MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sommes-nous responsables de ce qui nous arrive à 7 ans

31 ans Devant mon ordi..! 41
C'est plutôt difficile... c'est la deuxième fois que j'écris ce topic, je vais peut-être être capable de le publier cette fois-ci... un peut-être l'effacer comme la dernière fois, on verra...

J'en  
ai jamais parlé à personne, j'ai jamais eu le courage, je me sentais trop ''sale'' mais là, depuis quelque temps, je ne fais que culpabiliser par rapport à cette histoire, ça m'empêche de dormir...

Je sais pas ce à quoi je m'attends en vous le disant, mais j'imagine que ça peut simplement me faire du bien..

Quand j'avais 7 ans, une personne de mon entourage m'a ''agresser''.. je le met entre '' '' parce que je sais pas si on peut vraiment appeler ça comme ça.. je l'ai laissé faire.. je le laissais me toucher sans protester, je trouvais ça normal, voire même plaisant.. c'est fou je sais..! Je me souviens d'une fois où il m'avait fait peur.. il avait mit dans sa télévision un film porno et avait dit qu'un jour, on ferait la même chose.. j'avais 7 ans! Je crois que ça m'a réellement marqué.. la sexualité me fait réellement peur, ça me dégoute quasiment!

Ça a duré de 7ans à 12 ans.. à 12 ans je trouvais que ça n'avait aucun sens! Que c'était pas normal... le hic c'est que je me sens responsable et que je me répugne.. dans ma tête je suis une nymphomane et je deal très mal avec ça... J'essaie d'oublier, mais c'est difficile vu que je côtois cette personne, ça m'empêche de dormir, ça zappe totalement ma confiance... Ma mère voit qu'il y a quelque chose qui ne va pas, que je pleure souvent sans raison apparente et tout, mais j'ai tellement honte que je n'arrrive pas à lui en parler... ça me pèse dessus réellement...

Je sais pas quoi faire, j'suis tannée de garder ça pour moi, j'me trouve tellement dégoutante...!
45 ans charleroi, belgique 161
bonjour a toi ,

comment on pet se sentir responsable de ca a 7 ans , tu na pas a te culpabilisé , ni a te sentir mal car rien n'est de ta faute .
c'est cette personne "" qui est responsable et qui n'avais pas a te touche , non maissss.

cela te boussie ta vie et pourcause.
je crois réélement que tu devrais en parler a quelqu'un et a ta mére si tu en as le courage , car parler de ca ne doit pasetre facile.

tu n'etait qu'une enfant et tu n'etait pas responsable bon sang .
tu as besoin d'evacuer ca .
tu doit te faire aider , et en parler pour non pas oublier car des choses pareil tu n'oubliera pas mais savoir vivre avec et cette personne pour moi doit etre punie pour ne plus jamais qu'il recommence avec quelqu'un d'autre.

si tu veut mon adresse en mp pas de bleme si je peut soulager un peu tes souffrance.

mais essaye d'en parler a ta ére je suis sur qu'elle comprendra et saura te conseiller.
courge a toi
70 ans 3528
ca n'est pas de ta faute... quoi que tu penses, quoi qu'il se passe. ca n'est pas de ta faute. un enfant de sept ans n'est pas en mesure de dire "non" a ce genre de choses, simplement parce que tu ne pouvais pas savoir de quoi il s'agissait, tu ne pouvais pas comprendre.... d'autant que c'est quelqu'un de ton entourage.

j'ai, malheureusement, vecu plus ou moins la meme situation... ce que je veux te dire c'est que tu peux t'en sortir. ca va etre une longue route, avec des hauts et des bas... mais tu t'en sortiras.

dans un premier temps, s'il est trop difficile de parler a quelqu'un de ta famille, tu peux en parler de maniere anonyme, soit via des numeros de telephones du type "fil sante jeune", soit dans un centre medico psychologique. les deux sont anonymes et gratuit.

Il n'est pas forcement evident d'en parler a ses proches. souvent la verite est trop dure a accepter... et pour toi, et pour eux. et ca fait mal de se sentir rejete, ou traite de menteur.

penses d'abord a toi. trouve une oreille attentive, d'un professionel si possible. essaie de remettre un peu d'ordre, de comprendre que ca n'etait pas de ta faute.

peut etre, un jour, quand tu arriveras a te detacher de cette honte, de cette sensation d'etre sale. quand tu auras pris la distance necessaire pour savoir que tu es victime, a 100%, tu pourras porter plainte. ce que je t'encourage a faire.

