MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Claire, tout simplement !

L
37 ans 3
Je suis passé sur ce forum et ce site souvent ! même si pas régulièrement;
Je l'ai trouvé très sympathique, très instructif et... j'y ai trouvé le magasin de fringues  
ou je vais aujourd'hui (ou "le plaisir d'essayer des fringues qui nous mettent en valeur" :multi: )

Mais je n'avais jamais ressentie le besoin de m'inscrire.

Mais ces derniers temps, j'avais pris le décision de perdre du poids.
IMC important, dangeureux qu'ils disent, puis après "je serais plus jolie hein".
J'ai vu le médecin, j'ai pris les numéro de diététicien et de psy (problème de boulimie...), motivée motivée !

Motivation qui monte et qui descend et qui remonte et qui redescend... jusqu'a qu'elle s'arrete tout d'un coup : ni en haut, ni en bas.
Grand questionnement. On m'a reparlé sur un forum des anneaux gastriques. Curiosité naturelle, je reregarde. Pour au final en conclure une chose : pas a ce prix la ! (sauf si un jour la santé l'oblige, mais on en est pas la !)
Puis j'ai regardé la chirurgie esthétique (ou réparatrice j'ai appris au final...). Et la autre choc : ai-je seulement envie de perdre pour moi ? Je ne sais pas si j'ai envie de la chirurgie, mais ce que je lis de la perte de poids et les images que j'en trouve, me font dire que ca sera p-e un passage obligé si je décide de perdre. P-e pas si j'ai de la chance, mais p-e quand meme, et vu la perte envisagée au début...
C'est la que le questionnement a vraiment commencé, compléter par une prise de sang plutot positive d'après moi ( a voir avec le médecin).
Je me rends compte que je ne suis pas sure de vouloir perdre du poids pour moi (et oui, entourée de gens qui me disent qu'il faut que je perdes...), mon homme me fait enfin comprendre qu'il m'aime comme je suis. Je suis consciente aussi de ne pas etre sure d'etre prete a passer par l'état "peau toute pendante" et encore moins par l'étape "chirurgie".
Moi qui pensait que les vergetures seraient les cicatrices de mon âme, je m'apercois que, si je perds, elle ne seront pas les seules, et que donc, si je perds, il faut que je sois sure que moi je le veux.

Décidée donc d'y réfléchir, seule, en cherchant des informations (ici normalement) et avec mon médecin.
Je suis décidée a voir la diététicienne, mais plus pour perdre, juste pour apprendre a manger mieux (en esperant qu'elle comprendra mon point de vue).
Je suis décidée a voir un psy, mais plus pour perdre du poids, mais au contraire pour m'accepter (ou plutot pour oublier le regard des autres, car m'accepter, tant que je pense pas aux remarques des idiots du coin, je m'y fais très bien), pour arreter la boulimie (qui bizarrement se calme ces derniers jours), et pour les déprimes que je fais de temps en temps.
J'ai décidé aussi de perdre oui. Mais pas 40-50 ou 60 kg. Mais t'ètre 10, juste pour réaffiner un peu mon visage.
Et j'ai décidé de me remettre au sport, pas pour perdre la encore, mais pour entretenir mon corps, le solidifier et le modeler un peu.

Pour la grosse perte ? uniquement si réellement nécessaire, ce que je suis en train de déblayer (de même que le fait de "si je le fais" est ce que ca me permettra de vivre ma vie comme je le voulais ou est-ce que ca ne sera au final qu'un sacrifice ?).
Si je décide que je ne veux pas perdre, je sens que ca ne sera pas facile, je sais que ma famille ne me soutiendra pas dans ce choix (mais je sais aussi que mon conjoint lui me soutiendra :kiss: et que si c'est mon choix et que je finis par l'accepter, je finirais par leur faire comprendre aussi.

Donc voila, un peu de mon histoire et surtout pourquoi je suis ici maintenant !
B I U