MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Et une nouvelle étape dans la PMA...

S
55 ans 17
Bonsoir,
Je reviens ici car ma 1ère discussion a été déplacée dans Charabia... Pas grave...

Jeudi dernier, j'ai donc une autre étape dans la PMA... La visite chez l'anesthésiste, en vue  
de la ponction... Visite assez rapide (ça fait un peu visites à la chaîne) et comme je m'y attendais, le mot fatidique a été prononcé à la fin de la visite: "Tout va bien,... mais ..une obésité!"

Je le savais. Je resors de cette visite, à la fois, consternée, dépitée et en colère... Qu'il me la donne la solution radicale, pour perdre beaucoup de poids! Et puis je l'ai tellement souvent entendu ce mot par des médecins, qui par ailleurs ne vous connaissent pas beaucoup, ne trouvent pas la solution idéale, ne prennent en compte que le physique.
Puis prenant après un peu de recul, je sais que pour la PMA et une FIV, il est préférable que je perde du poids. Alors j'ai commencé à retrouver une motivation pour reprendre une alimentation équilibrée et réduire les quantités...

Voilà où j'en suis. La prochaine étape sera la semaine prochaine avec une sage-femme, pour parler du traitement de la PMA.
Au fait, est-ce que l'une d'entre vous a eu rendez-vous avec une sage-femme, plutôt que le médecin rencontré en tout début de ce parcours? Au départ, quand la gynéco que j'ai vu dans le centre où nous sommes suivis m'a parlé de cette visite, j'ai été surprise.

A bientôt.
109 ans 6176
jamais eu de rdv avec une sage femme pour parler de ça. D'ailleurs j'ai meme jamais eu de rdv pour parler du traitement tout simplement. Seules les infirmières du centre pma et les infos pêchés deci-delà sur les forums,comme ici, m'ont permis de savoir ce qui m'attendait.
53 ans CANTAL 150
Idem, pas de rdv avec une sache femme, et effectivement les infos sont pas très précises quant au traitement. Il faut aller à la pêche aux info et attendre l'arrivée du courrier avec le protocole pour savoir.
S
55 ans 17
Me revoilà...
Et bien finalement le RDV avec la sage-femme, c'est très bien passé... Elle a été très douce et assez claire, dans les explications du déroulement du traitement.
Pourtant la matinée avait fort mal démarré... Un temps de pluie atroce... un rendez-vous pour mon homme au CECOS qui a failli capituler... très mal reçu par les secrétaires, les étiquettes pas bonnes.. Déjà que pour lui c'était pas facile de refaire faire un spermogramme... Mais je suis retournée faire des étiquettes (j'étais littéralement trempée!!Mais pas grave c'était pour la bonne cause!!) et .. tout est revenu dans le calme. Surtout aussi je pense grâce à une biologiste très patiente et à l'écoute. Qui a été très sympa et ouverte d'esprit. Je crois que c'est la premièr fois que les mots justes ont été employés vis-à-vis de mon homme. Cela fait du bien... Elle nous a même proposé de pouvoir faire son prélèvement dans la chambre avant la ponction. Ce qui est déjà beaucoup plus intime et moins technique... Comme je lui ai déjà dit, déjà que je ne pensais pas que pour faire un bébé, nous serions obligés de nous mettre si nombreux... (Un peu d'humour parfois permet de dédramatiser.) Enfin avec mon homme nous n'avons pas reparlé...

Je reviens à mon rndez-vous avec la sage-femme. En fait même avec toutes les explications, il te reste toujours quelques questions, quelques points à éclaircir...
En principe, là j'attends mes prochaines règles, qui ne devraient vraiment pas tardées. Puis au 21ème jour je commence le traitement avec Décapeptyl... pour les piqûres, faut-il mieux les faire le soir, en début de soirée, beaucoup plus tard? Est-ce que cela a véritablement une incidence? qu'est-ce que vous avez surtout pratiqué?

