MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Se sentir seule.. en couple

40 ans 73
Bonjour à tous...
J'ai besoin de vos conseils et vos éclairages.

Cela fait presque 10 ans que je suis avec mon compagnon, nous avons deux enfants.
Notre vie est stable  
(ce qui me convient et je pense à lui aussi),nous travaillons tous les deux, nous avons rénové ensemble notre maison, nous sommes fiers et heureux de nos enfants.
Mais, au quotidien, il y a de nombreux moments où je me sens terriblement seule pour faire face aux difficultés ou épreuves du quotidien.
Certes il est clairement là pour gérer avec moi les enfants et la maison, nous partons en vacances, nous sommes raccords sur nos valeurs, nos aspirations et nos projets. Il y a de belles choses entre nous depuis toutes ces années. Je suis loin de renier tout ce que l'on a partagé et qu'on partage encore.

En revanche, il n'est absolument pas attentif à moi, mes difficultés, etc... Il faut admettre que je n'aime pas "réclamer" de l'attention..; je suis plutôt de celles qui sont sensibles à l'élégance des détails...Celles qu'on trouve fortes et assertives dans leur vie... Celles qui gèrent...
Les mêmes qui ont sans doute besoin d'un cocon bienveillant à la maison pour recharger les batteries, et continuer à "assurer"...
J'ai plusieurs fois échangé avec lui sur le fait que je souffrais de son manque d'attention. Il me dit qu'il a toujours été comme ça, que ça n'est pas qu'il ne me m'aime pas, mais qu'il n'est pas naturellement attentionné, que ça n'est pas son tempérament...

Je vous donne quelques exemples de situations qui m'ont fait souffrir :
- Ma grand-mère mourante, il est quand même parti 5 jours à l'étranger en me laissant les enfants (certes pour un événement prévu de longue date..; mais quand même...),il m'a dit textuellement que "vu qu'elle n'était pas encore morte, il pouvait partir, que ça ne changerait rien, qu'il attendait ce voyage depuis un an et qu'il avait engagé des frais"... Très classe.. Bref, le fait que je sois en détresse et que je doive en plus m'occuper seule des enfants une semaine ne l'a pas ému plus que ça...Je n'allais pas l'attacher, je lui ai juste dit de faire ce qu'il souhaitait. Il est donc parti...
- J'ai passé récemment des entretiens de recrutement, je n'ai pas eu de sms avant et à peine un débriefing après..; comme si ça ne l'intéressait pas...
- J'ai une maladie auto immune, et je suis amenée à aller à l’hôpital pour des suivis. Jamais il ne me questionne sur ce qui a été dit (quand il se souvient de la date du rdv..).. Cette charge émotionnelle là aussi, je la gère seule...
- il ne me demande jamais comment je vais, par exemple il peut paraître tout à fait insensible quand je suis au bord des larmes, fatiguée de ma journée..; il élude très vite si j'essaie de dire que la journée à a été difficile...ce qui, de fait, n'arrive que très rarement, sachant que je sais par anticipation que je n'aurais pas de réconfort particulier, de quelque façon que ce soit.
- il n'a pour ainsi dire jamais de petites attentions pour moi (ni de fleurs, petits cadeaux, ou autres petits gestes du quotidien...). A chaque anniversaire, je dois lui souffler des idées de cadeaux car il n'en a pas.. Cela renforce en moi le sentiment qu'il ne me connait pas vraiment.. et que cela l'indiffère quelque part..
- Quand je partage des petits moments de ma vie sur facebook, il ne commente quasiment jamais ou alors des banalités sans nom.
Heureusement que j'ai des amis et des parents attentifs.., je ne sais pas comment je ferai pour gérer toujours tout de front, avec le sentiment qu'il faut faire cela toute seule, tout le temps.

J'ai l'impression que l'ont vit ensemble, mais de façon parallèle...Il se couche tard, à l'inverse de moi.. donc, même le soir, on se croise, on a de moins en moins de moments à deux... En même temps, je suis évidemment moins câline ne me sentant pas rassurer sur le reste..
Cela me rend triste... et me fait peur aussi pour la pérennité de notre couple.

