MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

S'assumer… soi, ses rondeurs, ses kilos

W
33 ans 2
Bonjour à toutes,

Voilà je viens chercher un peu d'aide car c'est dur dur en ce moment.
Je fais 1m60 et 69 kilo actuellement. Après ma grossesse il y a environ un  
an j'étais à mon maxi 74,5kg. Je suis un régime, je fais du sport, c'est une lutte de tous les instants et pourtant je perds trèèèssss lentement.

Le soucis c'est qu'autour de moi les gens sont assez méchants.

Déjà il y a 8 ans, quand j'étais mince (pour moi), normal d'un point de vue IMC - traduire 52,5kg pour 1m60 - on me faisait des remarques sur ma "grosseur", ma cellulite etc… On me disait que je devrais faire du sport, que j'étais rondelette etc…
Je suis passée par tous les stades : régime WW, régime Dukan, sachets hyperprotéinés, régime maison, sport 3H/ jour etc etc…
Au final ça ne m'a apporté que des yoyos, des kilos supplémentaires et une connaissance relativement impressionnante des différents régimes existants sur terre (oui qui n'aimerait pas savoir ce que PP, dudu et wetwet veulent dire…)

Ma mère est en surpoids depuis très longtemps. Du coup j'ai déjà appris dès que j'étais petite que quand on est grosse on doit se détester et que les hommes ne nous aiment pas. Au moins elle est à peu près gentille avec moi quand elle parle de surpoids.

Mon père m'a fait des remarques sur mon poids depuis que j'ai 12 ans.

Au travail j'ai des remarques sur mon poids sous forme de "blagues" au moins 2 fois par semaine venant de plusieurs personnes. Ce genre de "blagues" :
collegue : hé Truc tu sais c'est simple de faire pousser tes seins tu devrais essayer!
Moi : hein???
lui : faut te frotter du PQ entre les seins…
Moi : hein?? quoi? (WTF?)
lui : Bah oui ça a bien marché pour ton cul hinhinhin….

-_-;

ou

Collegue : tu aurais du demander une augmentation au poids ça aurait été plus profitable pour toi…

Sans compter le nombre de remarques tous les jours comme quoi untel est gros et que les seuls belles filles sont celles qui font du 34 blabla, suivis de rires bien gras des autres collègues masculins ou féminins, y compris de ma chef qui a pourtant plus de problèmes de poids que moi….

Dans ma vie privée je me prends souvent des remarques aussi. C'est jamais fait de façon directe pour être blessant. C'est plus je suis la petite grosse qu'on prend en confidence pour expliquer que l'autre est tellement belle tellement elle est mince… puis un regard désolé: enfin tu me comprends, pas comme toi quoi…

Le seul qui ne me dise rien c'est mon compagnon et papa de ma fille depuis 8 ans et demi. Sauf que dès qu'il a une baisse d'intérêt ou de libido je me dis que c'est normal c'est ma faute : bah oui je suis grosse et moche, y'a tellement de belles filles gnagnagna… Et en plus je suis relou car je le souale avec mon poids.

J'aimerais avoir confiance en moi être épanouie. Je fais VRAIMENT attention à mon poids, je mange pour 1600 kcal par jour. Je suis sportive - vraiment sportive - je suis pas du tout amorphe genre le stéréotype des "gros qui se laisse aller" - je prends aussi soin de moi... Mais voilà je suis pas d'une morphologie de planche à pain anorexique (désolée pour les anorexiques c'est pas dit méchamment).

Je trouve que certaines femmes rondes… ou comme disent les autres : certaines femmes grosses, obèses, sont magnifiques. J'aime les formes. Je voudrais être plus mince oui mais pas mince. J'aimerais surtout pouvoir m'accepter et que les autres m'acceptent et en finir avec ses remarques.

Je fais une dépression actuellement, je prend des cachets, je le cache bien à tout le monde mais ces remarques me font affreusement mal et j'aimerais que ça cesse. Comment faire? Que dire? Si je râle on va dire que ce sont des blagues que je n'ai pas d'humour. Dois-je attaquer méchamment les défauts des autres pour qu'ils comprennent?

