MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon secret...

35 ans Paris 194
Bonjour à toutes et à tous...

Aujourd'hui est un grand jour pour moi... Je vais enfin parler de mon secret. Un secret qui est lourd à porter (non non je ne  
suis pas une serial killer et je ne mets pas le corps de mes victimes dans un congélo !).

Je suis hyperphagique...

Le mot est dit ! Je ne me sens pas vraiment mieux, mais quelque part, je me dis que le dire c'est potentiellement le début d'une thérapie...

Je ne l'ai jamais dis à personne et je pense que très peu peuvent le comprendre...

Je fais 1m76 et ai un IMC de 31,94 (je vous laisse deviner mon poids, je n'arrive meme pas a le dire tellement j'ai honte...)

Voici en quelques mots mon parcours :

A 5 ans, les pédiatres m'ont mise au régime parce que j'étais grande et ronde (mais rien d'alarmant), on m'a donc fait mangé du vert, du vert et encore du vert... pendant que ma petite soeur mangeait des pates !

Résultat jusqu'a l'age de 15 ans, je mangeais en cachette... et je mangeais TOUT ! et en quantité méga-cosmique...

Suite au décès de mon grand pere, a 15 ans j'ai bien maigri.

Puis j'ai recommencé à avoir des "crises" d'hyperphagie... et ca se résumait a
je mange - je me deteste - je mange - je me degoute - je mange - je me déteste - je mange je me dégoute

Le sport a toujours été présent dans ma vie et quelque part ca a sauvé légèrement ma silouhette .

a 20 ans : 1er accident de moto : 1ere descente aux enfers. j'ai pris pas loin de 20 kilos : arret du sport + je mange je mange je mange

2 autres accidents de moto suivront et m'empecheront de reprendre le sport

c'est donc naturellement au debut 2012 que j'ai repris le sport mais alors la, ce fut l'anarchie :

j'y suis allé quand je pouvais (bcp de boulot donc pas facile d'aller au sport en temps et en heure) et une alimentation proche du chaos...

Je suis en couple et mon homme mange bcp aussi (mais lui il est chef cuisto alors la bouffe il aime ca !) et niveau soutient, bah il vit mes regimes... un coup on mange pas grand chose parce que je suis au régime, un coup on se fait la platrée de pates facon gavage d'oie et du coup, lui aussi grossi et maigri (il fait le yoyo avec moi)

et mon plus grand malheur(ou pas) c'est d'etre bien proportionnée... En effet, je me retrouve avec 30 kilos de surcharge et j'entends des "mais t'es juste en surpoids"

Non... je suis en obésité... mais ca personne ne veut le croire, parce que je prends de partout. les gens me disent, t'as 10 kilos a perdre a tout péter... mais non... j'en ai 30 ! et la je passe juste pour une cinglée qui a besoin de compliments et qu'on lui dise "mais non t'as pas tout ca a perdre"
Du coup.. je ne dis plus rien.. je me renferme .. et c'est pire...

Je sais tout ce qu'il faut faire et ne pas faire, je sais ce qu'il faut manger, quand il faut le manger et en quelle quantité... mais au final.. mes démons me rattrape et tel un requin qui est pris de frénésie apres avoir reniflé du sang.. bah je n'arrive plus rien a controler et je me dégoute.

des fois, tout ira bien... une semaine complete sans crise, a manger equilibrer et tout ira bien et la BAM ! sans prévenir, jvais me ruer sur un mac do et me soulager avec une glace !

Aujourd'hui... je me rends compte que je suis malade (voir meme légèrement toquée parce que j'ai l'impression d'etre seule a avoir un pareil problème) et j'ai pris la décision de me confier à vous.

Je me dis qu'écrire ces lignes ne peuvent être que bénéfiques et reccueillir les témoignages ou memes les conseils m'aideront probablement à avancer.

Je ne me supporte plus et ca me bouffe...

Je ne cherche pas a faire du 38 (avec ma carrure et ma masse musculaire c'est impossible) mais simplement etre en paix avec moi meme et ne plus bouffer la vie de mon cher et tendre qui ne se plaint pas et qui malgré tout subit mes problèmes en silence.

