'est assez parlant
R
35 ans 15384
Tout d'abord parce que l'un deux m'a rendue malade du coeur a vie après un arret cardiaque justement,j'en parle plus en détail dans d'anciens topics.

Les autres raisons me semblent évidentes : reprise rapide du poids perdu dans l'immense majorité des cas,frustration qui peut conduire a des troubles du comportement alimentaire ...
38 ans au milieu des poissons 7816
Après des années de régime j'ai développé des TCA avec lesquels je me bats encore, j'ai eu une prise de poids de plus en plus rapide.
Le résultat de tous mes régimes est une prise de 47 kg en 10 ans.
S
97 ans 4480
1° régime pendant l'enfance (je ne sais plus exactement mais j'étais en école primaire)....

Effet yoyo pendant toute l'adolescence mais surtout prise de poids et des TCA qui ont débuté en fin d'adolescence (hyperphagie, limite boulimie dans les premiers temps)

Aujourd'hui, je suis en obésité morbide (j'en étais loin à l'époque...), je n'ai pas un rapport sain avec la nourriture, je fais une RA depuis février pour essayer de me "guérir"...

Mais les démons sont toujours là... :?
32 ans 819
Heureusement qu'il existe des sites comme celui-ci! Car c'est à force de lire ce genre de témoignages que j'en suis venu à me dire qu'après tout je ne suis pas si faible que ça de vouloir refuser tout régime!!!
2630
Moi (malheureusement ou heureusement), je n'ai aucune raison d'être dégoûtée des "régimes".

Autant je considère qu'un régime restrictif sur le type d'aliment (autorisés, interdits) ou avec menus prédéfinis, c'est aliénant, intenable et probablement source de TCA, autant je pense qu'il n'y a pas de recettes miracles, et que pour maigrir, il faut manger mieux et moins.
Et je précise que quand je parle de maigrir, je parle surtout de perdre du poids pour sa santé ; je ne considère pas que quelqu'un qui a 5kg "en trop" doivent faire un régime draconien pour les perdre, tout comme je suis persuadée que beaucoup de gens gagneraient à s'accepter comme ils sont plutôt que de chercher à tout prix à maigrir.

Sauf que voilà, mon cerveau est ce qu'il est, je suis pas franchement pour les régimes et je trouve qu'on devrait s'accepter avec ses défauts, mais tout ça, je ne l'applique pas pour moi-même.
Ce serait certainement plus simple ...

Le fait est que j'ai toujours grossi, toujours été grosse, bien avant d'avoir entendu parler de "régime".
Des vrais régimes, j'en ai pas fait beaucoup dans ma vie : je suis allée chez une diététicienne quand j'avais 13 ans (une folle qui m'a dégoûtée des médecins), j'ai tenté 2/3 fois Weight Watchers, et j'ai même été chez un endocrinologue/nutritionniste assez réputé qui m'a demandé de noter tout ce que je mangeais, et qui m'a engueulé parce que j'avais osé grignoter une pêche à 22h un soir (autant vous dire que je l'ai envoyé balader vite fait, et qu'il a également contribué à ma haine des médecins).
Les régimes style soupe aux choux ou Dukan, je n'ai jamais testé, je tiens à mon équilibre alimentaire, et je serais malade de ne pas avoir le droit de manger un fruit si l'envie me prend ...
Et finalement, régime ou pas régime, il n'y a pas un moment dans ma vie où je n'ai pas grossi (ou maigri). Lentement mais sûrement, je prends des kilos, toujours. Et j'ai peur que ça ne s'arrête jamais.

J'ai un IMC de 46, autant dire que je suis en grande obésité.
A mon poids, une intervention bariatrique serait prise en charge par la sécu, mais pour moi, ce genre d'intervention, c'est encore mille fois pire qu'un régime ! Je trouve ça tellement plus abominable (et hypocrite) de se faire enlever un morceau de l'estomac pour ne plus réussir à manger et maigrir, plutôt que de chercher à se limiter soi-même à manger moins.
Me concernant, je penserais à ce genre d'intervention si un jour je me retrouve à peser 300kg, mais d'ici là, je préférerais toujours chercher une méthode qui ne sera pas une amputation.