Au début, je crois me souvenir qu'il était quand même plus attentif que ça.. Evidemment, nous n'avions pas les enfants..tout était plus "léger" et facile...
La difficulté qui est la mienne c'est que mon fonctionnement "naturel" est à l'opposé du sien.. et je me suis un peu éteinte suite à des désillusions. Par exemple, j'aimais beaucoup écrire. Un jour pour son anniversaire, j'avais écrit un très long mail. Qu'il n'avait pas lu le jour même...ni le lendemain mais 2 jours après... et auquel il n'avait fait aucun commentaire... Quand je m'en suis étonnée (disons le, j'étais froissée parce que j'avais mis beaucoup d'ardeur à la tâche...), il m'a répondu "ça va, c'est quelque chose que tu as fait sur ordinateur, c'était même pas manuscrit"... Ça a été une douche froide... Le sentiment qu'il piétinait d'une phrase tout ce que j'avais pu exprimer par écrit..

Je ne sais pas comment faire... Lui en parler, encore, sans doute. Mais comment faire pour qu'il comprenne les conséquences de certains actes (ou non actes...) sur notre relation ? Que dois je faire ?
Qu'en pensez-vous ?
37 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Coucou :-)

ton post me parle, je viendrais en faire une réponse plus construite dès que j'ai du temps :-)
en attendant connais tu ce livre https://www.amazon.fr/...ur-L%C3%A9dition/dp/B00QT43MTM
Il pourrait t'apporter des pistes de solutions :-)

courage amora

Laetitia
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4394
Bonjour Aroma
A te lire, j'ai plus l'impression que vous êtes locataire qu' un couple. Vous êtes en décalage complet, l'un vers l'autre.
La routine, les années passant, les enfants et les soucis n'aident en rien la situation.

Néanmoins, je ressens que tu cherches des solutions pour sauver ton couple.

Les questions qui me viennent sont:
(Désolée d'etre cash mais ..)
Est ce qu' il t'aime encore?
N'a-t-il pas une autre femme dans sa vie ?
35 ans entre l'hemisphere nord et l'hemisphere sud 324
Pour faire simple, tu manques énormément d'attention, ce que tu n'as pas demandé durant des années si j'ai bien compris.

Il semblerait, de ses dires, qu'il n'est pas comme ça naturellement, donc tu l'as accepté à l'époque comme il était, il a de fait même vis à vis de toi.

Et aujourd'hui tu demandes de l'attention et lui fait sa tête de con (pour être poli).

Si c'est toi qui "gère" tout dans la baraque sauf peut être, je dis bien peut être, les gros oeuvre (travaux), lui cela lui convient très bien malheureusement...

Le pire défaut dans un couple c'est que l'autre gère tout, surtout si c'est la "femme".
Un mec qui se fait materner qui gère pas grand chose, et qu'en gros il a juste a se lever le matin pour aller bosser....c'est tout bénef pour lui...

C'est le problème de beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de couple :) au bout d'un certain temps le mec se laisse "vivre" car madame gère tout et ceci de son bon vouloir, limite avec le sourire, et quand madame n'en peux plus...bah c'est trop tard, des années que le mec est materner, pourquoi changerait il? (mon père a découvert à 62ans comment faire cuire des pâtes....c'est pour dire mdrrr)

Je penses pas du tout qu'il y ait une autre femme (comme Lyla dit) juste un bon fainéant émotionnel :)

A part mettre les choses à plat en discuter réellement quitte a ce que cela monte dans les tours...faut poser les choses et dire ce qu'il ne va pas et là tu sauras, cela fait 10ans que vous êtes ensemble, n'attends pas encore quelques années ( a te faire bouffer) et regretter par la suite.

Ha oui et j'oubliais, plus le temps va passer, plus il va t’énerver, et donc cela va engendrer une surenchère ou un rien qu'il fait ou qu'il fait pas va t'agacer, et mieux vaut se préserver que en venir à la connerie de se déchirer...
37 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Re coucou :-)


ah moi non plus je n'aurais pas dit qu'il y a une autre femme,
je pense comme jumeau-maléfique que ton compagnon est dans une routine qui lui convient ... Mais pas à toi
donc il faut chercher des solutions :-)