Aujourd'hui est donc un grand jour... aujourd'hui... je grandis...

je suis vraiment désolée d'avoir polluer le forum avec un post de désespoir... et je comprendrais tout a fait qu'il tombe dans les abîmes du forum. pour celles qui veulent qu'on se soutienne, ou qu'on trouve une solution ... ou qui par pure charité souhaiteraient m'apporter de l'aide avec témoignages ou des solutions "miracles" je serai ravie de vous lire, voir meme de prendre un café :)

Dans tous les cas... Merci...
35 ans Paris 194
Oh mon Dieu !!!!


je suis vraiment désolée! Je n'avais pas vu que mon post etait si long ! :( :( :(
48 ans 35 10308
Je pense qu'il y a beaucoup de monde sur ce forum qui vont très bien comprendre ce dont tu parles, tu as très bien fait de venir te confier à nous et j'espère que tu pourras trouver des réponses et des pistes pour t'aider.

Alors d'abord, très important, il faut que tu arrives à arrêter de te flageller et te culpabiliser. Le yoyo de poids, l'alternance régime/craquage, on est plein à être passées par là, c'est juste tout simplement humain parce qu'il est impossible d'être en restriction et en contrôle permanent de son alimentation. Ce qui t'arrive c'est pénible, c'est même très difficile à vivre, mais tu n'es pas anormale (et on peut s'en sortir).

Pour retrouver une relation apaisée avec toi-même et ton alimentation, un grand pas déjà c'est d'oublier toute notion de "il faut/il ne faut pas" (aussi bien pour la qualité que pour les quantités). Tant que tu raisonnes ton alimentation avec ta tête et pas avec ton corps, tu ne vas aboutir qu'à des frustrations. Et tu connais donc le retour de bâton. Donc "ce qu'il faut manger quand il faut le manger", tu oublies! ;)

J'avais aussi des gros problèmes d'alimentation excessive (après un régime, également, j'ai repris le double des kilos perdus et ça n'arrêtait pas). Ce qui m'a vraiment libérée, personnellement, c'est la rééducation alimentaire (RA), tu peux te renseigner là dessus soit dans la rubrique du même nom sur le forum, soit sur le site http://www.gros.org , une saine lecture! Le principe général c'est de retrouver une relation apaisée avec la nourriture, de se nourrir en écoutant ses sensations alimentaires (la faim, la satiété). Je suis toujours en obésité maintenant (bien plus que toi, mais je partais de bien plus haut!) même si j'ai perdu un peu de poids, maintenant mon poids est stabilisé et surtout je n'ai plus ni culpabilité ni honte avec mon alimentation, je mange ce qui me plait à ma faim, je n'ai que du plaisir à manger, j'ai redécouvert le vrai goût des aliments. Bref, comme tu dis, je suis en paix avec moi-même.

J'ai personnellement entamé cette démarche par moi-même mais si tu l'estimes nécessaire tu peux avoir besoin de travailler avec quelqu'un de professionnel, par exemple un thérapeute spécialisé dans le comportement alimentaire et/ou un thérapeute affilié au GROS (sur le site il y a un annuaire des praticiens).

Et ne t'inquiètes pas pour la longueur de ton message, si tu as écris tout ça c'est que tu en avais besoin.
48 ans Lorraine 4326
oulà ....
Que de choses à dire .... par où commencer ?
tu n'aurais pas deja un petit problème d'estime ? bien sur qu'on te lira, qu'on te repondre , ton post n'est pas trop long et est clair et bien ecrit .

Etre hyperphage pour moi ce n'est pas manger un mcdo et une glace.

avoir un IMC de 32 n'a rien de honteux ! je te depasse meme d'un point et je peux te balancer mes 87 kg sans aucune gene ;-) Surtout ici !

Les gens ne te voient pas grosse , et ca te gene . tu prefererais te faire insulter ?

à ce que tu racontes, tu n'es pas hyperphage mais juste la victime des régimes. Je ne pense pas que tu aies lu beaucoup le forum si ?
Les régimes sont mauvais pour la santé, on reprend quasi toujours le poids perdu avec un bonus ( et la volonté n'a rien à voir là-dedans ) , faire le yoyo est plus mauvais pour la santé que d'etre en surpoids , ca fatigue les organes et en particulier le coeur.
les régimes favorisent les troubles du comportement alimentaire ( se priver de certains aliments ce n'est pas naturel, quand on recraque sur un aliment interdit on le fait alors de facon excessive )
les régimes entrainent une mauvaise estime de soi , le "je suis nulle , j'ai pas de volonté" , ce qui une fois encore est totalement faux .

Qui a decidé que tu devais perdre 30 kg ?

tu veux résoudre tes problemes pour ton homme , qui ne se plaint de rien .

