MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le regard et l'attitude des autres au travail

2812
Bonjour,

Depuis que j'ai commencé à travailler il y a quelques années, j'ai souvent été confrontée aux remarques de mes collègues de travail : par exemple, me parler de régime  
ou détailler le contenu de mon plateau repas. Cela m'énervait mais je passais outre et continuais à faire ce que je voulais.

En ce moment, je suis en CDD (je remplace une femme en congé mat'). Et dans ce service, un collègue semble juger et apprécier les gens en fonction de leur physique (sans compter d'autres personnes qui vous regardent de la tête aux pieds lorsque vous passez devant leurs bureaux). Il y a deux personnes avec lesquelles il ne vient jamais discuter et ces deux personnes (dont moi) sont en surpoids. Au départ, je me suis sentie mal car ête jugée sur son physique et non sur ses compétences est complètement idiot, surtout de l'entendre dire que la personne que je remplace est mince (avec le regard dans ma direction ; je ne savais pas encore qu'il fallait ressembler à la personne absente à tout point de vue). Maintenant, je m'en fous et je me dits que de telles personnes ne méritent pas mon attention.

Certaines d'entre vous ont-elles été confrontées au même genre d'individu dans le cadre du travail ?
Pffff quelle bande de *******... Malheureusement oui, moi j'ai vécu et connu ce que tu as pu entendre, et tout comme toi, étant là que pour quelques mois, et ben je ne me suis pas génée et je me suis levée et j'ai dit si tu as quelquechose à me dire sur mon physique tu me le dis en face!

Dernièrement, j'ai entendu ce genre d'anneries à table, par mon Directeur, il parlait des femmes à Tahiti, et il disait, elles sont magnifiques jusqu'à 16 ans, et après elles grossissent grossissent, et le pire c'est que c'est la culture qui fait que les hommes là bas aiment les personnes fortes. Il disait, moi, c'est pas du tout ma tasse de thé...

Je l'ai regardé dans les yeux, j'avais envie de lui dire quelquechose, et puis comme j'avais fini mon repas, je suis partie...
38 ans Orléans 852
je suis esthteticienne,un métier ou l apparence est ... plus que primordiale
je peux vous dire que je suis souvent critiquée parfois meme ouvertement : une fois ou j avais demandé a changer de magasin pour aller dans un situé en centre ville,la directrice régionale a répondu a ma chef que ce n était pas possible ,que j étais trop imposante ,que j allais faire peur au cliente! :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
parce que ce magasin est situé dans un quartier soit disant huppé !

j étais plus jeune ,je n ai rien osé dire mais je peux vous dire que si ca se reproduisait aujourd hui je porterais plainte et j irais aux prud hommes!

nous avons dans notre métier des soirées de formations
a peu pres 200 filles réunies, toutes omnubilées par le physique,imaginez ce que ca peut donner !!!
des fois mes oreilles sifflent tellement que j entends plus!
N
41 ans Strasbourg 492
supanama courage ;)
47 ans Lille 84
Vos témoignages m'ont touchée et je voulais vous apporter le mien... Chaque matin, je me gare au 2ème sous sol et je grimpe 4 escaliers d'un bon pas pour gagner mon bureau. Chaque matin, ma chef me dit "Oh, vous êtes essouflée..." avec un regard appuyé. J'ai fait bonne figure assez longtemps. La dernière fois j'ai répondu un peu sèchement "Non, je vais très bien merci." Je reprends le travail demain et ça me stresse... Il m'arrive de faire un détour et une pause avant de la rencontrer pour être moins essouflée... Je sais qu'elle deteste les gens en surpoid et que ça commence à me jouer des tours dans ma carriére. L'autre jour, elle discutait avec une autre reponsable, grande et sèche, qui a une petite nièce assez ronde. Elle a dit "pauvre gamine" et a fait une liste de tout ce que cette enfant allait rater dans sa vie si sa mère ne redressait pas la barre... Elle scanne mes tenues et tourne la tête, du genre "sans commentaire"... Pareil lorsqu'elle me croise à la cantine (quand elle est là, je stresse tellement que je prend toujours un plat diététiquement incorrect... :roll: ) Au nez de mes collègues qui parlent régimes... :?
Ce qui me console c'est qu'en définitive je suis ronde mais j'ai une vie heureuse, un mari merveilleux qui m'apporte plein d'amour et d'épanouissement, qui aime mon corps, me dit que je suis belle... Alors pourquoi se prendre la tête avec ce genre de personne... Mais bon, des fois ça fait mal.
Supanama : Dans la boutique où je vais acheter des cosmétiques il y a une estheticienne ronde. Elle est charmante, soignée, souriante, bien maquillée... Si cela devait déplaire à des clientes "huppées", ce sont elles qui auraient le plus à perdre.
38 ans Orléans 852
merci les filles :lol: :lol:
ca ne me touche pas plus que ca parce que j ai des tas de clientes qui sont contentes de mon travail et qui ont confiance dans les conseils que je leur donne y compris pour leur corps,que mon ancienne chef etait contente de moi et a regretté mon départ (surtout pour son chiffre d affaires),que l actuelle se desespere que je sois en arret maladie

