MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le ghosting...qui a déjà connu?

34 ans Montmirail 65
Bonjour à tou·te·s,

Une copine à moi est victime récemment de ce phénomène qui est le "ghosting". Elle était en couple heureux et sans nuage apparent depuis 8 mois avec son  
amoureux lorsque celui-ci a décidé de disparaître du jour au lendemain dans la nature sans aucune explication.
Depuis un mois maintenant, il ne lui a donné aucun signe de vie alors qu'il est bel et bien encore en vie, ne répond ni aux appels ni aux sms, n'est jamais chez lui quand elle y va. Bref, il fait le mort, il l'ignore totalement!
Elle est toute désemparée, sans nouvelle de lui, en proie à toutes sortes de questionnements. Elle se demande si la relation est finie définitivement, si elle a fait qlqch de mal sans s'en rendre compte. C'est tellement incompréhensible comme comportement. Comment arrive-t'on à dire je t'aime à l'autre la veille et disparaître le lendemain?

Par définition, le ghosting est l'art de rompre sans explication et il est très en vogue actuellement.
Il y a le résultat d'une étude de l'ampleur de ce phénomène dans cet article: https://today.yougov.c...14/10/28/poll-results-ghosting

Je connais le zapping, cette tendance à oublier de répondre tout de suite aux sollicitations diverses et variées, aux messages et de ne répondre que 2/3 jours plus tard car je le pratique assez souvent (j'en suis pas fière 🙄).

Cela-dit, j'aimerais pouvoir aider ma copine, mais je n'ai pas suffisamment de recul sur le sujet et souhaiterais vos témoignages et vos avis.

Qui en a déjà entendu parler? Qui a déjà subi le ghosting et comment avez-vous fait pour le surmonter? Le témoignage des ghosteuses et ghosteurs sont également très attendus.

Je profite de ce premier sujet posté sur le forum pour vous remercier tous de l'accueil et pour vous dire que VLR est une vraie pépite. J'avais mis du temps à m'inscrire et à participer. Par contre, je vous lisais de loin depuis très très longtemps :))

Bon dimanche à vous!
25680
Bonjour,

C'est une méthode de lâche !
J'en ai été victime malheureusement moi aussi après une relation de plusieurs mois, et pas par un jeune homme mais une personne de 50 ans, oui maintenant cela touche toutes le générations.
Je savais aussi qu'il était vivant car je voyais qu'il c'était connecté sur whatsap, il m'avait même répondu une fois car il ne connaissait pas le numéro de mon fixe, mais il c'était défilé.
Comme il habite mon quartier on a finit par se croiser au bout d'1 mois, là il a du affronter à me répondre et m'a raconté une histoire rocambolesque
de souci de santé, à son travail, avec son ex femme et sa fille ... bref même si il avait une base de vérité c'était un peu too much.

Dans mon cas le gars a avoué avoir mal agit mais cet attitude est juste impardonnable car cela fait passer l'autre par une montagne russe émotionnel ... on imagine le pire... alors que le gars il veut plus nous voir.

C'est très décevant quand cela arrive après plusieurs mois, plus courant quand cela arrive après 2 ou 3 rendez-vous.
Je comprend que ton amie est du mal, cela bouscule pas mal de choses, ne permet pas de comprendre, peut nous faire douter de nous même et notre valeur, c'est plus déconcertant et douloureux qu'une rupture.
Il faut être un sacré sal***rd pour agir de cette façon, c'est une grande marque de manque de respect envers l'autre.

De mon point de vue je ne peux l'excuser que pour les raisons suivantes : kidnapping, coma, amnésie subite, burn out sévère.
387
Même si c'est dur le mieux est d'oublier ce mec, passer à autre chose et pas chercher à comprendre, car la seule raison c'est que c'est un lâche.

Avec mon ex c'était ça tout le temps. Je suis restée presque 6 ans avec. La 1ère fois c'était au bout de 1 an, j'étais très inquiète, j'avais eut très peur qu'il ait eu un accident. Quand j'ai enfin réussi à le recontacter il s'est excusé, et j'étais tellement soulagée qu'il aille bien que malgré ces explications bancales je lui ai pardonné.
Tout s'est bien passé pendant un long moment, jusqu'à ce qu'il recommence encore et encore.
Je me bousillais la vie à chercher une explication, à savoir qu'est ce que j'avais fait de mal...

