MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Piscine : Dans quels conditions oseriez-vous y aller ?

475
Je pense que dans les créneaux où les gens viennent que pour nager et pas pour barboter et s'amuser (disons une population pas forcément concentrée sur le fait de nager),  
il y aura peu de personnes qui s'intéresseront à ce qui se passe en dehors de leur ligne d'eau donc peut-être que c'est ce genre de créneaux à trouver pour être le moins dérangé par les regards...après c'est très fonction des piscines mais tôt le matin (hors des périodes scolaires), certaines piscines peuvent peut-être être plus tranquilles.
36 ans Par ici 879
Je suis d’accord avec Prax. Et WDpowoa.

Je trouve le communautarisme assez triste humainement. Des créneaux pour toutes les résignées ? Je le ressens comme un aveux d’échec. Un refus de bomber le torse (si j’ose dire). Une lente marche tête baissée. Mais je conviens que c’est un ressenti tout à fait personnel et que je n’ai pas toujours osé lever la tête à des périodes de ma vie.

Enfin, pour ma part:
Je vai nager une fois par semaine et me suis habituée aux regards. Malgré l’immense complexe que j’ai par rapport à mes particularités.
Des malformations des pieds et des seins de taille carrément hors des normes. Vous imaginez ??😂A priori, Tout ce qu’on souhaite cacher a tout prix à la plage ou à la piscine... et qui se voit malgré tout...

Forcée de nager pour muscler mon dos et faire du sport car je peux pas marcher beaucoup, j’ai pas eu le choix. En plus dans les heures bien fréquentées à cause de mes horaires j’ai dû me faire violence au début. Puis finalement je m’y suis faite. Je suis toujours un peu inquiète des regards des gens mais je nage seule sans me poser de questions maintenant.
47 ans Out of nowhere 3815
Excellente idée de Pan, on va organiser une sortie piscine (ou plage en été!) VLR 🙂
Avec Andréa 74 en guest star!
33 ans 426
Faites moi penser à prendre mes lunettes de soleil si je viens à cette sortie car,autant de belles filles d'un coup,
cela va nous éblouir! 😊
1791
je ne suis pas communautarisme non plus mais si ça peut aider certaines personnes qui se sentent vraiment pas à l'aise et pour leur montrer que tout va bien se passer et qu'elles pourront enfin faire une activité comme une autre.
y aller par étape.

tout le monde n'est pas capable de prendre sur soi.

bien évidemment la sortie en groupe est une excellente idée
d'abord une piscine classique
puis aquaboulevard
et enfin la plage :D

oliver, pas de lunette de soleil dans les piscines, ça sert à rien
387
Je n'aime pas me mettre en maillot de bain mais ca ne m'empêche pas d'aller à la piscine (plutôt parc aquatique que piscine municipale) et à la plage.
25680
168621 a écrit:
Je pense que dans les créneaux où les gens viennent que pour nager et pas pour barboter et s'amuser (disons une population pas forcément concentrée sur le fait de nager), il y aura peu de personnes qui s'intéresseront à ce qui se passe en dehors de leur ligne d'eau donc peut-être que c'est ce genre de créneaux à trouver pour être le moins dérangé par les regards...après c'est très fonction des piscines mais tôt le matin (hors des périodes scolaires), certaines piscines peuvent peut-être être plus tranquilles.


Je suis d'accord avec toi, personne ne me regarder jamais, enfin si les grands mères à cause de mon tuba.

Mais là, je pense à des personnes qui sont trop paralysées par la peur pour se lancer seules, pour voir et intégrer ce que tu expliques.
Donc ces personnes ont besoin d'un espace dans lesquels ils se sentent 100% protégé pour faire le premier pas.


Lors d'un salon à Nice sur lequel Vivelesrondes avait son stand, j'ai rencontré une jeune femme comme ça, là on parle vraiment de douleurs et de trauma. Des amis l'avait fait venir, car elle n'osait plus sortir de chez elle.
25680
Prax a écrit:
Anne, l'Enfer est pavé de bonnes intentions.

Un groupe de personnes qui n'ose plus ? C'est exactement le cas des musulmanes, qui ne veulent pas se dévoiler devant les autres, qui refusent de se faire examiner par des médecins hommes, etc. Alors rien qu'en additionnant les catégories que tu cites, ce n'est plus une heure par ci par là puisque rien n'indique que ces personnes "différentes" accepteraient d'être mélangées entr'elles dans une même tranche horaire. D'autant plus que là, ça ne serait plus du communautarisme mais de la ghettoïsation.


Tu parles d'une heure régulière.
Je parles d'un parcours qui commence par 1 heure de piscine, juste 1 .
Pas 1 par semaine ou par mois.

Comme le dit Citronglace, ce serait piscine 1 heure juste nous, puis une autre fois mélanger, puis un parc aquatique et enfin un lac ou la plage .
Je pense même qu'on commencerait par un café ensemble pour apprendre à se connaitre avant de se jeter à l'eau.

Bref, pas du communautarisme, plutôt un parcours pour s'ouvrir aux autres
B I U


Discussions liées