ça m'arrive aussi de partager ce que tu ressens :-)
j'ai été élevée dans le dogme de l'autonomie et de l'indépendance :-)
donc instinctivement je ne demande jamais d'aide
Par exemple je peux monter 4 sachets de courses ultra plein sans demander à mon compagnon d'en prendre la moitié même s'il a les mains libres
D'une part parce que comme dit plus haut mon tempérament veut que je ne demande pas d'aide
et qu'en plus je me dis "ma foi il va bien voir que je suis chargée comme un mulet, il va se sortir les doigts"
Et bien non pour lui ça n'est pas instinctif si on ne demande pas c'est qu'on a pas besoin
Ça c'est l'exemple flagrant des courses mais c'est pareil pour le ménage, les tâches administratives, les travaux

Pour résumer :-)
nous avons tous une perception différente des choses :-)
(d'où le lien vers le livre je crois que c'est saralou qui avait bien expliqué ce concept sur un post il y a quelques années, ça m'avait marqué ;) )
peut-être que pour lui ce qu'il fait au quotidien ce sont des preuves d'amour et d'attention
Peut-être ne "voit-il pas" que de ton côté c'est dur et que tu te sens seule

Mon conseil serait donc d'avoir une bonne discussion :-)
vous posez tout à plat, tu prends le soin de dire **explicitement** tes besoins
Sans lui faire des reproches du genre "tu n'aides jamais pour les enfants"
mais plutôt en disant comment toi tu ressens les choses
"quand le soir je suis seule pour faire le bain des enfants et qu'ils sont un peu turbulents je me sens démunie
et ça me demande beaucoup d'énergie pour ne pas craquer,
j'ai besoin que ça change et que nous fassions cette tache ensemble, je me sentirais soutenue et ce moment pourrait même se transformer en une routine positive pour notre famille,
tu en penses quoi on essaye de mettre ça en place ?!"
Tu dis bien tes besoins, tu proposes une solution qui te conviendrait et tu laisses la discussion ouverte pour que lui puisse dire ses besoins et proposer ses solutions
Vous tentez de travailler en équipe et dans la collaboration quoi ;)

pareil pour les attentions :-)
ce que tu décris est très triste, ça doit être dure de vivre les désillusions que tu as subi, je suis désolée pour toi

Tu peux peut-être reprendre une discussion avec lui et redire que ça te blesse
S'il te répond à nouveau que "c'est comme ça il fonctionne comme ça "
voilà ce que tu pourrais lui dire (c'est ce que j'ai dit à mon chéri pour info :p)
"Je sais que tu fonctionnes comme ça et je t'aime comme tu es, je ne veux pas te changer
**par contre** moi j'ai besoin de me sentir rassurée dans l'amour que tu me portes
et pour moi c'est important d'avoir des "preuves d'amour/d'attentions régulièrement,
je voudrais donc qu'on en discute et qu'on se mette d'accord sur la façon dont TOI, selon ta personnalité et ta manière de fonctionner,tu pourrais de temps en temps m'apporter ce dont j'ai besoin, un peu de réassurance"
S'il t'aime toujours et que pour lui votre couple compte je pense qu'il peut être ouvert à ça :-)
mettez vous d'accord et en phase sur vos manières différentes d'exprimer vos besoins et votre affection
Vous verrez que ça peut très bien dénouer des situations tendues parce qu'on n'avait pas les codes :-)

ça a bien aidé mon couple en tout cas,
on a à nouveau un équilibre solide mais c'est "du boulot" il faut justement qu'il y ait l'amour et la motivation des 2 côtés

Si ça n'est pas le cas et si ton compagnon ne fait aucun effort j'estime inhumain de te demander de continuer à te sentir si seule
et je ne saurais que te conseiller de prendre tes distances quitte à se sentir seule au moins que tu le sois vraiment et que tu n'aies plus à prendre le paramètre de la "présence " de ton compagnon en compte

Courage amora :-)
on voit que tu as besoin de trouver des solutions et que tu n'as pas forcément envie de renoncer à ton couple, j'espère que vous allez pouvoir faire ce chemin l'un vers l'autre et que la situation va s'améliorer :-)

laetitia
40 ans 73
Merci beaucoup pour vos retours...

Je vais essayer de répondre à vos remarques et interrogations.