La vérité c'est que la seule erreur que j'avais faite c'était de lui pardonner car le problème c'était lui.
25680
cha1988 a écrit:
Même si c'est dur le mieux est d'oublier ce mec, passer à autre chose et pas chercher à comprendre, car la seule raison c'est que c'est un lâche.

Avec mon ex c'était ça tout le temps. Je suis restée presque 6 ans avec. La 1ère fois c'était au bout de 1 an, j'étais très inquiète, j'avais eut très peur qu'il ait eu un accident. Quand j'ai enfin réussi à le recontacter il s'est excusé, et j'étais tellement soulagée qu'il aille bien que malgré ces explications bancales je lui ai pardonné.
Tout s'est bien passé pendant un long moment, jusqu'à ce qu'il recommence encore et encore.
Je me bousillais la vie à chercher une explication, à savoir qu'est ce que j'avais fait de mal...

La vérité c'est que la seule erreur que j'avais faite c'était de lui pardonner car le problème c'était lui.


Tu as totalement raison, le problème vient de ce genre d'individu lâches, peut-être instable, menteur ...
Et oui c'est mieux d'oublier et de passer à autre chose, mais cela peut être difficile, car ghoster laisse le champ des possibilités ouvert.
Tu le dis toi même, tu as eu peur qu'il est eu un accident.

Ghoster c'est volontairement choisir de partir en torturant l'autre.

Malheureusement avant de réussir à tourner la page, pas mal de personnes vont réfléchir à tous les scénarios possibles.
387
Je sais bien à quel point c'est difficile, j'avais 20 ans quand je l'ai connu et c'était la 1ere fois que j'étais amoureuse, comme je l'ai dit, je me suis bouffé la vie à essayer de comprendre, lui trouver des excuses quand il revenait, à angoissé à chaque au revoir en me demandant si je le reverrai un jour... Et je ne souhaite ça à personne.
Le pire c'est que plus on reste et plus c'est dur de dire stop.
C'est pour ça que je lui conseille de dire stop maintenant même si est difficile, car dans tous les cas on cherche des explications qu'au final on aura jamais.
25680
cha1988 a écrit:
Je sais bien à quel point c'est difficile, j'avais 20 ans quand je l'ai connu et c'était la 1ere fois que j'étais amoureuse, comme je l'ai dit, je me suis bouffé la vie à essayer de comprendre, lui trouver des excuses quand il revenait, à angoissé à chaque au revoir en me demandant si je le reverrai un jour... Et je ne souhaite ça à personne.
Le pire c'est que plus on reste et plus c'est dur de dire stop.
C'est pour ça que je lui conseille de dire stop maintenant même si est difficile, car dans tous les cas on cherche des explications qu'au final on aura jamais.


Ne pas couper de façon clair et net, c'est en effet aussi pour eux une façon de créer une dépendance.
35 ans quelque part sur la terre 60
Pour moi la réponse est toute simple:c'est carrément un désamour total,ce dernier n'a jamais aimer sa partenaire,il n'a pas autre explication à mon avis.Chez nous,dans notre jargon on appelle ça le "mougoupan",c'est à dire qu'il a fini d'avoir ce qu'il voulait d'elle et il s'est cherché.Généralement c'est quand il a fini de coucher avec elle une ou plusieurs fois qu'il fait fait ça.Il faut souligner également qu'il y a des femmes aussi qui font du "ghosting" mais ceux sont des cas isolés,très rare je veux dire.Merci
38 ans 141
Anne a dit
Citation:
Bonjour,

C'est une méthode de lâche !
J'en ai été victime malheureusement moi aussi après une relation de plusieurs mois, et pas par un jeune homme mais une personne de 50 ans, oui maintenant cela touche toutes le générations.
Je savais aussi qu'il était vivant car je voyais qu'il c'était connecté sur whatsap, il m'avait même répondu une fois car il ne connaissait pas le numéro de mon fixe, mais il c'était défilé.
Comme il habite mon quartier on a finit par se croiser au bout d'1 mois, là il a du affronter à me répondre et m'a raconté une histoire rocambolesque
de souci de santé, à son travail, avec son ex femme et sa fille ... bref même si il avait une base de vérité c'était un peu too much.

