MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Viol 1, justice 0

37 ans Niort 1336
J'ai beau parcourir les sections du forum, je ne sais pas où poster ça. Si un modo veut déplacer, pas de prob.

J'ai besoin de pousser un grand cri de  
désespoir.

J'ai porté plainte pour viol sous sujetion psychologique le 13 août 2013. 2013
A chaque fois que je tentais de me renseigner sur où en était la procédure, on me répondait en gros "l'enquête est en cours".
ç'a été deux ans pas faciles, parce que ce n'est pas facile de ne pas savoir si l'homme qu'on accuse (et qui pour le coup me terrifie) est au courant, simplement au courant que j'ai porté cette plainte contre lui.

J'ai reçu ce samedi un "avis de classement", au motif que, je cite, "l'enquête n'a pas permis de retrouver l'auteur des faits dont vous vous êtes plaint".

Il se trouve que je connais moi-même sa nouvelle adresse, car il s'est déclaré en surendettement et qu'il me doit un énorme paquet d'argent (en plus, oui). J'ai évidemment transmis de suite l'information à mon avocate qui normalement l'avait transmise à l'adjointe du proc. Dès que j'ai eu le courrier, j'ai envoyé copie par mail à mon avocate, j'attends sa réponse.

Mais je suis dans une détresse immense.
Et puis je suis en colère : deux ans d'enquête, pour aboutir à ça ? Le viol n'est-il pas un crime, n'y a t'il pas moyen d'employer un peu de temps pour l'enquête ? Parce qu'il n'a pas disparu dans la nature, ce garçon : il est leader d'un groupe de rock qu'il essaie de faire décoller depuis longtemps, résultat il est très présent sur les réseaux sociaux. J'ai fait un test tout à l'heure, en deux clics sur internet on retrouve son mail et son téléphone.
Et à côté de ça il est fiché Banque de France. on demande simplement à la banque de france, et paf ! on a son adresse. Son adresse actuelle.

Mais que fait la police ?
Comment est-ce possible qu'on me réponde ça, deux ans après ? Je ne peux même pas aller à la gendarmerie pour donner son adresse (si seulement j'avais su qu'ils achoppaient là dessus, je ne serais pas passé par mon avocate, j'aurais été direct à la gendarmerie pour prévenir quand j'ai eu son adresse ! Mais quand on est victime, on est hors de l'affaire, on n'a pas accès à cette simple information "nous ne le retrouvons pas")

Alors bien sûr, l'histoire n'est pas finie. Si mon avocate accepte de me suivre, je me déclare partie civile, etc etc.
Mais DEUX ANS ?

Donnez moi un micro, donnez moi 5 minutes d'antenne, que je puisse témoigner de l'absurdité de la chose. On parle d'un CRIME, merde ! Je respecte la présomption d'innocence, c'est pour ça que je parle de viol et non de violeur, l'affaire n'est pas jugée, et si je dois m'asseoir dessus parce qu'il n'y a pas assez d'éléments et que le doute bénéficie à l'accusé, j'ai déjà fait mon deuil.
Mais ça... Et on s'étonne que seules 20% des femmes (et encore moins d'hommes) portent plainte, et surtout que 3% seulement arrivent aux assises...

Je crois que celle là, je ne m'y attendais pas...
45 ans Paris 9866
Je compatis et te soutiens.
45 ans région parisienne 5831
Tout ceci donne surtout l'impression qu'ils n'ont pas voulu le trouver, plutôt que pas pu le trouver... :?

je te fais de gros bisous, cela ne doit pas être facile pour toi. :kiss:
37 ans Niort 1336
mamykro a écrit:
Tout ceci donne surtout l'impression qu'ils n'ont pas voulu le trouver, plutôt que pas pu le trouver... :?

je te fais de gros bisous, cela ne doit pas être facile pour toi. :kiss:


Je n'ose pas penser ça, ça voudrait dire que la justice n'est pas aveugle, mais qu'elle a un parti pris ? Que la police n'est pas aux ordres de la justice, mais qu'elle a un parti pris ?
Je ne peux pas penser ça, c'est toute la confiance en mon pays que je perdrais...

Et pourtant...
S
31 ans 3465
Je ne sais trop quoi dire, mais je compatis également. Courage. :kiss:
34 ans Orgrimmar 6511
Tu as tout mon soutien (virtuel, certes, mais je t'assure que derrière mon pc je m'indigne avec toi).
J'espère que suite il y aura, et suite "favorable" pour toi, bien entendu.
M
90 ans 1565
A mon avis,ils n'ont pas cherché à le trouver,fait le minimum syndical dans cette affaire.
Je suis vraiment désolée Lapo,je n'ai même pas de mots... Comme si tu n'avais pas déjà assez souffert! :kiss:
48 ans Lorraine 4326
Je suis vraiment desolée de lire ca Lapo, c'est profondement injuste et revoltant . :kiss:
37 ans Niort 1336
:kiss: à vous

je vois que je ne suis pas la seule à rester sans voix devant l'absurdité de cette situation. Et ne pas avoir de voix, ne pas avoir d'endroit où aller taper du poing sur la table, c'est terriblement frustrant... Pour ne pas rester dans le désespoir, j'aimerais pouvoir être dans l'action... Deux ans, c'est trop long, mais là, c'est juste...