Mon homme me dit me trouver belle malgré les 17 kilos que j'ai pris depuis qu'il me connait. Est-ce vraiment possible?

Merci de toute aide que vous pourrait m'apporter… j'en ai bien besoin.

Bises à toutes

Wyrdie
S
37 ans 284
Bonjour,

que de souffrance, que de contrôle en te lisant...
Très sincèrement, tu n'es pas en surpoids, et tu le sais.
Peut-être que certains ne te répondent pas car c'est difficile de comprendre une personne qui ne semble pas alors avoir un réel problème de surpoids?

Tu dis être en dépression, c'est suite à ton accouchement ?
Pourquoi te maltraites -tu ainsi ?
Oui on peut-être aimé avec 17 kg de plus, et probablement qu'au bout de 8 ans de vie commune, la vie amoureuse change, et les baisses de libido ne signifient pas pas une baisse de désir, il faut prendre en compte la fatigue etc...

Sois plus indulgente avec toi.
29 ans 1489
Je pense que ce serait bien que tu parcoures les sections concernant la rééducation alimentaire, ainsi que le site du gros.
N'as-tu jamais envisagé que tes variations de poids sont sans doute dues aux régimes à répétition que tu as infligé à ton corps?

J'ai de la peine à comprendre ton entourage.. Dire à une jeune fille qu'elle est rondelette alors qu'elle pèse 52kg pour 1m60? Ils sont malvoyants? :) Même maintenant, comme l'a souligné Satinette, tu n'es pas grosse. En te lisant, on a l'impression que vu la débilité de tes collègues, et la vision de ton père, les remarques ne cesseront pas, que tu maigrisses ou que tu grossisses. Si tu ne parviens pas à les ignorer, essaie de leur en parler, voire de carrément les envoyer se faire voir. Il faut vraiment que tu te mettes en tête que même si tu pesais une tonne, tu n'as pas à te faire traiter comme ça. Etre grosse, ça ne veut pas dire être le paillasson légitimé des gens.
Je ne fais pas de remarques débiles aux gens sur leur poids, toi non plus, mon collègue qui est à côté de moi non plus, mes potes non plus... Pourquoi certains auraient-ils le droit de le faire? Tu n'as pas à faire les frais de l'étroitesse ou de la frustration de ton entourage.

En plus tu as une vie bien remplie, un enfant, un boulot et un amoureux qui visiblement te trouve très bien comme tu es. Tu n'as pas à te justifier de quoi que ce soit, tu n'as pas que ça à f*utre, si les autres ne sont pas contents de ce qu'ils voient, qu'ils regardent ailleurs.

et +1 avec Satinette
M
43 ans 153
Personne n'a le droit de recevoir de telles remarques, mais elles en disent bien plus sur leurs auteurs que sur toi. Tu n'es pas grosse et il serait peut-être bon de le rappeler aux personnes qui te traitent de la sorte. C'est elles qui ont un problème, et pas toi.
Courage.
W
33 ans 2
Techniquement je suis en surpoids si on prend l'IMC (27 après 10 mois de régime) ou même le physique. Après c'est sur que je comprends que mon post doit énerver certaines filles qui sont plus pulpeuses.
Ca fait pas mal d'années que je lis le forum régulièrement mais je ne m'étais jamais inscrite pour cela. Sauf qu'au final pour tous le monde quasi je suis grosse, sauf que pour les rondes je ne le suis pas vraiment…. pourtant j'ai les mêmes soucis que les plus rondes que moi : remarques de la société, régime à gogo, problème pour surveiller son poids, douleurs liées au poids, difficultés pour trouver des habits qui me correspondent ou même trouver des conseils beauté/look sur des physiologies qui me ressemble… bref..

