MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Couple mixte

41 ans Paris 737
Hello,
Qui est dans un couple mixte? Mixte sur quel plan? (culturel religieux classe sociale.....) et comment cela se passe-t-il??
Merci de vos témoignages :D
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
je suis dans un couple mixte.

mon homme a la culture italienne du sud et moi la culture française,pas facile facile des fois... :?
de plus,il est croyant convaincu et moi pas du tout!

mais dans l'ensemble ça se passe bien car chacun respecte les trucs de l'autre et on essaie de faire des concessions sur certaines choses.des fois ça clash mais bon c'est normal...

pourquoi cette question?
36 ans marseille 2582
moi aussi j'ai un couple mixte, je suis humaine et monhomme est une bete! ptdr :lol: :lol: :lol:

ok c'est pas le sujet... je :arrow:
38 ans Paris 12 389
Je vois que tun parles aussi de mixité au niveau de la classe sociale, et mon couple est mixte à ce niveau là, rien de grave certe, mais à ce jour ma famille ne sais toujours rien sur ma belle famille.

Je plante le décor: mes parents étaient tous les deux cadres (aujourd'hui à la retraite), propriétaires de plusieurs bien immobiliers blablabla, mes copines m'ont toujours dis qu'ils étaient un peu "prout prout", surtout ma mère, je dirais même qu'elle a prouproutisé mon père durant leur 35 ans de mariage. Bref, mon frère et moi n'avons jamais manqué de rien.

Du côté de la belle famille, c'est pas pareil, c'est magouilles en tous genres, tout le monde est RMIste ou chomeur (et même ex-taulard), le père de mon mari est particulièrement rustre.

Leur mode de vie est différent aussi, chez moi c'était une seule et même famille, là bas ma belle soeur à déjà 2 ex maris, 4 enfants de trois pères différents... bref, un cauchemard pour moi.

Mais voilà, je commence à peine à m'habitué, et j'ai du mal, parce que mon mari est là-bas 7/7 jours, qu'il m'emmene tous les week end aors que moi je suis assez indépendante, et je ne cautionne pas leurs discours (ex: les flics sont tous les pourris et 1001 autres choses qui pourraient heurter à juste titre certains lecteurs).

Voilà ma modeste contribution
40 ans Lyon 1372
Moi aussi je suis dans un couple mixte.
Mon copain est Anglais.
Pour l'instant, ça se ressent pas trop parce qu'on ne vit pas ensemble et on se voit 1 weekend par mois (ça coûte cher les vols Lyon - Londres :cry: ).
Mais y a quand même des trucs qui sont pas pareils et qui sont gênants. Je ne sais pas si c'est culturel, mais par exemple, j'ai cru comprendre qu'en Angleterre, les couples sont beaucoup plus "libres" qu'en France dans le sens où chacun sort de son côté avec ses amis et ce, très souvent. En France ça se fait moins, et dans ma famille pas du tout. On est du Sud et très possessifs alors des fois ça coince un peu à ce niveau là avec mon chéri (quand il invite son ex à passer le weekend chez lui par exemple, je crache des flammes...).
A part ça, pas grand chose.
La barrière de la langue est parfois difficile à surmonter mais rien de bien grave. Je me débrouille en Anglais, mais il se moque (gentiment) de mon accent alors des fois ça me bloque, je peux passer des journées entières à ne lui parler qu'en Français parce que je complexe. Heureusement qu'il comprend un peu!
On est aussi mixtes de classe sociale :lol: Je suis étudiante, il est programmeur ;)
48 ans Ici-là 1730
oui, zom et moi formons un couple mixte mais, bon, c'est plus une question de racines et d'implantation qu'autre chose (on dirait que je parle de cheveux).

Tant que nous étions seuls au monde, il n'y avait pas de souci.
Je suis d'origine malgache et il est d'origine ch'ti. Moi, j'ai mis près d'un an avant de le présenter à ma famille et lui, bah largement plus.
Je suis issue d'une famille nombreuse (enfin si on compte depuis mes grands-parents, hein ! ) et j'ai été élevée avec un sens de la famille très développé, ce qui peut effrayer tout prétendant. :D
J'ai découvert de son côté que les liens familiaux sont aussi très forts.

Tant que nous sommes d'accord, tout va bien. Pour les sujets de discussion "touchy", nous réglons cela entre 4 yeux, malgré tous les bons conseils que les familles ne se privent pas de donner (euh merci maman).