Laetitia, non, je ne connais pas cet ouvrage... Je vais me renseigner, merci

Lylalulali :c'est le sentiment que je partage d'être colocataire avec lui...je trouve cela très dommage, mais c'est notre réalité aujourdh'ui. Oui, nous sommes en décalage je le concède parfaitement. Je te remercie de le souligner car cela m'amène à une autre réflexion que je ne m'étais pas faite de prime abord : peut etre (sans doute), que lui aussi attend des choses de moi que je ne lui donne pas... Cela a pu contribuer à créer la distance de son côté aussi.. Il fautdra que le questionne simplement mais assez directement sur ce point.
Ne t'excuse pas d'être cash, tu fais bien : est ce qu'il m'aime encore... Cela mériterait de reposer la question. C'est pas parce qu'il m'avait dit oui, il y a qq mois que c'est écrit dans le marbre.. Donc là aussi, même si c'est hard, la question doit être mise sur la table.. Est ce qu'il a une autre femme... Personne ne peut jurer de rien, mais je sais que ca n'est pas un coureur (d'ailleurs je l'ai déjà vu se faire draguer éhontément dans une soirée, sans s'aperçevoir de rien du tout...). EN même temps, vue notre situation actuelle, une nana n'aurait pas de mal à le séduire... C'est plus facile d'être dans la séduction, quand on ne se tape pas des grosses journées de travail, l'intendance à la maison, la gestion des devoirs et du reste... ¨Donc même si c'est peu probable selon moi, ça pourrait arriver un jour.

Jumeau Maléfique, merci aussi pour ta précieuse contribution
40 ans 73
Laetitia, je suis terriblement touchée par ton post...
Je te remercie infiniment..
J'y répondrai plus tard (le travail m'appelle...encore..)

Merci à tous...
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4394
J'ai soulevée ces questions par rapport à ce que tu as pu écrire sur ton post.
Le fait qu' il soit parti tout seul (sans enfants, sans toi), je m'interroge sauf si c'est pour son travail. Je ne veux pas mettre en doute sa fidélité envers toi, surtout pas. Mais je trouve tout simplement bizzare ses agissemnts..

Après, ça ne veut pas dire qu' il le soit, attention.
40 ans 73
Lylalulalitu tu as très bien fait de soulever ces questions.
Concernant le fait qu'il parte tout seul, c'est dans le cadre d'une compétition sportive, je n'avais aucune envie d'y aller et encore moins d'y emmener mes enfants.. Poireauter 3 jours, pendant qu'il fait ses épreuves... en plus avec le contexte de ma grand-mère... inenvisageable pour moi. Qui plus est c'est un milieu entièrement masculin, et il m'a montré toutes les photos... Que de la testostérone... LOL Je ne dis pas que ça n'est pas impossible de tromper dans ces conditions, mais j'avoue que je suis plutôt sereine de ce côté là

En revanche, en ce qui concerne la question des sentiments qu'il a pour moi, je suis plus prudente... même si ça me fait du mal de l'écrire...
Je fais le cauchemar récurrent qu'il me quitte depuis plusieurs mois. Dans mon rêve, ça n'est pas pour une autre qu'il me laisse, c'est "juste" (et c'est pire...) parce qu'il ne m'aime plus.
Je lui ai déjà raconté, il me répond laconiquement "ah ben super, l'image que tu as de moi... ça fait plaisir"

Ben désolée Chéri, mais je n'arrive pas encore à contraindre mon inconscient... et la réalité ne me donne pas particulièrement tord non plus... ^^
40 ans 73
Laetitia

Ton anecdote des courses, c'est l'histoire de ma vie...
Je me vois tellement rentrer avec les sacs blindés, en mode "même pas mal"...
Il me propose parfois mollement de m'aider, mais quand j'ai déjà tout rentré... Donc, en général, je décline la proposition et je finis comme une grande. Pou un pack d'eau de + ou -, je vais pas mourir lol

J'ai le même syndrome que toi.. j'ai été élevée dans l'idée qu'on doit se gérer, se suffire à soi même. Je n'aime pas montrer que je suis faible, plus par pudeur que fierté d'ailleurs..
Au travail par exemple, je suis reconnue pour avoir beaucoup de sang-froid, y compris dans des situations complexes, stressantes, ou à forts enjeux. A ce propos, pour cette raison, c'est souvent moi qu'on vient chercher en cas de projet complexe... Mais en fait, je ne pense pas avoir plus de ressources que les autres. La seule différence, c'est que j'ai appris à ne rien laisser paraître et à faire face.