Et si tu pensais un peu à toi ? Pose-toi, reflechis à tout ca , ta situation n'a rien de catastrophique pour moi .

Je te conseille de lire le forum et d'aller sur gros.org .
Arrete de te faire du mal en etant en restriction , mange quand tu as faim, ce que tu as envie . En ecoutant tes sensations, en essayant d'analyser pourquoi tu manges quand tu n'as pas faim ... si tu compenses avec la nourriture.
bref, je ne m'entendrai pas plus, le forum RA est bourré de bons conseils
une chose est sure, tu n'auras ici aucun conseil de régimeuse et de methode miracle pour maigrir . ca n'existe pas ;-)
35 ans Paris 194
Tout d'abord, je vous remercie de m'avoir lu et répondu :) je me sens moins seule.

Je vous rassure, je ne cherche pas un régime, je les connais tous et je les ai tous fait ;) meme les plus absurdes

Je cherche surtout une manière de me sentir mieux avec moi meme

Comme tu l'as dis, et a juste titre Ladybuguette, j'ai un gros probleme de confiance en moi.

Les gens me voient en surpoids et ce qui m'ennerve c'est pas que je cache bien mes rondeurs, c'est qu'on ne me croit pas et que les gens se disent que je cherche simplement a me rassurer comme toutes les nanas qui font 32 kilos et se sentent grosses !

J'ai chercher a etudier mon comportement alimentaire, je suis allée voir une psy, et je parle meme pas de cette ******* de nutritionniste qui m'a dit texto "vous etes un cas desespéré mademoiselle".

je me suis renseignée sur la question de l'Hyperphagie avant de me mettre dans cette catégorie et je correspond a tout. Je t'avoue que j'adorerai etre la nana dont tu parles et qui a simplement été obsédée par son poids et qui en a contracté des troubles alimentaires, mais non...

J'ai un probleme... je ne connais pas non plus le sentiment de satiété... je ne sais pas ce que c'est de ne plus avoir faim... je peux manger, manger et manger (comme un ogre) sans m'arreter et la seule chose qui m'arretera, c'est la nausée parce que je suis trop "remplie"

Je vois bien que je me fais du mal et vous voulez que je vous dise le plus marrant, c'est que ma psy m'avait dit quelque chose de tres pertinent que je n'ai jamais su appliquer :

Le jour ou tu t'aimeras, tu protègeras ton corps et tu arreteras les fringales tout naturellement.

alors la question a 100 000 euros, c'est comment qu'on fait pour s'aimer ?

En tout cas je vous remercie toutes les deux pour vos interventions, quelque part, je ne suis peut etre pas si desespérée que voir (peut etre simplement désespérante lol )
35 ans Paris 194
Ah oui et pour ce qui est des 30 kilos

Ce sont 2 généralistes :30 kilos
et un cardiologue : 20 kilos
48 ans Lorraine 4326
Natsuki_R1 a écrit:
Ah oui et pour ce qui est des 30 kilos

Ce sont 2 généralistes :30 kilos
et un cardiologue : 20 kilos


tu as de graves problemes de santé qui justifient cette perte ?
48 ans 35 10308
Natsuki_R1 a écrit:
Les gens me voient en surpoids et ce qui m'ennerve c'est pas que je cache bien mes rondeurs, c'est qu'on ne me croit pas et que les gens se disent que je cherche simplement a me rassurer comme toutes les nanas qui font 32 kilos et se sentent grosses !

Mais après tout qu'est ce que ça peut faire le poids que les gens croient que tu fais? (et qu'est ce que ça peut faire le poids que tu fais, d'ailleurs?). Je ne discute pas de mon poids avec les gens, en fait... Je m'en fous de savoir quel poids ils croient que je fais. Ça change quoi dans ma relation avec eux? Dans la façon dont je vis ma vie?

Tu parles d'une psy, tu continues à la voir? Tu allais la voir en lien avec ton comportement alimentaire ou pas du tout? Je pense quand même que ce n'est pas forcément facile de s'auto-diagnostiquer, que ce soit pour les TCAs comme pour autre chose. Ceci dit, tu es peut-être effectivement hyperphage, et ce n'est pas vraiment la question (par contre, si tu as un vrai trouble, je ne peux que t'inciter à aller voir un thérapeute spécialisé).