Satinette:
Je fais une dépression suite à une faible estime de moi, des problèmes d'affirmation et de gros problèmes dans mon couple qui on commencé après la fin du 1er trimestre de grossesse. Après avoir failli le quitter mon conjoint a réagi et depuis ça va mieux… sauf qu'entre temps j'ai commencé à subir du harcèlement à mon travail…

Je pense que je me maltraite car dans mon éducation on m'a appris que je devais être parfaite. Ca ne pouvait pas être autrement. Sauf que personne n'est parfait… quand les choses ne vont pas bien, je me dis direct que c'est de ma faute puisque je ne suis pas parfaite. J'ai beaucoup travaillé dessus lors d'une TCC mais c'est très dur surtout quand il est communément admis (ou presque) par la société que si tu n'es pas mince blablabla….

LadyInGreen :
Si clairement je suis d'accord avec toi. Mon surpoids est liés aux régimes yoyo que j'ai fait. C'est pour cela que j'ai arrêté les régimes. J'ai rééquilibré mon alimentation avec un diététicien et je suis ce programme. Je cuisine beaucoup et je pense manger plutôt équilibré. J'ai déjà été voir la rééduc alimentaire et le site du gros (j'attends qu'ils me répondent sur les recours possibles au harcèlement au travail d'ailleurs :/), je n'y ai rien découvert de plus que ce que j'applique désormais.

Merci pour ton message il m'a remonté le moral :) Je pense que je vais essayer d'être un peu méchante avec mes collègues car j'ai déjà essayé la méthode douce…


Par contre je trouve vraiment cela curieux de ne pas être considérée ici comme pulpeuse. Partout ailleurs je suis le vilain petit canard en surpoids avec de la graisse partout :p (mais bon c'est bon la graisse de canard lol ^^)
48 ans 35 10308
Je suis entièrement d'accord avec les filles. Le fait qu'on te dise que tu n'es pas grosse, ce n'est pas un reproche qu'on te fait, tu as le droit d'être mal dans ta peau même au poids que tu fais, c'est plutôt pour souligner le fait que les reproches qu'on te fait (et que tu te fais) ne sont pas forcément justifiés. De toute façon, grosse ou pas, personne n'a le droit de te traiter comme tu le décris de ton entourage. Sincèrement, ton témoignage me donne les larmes aux yeux et aussi me met en colère. Comment peut-on oser dire des choses pareilles à un autre être humain, ça me dépasse. Je pense que tu dois dire que ça ne te plait pas, je pense en particulier à tes collègues.

Je voulais aussi rebondir sur la question de la dépression. Tu dis que tu prends des cachets, mais est-ce que tu as un suivi psychologique en parallèle? Tu vois un psy? Parce que c'est bien les cachets, mais je pense qu'on ne devrait pas prendre des médicaments comme ça sans faire un travail psy à côté. Les médicaments ça cache le mal, ça redonne de l'énergie, mais ça ne soigne pas, ça ne résout pas les problèmes. Tu parles de TCC, tu continues?

Et oui, c'est tout à fait possible que ton homme t'aime même si ton poids a changé. Crois-tu qu'il est tombé amoureux de toi juste pour un chiffre sur la balance? Ne crois-tu pas qu'il y a bien plus en toi que simplement tes kilos?

Une autre remarque aussi (désolée, c'est un peu en vrac). Si tu suis un "rééquilibrage alimentaire" avec un plan d'alimentation et un suivi des calories, ce n'est pas du tout la même chose que la rééducation alimentaire du GROS, où justement il n'y a pas de plan et pas de contraintes "chiffrées" mais une écoute de soi et de ses sensations (faim, satiété, envie, plaisir). Et 1600kcal je trouve ça très peu, surtout si en plus tu es active. Fais attention à ne pas rester dans la restriction cognitive, même si tu n'appelles pas ça "régime", sur le long terme ça peut entrainer aussi des frustrations, des dérèglements des sensations alimentaires, et des fluctuations de poids.

Je te souhaite bon courage en tout cas, mais surtout envoie chier tes collègues et fais confiance à ton mari quand il te dit qu'il t'aime.
48 ans Lorraine 4326
Wyrdie a écrit:
pourtant j'ai les mêmes soucis que les plus rondes que moi : remarques de la société, régime à gogo, problème pour surveiller son poids, douleurs liées au poids, difficultés pour trouver des habits qui me correspondent ou même trouver des conseils beauté/look sur des physiologies qui me ressemble… bref..

