MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le secret du bonheur conjugal ?

41 ans Paris 737
Je suis en train d'essayer de mettre à plat mes idées (l'idéal), la vraie vie au quotidien et les caractères (perosnnalités) respectifs, voici ce qui en ressort :

Ne pas  
attendre trop de lautre, mais de son coté : anticiper ses besoins et donner sans que l’autre doive demander

Faire un maximum de choses l’un pour l’autre

Quand on sent que quelque chose est important pour l’autre ou pour le couple : le faire sans attendre

Accepter les différrences culturelles

Respecter ses engagements et la ponctualité

Ne pas laisser l’autre dans l’attente sans le prévenir à l’avance

Discuter avant de s’énerver

mais avant tout : s'aimer :)

le débat est ouvert.......
L
42 ans 340
Etre en couple c'est tacher de résoudre à deux des problèmes que l'on aurait pas eu tout seul. Je ne sais plus de qui est la phrase mais c'est un peu ma façon de voir.
Pour moi la base du bonheur conjugal c'est ne rien attendre de l'autre et prendre ce qu'il y a prendre sans se soucier du reste. Le jour où je pourrais faire la liste de pourquoi je suis avec zhom c'est qu'il sera temps que je m'en aille. On s'intéresse aux gens pour leurs qualités, on reste avec pour leurs défauts c'est aussi bête que ça :P
Tu cites la ponctualité comme base du bonheur conjugal :shock: concrètement si tu veux me voir arriver à 14h il faut me donner rendez-vous à 11h30 je ne pense pas que mon zhom soit plus malheureux pour ça, ou du moins il a arrêté de s'en plaindre parce que de toute façon ça ne me fait pas avancer plus vite ça nous gâche juste le reste de la journée!
Alors plus j'y pense plus je me dis que LE secret du bonheur conjugal c'est se foutre des détails et voilà. On ne corrige pas les défauts d'un humain on les remplace juste par d'autres donc....
52 ans à la montagne 704
Je suis du meme avis que Lidie...........etre heureux ensemble c'est accepter l'autre tel qu'il est..c'est souvent facile à dire mais il faut pas mal de temps pour y parvenir.Ne pas vouloir changer l'autre .....prendre du recul face aux conflits ...... vivre au moment présent ........avoir des projets......pas de rancune ou de regrets.........ne pas trop se prendre au sérieux....... aimer l'autre pour ce qu'il est et non pour ce qu'on aimerait qu'il soit.................c'est donc quelque part savoir renoncer un peu à l'image de son idéal pour en découvrir un nouveau........... voilà quelques petites choses qui pour moi permettent de vivre heureux ensemble.......... ;)
50 ans 5519
Et bien je ne sais pas trop, moi je dirais avant tout la communication, c'est notre maitre mot à nous deux, zom et moi. Quand y a un truc qui va pas, on se le dit, et voilà, le pb est réglé, ou des compromis trouvés. Etre ouvert aussi, tolérant l'un envers l'autre, envers nos petits travers respectifs.
Maintenant, devancer les désirs de l'autre etc, je suis pas convaincue du tout, et j'avoue que nous ne l'avons jamais fait. Surtout que pour se planter, à mon avis y a pas mieux :lol:
Ne pas vouloir changer l'autre ? Oui et non. Intrinsèquement, non, c'est pas pour rien que c'est LUI et pas un autre. Mais au quotidien, désolée mais moi j'ai mis au pas zom pour pas mal de choses, et c'était pas gagné d'avance : il repasse son linge, m'aide pour le ménage et les enfants, c'est le miminum. Il a aussi arrêté de laisser son linge sale par terre, il el met dans le bac à linge, etc. Pcq la vie à deux, ou plus quand il y a des enfants, sans un minimum de règles, ça devient invivable, un taudis, etc.
Et aussi, enfin chez nous c'est important, on n'est pas scotchés l'un à l'autre. Je parle en dehors du taf, bien sur, puisqu'on ne travaille pas ensemble, donc on se voit pas tout ce temps là Mais le temps libre ne se fait pas forcément ensemble non plus. Il m'arrive de sortir avec mes copines, lui de son côté aussi, et c'est pas plus mal d'avoir chacun son "jardin secret".
Je crois qu'il n'y a pas qu'une conception du bonheur conjugal surtout, chaque couple a sa façon de fonctionner. Si ça se passe bien, c'est qu'il ont trouvé leur équilibre, sinon, c'est qu'il y a un truc à revoir...
42 ans brest 3644
Lidie a écrit:
la base du bonheur conjugal c'est ne rien attendre de l'autre et prendre ce qu'il y a prendre sans se soucier du reste.