Dans mon cas le gars a avoué avoir mal agit mais cet attitude est juste impardonnable car cela fait passer l'autre par une montagne russe émotionnel ... on imagine le pire... alors que le gars il veut plus nous voir.

C'est très décevant quand cela arrive après plusieurs mois, plus courant quand cela arrive après 2 ou 3 rendez-vous.
Je comprend que ton amie est du mal, cela bouscule pas mal de choses, ne permet pas de comprendre, peut nous faire douter de nous même et notre valeur, c'est plus déconcertant et douloureux qu'une rupture.
Il faut être un sacré sal***rd pour agir de cette façon, c'est une grande marque de manque de respect envers l'autre.

De mon point de vue je ne peux l'excuser que pour les raisons suivantes : kidnapping, coma, amnésie subite, burn out sévère.


Eh bien... tu collectionnes les histoires d'amour compliquées... en même temps je ne peux pas t'en vouloir moi la première fois ou je suis tombé vraiment amoureux c'était une femme mariée, plus de 20 ans d'écart etc. Et le type qui t'a fait ça te l'a fait juste après avoir eu ce qu'il voulait ou il y avait une petite histoire entre vous? Parce que le drame c'est ça, si il t'a promis "mont et merveille" et qu'ensuite il te snob, pas une explication, c'est dégueulasse.

Après il faut te dire (et ça rejoins ce que je te disais l'autre jour) quand bien même il aurait fait ce que tu voulais : larguer sa femme, ses gosses, pour vivre avec toi, te donner tout ce que tu veux, qui te dis qu'il n'aurait pas "récidivé" avec une autre? Tu vois ce que je veux dire? Pas dans l'immédiat mais 3 ou 4 ans après, il rentre à la maison de plus en plus tard etc. pour au final te dire : "ah j'ai oublié de te dire : j'ai rencontré une nana qui me plait plus que toi, salut!" Et là tu n'es pas trop légitime pour gueuler dans la mesure ou tu as été toi même dans la situation de la nana
P
52 ans 3716
Cette "pratique" n'a pas attendu Internet et une dénomination pour exister.
Anne a écrit:
Ghoster c'est volontairement choisir de partir en torturant l'autre.

Il y a des gens qui partent, comme ça, du jour au lendemain, sans laisser de traces. La torture infligée aux autres est une conséquence, pas un but.
34 ans Montmirail 65
Merci pour vos réponses !
Je suis juste atterrée par ce genre de comportement et si désolée et triste que vous ayez subi aussi la lâcheté affreuse de certaines personnes. C'est intolérable.

À 50 ans' à 20 ou 30 ans , peu importe les difficultés il faut les affronter non? Un couple affronte les choses ensemble peu importe la durée. Je ne sais pas, c'est d'un tel manque de considération, un tel mépris pour l'autre que de ne rien dire et de faire comme si la personne "aimée" n'a jamais existé :((

Est-ce vraiment si dur de dire à la personne que c'est fini ou que ça y est on n'éprouve plus de sentiments?

Car comme dis Anne et Cha1988, le capital confiance et estime de soi de la personne ghostée prend un sacré coup!! Je suis peut-être trop remontée mais ça devrait etrê puni ce genre de comportement égoïste et lâche. C'est tellement cruel.
Les ghosteurs ne mesurent pas les conséquences néfastes de leurs actes sur la vie des gens. Ça laisse des traumatismes sur une période plus ou moins longue.
Je comprends tellement ce que vous avez vécu à travers la détresse et tristesse actuelle de ma copine.

Je me demande si ces gens ont des remords? Si quelques part ils regrettent... Même si ça n'excuse rien du tout!
25680
Prax a écrit:
Cette "pratique" n'a pas attendu Internet et une dénomination pour exister.
Anne a écrit:
Ghoster c'est volontairement choisir de partir en torturant l'autre.

Il y a des gens qui partent, comme ça, du jour au lendemain, sans laisser de traces. La torture infligée aux autres est une conséquence, pas un but.


