MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Journée de la femme à côté de la plaque?

48 ans pépettesland 1803
Bon, y'a un truc qui me turlupine depuis ce matin et là faut que ça sorte.

J'ai vu sur ce forum et aussi sur d'autres que beaucoup d'hommes et de femmes  
voyaient dans la journée de la femme une mignonne petit journée où on faisait l'éloge de notre féminité épanouie, de nos milles qualités, etc...bref une journée "festive".

Hors moi je le perçois pas du tout, mais alors pas du tout comme ça. Voire ça me fait limite "honte" qu'on le perçoive comme ça.

Je me dis que cette journéeest au départ faîte pour se rendre compte que le sort des femmes dans le monde est loin d'être idyllique (même si je juge cette manière de faire totalement débile mais c'est une autre histoire) et qu'il y a encore un boulot monstre à accomplir pour la reconnaissance des femmes en tant qu'Homme (ie humain) sur cette pauvre planète et là pof, on nous souhaite bonne fête, certaines réclament des fleurs, des attentions, des cadeaux, etc....

Et là je me dis qu'en tant que femme je suis mal.
Je suis mal à l'aise de voir qu'on se considère comme ça, qu'on considère cette journée comme ça :cry:

Je ne blâme pas ceux qui le font, je sais que ça part d'un bon sentiment, mais je me dis malgrès tout que c'est pas super valorisant, désolée.

J'ai pas envie qu'on me voit comme ça, j'ai pas envie de correspondre au rôle que la société veut me faire endossé, j'ai pas envie qu'on fasse des choses "juste parce que je suis une femme".

Je suis une femme certes, avec des caractéristiques particulières qui sont différentes de celles d'un homme, mais je suis un être humain doué d'un cerveau et d'une conscience avant tout.
Je veux que ce soit pour ça qu'on m'admire ou qu'on me déteste, pas pour mon sexe qui n'est le résultat que de la rencontre fortuite des 2 patrimoines génétiques de mes parents.

Suis je la seule à voir ça sous cet angle?
Suis je complètement à côté de la plaque?
Suis je trop susceptible?

Je sais pas.
Vous en pensez quoi vous?
Ca vous gène ou pas ces "éloges" à votre féminité aujourd'hui? (les autres jours je m'en fouts, mais franchement aujourd'hui , je sais pas, je trouve ça limite déplacé)
C
50 ans 1965
Ce matin en cours sur une cassette de l'intégration ou non de la Turquie dans l'UE, on a vu un reportage sur les conditions de la femme, les margiages forcés, etc...

Et bien sur on a eu droit aux photos choc de femmes défigurées parce qu'elles avaient OSEE ne pas faire EXACEMENT ce que leur mari voulait d'elles... Bref, elles avaient OSEE être humaine au lieu de n'être qu'esclave...d'ou les découpage de nez, les visages brulés, les corps torturés de la part de la belle famille...et au nom de "dieu" je vous prie! Si vous connaissez un "dieu" qui autorise cela, je l'appelerai satan.

Pour moi c'est ça la journée de la femme...une journée pour se rendre compte que nous sommes à travers le monde encore moins bien considérée qu'un animal, qu'en occident pseudo démocratique on a toujours des salaires ridiculement moins élevés que les hommes pour un même travail, que les femmes sont considérées comme des objets sexuels, que nous ne naissont pas femmes mais que nous le devenons à coup de stéréotypes qui nous enferment et empoisonnent...

Du coup pour moi la journée de la femme est une vaste supercherie vu qu'on devrait prendre conscience de cela chaque jour.

Et ça m'a foutu en rogne parce que j'ai été la seule fille à parler de la condition des femmes dans le monde au vu de cette vidéo et que les autres filles dans la classe n'en avaient strictement rien à battre ou on juste argumenté en disant "ouais c'est dégeux, mais c'est leur religion" or EVIDEMMMENT soyons un minimum conscient que l'homme a trouvé et trouvera toujours des raisons pourr endre la femme "autre", pour l'assujettir à ses envies, à ses désirs, à la représentaiton qu'il se fait de SA femme...

Cette journée n'a rien de festif, mon coeur est noir et en sang, il pleure... Et je ne comprend pas qu'on puisse y voir là l'éloge de quoique ce soit...
41 ans Ile de France à l'ouest 744
OUi je n'ai pas voulu de la rose du monoprix pour ces memes raisons...
en fond de "femme je vous aime"

A quand la journée de l'homme.....

La journée des enfants, des bébés etc....

Je pense que parti d'un bon sentiment cela retombe dans un pseudo marketing.