Sinon nous sommes tous les 2 des enfants de la République (scolarité), avons des parcours pas si éloignés, ce qui fait que malgré des divergences, on cherche tjs à dialoguer/communiquer pour trouver un consensus à 2.

Les questions vont être plus nombreuses avec l'arrivée (pure hypothèse) d'enfants.
40 ans RP 3487
Mary ... on doit avoir les meme parents !!! :lol:
A bas la ProuProutisation !!!!! 8)

Bon je sors :arrow: parceke Zom est moi on est et on vit "sur la meme planete" en tout point : si ce n'est qu'il croit en dieu et moi pas ...

Bisous
39 ans Lille 267
Ah, chez moi c'et l'inverse, c'est zhom qui a été élevé chez les prout pout!!! Dans sa famille il est trés mal vu de se dire les choses, qd ils sont en froid ben ils cherchent pas a comprendre, soit ils se parlent plus du tout, soit ils font semblant d'avoir oublier alors que ça monte en puissance à l'intérieur.

Moi j'ai pas été élevés chez les sauvages qd meme, mais ds une famille largement plus modeste. Pour le pbm de communication, chez mes parents pas de pbm, on se hurle dessus a qui mieux mieux, mais au moins ça soulage et apres on a vraiment oublié.
Mes parents sont aussi trés croyants et les siens pas du tout ce qui commence a poser probleme (au niveau de notre mariage et de l'education de nos futurs enfants).

Au bout de trois ans j'ai réussi a DéProutProutiser mon chéri mais par contre il n'a toujours aucune notion de l'argent et par moment je lui ferai bien bouffer sa carte bleue et son carnet de cheque tiens... :twisted: Surout que qd on et un peu juste niveau finances il aurait facilement tendance à dire "mais voyons maman va nous aider", et ça m'éneeeeeeeeeerveuh

Voilà, mais sinon ça va trés trés bien!!!
41 ans Paris 737
je vais un peu sur le forum couples mixtes d'auféminin.com et je suis HORRIFIEE de voir certaines paroles. Ok y'en a qui viennent pour provoquer, mais une tite nana toute simple, musulmane, veut imposer à son mec de ne plus manger de porc ni de boire de l'alcool, alors qu'il est chrétien..... no comment...
40 ans Montréal 752
Écoute, si le mec en question se laisse faire, qu'y peut-on?

Je suis dans un couple mixte, lui marocain, moi québécoise, mais le jour où il m'interdira de manger du porc ou de boire de l'alcool n'est pas encore arrivé...

Moi mon crédo c'est "Respecte moi et je te respecterai"...je ne lui en ferai jamais manger, mais moi j'en mange quand je veux...
36 ans marseille 2582
oui je suis d'accord, on doit se respester dans un couple, et essayer de ne pas changer l'autre... mais c'est dur, on a tellement imaginé un idéal qu'on essaye tout de meme, et c'est en imaginant su'on perd la personne qu'on se rend compte que finalement elle nous plait comme elle est et qu'on sera malheureux si un jour elle nous quitte parce qu'on essaye trop de la faire changer! ;)
37 ans val de marne 94 1705
le couple que j'avais avec mon ex était mixte, lui était d'origine algérienne, au niveau social c'était un peut different, on avait pas les meme loisir, lui c'était pêche et PMU , moi plutot cinema et lecture.

niveau famille c'atait aussi different, moi j'étais très famille , je vis chez ma mère et je vais souvent rendre visite a mon père, mes grand parents oncles tantes et mes soeur. Lui meme si il vivait chez ses parents je ne les ai jamais rencontré selon mon ex je naurai pas plu à son père alors que lui a rencontré toute ma famille lors du mariage de ma soeur, moi je n'ai jamais été dans ses réunions de famille parce que c'était du genre traditionnel, (les homme dehors et les femmes à l'interieur sans pouvoir se parler).

Niveau classe "intellectuel" c'était difficile aussi, il avait arrété l'école à 16 ans moi j'ai fais mes études jusqu'a 22 ans.

Après tout ça c'est bizare que ça n'ai pas tenu...
48 ans Puteaux 569
Alors moi je suis issue de couple mixte (maman de Madagascar et papa du Pas de Calais ;) ).

Mariés en 1965, ils ont bien entendu au début du supporter les regards étonnés de la part du voisinage (surtout qu'ils étaient installés à la campagne), mais les gens ont vite compris que maman "ne descendait pas du bananier" (je dis ça parce qu'il ne faut pas oubllier qu'on est dans les 60's et que les "métropolitains" avaient une idée bien fausse des personnes issues colonies), mais qu'elle était de bonne famille, qu'elle avait fait des études supérieures et qu'elle parlait beaucoup mieux le français qu'eux même (crévindiou !). D'ailleurs, elle était enseignante.