La personne qui m'avait agressee est decedee quelques annees apres. avant meme que j'arrive a me souvenir de ces choses horribles que mon inconscient avait occultees. une amie a moi a elle, porte plainte plusieurs annees apres avoir ete abusee. je pense que cela est une etape importante dans le processus.

mais ne te force pas si tu ne te sens pas prete. n'oublie pas que tu es d'abord victime, et qu'il faut avant tout que tu prennes soin de toi. que tu puisse en parler, reussir a revoir le jour....

contactes moi par mp si besoin. je peux t'apporter des conseils, rapport a mon experience.

courage
44 ans 785
La part de responsabilité d'un enfant "séduit" par un adulte c'est zéro responsabilité.

C'est d'ailleurs bien ce qui fait la différence entre un adulte qui est mature sexuellement, et un enfant qui est par définition un immature sexuel.

Le problème que tu te poses, c'est de savoir si tu dois te sentir coupable de ce qui s'est passé, parce qu'il t'est arrivé de trouver ça agréable.

Le problème n'est pas là.

Pour te donner un exemple qui n'est pas le tien, toutes les petites filles sont amoureuses de leur papa, de leur instit, de leur prof ou du grand frère de la copine...
Il y a naturellement une composante érotique (au sens de la psychanalyse attention, ça ne veut pas dire que les enfants fantasment un rapport sexuel)

Sauf que quand l'adulte passe à l'acte et abuse sexuellement d'un enfant en lui imposant des caresses qui relèvent d'une sexualité adulte, l'enfant peut avoir le sentiment qu'il a provoqué l'adulte par son affection.

Mais on est d'accord, un adulte n'a pas le droit d'initier un enfant à une sexualité à laquelle l'enfant n'est pas près.

C'est bien plus tard, bien après les abus sexuels que l'enfant va grandir, s'apercevoir un jour qu'il est adolescent, qu'il a de véritables désirs sexuels d'adulte. A ce moment là, il va comparer son désir à celui dont il a été l'OBJET et c'est extrèmement traumatisant.

Tout ça pour dire que tu dois essayer de te débarrasser de cette culpabilité qui n'est pas la tienne.

Le type qui t'a abusée est un sacré gros con qui doit porter tout seul la responsabilité de ce qu'il t'a fait subir.
37 ans La Madeleine 4511
Mephistofelesse a écrit:


Tout ça pour dire que tu dois essayer de te débarrasser de cette culpabilité qui n'est pas la tienne.

Le type qui t'a abusée est un sacré gros con qui doit porter tout seul la responsabilité de ce qu'il t'a fait subir.


j'ai vécu presque la même chose entre 11 et 13 ans... je me persuadais que c'était moi la coupable alors que non... dans ce cas nous sommes les victimes !

Mephistofelesse a tout à fait raison
31 ans Devant mon ordi..! 41
Merci, ça fait du bien de lire ça... Surtout que cette personne n'arrête pas chaque fois que je le vois de me dire que mes seins ont grossis, que j'ai changé... c'est échoeurant! Quand je lui dis que c'est dégoutant, il me dit qu'avant je disais pas ça.. ahhh!

J'ai déjà essayer d'en parler à une infirmière qui était venu à notre école, au primaire, par le biais d'une petite boîte à question, et elle avait dit qu'il ne fallait pas attendre quand ces choses arrivaient... je ne peux pas porter plainte.. enfin si, mais pas maintenant... j'suis pas réellement prêtre à en parler à des gens qui me connaissent, mais si je vais voir un psy ou une travailleur social ou wathever, est-ce qu'il peuve faire quelque chose ?! Je veux dire, ils sont sous secret, il ne pourront pas en parler ??!
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
si tu vas voir un medecin il est soumis au secret medical et a moins que ta vie ne soit en danger il ne dira rien si tu lui demandes
un simple psychologue je crois n'est pas soumis au meme secret, maintenant si tu t'adresses a une association d'aide tu pourras parler a un psychologue qui malheureusement aura l'habitude d'entendre ce "genre" de traumatisme et je pense que tu pourras lui faire confiance

en tout cas je dis comme les autres comment si jeune pouvais tu avoir une idée de ce qui est de l'ordre du sexuel? tu n'en avais aucune conscience c'est evident et l'eventuel plaisir que tu pouvais ressentir n'etait que créé et perverti par l'adulte

autre chose que tu le dises ou pas a ta famille elle n'est pas forcement la mieux placée pour t'aider alors n'attend pas pour en parler a quelqu'un d'exterieur a ton environnement habituel
A
36 ans Nice 21965
Lizzie a écrit:
Merci, ça fait du bien de lire ça... Surtout que cette personne n'arrête pas chaque fois que je le vois de me dire que mes seins ont grossis, que j'ai changé... c'est échoeurant! Quand je lui dis que c'est dégoutant, il me dit qu'avant je disais pas ça.. ahhh!