Dans ma vie perso, c'est un peu mon défaut aussi. J'ai beaucoup de mal (c'est un euphémisme) à pleurer devant mon conjoint. Cela me met terriblement mal à l'aise. Si cela arrive,alors je m'isole immédiatement, le temps que ça passe et je me remets ans l'action.
Je suis consciente que cela doit participer à l'image de force que je renvoie, y compris à mon conjoint.
Mais parfois, j'aimerais bien aussi être réconfortée comme les femmes-enfants fragiles (que je ne supporte pas bien, je dois dire...lol), j'aimerais avoir un conjoint qui me dit juste "tu n'as pas besoin de tout faire parfaitement", "tu as le droit d'être fatiguée", "viens dans mes bras". Voilà, je le revendique. J'ai envie d'avoir suffisamment confiance en lui pour m'abandonner, sans être -même dans ma sphère intime- contrainte de prendre sur moi... encore et toujours...

C'est pas pour rien que des pulsions alimentaires se greffent à ma vie... il faut bien une soupape...
D'ailleurs quand je suis heureuse.. je n'ai plus ce type de comportement...
C'est un autre sujet...
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4394
Amora a écrit:
Lylalulalitu tu as très bien fait de soulever ces questions.
Concernant le fait qu'il parte tout seul, c'est dans le cadre d'une compétition sportive, je n'avais aucune envie d'y aller et encore moins d'y emmener mes enfants.. Poireauter 3 jours, pendant qu'il fait ses épreuves... en plus avec le contexte de ma grand-mère... inenvisageable pour moi. Qui plus est c'est un milieu entièrement masculin, et il m'a montré toutes les photos... Que de la testostérone... LOL Je ne dis pas que ça n'est pas impossible de tromper dans ces conditions, mais j'avoue que je suis plutôt sereine de ce côté là

En revanche, en ce qui concerne la question des sentiments qu'il a pour moi, je suis plus prudente... même si ça me fait du mal de l'écrire...
Je fais le cauchemar récurrent qu'il me quitte depuis plusieurs mois. Dans mon rêve, ça n'est pas pour une autre qu'il me laisse, c'est "juste" (et c'est pire...) parce qu'il ne m'aime plus.
Je lui ai déjà raconté, il me répond laconiquement "ah ben super, l'image que tu as de moi... ça fait plaisir"

Ben désolée Chéri, mais je n'arrive pas encore à contraindre mon inconscient... et la réalité ne me donne pas particulièrement tord non plus... ^^



Je comprends mieux le contexte de la situation. D'autant plus que tu me sembles sereine consernant ce point là.
Ton inconscient travail la nuit, vu qu' il y a un manque visible de ta part. Un manque de reconnaissance, d'amour et de soutien.
40 ans 73
Oui, ta dernière phrase fait complètement écho à mon ressenti..
Un manque de reconnaissance, d'amour et de soutien.

La reconnaissance, je la trouve au travail. Des fois, je lui en parle, parce que je me dis qu'il va être fière de ce que j'accomplis.. C'est un peu pathétique d'être dans cette recherche de regard de l'autre... jusqu'à ce point...Mais c'est le cas.
Le soutien grâce à mes amies extraordinaires, et une famille très aimante. Heureusement, vraiment... sinon... je pense que je n'y arriverai pas...
L'amour... je ne sais plus trop où le trouver, pas chez lui en ce moment.

Plusieurs fois, je me suis préparée pour lui, pour sortir, ou même pour une soirée à la maison. Mais il n'est pas habitué à faire des compliments. Du coup, j'ai moins investi ce côté là aussi... Faire des efforts particuliers pour quelqu'un qui ne les note pas (on en parle de la coupe de cheveux/mèches/brushing qu'il ne voit evidemment pas... ou des heures passées à faire unlol), ça n'est pas incitatif...
Lui ne fait pas d'efforts particuliers... je lui ai acheté plusieurs fois des chemises, parfois je lui dis "tiens, elle te va bien celle là, tu pourrais la mettre demain", "non, ça va, tu sais dans mon boulot, ils ne nous demandent pas de venir hyper bien habillés, les gens s'en moquent". Ben oui, mais moi, j'aimerais bien qu'il fasse l'effort d'être séduisant, pour me faire plaisir de temps en temps...