Côté famille, tout c'est bien passé, il faut dire qu'ils étaient supers indépendants. Je ne pense pas qu'ils se considéraient comme un couple mixte. D'ailleurs en réfléchissant bien, on en faisait peut être moins un plat à l'époque que maintenant car il n'était pas rare de voir des anciens militaires mariés à des vietnamiennes, malgaches, tahïtiennes, chinoises, algériennes ou encore africaines.... c'était courant après un séjour outre-mer.

Côté enfant, avoir une maman "café au lait" ne m'a jamais posé de problèmes bien au contraire, je cultivais cette différence et le seul regret que j'ai c'est qu'elle ne m'a pas suffisament parlé malgache (je le barragouine quoi).

Alors, on peut dire que je suis à présent dans un couple mixte à 25% puisque mon métissage ressort tous les jours à la maison (surtout au niveau culinaire) et que zom fait une drôle de tête quand je jure en malgache (par contre ça je sais dire) et avec la venue du bébé, j'ai vraiment envi qu'il ait un peu de cette culture même s'il sera métisse qu'à 25%.

Je pense que lorsqu'on est un couple mixte il faut partager ses différences afin de comprendre l'autre et puis c'est tellement enrichissant d'avoir 2 cultures. C'est valable aussi quand on ne vient pas de la même région (un niçois et une alsacienne par exemple).
56 ans 91 25732
Mon zom est d'origine algérienne (algérien par son père, français par sa mère). Je suis fille unique d'un milieu plutôt aisé et d'une famille très unie, j'ai un niveau universitaire, mon zom a 12 frères et soeurs et tous n'ont pas le même père ou la même mère et il est issu d'une famille très modeste qui a connu beaucoup de difficultés dont certaines très graves et il n'a même pas son BEPC.

Au début, personne n'a parié un centime sur notre histoire tellement les différences semblaient insurmontables.

Mais depuis 16 ans, on surmonte ! :lol:

En fait nous sommes complémentaires dans plein de domaines et nous avons surtout le même genre de mode de vie : on aime être chez nous, on n'aime pas sortir, les endroits où il y a trop de bruit, trop de gens... Il aime sa télé, j'aime mon pc. On aime lire tous les deux. On a les mêmes idées politiques, une façon commune de voir les choses. Alors forcément les différences d'éducation s'estompent.

Il n'est absolument pas pratiquant, je pense que ça a du aider pas mal aussi.

En fait le plus difficile, surtout au début, ça a été les autres. Mes parents qui n'étaient pas enchantés qu'un homme comme lui vienne prendre leur fille unique. On a subi quelques réflexions racistes de la part de gens de nos familles respectives, de voisins, de gens qu'on ne connaissait pas, de collègues... Il y a eu quelques difficultés quand on allait dans sa famille côté algérien (être mise dans une pièce à part avec les femmes parce qu'on ne mélange pas les hommes et les femmes, j'ai eu un peu de mal ! :lol: ). Mais globalement ça va.

Tout n'est pas toujours simple c'est vrai, mais on y arrive. ;)

Par contre je crois que si dès le début il y a qqchose qui coince dans le mode de vie de l'autre, des opinions divergentes notamment dans le domaine de la religion, de trop grandes différences dans la façon de voir les choses, il faut se méfier et bien réfléchir avant de s'engager. L'amour est aveugle certes, mais quand ça ne va pas il recouvre la vue, sauf qu'il est souvent un peu tard... ;)
L
43 ans Bruxelles 2125
Mon zhom est métis, donc on forme un couple mixte. Au niveau de la culture, on se ressemble beaucoup, je ne dirais pas qu'on a eu le même genre d'éducation mais en tous cas il n'y a pas trop de différences à ce niveau-là. On est d'accord aussi sur l'éducation à donner aux enfants, même s'il est plus cool que moi.

La différence, ce sont les autres qui la font même si je dois dire qu'on a pas eu trop de réflexions à ce niveau-là. Juste un seule en fait, et de la part de gens qu'on ne connaissait pas. C'est plutôt blessant sur le coup, mais après on oublie. et de toute manière, on s'en fout, on s'aime! C'est ça le plus important, non?
B I U


Discussions liées