Genre la St valentin, je parie que cette fete va se developper au fur et à mesure.......

J'adhère pas trop non plus...
R
45 ans ...in my mind.... 351
Tu sais, pas besoin d'aller chercher loin pour voir l'état de la condition féminine.Le conditionnement commence tôt....sans oublier les inégalités salariales, la précarité...

Voilà pourquoi je suis encore et toujours féministe :


Citation:
MANIFESTE

Pourquoi nous sommes encore FÉMINISTES :
vingt bonnes raisons (au moins)

1. PARCE QUE nous voulons un monde de paix et de justice, où la dignité humaine soit respectée.
2. PARCE QUE nous demandons que hommes et femmes soient égaux en dignité, égaux en droits, et que ces droits soient appliqués.
3. PARCE QUE les deux tiers des analphabètes du monde sont des femmes et des filles.
4. PARCE QUE 99 % des terres cultivées du monde appartiennent à des hommes, alors que les femmes produisent 70 % des cultures vivrières. Parce que les femmes sont 70 % des plus pauvres du monde.
5. PARCE QUE 84 % des parlementaires du monde sont des hommes, alors que les femmes sont plus de la moitié du corps électoral.
6. PARCE QUE dans aucun pays les femmes ne bénéficient réellement de droits égaux à ceux des hommes. Parce que, en Afghanistan, les femmes subissent une barbarie inouïe et sont privées de tous les droits.
7. PARCE QUE, en France, à travail égal, les hommes gagnent 15 % de plus que les femmes et, en moyenne, toutes professions confondues, 25 % de plus qu'elles.
8. PARCE QUE les hommes n'assurent que 20 % des tâches de la maison ainsi que des soins aux enfants, aux malades et aux personnes âgées de la famille.
9. PARCE QUE au moins un foyer sur dix est le lieu de violences graves dont les victimes sont à 95 % des femmes et des enfants.
10. PARCE QUE la sexualité entre adultes consentants apporte des plaisirs réciproques parmi les plus splendides qui soient, et qu'elle ne devrait pas être utilisée, en paroles ou en actions, pour blesser ou pour salir.
11. PARCE QUE toute femme a déjà été traitée, dans la rue ou en voiture par exemple, de " salope " ou de " connasse "..
12. PARCE QUE la publicité représente trop souvent de manière dégradante les femmes, ainsi que les relations entre hommes et femmes. (domaine d’intervention de La Meute)
13. PARCE QUE dans le monde, chaque année, deux millions de petites filles sont excisées et s'ajoutent aux 100 millions de femmes mutilées du sexe.
14. PARCE QUE nous appelons à résister à la violence du système machiste, qui exalte une virilité brutale et qui méprise les êtres différents : femmes, enfants, homosexuels, faibles, etc.
15. PARCE QUE dans certains pays, la volonté politique et le travail féministe ont déjà fait changer les mentalités, au Canada ou en Europe du Nord par exemple.
16. PARCE QUE nous sommes solidaires des femmes et des filles qui, ici et ailleurs, sont maltraitées, humiliées, sous-payées, insultées, battues, violées.
17. PARCE QUE " le féminisme n'a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours " (Benoîte Groult).
18. PARCE QUE nous demandons une loi antisexiste sur le modèle de la loi française antiraciste de 1972, afin que les délits et les crimes sexistes soient reconnus comme tels et punis.
19. PARCE QUE nous aspirons à l’idéal républicain de Liberté Égalité Fraternité ; parce que l’on pourrait remplacer fraternité par un nouveau mot, adelphité, pour mieux exprimer l’idée d’une solidarité harmonieuse entre tous les humains, femmes et hommes.
20. PARCE QUE " l'utopie d'aujourd'hui est la réalité de demain " (Victor Hugo).
21. PARCE QUE... (vous pourrez ajouter votre propre raison, si vous le souhaitez)

VOILÀ POURQUOI NOUS SOMMES ENCORE FÉMINISTES, et aussi longtemps qu'il le faudra !

Florence Montreynaud
8 mars 2001
Journée internationale des femmes

:arrow: A signer ici !
2812
La Journée de la femme n'est pas une fête. Cette journée doit être une journée de mobilisation pour rappeler que, malgré tous les combats menés depuis la création de cette journée en 1910, les femmes n'ont pas encore les mêmes droits que les hommes et dans certains pays, sont traitées comme des sous-êtres.
56 ans 91 25732
Sans occulter toute les discriminations dont les femmes sont victimes, toutes les persécutions, les tortures, les injustices... je crois que l'on peut aussi parler des femmes pour ce qu'elles sont, quand on leur permet de l'être : des mères, des épouses, des professionnelles, des femmes politiques, des travailleuses, des personnes à part entière qui méritent bien qu'on pense à elles.

