MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Est ce que quelqu'un avec SPOK a perdu du poids?

M
42 ans 3
Bonjour, je voudrais avoir des témoignages de persones atteintes de SPOK, savoir si vous avez réussit à perdre du poids et à stabiliser votre poids. MERCI
45 ans région parisienne 5831
c'est quoi, SPOK? (sur google, ils me proposent star teck! :lol: )
40 ans 04 5576
Le syndrome des ovaires poly kystiques.

Oui, j ai réussi à perdre 5 kg, mais je n ai pas stabilisé. Pas à cause du spok mais parce que j ai des tca ( hyperphagie).

Cependant, mon cycle a pu redémarrer, et est maintenant stabilisé grâce à la pilule depuis 5 ans.
45 ans région parisienne 5831
OK, merci Toad! ;) J'aurais appris quelque chose aujourd'hui.
40 ans 04 5576
Mais de rien :D

Généralement on dit opk mais mon endocrino m avait aussi dit spok ( j imaginais avoir mr spok et ses oreilles ^^ ça m a marquée )

Pour la petite histoire je suis tombée enceinte sous pilule à la suite, comme quoi, la stérilité liée aux opk peut être vaincue.
45 ans région parisienne 5831
opk, je connaissais!

Oui, être opk ne signifie pas obligatoirement être stérile: je connais des tas de filles qui sont tombées enceitnes sans problèmes, même en étant opk.
M
43 ans Ici et là... 2039
Je ne connaissais pas spok mais sopk voire sompk (syndrome des ovaires -micro-polykystiques). Enfin bref j'en suis parait-il atteinte aussi dixit une gygy qui ne m'a vu qu'une fois 15 mn alors que mon endocrino qui me suis depuis 10 ans ne confirme pas... :shock: Ce syndrome n'est pas grave il est juste embêtant quand on veut avoir un enfant et oblige souvent à passer par des injections hormonales pour stimuler l'ovulation.

C'est à ce niveau que le bas blesse pour moi car on ne veut rien m'injecter tant que mon imc ne sera pas descendue. J'ai du mal à perdre du poids mais je ne saurais dire si c'est à cause des opk, du diabète, d'un blocage psy ou de l'âge du capitaine.
R
36 ans 835
J'ai des OPK, tellement que je croyais être stérile... il y avait des points partout sur l'écho!!!! Je suis tombée enceinte en 5jours d'essais....^^
O
58 ans 4229
il y a différents sopk, du léger au très sévère (5 au total je crois)

donc on ne peut pas comparer une personne sopk à une autre en soi. ni sur le poids, ni sur l'hirsutisme ni sur la fertilité ni sur les risques de complication ou de maladies liées qui peuvent apparaitre avec le temps

je suis sopk sévère (depuis que je suis réglée en fait), et j'ai réussi après pas mal d'années à stabiliser mon poids (+/- 6kg)
R
36 ans 835
Je ne connais pas mon stade. Les miens avaient l'air petits mais très très nombreux. A vrai dire je me suis dit que y a aucun follicule qui allait y échapper... Et j'ai aussi des poils au menton (bien noirs) que je suis obligée d'épiler à la pince (d'un sex!!!). Le poids est stable par contre, après une énorme hausse dûe aux tca... à mon avis la graisse n'est pas pour rien dans le piteux état de mes ovaires....
M
43 ans Ici et là... 2039
Le souci dans les OPK c'est que c'est pas une maladie, c'est un syndrome c'est à dire que c'est un ensemble de symptomes : absence de règles, hirsutisme, diabète, prise de poids, nombreux follicules dans les ovaires qui ne maturent pas, absence d'ovulation... là où ça ce complique c'est que les symptomes sont aussi potentiellement les résultat du syndrome. En gros, quand on a de l'hirsutisme c'est peut être qu'on a des OPK et si on a des OPK ça provoque de l'hirsutisme, c'est le serpent qui se mord la queue. Pareil pour le poids donc pour les personnes OPK cela peut être difficile de perdre du poids, ou de gérer leur diabète.

Perso je ne connais pas mon niveau non plus, mais apparemment mon endocrino a dit qu'on ne voyait pas les nombreux follicules qu'on est sensés voir à l'écho. Par contre j'ai l'hirsutisme (vive la pince épilée à aussi), les problèmes de poids, l'absence de règles, des ovulations inexistantes, ou une fois tous les 10 ans, du diabète.
R
36 ans 835
C'est bizarre, moi j'ai mes règles hyper régulièrement (et assez abondantes si vous voulez les détails ^^). J'ai jamais loupé un cycle, sauf enceinte bien sûr!
O
58 ans 4229
de mon côté je les ai hyper rarement, genre ça peut durer 3 ans entre 2 fois..
et mon endocrino m'a dit que c'était génétique pour moi, j'aurai toujours les ovaires polykystiques jusqu'à la ménopause.
je fais très régulièrement des examens pour voir l'évolution et j'ai déjà eu quelques complications.
mon endocrino parle bien de maladie vu que c'est génétique
d'où les différences je pense, ce n'est pas passager pour tout le monde
M
43 ans Ici et là... 2039
Les OPK ne sont jamais temporaires, ils sont toujours permanents, c'est pour cela que ça s'appelle un syndrome et pas une maladie. D'après ce que j'ai compris une maladie ça se soigne alors qu'un syndrome non (le SIDA est un syndrome), on peut soigner certains des symptômes (par exemple faire des injections hormonales pour obtenir une ovulation) mais on ne guéris jamais des OPK.

Perso sans médicaments je suis restée 10 ans sans règles. Par contre ma gynéco m'avait expliqué que ça ne voulait pas dire que je n'ovulais pas, d'après elle on peut ovuler et ne pas avoir de règles.

Je suppose que ce sont toutes ses particularités qui rendent le truc encore plus compliqué et qui fait que chacune est différente.
38 ans très au sud 7830
Je souffre aussi d'OPK.
J'ai été des années sous androcur. Et là ça fait 6 mois que j'ai arrêté tout traitement parce que je voulais voir où j'en étais.
Je me suis mise au sport depuis 1 an. J'ai perdu pas mal de gras remplacé par du muscle.
J'avais lu dans plusieurs articles sur les OPK qu'une perte de 5 à 10% du poids aidait à rééquilibrer les hormones. Je corrigerais cela en disant une perte d'un petit pourcentage de gras car je n'ai pas perdu un gramme vu que j'ai troqué le gras pour du muscle!
Donc ma silhouette a beaucoup changé.
Arrêt Androcur en juin. Depuis règles régulières tous les 33 à 34 jours (cycles un peu longs), donc cycles réguliers.
Seul point négatif: j'ai renoué avec les boutons de la mauvaise semaine et le mal de dos qui va avec :lol:
B I U


Discussions liées