MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

scarifications...et apres?

L
27 ans pau 10
Alors bonjour tout le monde :D

Je me suis pas mal automutilé, certaines coupures ont nécessité des points...résultats des courses mes cuisses ont l'air d'un champ de bataille.

Maintenant je vais  
mieux( je sais pas pour combien de temps mais on fait semblant d'y croire)et je constate seulement l'ampleur des degats. En effet sur le coup j'étais tellement mal que je le voyais même pas. Heureusement j'ai épargné mes avant-bras donc quand je suis habillée c'est ok.

Du coup pour celles qui ont des cicatrices de ce genre, vous faites comment?
Vous osez aller à la piscine/à la plage?
Et au début d'une nouvelle relation?

Et pour les autres est-ce que ça vous choque de voir ça? Vous trouvez ça indécent de "s'afficher avec"? Vous pensez quoi de la personne, ça fait vraiment "malade mentale"?

Je suis un peu paumée, j'aimerais bien laisser derrière moi tout ça. C'est sur que devant ma famille no way mais apres si je connais personne pourquoi pas?

J'ai vraiment besoin de vos avis sincères...
Merci.
43 ans Moselle 1923
je ne m'y connais pas trop sur ce sujet mais ça ne me choquerait pas plus que ça.J'ai une copine qui a des cicatrices que je suppose etre de scarification sur les avant-bras et je l'embete pas avec ça.Dans le sens où si elle veut m'en parler,elle fera.C'est l'histoire de sa vie ecrit sur ses bras,en fait ;)
31 ans 78 30
Moi non plus j y connais rien mais pareil sa ne me choque pas on as tous notre vécus. Et si sa choque les gens c est qu ils sont pas tres intelligent.
S
30 ans 3465
Ca ne me choquerait pas et je n'aurai pas eu le réflexe de penser de suite à l'auto-mutilation, donc tu vois... En fait je ne chercherai pas vraiment plus loin. Ce ne serait que des cicatrices banales à mes yeux. Comme tout le monde en a.
45 ans derrière toi!! 3399
Sibell a écrit:
Ca ne me choquerait pas et je n'aurai pas eu le réflexe de penser de suite à l'auto-mutilation, donc tu vois... En fait je ne chercherai pas vraiment plus loin. Ce ne serait que des cicatrices banales à mes yeux. Comme tout le monde en a.


Je serais du même avis..je ne penserai pas non plus à des scarifications.
40 ans Beuvrages 41
Perso ça ne me choquerai pas, on a tous une histoire. Si ça choque des personnes c'est trop nul.
47 ans Lorraine 4326
Ca ne me choquerait pas non plus . Je pensais que les scarifications c'etait uniquement sur les avant-bras alors ...
un p'tit pareo pour te sentir plus à l'aise ?
37 ans aude 792
ça ne me choquerait pas non plus. Je crois qu'il faut peut-être faire attention à ne pas les faire voir devant n'importe qui. Eviter les étriqués d'esprit, ceux qui jugent facilement, qui sont très curieux...je pense à certains vieux par exemple qui ne sont pas toujours très fins!
Mais si tu te sens en confiance, alors effectivement tu n'as pas à les cacher.

J'ai été trichotillomane alors je ne vais pas critiquer quelqu'un d'autre qui se mutilerait, je sais que chacun réagit comme il peut aux situations difficiles.

Bon courage et bon été 8) !
38 ans BanLieuSarde 1213
Ca ne me choquerait pas non plus.. car je connais çà.

Une amie à moi, en a beaucoup sur les avants bras. Une surtout énorme.
D'abord je lui en ai voulu.
Maintenant j'ai mal et repense à ce moment à chaque fois que je vois cette énorme cicatrice..
55 ans Région parisienne 2154
J'ai des cicatrices sur les poignets. Elles se sont un peu atténuées avec le temps. Une seule fois quelqu'un m'a dit : tu t'es fait ça en jardinant ?
A ton âge je cherchais à les cacher. J'ai appris depuis que moins j'y pensais moins elles attiraient l'attention.
Aujourd'hui elles me parlent d'avant. D'un avant où vivre, et vivre dans ce corps là, m'était insupportable. Et j'ai appris à les chérir plutôt qu'en avoir honte. Elles me parlent du chemin parcouru.
A l'époque la psy que je consultais m'avait dit : je vous l'interdis. Je l'ai haïe pour ça, mais je ne me suis plus jamais auto-mutilée.
Bonne route à toi.
40 ans Bas Rhin 2894
J'ai sur le dessus de la main droite une cicatrice en forme de cœur qui fait bien 4 cm de long et 3 de large souvenir de l'été de mes 14 ans où j'ai voulu repassé. Il est impossible de la cacher sauf en mettant des gants, je n'y fait quasiment plus attention et on me pose très rarement des questions à son sujet et pourtant en hiver elle est très visible.
Tout ça pour te dire que je crois que moins tu te focalises sur un trucs moins les gens le voient .
32 ans 251
Je suis contente de lire tous ces messages. J'en ai moi-même quelques unes, essentiellement bras et jambes (bon, plus d'une centaine, même si beaucoup se sont énormément effacées au bout de plusieurs années) et j'ai toujours peur qu'on le remarque spécialement, que ça choque... mais bon, apparemment pas plus que ça.
Malgré tout je n'aime toujours pas découvrir mes bras en été... Justement il y a peu de temps, une personne m'a dit : "dis-donc tes chats ne t'ont pas loupée !" Je me suis sentie gênée et je n'ai pas répondu, mais je crois qu'il n'a rien capté du tout.
Visiblement les gens ne pensent pas aux scarifications en premier, et tant mieux. :)