Je lui achète régulièrement du parfum, des petits cadeaux... je le fais vraiment de bon coeur, je suis super contente de lui faire plaisir. Parfois, c'est accueilli par "oh c'était pas la peine, j'en ai déjà pas mal de chaussures/vestes/chemises/pull (rayer la mention inutile).
Il ne fête pas notre PACS (ne connait pas sa date), la saint Valentin, c'est commercial (ok), notre date de rencontre (pourquoi faire)...
A Noël, il me demande ce que je veux... YOU HOU... Sauf qu'en fait, j'ai les moyens de m'acheter des trucs. Ce que j'aimerais, c'est pas UN truc en particulier, c'est une attention, un objet ou un moment qui s'inscrit dans notre histoire à toutes les deux, qui représentent une passerelle entre nous, une référence à notre histoire, j'en sais rien...
Ce que je veux, c'est être aimé pour ce que je suis.
Ce que je veux, c'est qu'il prenne la mesure de ce qui fait ma spécificité, que je n'ai pas le sentiment que je pourrais être remplacée par n'importe quelle femme dans sa vie...
Des fois je me dis, que soit je suis trop fleur bleue, soit je suis grave exigeante, ou pire, j'ai un boulard de penser que je suis particulière et que je dois être considérée de manière particulière par mon chéri...
Vraiment je commence à me questionner sur moi....
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4394
Amora a écrit:
Oui, ta dernière phrase fait complètement écho à mon ressenti..
Un manque de reconnaissance, d'amour et de soutien.

La reconnaissance, je la trouve au travail. Des fois, je lui en parle, parce que je me dis qu'il va être fière de ce que j'accomplis.. C'est un peu pathétique d'être dans cette recherche de regard de l'autre... jusqu'à ce point...Mais c'est le cas.
Le soutien grâce à mes amies extraordinaires, et une famille très aimante. Heureusement, vraiment... sinon... je pense que je n'y arriverai pas...
L'amour... je ne sais plus trop où le trouver, pas chez lui en ce moment.

Plusieurs fois, je me suis préparée pour lui, pour sortir, ou même pour une soirée à la maison. Mais il n'est pas habitué à faire des compliments. Du coup, j'ai moins investi ce côté là aussi... Faire des efforts particuliers pour quelqu'un qui ne les note pas (on en parle de la coupe de cheveux/mèches/brushing qu'il ne voit evidemment pas... ou des heures passées à faire unlol), ça n'est pas incitatif...
Lui ne fait pas d'efforts particuliers... je lui ai acheté plusieurs fois des chemises, parfois je lui dis "tiens, elle te va bien celle là, tu pourrais la mettre demain", "non, ça va, tu sais dans mon boulot, ils ne nous demandent pas de venir hyper bien habillés, les gens s'en moquent". Ben oui, mais moi, j'aimerais bien qu'il fasse l'effort d'être séduisant, pour me faire plaisir de temps en temps...

Je lui achète régulièrement du parfum, des petits cadeaux... je le fais vraiment de bon coeur, je suis super contente de lui faire plaisir. Parfois, c'est accueilli par "oh c'était pas la peine, j'en ai déjà pas mal de chaussures/vestes/chemises/pull (rayer la mention inutile).
Il ne fête pas notre PACS (ne connait pas sa date), la saint Valentin, c'est commercial (ok), notre date de rencontre (pourquoi faire)...
A Noël, il me demande ce que je veux... YOU HOU... Sauf qu'en fait, j'ai les moyens de m'acheter des trucs. Ce que j'aimerais, c'est pas UN truc en particulier, c'est une attention, un objet ou un moment qui s'inscrit dans notre histoire à toutes les deux, qui représentent une passerelle entre nous, une référence à notre histoire, j'en sais rien...
Ce que je veux, c'est être aimé pour ce que je suis.
Ce que je veux, c'est qu'il prenne la mesure de ce qui fait ma spécificité, que je n'ai pas le sentiment que je pourrais être remplacée par n'importe quelle femme dans sa vie...
Des fois je me dis, que soit je suis trop fleur bleue, soit je suis grave exigeante, ou pire, j'ai un boulard de penser que je suis particulière et que je dois être considérée de manière particulière par mon chéri...
Vraiment je commence à me questionner sur moi....