Conscient ou non c'est de l'égoïsme pure.
Je veux bien croire que certains non pas pensés aux conséquences sur l'autre, ce ne sont pas tous des Machiavels avec préméditation.
Ce "non" acte est la preuve d'un grand manque de respect et de considération.
Alors rester avec une personne plussieurs mois (ou plus) en lui laissant croire que tout va bien, en parlant de projets d'avenir et en proposant puis partir en silence en pensant ne serait-ce qu'une seconde que l'autre ne va pas souffrir, que ce ne sera pas une torture ... non je n'y crois pas.
Oui, ils savent que l'on doit se poser la question et passer un moment difficile, ne serait-ce qu'après un temps de ghosting, 3 jours, 1 semaine, 15 jours, il y a forcement à un moment où ils doivent penser à l'autre, peut-être même avoir honte et ne pas oser parle ou sans doute qu'ils s'en fichent, mais cela ne changent pas que c'est une sorte de torture.

Quelle importance que ce soit un but ou pas, la torture, l'inquiétude et la douleur infligée à l'autre (par lâcheté, stupidité, inconscience ou plaisir peu importe) reste la même.
25680
Hymenoptere a écrit:
Je me demande si ces gens ont des remords? Si quelques part ils regrettent... Même si ça n'excuse rien du tout!


Quand j'ai croisé mon ghoster, après 1 mois de silence, il m'a dit avoir mal agit.
Je ne saurais jamais la vérité, mais c'est facile de dire cela puis de faire une promesse et de ne pas la tenir 😒

Bref c'est un lâche, j'ai déjà fait part des rares cas dans lesquels je pourrais excuser cette attitude et j'espère que ton ami arrivera à se remettre.
Moi qui été déjà méfiante, cela a renforcé encore plus ce sentiment face aux hommes qui "s'intéressent" à mes fesses.
Je suis résiliente, mais c'est clair que cela ébranle, nous sommes humains avec des sentiments.

Va savoir si il n'a pas pensé que la vérité serait plus difficile que son histoire, mais même cela c'est me sous-estimé, bref dossier clos pour mon cas personnel.
Pour ton amie cela va être une rupture qui va laisser des traces longtemps, le questionnement du silence peut tourner en boucle pendant des semaines, des mois dans sa tête.
Courage à vous

Dernière modif par le 356j; modifié 1 fois
387
Est ce qu'ils ont des remords ? À mon avis pas tous....

Dans mon cas il revenait toujours et faisait tout pour que je lui pardonne. Certains diront que c'était pour le sexe etc... Mais moi je sais parfaitement que non.
Des que tout allait bien entre nous, il fuyait et gachait tout à chaque fois.

Un jour pendant une de ses période de "ghosting" j'ai parler à un de ses potes qui me disait que ça le rendait hyper malheureux, que je lui manquait énormément mais qu'il refusait de me parler etc... Incompréhensible...
Ce qui m'énervait le plus c'est quand on se disputait, au lieu de discuter il fuyait et me bloquait... Bref moi aussi histoire close... même si de temps en temps il essai de revenir dans ma vie.

Mais qu'elle ne fasse pas la même erreur que moi.
38 ans très au sud 7863
Prax a écrit:
Il y a des gens qui partent, comme ça, du jour au lendemain, sans laisser de traces. La torture infligée aux autres est une conséquence, pas un but.

Alors là je suis moins sure que toi. On peut partir lâchement et sans explication genre envoyer un texto laconique/ un post it "c'est fini au revoir" "n'essaie pas de me contacter" bref voilà le genre qui n'explique rien. Je me demande dans quelle mesure le ghoster n'est pas rassuré de se voir recherché, de voir l'attention que l'autre porte malgré tout. Pour moi il y a un coté pervers manipulateur, un plaisir de voir combien l'autre tenait à nous (en comptant les textos etc...)
P
52 ans 3716
Lâchement, c'est sûr, quelle que soit la raison. Mais tu as parmi les mecs qui font ça certains qui sont carrément déconnectés de la réalité, qui ne se rendent compte de rien, qui ne cherchent pas à comprendre et qui n'imaginent pas le moins du monde la souffrance et le désordre qu'ils vont causer. Mais malheureusement, il y a aussi des pervers qui vont profiter de l'effet de mode et de la médiatisation du ghosting pour s'y adonner dans le but de faire du mal.
B I U