J'ai déjà essayer d'en parler à une infirmière qui était venu à notre école, au primaire, par le biais d'une petite boîte à question, et elle avait dit qu'il ne fallait pas attendre quand ces choses arrivaient... je ne peux pas porter plainte.. enfin si, mais pas maintenant... j'suis pas réellement prêtre à en parler à des gens qui me connaissent, mais si je vais voir un psy ou une travailleur social ou wathever, est-ce qu'il peuve faire quelque chose ?! Je veux dire, ils sont sous secret, il ne pourront pas en parler ??!


il essaie tout betement de te manipuler afin que tu ne parle pas et joue sur la honte du plaisir que tu aurai eu en etant abusé

un enfant ne peux pas provoquer volontairement du desir chez un homme et encore moins y prendre du plaisir, c'est lui qui s'est fait des films et il a abusé de toi physiquement et psychologiquement , c'est "courant" pour ce type de malades

est ce vraiment tes souvenirs ou ceux qu'il a créé pour que tu ne parle pas?

parle en à un psy ou à un travailleur social, ils pourront faire quelque chose pour toi

courage à toi et n'hesite pas à venir nous parler si tu as besoin d'aide
33 ans là bas, au loin 1705
salut

j'ai lu ton post, c'est confus dans ma tête, j'ai un millier de choses à dire, pas le courage de l'écrire mais j'ai longtemps hésité. je sais oui on ne se connait pas, et pourtant, quand jai lu ce que tu as écrit, enfin je veux dire, c'est comme si je l'avais écrit moi même. j'ai du mal à accepter ce que jai vécu, c'était la même histoire que toi sauf que pour moi ce n'était pas qu'une seule personne. c'est clair que que je ne faisais que penser à ça depuis mes 15 ans, un jour, c'est remonté à la surface, je l'avais complétement oublié, et puis un jour, paf! je reçois tout mes souvenirs d'un coup, comme si c'était quelqu'un d'autre que moi. mais cette histoire n'avait pas vraiment d'importance, j'avais du mal à me sentir victime, dans ma tête, j'ai séduit ces personnes, jai été objet de désir, c'est donc ma faute. et puis il ne s'est "rien" passé, c'était "juste" des caresses, du moins c'est ce que j'essayais de me convaincre depuis plusieurs mois. ce n'était pas un acte forcé, j'ai juste obéis; un jour j'ai dit non, la personne a failli me casser le bras tellement elle m'a prise de force, je ne me rappelle plus très bien de la scène, je me rappelle juste que 3 ans après je me demandais ce qui s'était passé, je ne comprenais pas du tout la sexualité, je ne savais pas comment une femme pouvait tomber enceinte, je ne savais rien du tout, et c'est pour ça que j'ai longtemps cru quil m'allait arriver un malheur, j'ai vécu les 3 années qui suivirent dans la peur, l'angoisse..

il y a deux jours, je rêve d'une de ces personnes, c'est la première fois, je me suis réveillé le matin avec un millier de questions. je ressens un profond mal être à cause de ça, je n'ai pas l'impression que ça soit quelque chose qui mérite de l'importance de ma part. ce qui me fait le plus douter, c'est que cette personne a maintenant une famille, son premier enfant est né il y a à peine quelques mois, c'est un bon père de famille, toute ma famille l'aime, je ne comprend pas pourquoi il m'a fait ça quoi! à chaque fois qu'il vient rendre visite à mes parents je touve un prétexte pour ne pas le voir, c'est trop dur de devoir lui sourire, faire comme si rien ne s'est passé, je déteste sa façon de "me taquiner" devant les parents.. je crois que c'est ça qui fait que je me demandes parfois si c'est réellement arrivé

en tout cas, je voulais juste te dire courage
70 ans 3528
Citation:
je ne peux pas porter plainte.. enfin si, mais pas maintenant... j'suis pas réellement prêtre à en parler à des gens qui me connaissent, mais si je vais voir un psy ou une travailleur social ou wathever, est-ce qu'il peuve faire quelque chose ?! Je veux dire, ils sont sous secret, il ne pourront pas en parler ??!


pour ce qui est de porter plainte, tu as encore du temps, puisque pour des crimes sexuels sur mineur, la prescription est 10 ans a compter de la majorite de la victime.