La reconnaissance dans les yeux de l'autre, des autres, je l'ai cherché aussi en vain (ex compagnon, mes parents ..). Et puis, un jour, j'ai eu une révélation. Je m'en suis foutu de la reconnaissance des autres,je le voulais pour moi.
C'est le plus important à mes yeux.

Tout ceci pour te dire que je comprends ce sentiment mais que peut être lui (de son côté) ne l'a pas reçu et donc ne peut pas le ressentir et transmettre à son tour.

Mon compagnon a sûrement pris l'habitude d'être choyé comme un enfant gâté qui se blase de tout.
Je trouve que tu as fais par mal d'effort pour attirer son attention. C'est normal qu' au bout d'un moment, tu te lasses ne voyant pas les efforts recomposés à leur justes valeurs.

Je vais te dire les cadeaux ne font pas tout, croit moi. Mais c'est vrai que cela fait plaisir d'avoir une attention pour des évements particuliers.
Quand vous allez au restaurant, il ne fait pas d'effort pour mettre une belle chemise ?

Estce que tu lui en as déjà parlé? De manière calme et posé.
40 ans 73
J'aimerais bien avoir suffisamment confiance en moi pour m'affranchir de la reconnaissance des autres. Oui, maintenant que tu le dis, ça serait vraiment la preuve tangible que je ne fais pas trop reposer ma valeur dans l'oeil de l'autre...
C'est une piste pour moi...

Effectivement, mon compagnon n'a jamais été beaucoup valorisé par sa maman (qui n'avait elle même pas confiance en elle), et son papa est décédé quand il était enfant... Il n'a pas vraiment de modèle de ce côté là.

C'est sur que les cadeaux ne font pas tout... Moi je lui en offre, parce qu'en ce moment, j'ai pas trouvé d'autres façons de lui témoigner mon affection (c'est chelou, on est d'accord lol). D'un autre coté, je ne lui en veux pas de me faire des cadeaux, mais les attentions me manquent. Exemple : m'acheter un soir un truc que j'aime bien à manger, juste comme ça, gratuitement, sans raison particulière, ça me ferait plaisir. Des fleurs aussi.. Je suis pas bien compliquée. C'est une façon de dire à l'autre "tiens, aujourd’hui, à ce moment précis, j'ai pensé à toi, parce que je te connais, et je sais que ça te ferait plaisir".

Après il y a des petits trucs qui m'agacent.. Il va volontiers dépanner un collègue en lui donnant un pc dont on se sert plus.. super. Mais moi, ça fait 3 mois, qu'il me dit qu'il va me monter un PC pour le télétravail, et il le fait pas.
Un autre collègue est tombé en panne en ville : il est allé le chercher et l'a ramené chez lui; C'est super gentil. Moi quand je lui demandes de m'emmener pour déposer ma voiture chez le garagiste, il peut pas, il bosse...
Donc merde.

Je dis pas qu'il doit me faire passer systématiquement devant tout le monde, mais juste DE TEMPS EN TEMPS pas complètement me zapper non plus, ça serait cool...
Plein de fois, je lui ai dit des trucs qui me ferait plaisir,un bouquin, une sortie, un projet en bricolage ou en déco. "Oui, oui, mais c'est pas la priorité", Certes non.
Jamais...

Blasée de ma vie, en fait...
37 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Bien sûr que tu es particulière amora, on l'est tous, donc ne doute jamais de ça :-)

vraiment lis le livre dont je t'ai passé le lien ça va grandement te parler et j'espère t'aider ;)

je suis presque persuadée en faite que vous avez envie de vous parler mais que vous n'utilisez pas la même langue :-)

tu dis que tu te fais belle mais qu'il ne le remarque même pas
et donc que du coup ça casse toute la dynamique que tu essayais de mettre en place pour rallumer votre couple
Ça se comprend :-)
maintenant change de regard et place toi au hasard dans la tête d'un homme qui trouve sa femme belle qu'elle soit en jogging prête pour faire le ménage à fond ou en jupe talons aiguilles en mode femme fatale
bah pour lui ça lui fait le même effet, il te trouve belle de toute façon :-)
Toi t'es dégoûtée tu as l'impression qu'il ne te voit pas, qu'il ne voit pas tes efforts,
même qu'il n'est pas réceptif au message subliminal du "chéri j'me suis faite belle pour toi, passons un moment ensemble ;)"
donc tu t'éloignes pour ne plus être déçue, tu ne réitères plus et pire tu te fermes lorsque lui s'approche en pensant que ma foi puisque quand tu fais des efforts il te rejète tu n'as pas à être open quand lui le veut
Cercle vicieux horrible qui détruit des couples à force de déceptions et d'illusions gâchées