Donc le côté Fête des Femmes en parallèle avec le combat pour les Droits des Femmes ne me semble pas incompatible. ;)

Zom a voulu m'offrir des fleurs aujourd'hui. Il l'a fait parce que je suis une femme, sa femme (et parce qu'il en avait envie). Mais par ce geste je sais qu'il a aussi voulu me dire merci d'être femme à ses côtés avec tout ce que cela implique. C'est moins important que les persécutions dont sont victimes les femmes dans le monde et ça peut paraître futile.

Mais en faisant ça, il reconnait aussi ce que je suis, ce que je vaux, ce que je lui apporte.

Si tous les hommes reconnaissaient ce que sont les femmes, ce qu'elles valent, ce qu'elles apportent au monde, on aurait fait un grand pas non ?

Je continuerai à lutter pour les Droits des Femmes (sans aller jusqu'au féminisme, c'est souvent trop extrême à mon goût, j'ai pas envie de "casser du mec" ! :lol: ) mais j'apprécie aussi qu'on reconnaisse ce que je suis en tant que femme.

Pas féministe mais femme, ça devrait suffire pour se faire entendre ! ;)
48 ans pépettesland 1803
Patty, c'est pas vraiment ça le problème en fait.
Mais j'avoue que j'ai du mal à bien formuler ma pensée profonde. ;)

Moi non plus j'ai pas envie d'un combat femme VS homme.
Je crois en la complémentarité des deux et pas en leur similitude à tout prix, là dessus y'a pas de problème.

Mais si on doit me fêter parce que je suis une femme et pour tout ce que les femmes apportent à la société alors qu'on fasse aussi une journée de l'homme car eux aussi nous apporte beaucoup et qu'ils méritent qu'on le reconnaisse (ben oui, des mecs supers j'en connais beaucoup et jamais on ne les montre en exemple).

C'est pas un exploit pour moi d'être une mère, une épouse ou un membre actif de la société, en tout cas pas plus que pour mon mari qui est aussi un père engagé, un époux impliqué et soutien énorme pour toute sa famille.

Et au final on me dit quoi?
Ben puisqu'on juge utile de faire une journée pour les femmes c'est qu'elles méritent bien qq par un traitement différent de celui des hommes.
En mieux ou en moins bien , peut importe en fait, on met l'accent sur cette différence de traitement.
Mais on fait ça de manière condescendante, un peu comme si on était encore de pauvre petites choses qui avions besoin d'un regard masculin pour exister vraiment.

Et je n'aime pas cette vision des choses qu'on veut m' imposer.
Je crois d'ailleurs que ce sont des féministes qui ont mis en place cette journée, comme quoi l'enfer est parfois pavé de bonnes intentions.

Je n'ai pas besoin d'un regard masculin pour exister j'ai besoin d'un regard bienveillant, qu'il soit masculin ou féminin.
J'ai pas besoin de fleurs ou de cadeaux ce jour précis, j'ai besoin de soutien et d'amour de mon conjoint tous les jours de ma vie (tout comme lui d'ailleurs).
Je suis pas une femme forte et combattive, je suis une femme qui connait des hauts et des bas et qui attends que son homme la soutienne dans ces moments là.

Bref, j'attends de la société non qu'elle me montre pour la journée de la femmes des femmes battantes en exemple ou des femmes brimées à plaindre mais des hommes, des Vrais, qui soutiennent leurs femmes de manière inconditionnelle, qui les aident dans tous les moments de leur vie, qui les aiment avec leur défauts et leurs qualités (même avec le nez qui coule, en pijama, pas maquillées, pas épilée), j'ai besoin qu'on me montre des hommes fragiles, des hommes tendres, des hommes qui doutent, des hommes qui joue leur rôle de père sans être pour autant une mère bis, des hommes qui s'interrogent sur l'avenir, des hommes qui cherchent à protéger leur famille, des pères, des maris lambdas, pas des surhommes ou des machos mais des hommes normaux qui finalement nous aide à nous épanouir pleinement dans le rôle qu'on a décidé de tenir.

C'est hommes là font bien plus au quotidien pour la cause des femmes que n'importe quelle journée de la femme médiatique et c'est cela que je voudrais qu'on montre en exemple, pas cette journée que je juge caricaturale.