Ladybugette : les scarifications, c'est n'importe où en fait. =)
J
1388
luciolle a écrit:
Alors bonjour tout le monde :D

Je me suis pas mal automutilé, certaines coupures ont nécessité des points...résultats des courses mes cuisses ont l'air d'un champ de bataille.

Maintenant je vais mieux( je sais pas pour combien de temps mais on fait semblant d'y croire)et je constate seulement l'ampleur des degats. En effet sur le coup j'étais tellement mal que je le voyais même pas. Heureusement j'ai épargné mes avant-bras donc quand je suis habillée c'est ok.

Du coup pour celles qui ont des cicatrices de ce genre, vous faites comment?
Vous osez aller à la piscine/à la plage?
Et au début d'une nouvelle relation?

Et pour les autres est-ce que ça vous choque de voir ça? Vous trouvez ça indécent de "s'afficher avec"? Vous pensez quoi de la personne, ça fait vraiment "malade mentale"?

Je suis un peu paumée, j'aimerais bien laisser derrière moi tout ça. C'est sur que devant ma famille no way mais apres si je connais personne pourquoi pas?

J'ai vraiment besoin de vos avis sincères...
Merci.


J'ai ce genre de cicatrice. Automutilation pendant un moment, la rage évacuée sur le poignet gauche, les bras. Les plus fines sont parties, les autres cicatrices restent là.

Je mets de bracelets quand je sors, quand je vais à la plage. Je garde toujours ces bracelets en début de relation, et quand vient le moment j'explique. Mon ex n'avez pas fait d'histoire à ce sujet, mais j'ai bien vu que ça lui avait fait du mal de m'entendre dire ça..

S'afficher avec, si c'est fait exprès, mis en valeur je trouve ça très très moyen. Après, les assumer comme une marque du passé, en les oubliant je trouve ça bien, courageux.
Et ça ne fait pas malade mental non. C'est un reflet d'une souffrance, trop grande pour être contenue.
J
1388
Juste, un détail.. La scarification et l'auto-mutilation ne sont pas du tout les mêmes choses.. La scarif relève avant tout d'un but esthétique, la mutilation d'une souffrance psychique. Essayez de ne pas les confondre, les mots sont blessants parfois :/
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Sincèrement, à part peut-être pour des personnes qui se mutilent elles-mêmes, je ne pense pas que la majorité des gens fassent le rapprochement avec des automutilations, surtout sur les cuisses. Il me semble que le mieux, c'est de ne pas cacher tes cicatrices et de rester naturelle, surtout si tu désires laisser toute la souffrance qu'elles représentent derrière toi. Si tu redoutes des questions à ce sujet, prépare un bobard crédible.

Il se peut aussi que les gens regardent tes cicatrices, pas pour te juger, mais tout simplement parce qu'une cicatrice, quelle qu'elle soit, est toujours intrigante car elle raconte une histoire.

Je me suis automutilée les avant-bras à l'adolescence et cela m'a laissé plusieurs cicatrices moyennement visibles et une grosse qui ne se loupe pas. Je n'ai jamais eu la sensation que les personnes y prêtaient attention, donc je m'en fiche et moi-même, j'ai fini par les considérer comme n'importe quelle partie de ma peau. Aux rares qui m'ont posé des questions, comme mes parents, je les ai faites passer pour des griffures de chat (de fait, j'ai aussi des cicatrices laissées par mon ancien chat que j'aimais bien taquiner) et une blessure causée par une vitre cassée. Je n'en ai pas honte, mais je préfère mentir car je pense que ça mettrait mon entourage mal à l'aise, et aussi parce que c'est quelque chose de très intime. J'ai attendu un moment pour dire ce qu'il en était réellement à mon compagnon, mais sans dramatiser. Tout ça, c'est loin maintenant.
B I U


Discussions liées