et aussi parce que personellemnt je me sens bien dans ma peau comme je suis et que j ai un homme qui m aime comme je suis !

bon malheureusement j ai des soucis de santé liés a mon poids qui m empechent de faire mon travail en ce moment ... :cry: :cry:
44 ans au sud de paris 431
melinemeline aussi a un BTS d'esthétique, d'une des écoles les plus renommées de france, et bien elle n'a rien trouvé, chômage pendant 1 an, et on suspecte fortement son surpoids d'en être la cause :evil: . Du coup elle laisse tomber l'esthétisme et s'oriente vers une formation de technicienne en industrie pharma, en espérant bosser dans les labos de cosmétique .
36 ans oise 277
coucou!
Eh bien moi c'est pareils, je vien de terminé mes etudes de secrétariat, (j'ai un BEP Secrétariat, un BAC PRO secrétariat et le niveau BTS Assistante de Gestion), donc en juin je me suis inscrite dans toutes les agence d'interim, avec une amie qui avait les méme diplome et la même formation que moi, malgret tout je n'est pas était contacter par les agences, qui par contre appeler mon amie pour des taf, et quand moi j'y aller en me disait qu'il n'y avait rien :cry:
Depuis, j'ai changer mon CV, et les mis sans photo, mais je sent que même au entretien mon poid ne satisfait pas. Je ne savais pas qu'il fallait un poid minimum pour exercer le métier de secrétaire, accueil ou standard!!!
maleureusement je n'est rien comme taf et commence a desesperer !!!
35 ans Bordeaux 364
Quand j'étais caissière pendant les vacances d'été il y a 2 ans, j'ai eu affaire à une responsable de caisse qui était grossophobe, et j'en viens même à me demander si elle n'était pas complètement raciste..aux vues de propos qu'elle a tenus à l'égard d'une jeune réunionnaise qui venait remplacer pour faire le ménage....
Un jour elle m'a demandé de venir l'aider pour remplir les rayons de livres, de feuilles et de fournitures d'écoles, c'était en août... Et donc je l'aide à pousser les énormes chariots...
Je finis mon travail..on m'appelle pour remplacer une caissière, je fais donc la pause. En partant, j'ai entendu qu'elle me critiquait, mais je n'ai pas entendu quels propos exactement... Et c'est la caissière qui trabvaillait à mes côtés qui m'a dit qu'elle m'avait traité de grosse, qu'en gros je ne savais rien faire parce que j'étais trop grosse et que je n'avais pas réussi à pousser les chariots trop longtemps, que ça m'avait essouflé. Et quand j'ai couru pour prendre ma pause, elle a dit que je devrai courir plus souvent, que ça me ferait pas de mal :shock: :shock: :shock: :shock:

Je me suis engueulée avec cette responsable par la suite...Elle savait très bien que je ne pouvais pas la supporter. J'étais encore assez jeune, et pas encore super affirmée (déjà que je ne le suis pas assez à ce jour..) du coup, je n'ai pas osé faire de remarque concernant ça, mais c'est vrai qu'elle était toujours derrière moi, elle me tyrannisait....

:cry:
48 ans 1512
je pense aussi que pas mal d'employeurs n'aiment pas trop les rondeurs, en tout cas dans les métiers de la coiffure et de l'esthétique, c'est flagrant.
En effet, parmi mes élèves qui préparent des CAP de coiffure et d'esthétique, il y a quelques jeunes filles très rondelettes. Et bien, malgré le soin qu'elles portent à leurs tenues, leur hygiène, malgré leurs compétences, elles ont souvent pas mal de difficultés à trouver leurs stages...alors vous imaginez ce que ça donne une fois dans le vrai monde du travail !
2812
maigrirenforme a écrit:
Pffff quelle bande de *******... Malheureusement oui, moi j'ai vécu et connu ce que tu as pu entendre, et tout comme toi, étant là que pour quelques mois, et ben je ne me suis pas génée et je me suis levée et j'ai dit si tu as quelquechose à me dire sur mon physique tu me le dis en face!