En fait c'est en ça que je trouve cette journée complètement à côté de la plaque.
L
39 ans 3913
finette a écrit:

Et je n'aime pas cette vision des choses qu'on veut m' imposer.
Je crois d'ailleurs que ce sont des féministes qui ont mis en place cette journée, comme quoi l'enfer est parfois pavé de bonnes intentions.


Juste pour précisé que la journée de la femme a été créé en 1920 par Lénine et repris en France en 1982 ;)

Sinon même si je suis d'accord avec toi sur le fond de ta pensée, je dois dire que cete journée permet d'ouvrir le débat dnas certains pays où la femme est moins que rien au yeux des hommes et c'est en ça que je la trouve bien ;)
56 ans 91 25732
Oui Finette je crois que je comprends ce que tu veux dire.

Moi-même, je me suis toujours insurgée contre la création d'un Ministère de la Condition Féminine ou des Droits de la Femme, parce que créer un organe spécifique pour les droits de la Femme, c'est reconnaître implicitement que la femme n'a pas les mêmes droits que les hommes !

Or à mon sens, le seul droit exclusivement réservé aux femmes, c'est le droit à l'avortement. Pour le reste, on a les mêmes droits que ces messieurs.

Mais on sait bien que c'est de la théorie tout ça... On est loin d'avoir les mêmes droits que les hommes, même au XXIe siècle et même en France... :?

N'oublions pas notre célèbre Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et surtout son article 1 : "les hommes naissent libres et égaux en droits". Rappelez-moi en quelle année les femmes ont eu le droit de vote ? La Déclaration des Droits de l'Homme a été écrite pour les hommes à la base. Il y a encore des séquelles... Mais pour sortir de presque 2000 ans "d'infériorité féminine" il y a encore du boulot, quoique le 20e siècle a été une vraie révolution !

C'est vrai que penser aux femmes une journée par an, ça peut paraitre hypocrite et destiné à donner bonne conscience. Mais si ce jour là ça permet de faire entendre des voix de femmes pour les femmes, c'est bien et ça ne veut pas dire que les 364 autres jours de l'année, rien n'est fait pour elles. C'est juste que ce jour-là, on le met en avant.

Ca ne me parait donc pas si à côté de la plaque que ça. ;)
Ca n'a pas vraiment rapport avec le sujet. Je comprend finette et ne polémiquerais pas la dessus. Une chose m'étonne tout de même est que cette journée n'est pas si médiatisée. Je n'ai appris hier que c'était la journée de la femme que 8mn avant minuit en me baladant sur un certain ( ;) ) chan. Autour de moi personne n'en avait parlé et je n'ai pas vu d'article dans les journeaux. Il me semble que déjà l'année précedente, il en allait de même.
Donc si il n'y a déjà pas assez d'information sur la date de cette journée, comment pourrait il y avoir des info sur la véritable signification de cette journée?
46 ans Campagne Avesnoise 8546
Je crois que ce qui peut faire croire que c'est "la fête des femmes" c'est l'apellation de cette journée: "journée de la femme". Si cette journée s'appelait "journée des droits de la femme", le côté "lutte" serait mis en avant et les femmes dont les droits sont reconnus prendraient moins cette journée pour elles.

Maintenant, que cette journée soit un prétexte à quelques gentillesses n'est pas un crime, personne n'est forcé. Les hommes qui font de cette journée une fête pour leur femme ne sont sûrement pas ceux qui les rendent malheureuses le reste de l'année, c'est juste une occasion de plus, c'est tout et c'est bien agréable. ;)
La journée de la femme est dédiée à:

- L'égalite de la femme dans la représentation civile et politique (honte pour la France)
- Le droit aux femmes à l'alphabétisation et l'éducation
- Le droit des femmes dans le monde à un travail
- l'arrêt, l'interdit de l'excision dans certaine cultures (sectes)
- l'interdiction mondiale de la prostistution des jeunes femmes

Donc, OK, si vous n'êtes pas d'accord avec ces droits primordiaux, soyez contre la journée de la femme :twisted:

La France se doit de donner un message clair à tous les pays où ce droits est bafoué !!!!

La journée de la femme c'est pour ça !!!

VLR, pourqoui être contre ?

Ne soyons pas nombrilstes, que diable !

Il faut défendre les droits de l'Homme partout dans le monde.

Grégory
48 ans pépettesland 1803
Ben je sais pas, mais il me semblait que ces droits minimaux étaient déjà dans les droits de l'hommes. :?

Donc, en faisant une journée spéciale pour les femmes, c'est implicitement reconnaître qu'elles ne font pas parti, même encore de nos jours en Europe, des Hommes au sens large.¨

Bref, en gros, j'aimerais qu'on trouve un autre moyen, plus pérenne en fait, pour faire évoluer la vision des femmes à travers le monde que cette vulgaire "journée" qu'on se contente de proposer pour le moment.