Pour l'instant, je n'ai pas de problèmes de santé, mais ça ne durera probablement pas.
Je suis tellement méfiante envers les médecins qu'il faudrait probablement que je consulte des dizaines de médecins pour en trouver un seul en qui je pourrais avoir confiance.
Ce qui fait que seule, sans chirurgiens et sans médecin, je ne vois que l'option du régime pour éviter de continuer à prendre ...
45 ans Paris 9866
20 ans de régimes (rien de "dingue" non plus lwena, juste le truc hypocalorique classique polycopié... mais ça suffit à te dérégler grave), 40 kg en plus au final, une partie conséquente de ma vie gâchée dans des considérations à la con, une humeur décidée à ma place par la balance du matin, des fringues du 38 au 50 dans mon armoire mais ne me sentant belle dans aucune, etc.

Aujourd'hui, obèse médicalement, mais lucide, je me préfère à cette folle de 20 ans qui n'était jamais heureuse et surmontait tout ça à coup de yaourts 0%.

Merci la RA, aujourd'hui que je mange un radis ou une religieuse, si c'est pile poil ce dont j'ai envie, j'ai exactement le même plaisir, exactement la même absence de jugement moral porté sur moi-même... et mon poids est ENFIN STABLE (légèrement en baisse).

www.gros.org
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Premier régime à 14 ans à 48 kg :roll: , suivent dix ans de boulimie combinée avec des épisodes anorexiques, des kilos de bouffe ingurgités/régurgités et des régimes à la con, avec en prime anémie, douleurs stomacales, et le pire, haine de soi.

Aujourd'hui, entre 15 et 20 kg de plus, plus de régime et un corps que je respecte enfin (lui et moi, c'est pour la vie).
M
38 ans 176
Les régimes ont fait la preuve de leur inefficacité. le corps médical les rejette de plus en plus et les témoignages sont pléthore pour illustrer leur nocivité sur le long terme.

Personnellement, 15 années de régimes m'ont fait passer de 82 à presque 130 kilos. Voilà.
48 ans Lorraine 4326
1er régime imposé par mon generaliste à 17 ans, perte de 16 kg en 4 mois , reprise de 30 lentement mai surement . (avec un regime équilibré où on mange de tout lwena )
2630
ladybugette a écrit:
1er régime imposé par mon generaliste à 17 ans, perte de 16 kg en 4 mois , reprise de 30 lentement mai surement . (avec un regime équilibré où on mange de tout lwena )


Et ?
32 ans 49
Voici mon bilan : 1 an de régime, qui a entraîné 2 ans de TCA, puis 1 ans et demi pour me guérir des TCA !!!

Au final, 3 redoublements au niveau de mes études, perte confiance en soi, autodestruction, haine de soi, humeurs très changeante. Et je fais a peu près le même poids que avant de commencer tous ces régimes débiles.

Maintenant que mes TCA sont finis, j'essaye de remonter la pente..
48 ans Lorraine 4326
lwena a écrit:
ladybugette a écrit:
1er régime imposé par mon generaliste à 17 ans, perte de 16 kg en 4 mois , reprise de 30 lentement mai surement . (avec un regime équilibré où on mange de tout lwena )


Et ?


parce que tu dis
"autant je pense qu'il n'y a pas de recettes miracles, et que pour maigrir, il faut manger mieux et moins. "
45 ans Paris 9866
lwena a écrit:
Autant je considère qu'un régime restrictif sur le type d'aliment (autorisés, interdits) ou avec menus prédéfinis, c'est aliénant, intenable et probablement source de TCA, autant je pense qu'il n'y a pas de recettes miracles, et que pour maigrir, il faut manger mieux et moins.


Plusieurs personnes t'ont précisé avoir grossi après des régimes "équilibrés" pour te dire je crois qu'ils ne sont pas moins nocifs que ceux plus communément recensés comme imbéciles (ex: Dukon). C'est toi qui as fait la distinction entre régimes "restrictifs" (alors qu'ils le sont tous) et "manger mieux et moins" (ce qui pour moi est juste une expression de la novlangue pour dire régime "soft").
B I U


Discussions liées