MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment être licencié avant harcèlement moral ?

Z
30 ans Dans le Sud. 494
Hello !

Alors j'ai un sérieux problème.
Je travaille depuis 1 an et quelques mois dans la restauration rapide. Il se trouve que mon responsable en a après moi maintenant, suite un  
mal-entendu. Il me confie les tâches ingrates, ne veut plus que j'aille en caisse le midi, tout ce qui était assez bien chez moi auparavant ( et qui m'a valu de prendre un échelon ) a disparu.

Suite à ce mal-entendu, il veut me coller un avertissement, et m'a précisé qu'il demandait une mise à pied.

J'ai lu que je ne pouvais pas la refuser ... En fait je ne sais pas quoi faire, j'aimerais être licenciée ... Que dois-je faire ?! ( j'ai lu que je pouvais négocier le licenciement, mais je ne crois pas qu'il acceptera. J'en suis même certaine, car son intention est que je démissionne ! )

En fouillant dans les mails j'ai vu que vendredi ( jour de mon repos ) j'étais convoquée à une "réunion" mais il n'y aura que lui donc bon ... Je ne compte pas y aller.

Si quelqu'un peut m'aider ... Je prends tous les conseils ou suggestions. Merci !
36 ans 5932
Je ne comprends pas. Il y a eu un malentendu, ok, ça arrive. Mais normalement on peut causer, non ? Du genre présenter ses excuses si on a blessé l'autre involontairement, préciser sa pensée si elle ne semblait pas assez claire, etc.

Je ne comprends pas comment on passe d'un malentendu au désir de se faire licencier. Mais bon, c'est vrai que tu n'entres pas dans les détails et que chacun ayant sa propre personnalité et son propre degré de tolérance...

Toujours est-il que si ton supérieur peut en venir au harcèlement (ce que tu suggères dans ton titre), alors je doute que tu obtiennes le licenciement. Le but du harcèlement c'est de pousser les gens vers la sortie à moindre coût pour l'entreprise. Si le harceleur doit "négocier" avec sa victime, alors il a perdu, en quelque sorte.
Z
30 ans Dans le Sud. 494
Lalwende a écrit:
Je ne comprends pas. Il y a eu un malentendu, ok, ça arrive. Mais normalement on peut causer, non ? Du genre présenter ses excuses si on a blessé l'autre involontairement, préciser sa pensée si elle ne semblait pas assez claire, etc.

Je ne comprends pas comment on passe d'un malentendu au désir de se faire licencier. Mais bon, c'est vrai que tu n'entres pas dans les détails et que chacun ayant sa propre personnalité et son propre degré de tolérance...

Toujours est-il que si ton supérieur peut en venir au harcèlement (ce que tu suggères dans ton titre), alors je doute que tu obtiennes le licenciement. Le but du harcèlement c'est de pousser les gens vers la sortie à moindre coût pour l'entreprise. Si le harceleur doit "négocier" avec sa victime, alors il a perdu, en quelque sorte.


Je ne suis pas une personne bornée. Depuis quelques temps il est de mauvaise humeur. Par moment il est très cool avec nous, et quand ça lui prend, il est à fond sur les règles que lui connait mais pas nous. Et c'est tombé sur moi, car sur mon jour de repos, je suis allée cherché une collègue dans les vestiaires, car elle se sentait mal ( à cause de lui justement ) et était sur le point de pleurer.
Il m'a vu, a demandé à l'adjointe de nous dire que nous n'avions pas/plus le droit de rentrer dans les vestiaires hors temps de travail. J'ai compris, et j'ai demandé si je devais sortir. L'adjointe m'a dit "non, tu peux rester pour cette fois". 5 minutes plus tard, il est venu me crier dessus et m'a parlé d'une façon peu professionnelle en me disant que je n'avais pas respecté ce que je lui avais demandé. J'ai donc répondu en disant que j'avais demandé si je devais sortir et qu'on m'avait répondu par la négative. Il ne m'a pas écouté. Au débrief d'après, il ne m'a pas écouté non plus. Il m'a juste dit qu'il me "collait un averto" en demandant une mise à pied.