Par contre, tu oublies aussi les chiffres donnés par les médecins. 20 kg par rapport à quoi? C'est n'importe quoi. On ne peut pas connaitre le poids d'équilibre d'une personne. Il me serait aujourd'hui impossible d'atteindre un IMC considéré comme normal (à moins de me couper une jambe, voire deux) et mon médecin ne me fait pas chier avec ça (d'autant moins depuis que j'ai stabilisé mon poids). Si tu n'as pas de problème de santé avec ton poids, ce n'est vraiment pas la peine d'essayer de te créer (voire d'accentuer) tes problèmes en essayant de te forcer à perdre du poids. Tu parles de cardiologue, tu as des soucis cardiaques?

Natsuki_R1 a écrit:
J'ai un probleme... je ne connais pas non plus le sentiment de satiété... je ne sais pas ce que c'est de ne plus avoir faim... je peux manger, manger et manger (comme un ogre) sans m'arreter et la seule chose qui m'arretera, c'est la nausée parce que je suis trop "remplie"

Ca aussi c'est très classique de l'évolution de périodes régime/fringales/régime, tu perds totalement le lien avec tes sensations alimentaires puisque c'est ta tête qui commande et pas ton corps. Ca se travaille, c'est une des choses qu'on aborde dans la RA (et que tu auras donc peut-être besoin d'aborder avec quelqu'un si tu n'y arrives pas toute seule).
Tu peux lire aussi "maigrir sans régime" de Zermati, c'est plein de bonnes idées (à part le titre).

Et pour s'aimer je pense qu'il faut sérieusement lacher prise sur l'image idéale qu'on imagine pour soi, il faut aussi lacher prise sur l'image qu'on pense que les gens ont de nous et il faut se concentrer sur ce qu'on a là, aujourd'hui, comme on est, et apprendre à faire au mieux avec (et être surpris parce qu'on se rend compte qu'en fait on n'est pas si pire! ;) ).
35 ans Paris 194
ladybugette a écrit:
Natsuki_R1 a écrit:
Ah oui et pour ce qui est des 30 kilos

Ce sont 2 généralistes :30 kilos
et un cardiologue : 20 kilos


tu as de graves problemes de santé qui justifient cette perte ?


Grave non, mais ca le deviendra dans quelques années

c'est un probleme au coeur que je surveille (mais j'ai tendance a privilégier la politique de l'autruche ... me tape pas !!!)
une tension qu'est pas spécialement bonne mais qui ne nécessite pour le moment pas de traitement.
et des ulceres qui vont et viennent a leur guise (bon eux par contre c'est traitement parce que ca fait bien mal^^)
35 ans Paris 194
Angia a écrit:

Mais après tout qu'est ce que ça peut faire le poids que les gens croient que tu fais? (et qu'est ce que ça peut faire le poids que tu fais, d'ailleurs?). Je ne discute pas de mon poids avec les gens, en fait... Je m'en fous de savoir quel poids ils croient que je fais. Ça change quoi dans ma relation avec eux? Dans la façon dont je vis ma vie?


Oui en soit tu as raison, je suis intervenue sur le post des "copines toxiques" parce que je pense que je suis pas forcément bien entourée... mais le poids est un sujet récurrent chez certaines personnes... et ca arrive aussi quand on fait les boutiques "ah bah j'aurai jamais cru que tu mettes du 46, je pensais plus a un 42, voire un 44 mais 46 !!!!!" merci copine... j'aime que tu me casses mon moral...ok , je me le casse toute seule !

Angia a écrit:
Tu parles d'une psy, tu continues à la voir? Tu allais la voir en lien avec ton comportement alimentaire ou pas du tout? Je pense quand même que ce n'est pas forcément facile de s'auto-diagnostiquer, que ce soit pour les TCAs comme pour autre chose. Ceci dit, tu es peut-être effectivement hyperphage, et ce n'est pas vraiment la question (par contre, si tu as un vrai trouble, je ne peux que t'inciter à aller voir un thérapeute spécialisé).