(source:
http://www.allo119.org...rescription_crimes_sexuels.doc )

porter plainte arrive souvent comme une "derniere etape" quand tu t'es vraiment rendue compte de ta situation de victime, quand tu te sens suffisament forte pour faire face aux regards et remarques de tes proches. bien sur, je t'encourage a le faire, mais je t'encourage surtout a en discuter avant avec un professionel, a trouver du soutien d'abord, car tu en auras besoin durant cette procedure.

un psy est tenu au secret professionel, mais si tu te rends dans un CMP (centre medico psychologique), dans un planning familial, ou tout autre centre ou association "social", les travailleurs sociaux sont aussi la pour t'accompagner dans tes demarches. ce qui veut dire que si tu choisis de porter plainte ou si tu choisis d'en parler a ta famille, ils peuvent t'y aider. si tu ne te sens pas capable de parler a tes parents directement, tu peux par exemple demander a ton psy d'etre present lorsque tu le feras.

bref, il y a de nombreux moyens et sache que les personnes que tu rencontreras sont la pour t'aider.

la procedure de plainte, avec temoignage etc... te demandera de te replonger dans cette histoire, dans les details, car ceux la sont importants pour la condamnation. ca n'est pas facile, c'est pour cette raison que je pense que tu devrais trouver du soutien avant d'engager cette procedure.

courage
31 ans Devant mon ordi..! 41
J'ai peur de faire de la peine à ma famille, c'est un ami, je ne veux pas passer pour une ''agace''!

Simplement_lulu, je ne sais pas quoi te dire, simplement que j'ai lu et que je suis avec toi! c'est l'enfer comment on peut se sentir, moi aussi je lui ai dit non une fois... je me souviens plus ce qui est arrivé...

Un jour, j'étais dans mon salon, et j'écoutais les grimlims et il était là, il a sortit son pénis et voulait que je touche, je men souviendrai toujours, il était rougeâtre et javais pas voulu, il avait mit ma main dessus et avait éjaculer...
37 ans La Madeleine 4511
Moi je l'ai dit à ma famille... quand j'avais 22 ans. Si je veux je peux encore porter plainte mais à quoi ça va servir ? il est vieux, sa femme est malade, qui va s'occuper d'elle ?

Je l'ai même accosté et je lui ai dit que j'ai raconté à toute ma famille ce qu'il a fait. Il m'a répondu "Moi je ne t'ai rien fait du tout, c'est toi". Et là je suis partie en courant et j'ai pleuré
45 ans charleroi, belgique 161
Lizzie a écrit:
J'ai peur de faire de la peine à ma famille, c'est un ami, je ne veux pas passer pour une ''agace''!


je pense que celle qui souffre depuis tout ce temps c est toi.
ta famille je suis sur qu'elle peut comprendre et c est un ami de la famille ben non justement pour faire ce qu'il ta fait il n'est surement pas un amis.

imagine un peu si il refait ca a quelqu'un de ta famille , une coussine ou quoi.
tu va peut etre t'en vouloir de n'avoir rien dit !!!!.
a mon sens tu doit le dire au moins a ta maman car je suis certaines qu'elle va t'ecouter ou a quelqu'un de confiance dans ta famille pour arretter cette (faux amis ) a rentrer en contact avec les tiens.

moi etant maman je t'assure que ma fille viendrais m'apprendre ca il passerai un sale carre d'heure.
A
36 ans Nice 21965
on ne peux pas considéré quelqu'un qui a abusé de son enfant comme un ami et un ami de famille ne fait pas sa non plus

ce genre de personnes sont des predateurs, il "traque" leur victime et les fait tomber dans leur piege pour mieux les y enfermer en justement les faisant croire que ce sont elles les mechantes aguicheuses, les violeurs font pareils et certains hommes infideles aussi : c'est pas ma faute, elle m'a allumé!

en plus d'etre dangeureux, ils sont laches et manipulateurs

comme ca a ete dis, pense aux autres personnes à qui il peux faire ca, il faut les proteger elle aussi

par contre c'est dans un delai de 20 ans pour les mineurs que l'on peux porter plainte pas 10

il faut que tu arrive à trouver le courage de porter plainte contre lui pour toi et que ton statut de victime soit reconnu mais tu as un travail a faire la dessus

jte souhaite bon courage et n'hesite pas à venir nous parler

Bree, jte dis la meme chose!
37 ans La Madeleine 4511
Mes parents ne veulent pas que je porte plainte car il risque la prison et yaura personne pour s'occuper de sa femme et de ses deux gosses (15 et 13 ans)
B I U


Discussions liées