Je n'ai pas pu m'expliquer, il n'en avait rien à faire. Et j e le prends mal, car je n'ai jamais été en retard, je n'ai jamais causé de problèmes, jamais de scandale malgré énormément d'heures supplémentaires non payées, je booste mes collègues. Ma seule erreur auparavant a été d'oublier des produits frais hors d'un frigo. Voilà, et n'ayant personne vers qui me tourner je demande ici. Je craque en rentrant chez moi, j'ai peur d'aller au boulot, je n'en dors plus !
36 ans 5932
Ah oui quand même...
Est-ce que cette personne-là a un supérieur hiérarchique (même hors site) ?
Z
30 ans Dans le Sud. 494
Lalwende a écrit:
Ah oui quand même...
Est-ce que cette personne-là a un supérieur hiérarchique (même hors site) ?


Oui, mais cette personne se situe à Paris, et si je la contacte, je subirai des représailles de mon responsable j'en suis sûre. Surtout que le seul témoin de tout cela est l'adjointe ( qui craint le responsable, donc je ne me fie pas du tout à elle ).

Ce qui m'a énervé de le voir me crier dessus, alors que je lui explique qu'elle m'avait donné l'autorisation, et elle, au lieu de me soutenir, a baissé la tête tout simplement. Elle lui a dit après, sauf qu'après c'était trop tard ! Car il a demandé l'avertissement avant d'en reparler avec moi.
Du coup j'attends de savoir si j'aurai ou pas la mise à pied. Si je l'ai, puis-je la contester ? Le licenciement est-il automatique par la suite ?
Je cherche des associations à qui m'adresser mais bon ...

(Je m'excuse, j'écris beaucoup, c'est le stress.)
36 ans 5932
Ne t'excuse pas. Tu es stressée, tu as besoin de parler, et bien tu parles, c'est tout ;)

Je pense qu'à ta place j'attendrais de voir arriver l'avertissement. Si ça se trouve il t'a juste dit ça sous le coup de l'énervement mais il n'a rien fait.
Et, en le recevant, j'écrirais un joli courrier expliquant pourquoi je conteste le bien fondé de cette sanction, mon implication dans l'entreprise, bla bla bla.

Concernant la mise à pied : http://www.easydroit.f...sciplinaire/La-mise-a-pied.htm

Après, je ne peux pas t'aider davantage. Un syndicat et/ou l'inspection du travail pourront certainement t'aider plus efficacement.
Z
30 ans Dans le Sud. 494
Lalwende a écrit:
Ne t'excuse pas. Tu es stressée, tu as besoin de parler, et bien tu parles, c'est tout ;)

Je pense qu'à ta place j'attendrais de voir arriver l'avertissement. Si ça se trouve il t'a juste dit ça sous le coup de l'énervement mais il n'a rien fait.
Et, en le recevant, j'écrirais un joli courrier expliquant pourquoi je conteste le bien fondé de cette sanction, mon implication dans l'entreprise, bla bla bla.

Concernant la mise à pied : http://www.easydroit.f...sciplinaire/La-mise-a-pied.htm

Après, je ne peux pas t'aider davantage. Un syndicat et/ou l'inspection du travail pourront certainement t'aider plus efficacement.


Merci c'est très gentil de m'avoir répondu. En effet, je cherche qui contacter, même si demain je n'aurais pas le temps d'appeler ... Vendredi arrivera si vite ...
36 ans 5932
Vous avez peut-être des représentants syndicaux chez vous ? Tu pourrais peut-être les contacter pour poser tes questions.
O
58 ans 4229
situation pas facile, j'espère que ça se terminera dans de bonnes conditions pour toi..