J'y etait allée suite au décès de mon grand pere (que je considérais comme la personne la plus importante de ma vie)parce que je n'avais plus gout a rien, et j'arrivais pas a faire mon deuil et on en est arrivé a mon comportement face a la nourriture... mais elle a fini par déménager. et m'avait dit que si je ne souhaitais pas continuer de thérapie je devais travailler seule sur certains points... faut croire que j'ai pas franchement réussi ^^

Angia a écrit:
Par contre, tu oublies aussi les chiffres donnés par les médecins. 20 kg par rapport à quoi? C'est n'importe quoi. On ne peut pas connaitre le poids d'équilibre d'une personne. Il me serait aujourd'hui impossible d'atteindre un IMC considéré comme normal (à moins de me couper une jambe, voire deux) et mon médecin ne me fait pas chier avec ça (d'autant moins depuis que j'ai stabilisé mon poids). Si tu n'as pas de problème de santé avec ton poids, ce n'est vraiment pas la peine d'essayer de te créer (voire d'accentuer) tes problèmes en essayant de te forcer à perdre du poids. Tu parles de cardiologue, tu as des soucis cardiaques?


Je t'avoue que je ne sais pas sur quoi ils se sont basés. Ils m'ont dit "humm mademoiselle, ce serait bien de perdre au moins 20-30 kilos parce que la c'est pas bon du tout" et un l'a meme fait en m'attrapant le bout de gras du ventre comme si tu me disait "tu vas maigrir grosse vache!"

Je pense que c'est aussi leur métier de se dire l'IMC devrait etre de temps, voila ce que vous devriez peser.
Tout en sachant qu'un des 3 a vu comment j'etais quand j'etais "bien"

Angia a écrit:
Ca aussi c'est très classique de l'évolution de périodes régime/fringales/régime, tu perds totalement le lien avec tes sensations alimentaires puisque c'est ta tête qui commande et pas ton corps. Ca se travaille, c'est une des choses qu'on aborde dans la RA (et que tu auras donc peut-être besoin d'aborder avec quelqu'un si tu n'y arrives pas toute seule).
Tu peux lire aussi "maigrir sans régime" de Zermati, c'est plein de bonnes idées (à part le titre).


Et bien, tu vois, je me dis que j'ai bien fait de venir, parce que vous m'apprenez quelque chose, je ne pensais pas que ce probleme de satiété etait conditionné par les régimes... et ca aussi c'est un point que je vais devoir travailler

Angia a écrit:
Et pour s'aimer je pense qu'il faut sérieusement lacher prise sur l'image idéale qu'on imagine pour soi, il faut aussi lacher prise sur l'image qu'on pense que les gens ont de nous et il faut se concentrer sur ce qu'on a là, aujourd'hui, comme on est, et apprendre à faire au mieux avec (et être surpris parce qu'on se rend compte qu'en fait on n'est pas si pire! ;) ).


et comment qu'on fait ca ? moi qui suis assez "forte" de caractere, je me surprends a pleurer devant mon miroir parce que ce que je vois est franchement dur a supporter. je sais je fais pitié de dire ca, j'aimerai avoir ton recul et ce lacher prise...
45 ans Paris 9866
Je rejoins les copines, tu es la lectrice idéale pour "Maigrir sans régime"... ça t'expliquera comment se sont formées beaucoup de représentations que tu as aujourd'hui ;)

http://www.amazon.fr/M...&ie=UTF8&qid=1350915797&sr=1-1

Et attention aux auto-diagnostics... un hyperphage ça va bien au-delà de ce que tu décris.
52 ans Région nîmoise 1567
Ben moi, ma première réaction juste en apercevant ta photo à côté de ton post, c'est que tu es hyper belle.
52 ans Région nîmoise 1567
Ce que je veux dire par là, c'est que la première chose que les autres percevront de toi n'est pas forcément un élément négatif.
35 ans Paris 194
sandydidou a écrit:
Ben moi, ma première réaction juste en apercevant ta photo à côté de ton post, c'est que tu es hyper belle.


Ohhhh tu es tellement gentille !!!!!!!!!

Merci bcp ca fait chaud au coeur :-)

Mais la phrase "tu as un jolie visage dommage pour le reste" je peux plus l entendre :-)

Mais vraiment merci bcp :-) c est la seule photo ou je souris. Je me suis dis qu elle etait de rigueur ici :-)
68 ans Caen 3
Bonjour

Ouh !! Quelle émotion tu dégages par tes paroles Natsuki ! J'en ai les larmes aux yeux....

Courage et si ton grand-père reste si grand dans ton cœur donne lui, malgré son départ, des pensées positives de toi, agis comme s'il était encore là.... Il ne voudrait certainement pas te voir dans cet état si chancelant, prends des forces pour lui. Reste positive, passe ton chemin devant les imbéciles, aime toi telle que tu es. Tu retrouveras tes forces si tu t.en donnes les moyens.

Je te dis à bientôt car il est tard.
Aline
B I U


Discussions liées