On entend souvent cette phrase....elle me gène, et je ne suis pas d'accord.
Cela sous entend que l'on doit supporter tout de l'autre, ben je dit NON!!
je n'accepterais jamais que Maxou me manque de respect, me délaisse....
Alors que moi je fait tout pour qu'il soit heureux!!

je crois que pour que le couple fonctionne, il faut d'abord se respecter soit même, ne pas passer ses nerfs sur l'autre et ne pas s'énerver juste parce que l'on est fatigué. Avoir des projets communs. S'encourager

Voilà comment Maxou et moi on voit les choses.
48 ans pépettesland 1803
Le secret du bonheur conjugal?

Y'a qu'un seul truc qui me semble valable : le dialogue

C'est con mais c'est le plus dur à faire, surtout qd on est en colère alors que c'est là que c'est le plus important ;)

Adèle, vas y molo pour la liste qd même, on parle d'un humain pas du prince charmant pour midinette ;) , surtout le "anticiper les besoins de l'autre".
Si tu attends cela de ton conjoint tu risques d'aller vite fait dans le mur.
Comme dit mon amoureux c'est bourin un homme.
Si tu veux qu'il sorte la poubelle ben tu lui dis, tu n'attends pas qu'il le devine à coup de grandes plaintes du style"oh làlà,c'est lourd, je suis fatiguée, etc..." accompagner des soupirs ad'hoc, parce que là jamais ça va faire tilt dans un cerveau masculin ;) :lol: d

PS : Perso, ta liste idéale elle me fait flipper qd même. T'as pas peur de te faire super ch...r à la longue à vivre comme ça?
L
42 ans 340
discogrenouille a écrit:
Lidie a écrit:
la base du bonheur conjugal c'est ne rien attendre de l'autre et prendre ce qu'il y a prendre sans se soucier du reste.



On entend souvent cette phrase....elle me gène, et je ne suis pas d'accord.
Cela sous entend que l'on doit supporter tout de l'autre, ben je dit NON!!
je n'accepterais jamais que Maxou me manque de respect, me délaisse....
Alors que moi je fait tout pour qu'il soit heureux!!

je crois que pour que le couple fonctionne, il faut d'abord se respecter soit même, ne pas passer ses nerfs sur l'autre et ne pas s'énerver juste parce que l'on est fatigué. Avoir des projets communs. S'encourager

Voilà comment Maxou et moi on voit les choses.


En fait je pensais plutôt aux détails, parce qu'elle parlait de ponctualité etc...
Je pense qu'il faut faire avec les défauts des autres et non que l'on met un homme "au pas" comme j'ai pu le lire plus haut....
50 ans 5519
Lidie a écrit:


En fait je pensais plutôt aux détails, parce qu'elle parlait de ponctualité etc...
Je pense qu'il faut faire avec les défauts des autres et non que l'on met un homme "au pas" comme j'ai pu le lire plus haut....

TU as bien lu ce que j'ai mis ? J'ai bien parlé de la vie quotidienne, pour les trucs comme le linge, etc. Pas pour le reste de sa personnalité, et encore heureux. Il ne faut pas prendre une phrase en dehors de son contexte.
Pcq j'aime mon mari, mais je ne suis pas sa boniche, ne le serait jamais, ni celle de mes enfants d'ailleurs :roll:
L
42 ans 340
Honnêtement je fais pas chier zhom pour le ménage. Ok j'ai honte de le dire je fais de la résistance passive donc au début les chaussettes au milieu du salon bein elles restaient au milieu du salon le temps qu'il fallait pour qu'il les ramasse :P :lol: Ok ça demande des nerfs d'acier pour ne pas ramasser et se plaindre mais une fois que j'ai dis un truc ou c'est rentré ou de toute façon à la guerre des nerfs je suis plus forte. Donc je ne lave que ce qui n'est pas dans le panier à linge, je ne ramasse pas les serviettes humides dans la salle de bain et si le lendemain il a pas ce qu'il veut c'est pas mon blème. Bein c'est tout con mais il a fini par comprendre après seulement une explication claire et une petite semaine de bordel halucinant je dois bien le dire :P :lol: Après on ne vit pas en colocation mais en couple, si je repasse je repasse tout et lui de même quand je lis que ton mari repasse ses affaires ça me file un peu des boutons c'est pas ma conception de la vie de couple. Parce que pour qu'il aille tout seul faire les courses pour son repas il n'y a qu'un pas :lol: :lol:
49 ans Belgique 3287
S'il y avait un secret du bonheur conjugal, la formule serait déposée et brevetée et vendue à prix d'or :lol:
50 ans 5519
Lidie a écrit:
Honnêtement je fais pas chier zhom pour le ménage. Ok j'ai honte de le dire je fais de la résistance passive donc au début les chaussettes au milieu du salon bein elles restaient au milieu du salon le temps qu'il fallait pour qu'il les ramasse :P :lol: Ok ça demande des nerfs d'acier pour ne pas ramasser et se plaindre mais une fois que j'ai dis un truc ou c'est rentré ou de toute façon à la guerre des nerfs je suis plus forte. Donc je ne lave que ce qui n'est pas dans le panier à linge, je ne ramasse pas les serviettes humides dans la salle de bain et si le lendemain il a pas ce qu'il veut c'est pas mon blème. Bein c'est tout con mais il a fini par comprendre après seulement une explication claire et une petite semaine de bordel halucinant je dois bien le dire :P :lol: Après on ne vit pas en colocation mais en couple, si je repasse je repasse tout et lui de même quand je lis que ton mari repasse ses affaires ça me file un peu des boutons c'est pas ma conception de la vie de couple. Parce que pour qu'il aille tout seul faire les courses pour son repas il n'y a qu'un pas :lol: :lol:

Ben j'appelle ça mettre au pas moi ;) J'ai fait exactement pareil pour zom. Je n'ai pas ramassé son linge, et je l'ai prévenu que si c'était pas dans le bac, c'était pas lavé (je vais pas jusuq'à lui confier la lessive, je suis pas folle encore :lol: ), et quand il a du remettre son slip et ses chaussettes sales de la veille, ce fut réglé :mrgreen: Pas d'engueulade, rien, mais ça a marché.
Pour le repassage, je repasse pas, donc si il veut des chemises repassées ben il se le fait. Je haus le repassage, je m'arrange pour pas avoir à en faire. S_che linge, etc, donc je me vois pas lui faire ses chemises. Maintenant, si par hasard je fais du repassage, oui, je fais tout, mais bon, ça arrive quasiment jamais...
L
42 ans 340
En fait c'est juste une question de vocable finalement :lol: :lol: :lol: ;)
50 ans 5519
Lidie a écrit:
En fait c'est juste une question de vocable finalement :lol: :lol: :lol: ;)

Exactement ;)
39 ans 3006
discogrenouille a écrit:
Lidie a écrit:
la base du bonheur conjugal c'est ne rien attendre de l'autre et prendre ce qu'il y a prendre sans se soucier du reste.



On entend souvent cette phrase....elle me gène, et je ne suis pas d'accord.
Cela sous entend que l'on doit supporter tout de l'autre, ben je dit NON!!
je n'accepterais jamais que Maxou me manque de respect, me délaisse....
Alors que moi je fait tout pour qu'il soit heureux!!

je crois que pour que le couple fonctionne, il faut d'abord se respecter soit même, ne pas passer ses nerfs sur l'autre et ne pas s'énerver juste parce que l'on est fatigué. Avoir des projets communs. S'encourager

Voilà comment Maxou et moi on voit les choses.


je suis d'accord avec toi, ça marche au respect. De soi d'abord, de l'autre après. Savoir dire non quand il le faut, quand ça risque d'être un sujet qui fachera dans quelque temps. Dialoguer, aussi. Apprendre à décripter son huitre pour celles qui comme moi ont une huitre à la maison, pousser l'huitre doucement à s'ouvrir, tranquillement. Qu'il arrive à s'exprimer en ayant confiance, en sachant que je ne lui sauterai pas au cou si jamais il n'arrive pas à s'exprimer, s'il dit le contraire de ce qu'il pense. C'est déjà arrivé, le pauvre, quand je lui ai demandé s'il s'était rendu compte de ce qu'il disait, avec calme, et que je lui ai répété sa phrase, il est devenu tout blanc ! Il voulait me dire qu'il me trouvait jolie, il a réussi, avec sa maladresse verbale impressionnante, à dire exactement le contraire, s'emberlificotant dans les mots... Une chose qui nous aide énormément, c'est que même quand on est en colère, quand on se chamaille, jamais on ne se rabaisse, jamais on ne se traite de tous les noms. On le fait aussi ( !! ) dans le respect. Tous les deux un caractère de feu, prompts à hausser le ton... Nerveux.. Donc on crie mais on reste polis et pas de rabaissement. Pas de cruauté.
35 ans Paris 2114
Oui c'est comme une fois ils avaient posé cette question à un couple de ptits vieux en Italie,ils avaient je ne sais combien d'années de vie de couples derrière eux... "Bah on s'engueule au moins une fois par jour mon petit !!"

Mais bon je suppose que leurs petites engueulades restaient dans le respect et ça les aidait à mettre à plat les problèmes tout de suite ;)
B I U


Discussions liées