rien à dire de plus que lalwende, appelle l'inspection du travail, ou passes y si tu peux (ils reçoivent sans rendez vous), ils sont là pour ça! à ta place, je commencerai par eux. ils sont hyper calés en droit du travail, et sont là pour protéger les salariés
demande leur effectivement si tu peux contester par courrier l'avertissement
ou effectivement, il y a sûrement une bourse du travail dans ta ville pour rencontrer éventuellement un syndicat

bon courage en tout cas
O
58 ans 4229
ah et j'ai oublié de te dire aussi si tu craques vraiment, tu peux prendre rendez vous à la médecine du travail de ta propre initative
39 ans Sous les pins!!! 7782
pour quel motif veut il te mettre un avertissement?
Pour la mise à pied je doute qu'il puisse le faire car il faut une cause réelle pour cela et apparemment ce n'est pas le cas.
Sache une chose par contre: le licenciement ne peut intervenir qu'au bout de 3 avertissements et normalement on ne peut pas mettre deux avertissements coup sur coup pour le même motif.
Honnêtement je pense que tu ne peux pas être licencié, pour cela il faut avoir commis une faute ce qui n'est pas le cas apparemment.
Par contre si tu es convoquée à une réunion ou un entretien il faut que tu t'y rende sinon cela peut être considéré comme une faute je crois. Mais tu peux toujours de faire représenter par quelques de ta boîte.
41 ans 04 5576
Coucou

Ça fait longtemps que ça dure ou c est très récent ? Parce que si c est récent ça ressemble plus à un boss de mauvais poil qui passe ses nerfs, ce qui n est pas réglo c est sur mais pas non plus dramatique au point d envisager le licenciement.
Le harcèlement est quelque chose "de longue haleine" , c est difficile d en parler si ça dure depuis une semaine. En plus, l avertissement, je ne vois pas trop sur quelle base il peut le donner. Tu dis que c'est une chaîne de fast food , ton "chef" doit, comme souvent dans ces cas la, être forme de façon superficielle au droit du travail mais s il veut t en coller un ça devra sans doute passer par la maison mère et la ça risque de ne pas passer...
192
Parfois, il faut savoir remettre les personnes à leur place, mais il faut etre forte de caractère.
Fais lui peur, dis lui que s'il continue, tu vas poser une main courante à la gendarmerie, comme celà si quelque chose devait arriver tout lui retomberas dessus
parles à ta hiérarchie du comportement de cet homme,fais lui peur, tu vas à ton travail pour travailler, non pour te faire harceler

Au pire as tu un grand frère, dis à cet homme que s'il continue ton frère ou ton père voudrait lui parler, sans que ça arrive aux mains, entre hommes ,non femme homme
Bon courage, soies forte, il y a toujours des gros C partout, dans chaque milieu du travail
O
58 ans 4229
Pat1993 a écrit:
Parfois, il faut savoir remettre les personnes à leur place, mais il faut etre forte de caractère.
Fais lui peur, dis lui que s'il continue, tu vas poser une main courante à la gendarmerie, comme celà si quelque chose devait arriver tout lui retomberas dessus
parles à ta hiérarchie du comportement de cet homme,fais lui peur, tu vas à ton travail pour travailler, non pour te faire harceler

Au pire as tu un grand frère, dis à cet homme que s'il continue ton frère ou ton père voudrait lui parler, sans que ça arrive aux mains, entre hommes ,non femme homme
Bon courage, soies forte, il y a toujours des gros C partout, dans chaque milieu du travail


tu es du sud toi?
je suis souvent interloquée face à tes interventions.
non quand on a un souci au boulot, on envoie pas un homme remettre le chef à sa place. certainement pas.

et je ne crois pas non plus que de "faire peur" à son chef soit une solution. au contraire, ça ne fait généralement qu'envenimer les choses.

se défendre, se renseigner, ne pas se laisser faire sous prétexte que c'est un chef, oui!
la seule chose qui me parait une bonne idée dans ta réponse, c'est d'en parler à la hiérarchie
34 ans 4879
organic a écrit:
tu es du sud toi?

Haaan les clichés sur les gens du sud c'est maaal :lol:
Plus sérieeusement moi aussi je passerai par la case syndicats...visiblement vu le caractère de ton boss personne ne t'épaulera dans ta boite faute d'oser s'opposer à lui, donc mieux vaut s'adresser à des gens compétents et habitués à ce genre de problèmes...
Visiblement ton patron t'as dans le pif et sans forcément aller jusqu'à démissionner vois à la limite avec les syndics si tu ne peux pas envoyer une lettre au siège pour demander à changer d'établissement? (enfin si tu es en ville et que tu en as un autre pas trop loin?)...
Bon courage en tout cas, c'est clair que le gens comme ça au travail c'est une plaie...
B I U


Discussions liées