Maintenant, on peut toujours dire "c'est mieux que rien" mais cette réponse ne m'a jamais satisfaite (je dois avoir un esprit un peu trop perfectionniste, je l'avoue :oops: ).

Et je ne suis pas d'accord non plus que la France doit donner un message ou une leçon.
Elle doit montrer l'exemple et, franchement, dans les faits, y'a encore du boulot.

Maintenant, j'admets qu'on peut avoir du mal à comprendre pourquoi je suis; pas contre; mais plutôt énervée ou agacée en fait par cette journée, je me rends compte d'ailleurs que je suis assez isolée à voir ça de cette manière mais c'est mon point de vue et j'avais envie d'en discuter avec vous car j'estime que c'est toujours enrichissant de partager des opinions.

En fait, je crois qu'on ne fait pas les bons efforts.
On parle du droit des femmes mais personne, jamais, nul part, ne remet en cause la vision crépusculaire des femmes dans les religions :evil:
Ca continue d'être normale qu'elle y soit décrite comme impures, inférieures à l'homme, porteuse du péché originel, etc...
Commençons déjà par ça, ça serait pas si mal, mais là, c'est clair, y'a du boulot :roll:

A par ça, des gentillesses et des attentions, qu'on soit homme ou femme, c'est toujours agréable d'en avoir, là dessus je ne discute même pas, c'est pas le souci. ;)
T
40 ans noisy le grand 1060
Je ne l'ai pas vue passer :oops:
Plus sérieusement, sans aller très loin de chez nous, il reste tout de même de sérieuses inégalités, on parle souvent de salaires, ...
Mais il me semble avoir lu des fragments d'une étude il y a quelques années qui disait que les enseignants donnaient des notes différentes pour une même copie, selon si c'était un garçon ou une fille (meilleure note pour un garçon si la copie est bonne, moins mauvaise note pour une fille si la copie est mauvaise). Il en resortait aussi qu'on pardonnait moins le manque de soin à une fille qu'à un garçon, etc.

En général, il semblait que l'on supposait que les garçons ont de mauvaises notes si ils ne réalisent pas leur potentiel (par manque de travail) et que les filles elles, font ce qu'elles peuvent (d'ou la revalorisation des notes en cas de mauvaise copie). Il en va de même dans les commentaires sur les bulletins : on trouve plus facilement du "fait des efforts" sur les bulletins des filles et des "ne travaille pas assez" pour les garçons.

Ca ne paraît rien, mais si, car cela forge tout de même le caractère...
Ainsi, à force, une fille a tendance à penser que si elle ne réussit pas, c'est par manque de capacité malgré ses efforts, alors qu'un garçon ne se dévalorise pas et pense juste qu'il doit travailler plus.

Bon, ensuite, l'étude, je vous ressors ça de tête. Il me semble que l'auteur sappelait desplat ou desplats...
56 ans 91 25732
finette a écrit:
On parle du droit des femmes mais personne, jamais, nul part, ne remet en cause la vision crépusculaire des femmes dans les religions :evil:
Ca continue d'être normale qu'elle y soit décrite comme impures, inférieures à l'homme, porteuse du péché originel, etc...
Commençons déjà par ça, ça serait pas si mal, mais là, c'est clair, y'a du boulot :roll:


Le droit et la religion ne devraient pas être liées. Quand tu vis dans un pays laïc comme la France tu dois te soumettre à ses lois uniquement. La religion se vit en plus et normalement aucune pratique religieuse ne peut aller contre la loi.

Mais dans certains pays, lois et religion sont intimement liés, parfois même la religion supplante la loi (il y a des pays où l'excision est interdite légalement mais pratiquée tout de même pour raisons religieuses par exemple).

Toucher à la religion pour qu'elle ait une autre vision de la femme ? Je crois aussi que la majeure partie des souffrances des femmes et des inégalités dont elles sont victimes viennent de la religion (même en France nous portons un lourd héritage). Mais on ne changera pas l'histoire des religions, on ne pourra que les réformer et les moderniser. C'est tout à fait faisable ! Mais la majeure partie des pays où les droits des femmes sont les plus bafoués n'y est absolument pas prête.

Ca viendra peut-être avec le temps. Je crois qu'il faudra d'abord imposer des lois et les faire appliquer pour que la religion change... Mais tant que les religieux feront aussi la loi dans certains pays, on n'avancera pas vite, voire pas du tout...
B I U


Discussions liées