Pareil tu lui fais des cadeaux comme signe d'attention et aimerais qu'il en fasse de même
c'est légitime bien sûr :-)
mais si pour lui le matériel n'est pas preuve d'amour alors il ne portera pas la même attention que toi à ce point

Bref je crois que tu auras compris ce que j'essaye de démontrer :-)

franchement je pense que la solution la plus "simple" et la plus efficace est que tu **dises** les choses de manière **claire**, **explicite** sans sous entendu
puisqu'apparemment ton mari ne "comprend"/n'entend pas tes perches tendues

Dis "j'ai besoin qu'une fois par mois on se fasse beaux, on prenne la soirée pour nous et qu'on aille au ciné /au resto/ au théâtre / à l'hotel (pourquoi pas ?! ;) )"

dis "établissons une nouvelle routine, tous les (date d'anniversaire, de pacs, de rencontre, autre) on s'organise pour faire garder les enfants et on part au moins 1 jour et 1 nuit tous les 2, je ne veux pas de cadeaux je souhaiterais que tu t'occupes à cette occasion des réservations et de l'organisation de notre week end"

Dis "ça me blesse que tu me demandes quoi m'acheter comme cadeau, je préférerais que tu devines et que t'investisses émotionnellement dans sa recherche, comme je sais que ce n'est pas évident inventons un jeu 1 mois avant l'occasion fêtée éparpillons un peu partout des indices de ce qui nous ferait plaisir libre à l'autre de choisir le cadeau qui lui parle le plus"

De ton côté essaye peut être d'aborder avec lui le sujet de SA manière de te montrer son amour peut être que ça t'éclairera un peu :-)
par exemple tu dis que vous êtes pacsés peut être que pour lui avoir officialisé cet engagement c'est une preuve énorme d'amour
Comme faire des enfants ensemble ou avoir fait en sorte que votre maison soit votre nid ou d'aller bosser et d'avoir l'impression de vous mettre à l'abri du besoin
ou même peut être te sert-il le café le matin par exemple pour lui c'est peut-être sa façon quotidienne de te dire qu'il t'aime et que tu es sa femme alors que toi tu vois peut être ça comme un geste anodin lui se sert du café il t'en sert une tasse rien de plus

Tu comprends ce que je veux dire ou pas ?! :-)

c'est pour ça que je te conseille de parler à coeur ouvert avec lui et de dire tes besoin, tes attentes en laissant le libre espace pour qu'il puisse en faire de même :-)

Après si la discussion ne donne rien là tu pourras te dire qu'en fait c'est juste un con égoïste et que tu n'as plus envie d'avoir l'impression de faire partie des meubles :-)

en attendant parlez, j'ai vraiment la sensation que c'est ce qui manque à votre dynamique de couple,
il est même tout à fait possible qu'il ressente la même chose que toi si pour lui (dans son "code émotionnel") malgré le fait que tu sois partout et une super woman tu ne lui fais pas j'sais pas moi le baiser dans le cou qu'il estime être la preuve suprême de ton amour pour lui (ceci est un exemple évidemment ;) )

bref c'est bien de se remettre en question mais ne doute pas trop de toi,
juste exprime tes besoins et tes envies, dis ce que tu attends de l'autre puisqu'il n'est pas dans ta tête il peut avoir des difficultés à te comprendre et à répondre à tes attentes.
Sois ouverte de la même façon aux besoins/ envies / attentes de ton chéri
normalement c'est une des clefs pour qu'un couple aille bien :-)

Après s'il est fermé, pas réceptif , qu'il est super partant pour dire ses besoins beaucoup moins pour entendre les tiens, ben vire le, il ne t'aime plus suffisamment pour te rendre heureuse

Courage amora :-)

laetitia
B I U


Discussions liées