)


tu as des aprioris de dingue sur les grosses !!
j'ai un IMC supérieur au tien (vers 33_34) et ce que tu dis là ne me concerne absolument pas .

Tu t'infliges un truc terrible . Tu as le droit de vivre hein ! et non tu n'es pas grosse . et quand bien meme tu l'étais vraiment ? ça changerait quoi ?

les gens t'insultaient meme à 52 kg ? y'a pas comme un gros problème là ? Pouquoi tu te laisses faire ?
j'ai toujours été grosse et j'ai le souvenir d'une seule insulte: un mec bourré dans la rue à la fete de la musique qui m'a poétiquement dit "qu'il fait toujours rêvé de sauter une grosse" .

je pense qu'il faut soigner ta dépression et que tu bosses sérieusement avec un psy sur la mauvaise estime que tu as de toi-même . Quand tu auras réussi à t'en debarasser , tu pourras sans doute être plus bienveillante avec toi-même ( et ainsi arrêter de t'infliger des régimes (oui 1600 cal/jour c'est ni plus ni moins qu'un régime ) .
Tu as lu aussi qu'un des effets des régimes est de se trouver nulle car on arrive pas à maigrir comme on veut ou à maintenir le poids ?

Affirme-toi ! Donne toi le droit d'être imparfaite !

et entièrement d'accord avectout ce que te dis Angia .
Prendre des AD sans travail psy, c'est un cataplasme sur une jambe de bois . ça ne sert à rien .

Bon courage à toi
29 ans 1489
Wyrdie a écrit:
Par contre je trouve vraiment cela curieux de ne pas être considérée ici comme pulpeuse. Partout ailleurs je suis le vilain petit canard en surpoids avec de la graisse partout :p (mais bon c'est bon la graisse de canard lol ^^)


Ben c'est sur que pour des gens qui sont à fond dans cette idée de minceur (voire d'extrême minceur vu ce que tu décris) en tant qu'idéal, tes formes seront malvenues, considérées comme disgracieuses. Mais les tailles les plus vendues en France sont le 40 et le 42, suivies du 44. Et le 34 tant vanté par les fanas de la minceur représente un bien petit pourcentage de la population, entre 1% et 5% selon ce qu'on trouve sur le net.. Donc non ce n'est pas si étonnant ce qu'on te dit, car objectivement tu n'es peut-être pas franchement mince mais tu n'es pas du tout grosse.
Et puis on s'en fiche un peu

Et en plus des interventions d'Angia et Ladybugette avec lesquelles je suis bien d'accord, ce que dit Marina0204 est totalement vrai.. Cette remarque de ton collègue sur le papier toilettes, j'ai rarement entendu un truc aussi vulgaire. Venant d'un adulte je trouve ça super flippant! Et après on arrive encore à te faire croire que ça vient de toi et de ton corps? :shock:
K
31 ans Normandie, represent! 102
Alors moi je dis attention l'entourage! A force de remarques des proches on peut se convaincre de choses qui n'existent pas. Perso je me suis sentie obèse toute mon enfance et adolescence alors que j'étais en surpoids. Et à force de régimes, diètes, cures etc, je le suis devenue (obèse) et j'ai décidé d'arrêter les frais et de vivre ma vie et tant pis pour les autres.
On ne change pas pour faire plaisir aux autres. Trop de gens se permettent de commenter les physiques des autres. Ouvre les yeux et rend toi compte de la vulgarité et la violence de leurs propos. Te permettrai tu d'aller voir un(e) collègue pour le/la vanner sur sa façon de s'habiller, d'élever ses gosses ou tiens, son poids et la forme de son corps? Je ne pense pas. N'autorise pas les gens à te blesser ou t'insulter même si c'est "pour ton bien" ou "de l'humour".
Viens nous parler sur le forum, parle à ton généraliste ou même à un psy si tu veux mais fais tout ce qu'il faut pour que la spirale des régimes et du yoyo cesse. A force de bourrage de crâne, tu ne te vois plus telle que tu es vraiment.
1m60 69kg c'est pas gros, si quelqu'un te dis le contraire c'est qu'il a un problème, envoie le se faire soigner.
B I U