Comment faire pour ne pas tomber dans le cynisme ? Soutenir une cause et y croire ? Croire que je peux vivre ma vie sans la loi du talion ?

Je suis enceinte d'une petite fille... Comment être rassurée du monde dans lequel je l'amène ? Comment lui apprendre l'amour de la justice, la foi en l'Homme ?

Bref, je suis déprimée, frustrée, dépitée, en détresse...

(pas de panique, je vois mon psy demain)
31 ans 2571
Je suis aussi très triste et profondément en colère de lire cela.

Je n'y connais rien en droit : comment ça se passe maintenant ? Tu as d'autres recours quand même ? Comment ça se fait que tu n'étais pas partie civile jusqu'à maintenant ?

Je compatis en tous cas...
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
heuuuu , je vais peut être dire une absurdité , mais ya pas moyen que tu portes plainte directement auprès du procureur , contre ces Messieurs les policiers ?

ce que je veux dire c'est que c'est leurs travail , ils ne le font pas (c'est pas , ne pas faire correctement , c'est que c'est pas fait du tout !)

j'ai une amie qui l'a fais car les flics s'acharnait sur son fils à cause d'une ex à lui .
je te garantie que le savon a été passé et le message aussi !
et là c'était pas aussi grave que ton affaire !

tu écris une lettre en expliquant bien l'affaire .
et surtout que toi simple lapo lambda sans faire d'enquête , et avec tes propres moyen tu sais où loge ce monsieur .

même si c'est pour rien sa vaut peut être le coup d'essayer ...

en tout cas , bon courage !
37 ans Niort 1336
Salambo, pour le moment je ne m'étais pas déclarée partie civile, car sur les conseils de mon avocate, mieux valait laisser l'enquête se dérouler, pour que les policiers notamment le mettent éventuellement en garde à vue, ce qui aurait pu radicalement aider parait-il.
Je crois que c'est simplement le sens logique de la justice : on porte plainte, et puis quand le proc dit "classement sans suite faute de preuve", on se porte partie civile et là on y va. Jusque là je n'étais qu'un simple "témoin", et la société, à travers le procureur de la république, aurait dû faire son boulot.
Sauf que nous ne nous attendions pas à ce que cette première partie du processus prenne autant de temps... "kafkaïen" est un terme qui a été utilisé durant ces deux ans...

Pecsfamily, j'aimerais tellement pouvoir faire ça ! Mais je ne sais même pas contre quels policiers il faudrait se retourner !

Je ne sais pas ce que mon avocate va me conseiller : je peux faire appel de la décision, avec un "courrier motivé" (tu m'étonnes que je vais le motiver le courrier", ou bien directement me porter partie civile...
S
38 ans 284
coucou Lapo,

déjà félicitation pour la venue de ta petite fille, ton intelligence saura la guider dans la vie je ne me fais pas de souci.

Si tu as de l’énergie, ne laisse surtout pas tomber car tu risques de le regretter toute ta vie, il faut régler cela sinon tu ne vas pas passer à autre chose.

Courage et détermination. Ca peut être long.
34 ans 3196
satinette a écrit:
coucou Lapo,

déjà félicitation pour la venue de ta petite fille, ton intelligence saura la guider dans la vie je ne me fais pas de souci.

Si tu as de l’énergie, ne laisse surtout pas tomber car tu risques de le regretter toute ta vie, il faut régler cela sinon tu ne vas pas passer à autre chose.

Courage et détermination. Ca peut être long.


+ 1000.

Enormes bisous de soutien LaPo :kiss:
53 ans 2653
.. J'arrive tout candidement..

Ne peut-on relancer les poursuites :

-pour le viol "sous sujétion psychologique"... D'ailleurs j'en profite pour soulever le problème de judiciarisation de cette notion de "sujétion* psychologique"... Et donc le fait de déterminer s'il y a non-consentement... Ceci est assez flou... Et franchement j'y crois "moyen"...
Le motif que la justice n'aurait pas pu retrouver le fautif alors que tu leur avais donné son identité est une pantalonnade...
Bon... Tu as porté plainte tout de suite après les faits... Mais ça a trainé... Je pense qu'ils n'ont pas retenu le caractère spécifique du viol et donc ils ont laissé courir les choses...
Des fois, vaut mieux oublier un moment dans la vie, et rebondir (et c'est ce que tu fais : félicitations!)

-pour les dettes, pourquoi pas? ...Mais ça c'est tout moi, "auditeur de RTL de 9h30 à 11h sort de ce corps :roll: !".
Tu vois que tu n'as pas à avoir peu de ce mec : grande gueule sûrement, mais pas du tout clean...

Bref, il n'est jamais trop tard pour bien faire pour faire respecter tes droits et ton honneur. Si ça n'aboutit pas... Eh bien prends soin surtout de toi, c'est le + important!

*quand on tape "sujétion", on arrive à la définition de "domination"...
B I U