Dernièrement, j'ai entendu ce genre d'anneries à table, par mon Directeur, il parlait des femmes à Tahiti, et il disait, elles sont magnifiques jusqu'à 16 ans, et après elles grossissent grossissent, et le pire c'est que c'est la culture qui fait que les hommes là bas aiment les personnes fortes. Il disait, moi, c'est pas du tout ma tasse de thé...

Je l'ai regardé dans les yeux, j'avais envie de lui dire quelquechose, et puis comme j'avais fini mon repas, je suis partie...


Les personnes, dont je parle, ont une règle : ne jamais critiquer quelqu'un sur son physique. Une sorte de soupape de sécurité, sinon les critiques fuseraient. Mais les regards et les sous-entendus sont parfois plus parlants que des critiques directes.

Je vais bien en ce moment, donc je ne tiens pas compte de leur attitude. J'ai même l'attention de remettre mes jupes (longeur au genou), je devine déjà les regards.
41 ans 417
j'ai une collègue qui se prend pour ma chef et qui est grossophobe. comme elle est tyranique et que je ne me laisse pas faire on ne se supporte pas et deux fois au moins elle a dit : "de toute façon j'ai beaucoup de mal avec les gros". bon comme ça arrivait juste après une fois où je l'ai croisée alors que mon chéri m'embrassait alors qu'elle a presque 45 ans et que son 36 et sa perfection en tous points ne lui a pas permis de trouver un homme, moi ça ne m'a pas traumatisée, j'ai vu d'où ça venait... mais mes 2 collègues qui l'ont entendue sont encore traumatisée. (cela dit tous les mecs du boulot la trouvent moche, d'où ma théorie bifidus : la méchanceté de l'intérieur se voit à l'extérieur)
le pb c'est que ma chef qui est très loin de ça refuse de me croire... (elle refuse aussi de me croire quand je lui démontre point par point que l'autre la court-circuite et se fout de sa gueule, c'est une naïve pathologique qui voit tout le monde en bisounours)
I
46 ans Reims 505
nehara a écrit:
alors qu'elle a presque 45 ans et que son 36 et sa perfection en tous points ne lui a pas permis de trouver un homme, moi ça ne m'a pas traumatisée, j'ai vu d'où ça venait... mais mes 2 collègues qui l'ont entendue sont encore traumatisée. (cela dit tous les mecs du boulot la trouvent moche, d'où ma théorie bifidus : la méchanceté de l'intérieur se voit à l'extérieur)


...ça me fait penser à l'infirmière dans le film "Extra Large", on la voit vieille et sèche (ce qu'elle est intérieurement) alors que c'est une superbe femme extérieurement...
42 ans Le havre 414
Je connais ou du moins pour être précise j'ai connu...
J'ai galéré pendant 3 ans avant de décrocher un CDI, j'ai fait caissière, manut pour la poste, inventaires, et aussi du l'interim ans ma branche mais jamais de proposition d'embauche. Les boites d'intérim me trouvaient rarement du taf alors que mes "copines" de classe "dans la norme" travaillaient! :twisted:
Le peu d'entretiens où je me suis présentée n'ont jamais abouti...
Sauf là où je suis, je n'ai pas eu de problèmes c'est pour cela que même avec une paie pas terrible (jamais contente!!) j'y reste parce que je sais que je trouverais rien ailleurs. Les seuls problèmes que j'ai eu ici c'est les premiers fringues: je suis obligée de bosser en bleu de travail et comme c'etait des pantalons de mecs, imaginez la coupe: pas de taille et le dos à l'air. Obligée de prendre une taille 8 et en plus les boutons de devant c'était des pressions: dès que je m'asseyait ça pétait!!! Maintenant ils ont changé de fournisseur du coup je bosse en salopette, c'est mieux même si, vu ma taille (1.68m) je suis un peu à l'étroit quand je lèves les bras! :?
Les collègues sont sympas et presque tous déjà au courant pour mon OP certains me soutiennent et les autres s'en foutent!!! ;)
51 ans Mons / Belgique 2229
nehara a écrit:
ma théorie bifidus : la méchanceté de l'intérieur se voit à l'extérieur


J'adore !!!! :D :D =D>
B I U