Maintenant que je sais que je vais bientôt commencé le traitement, j'ai beaucoup plus l'impression d'y rentrer complètement, et j'ai beaucoup plus la pêche...

Merci pour vos réponseset merci pour les encouragements. Cela fait du bien de vous lire...

A bientôt.
109 ans 6176
en ce qui me concerne le déca je le démarrai le 1er jour du cyle avec une injection vers 18H/19H.quant à l'incidence qu'il peut y avoir, il est préférable de demander a ton centre quand tu dois les faire.

à ma connaissance seule la piqure de déclenchement doit impérativement etre effectué a l'heure que l'on t'indique car l'ovulation a lieu 36H après l'injection. dans mon centre cette heure diffère en fonction de l'heure a laquelle nous sommes programmées pour passer au bloc. Ainsi je savais que si le declenchement etait à 20H30, j'etais programmée pour le bloc à J+2, 8H30 du mat. Je savais donc qu'il etait impératif pour moi de me présenter dès 8H aux admissions car je passerai dans les 1eres.

n'hésites pas a rappeler ton centre pour en savoir plus.

ps: question indiscrète: pourquoi ton homme a t-il du aller au cecos si vous faites une fiv classique ?
45 ans Drôme 136
Salut,
Pour les piqûres de decapeptyl je les faisait le soir entre 21h et 22h voir même un peu plus tard, c'était suivant l'heure que je me couchais.
Sinon comme le dit Trisss la piqûres de déclanchement se fait à l'heure que le gygy t'indiquera, c'est par rapport à la prise de sang que tu auras faites le matin.
Si tu as d'autres questions n'hésite pas je viens juste d'en finir avec le traitement, si je peux t'aider :D
Bisous
53 ans CANTAL 150
Pour moi, comme Triss, Décapeptyl le premier jour du cycle à 19h30.
Sinon pour la suite on m'a dit de faire les injections de Gonal f entre 15 h et 20 h. Donc après c'est toi qui voit en fonction de ton emploi du temps.
Effectivement c'est seulement pour l'injection de déclenchement qu"il faut respecter l'heure exacte.
Bon courage.
S
55 ans 17
Merci beaucoup les filles pour vos réponses. Je vous tiendrai au courant dès que j'aurai commencé le traitement. Maintenant j'ai hâte d'ailleurs de commencer.
J'espère que vous allez bien.
A bientôt.
S
55 ans 17
Je trouve un peu de temps pour vous écrire dans cette fin d'année scolaire très bousculée!!!

Voilà 7 soirs que je me fais (et maintenant toute seule comme une grande!!!) les injections de Décapeptyl... J'ai commencé au 21 ème jour. C'est pas trop compliqué pour se les faire soi-même...

Pour l'instant je ne ressens pas trop d'effets. A moins que? Ce soir je me sens gonflée comme lorsque mes règles vont arrivées, nerveuse, un peu pleurnicharde, très fatigué... Mais c'est aussi pour moi une rude période dans le travail.

Et vous, qu'avez-vous resenti et au bout de combien de jours de traitement?

Au fait Trisss, ce n'est pas indiscret... Nous avons changé de centre de PMA car à la sérologie de mon homme, on a découvert qu'il était porteur d'une hépatite B, et heureusement avec une charge virale très basse quasi inexistante...

En revanche, je me demande si je ne vais pas rencontrer un psy, car parfois je me demande si je vais pouvoir tout assumer, le boulot, le traitement... Et tout cela se bouscule dans ma tête et peut-être que cela m'aiderait à garder plus mon calme.
Est-ce que vous vous êtes faites aider, Et de quelles façons?

A bientôt pour vos réponses.
Je suis désolée de ne pas pouvoir vous répondre toujours très rapidement mais je suis vraiment surbookée et il faut aussi que je pense à me reposer. Mais je pense bien à vous et à tout ce que vous pouvez vivre dans ces démarches de PMA.
45 ans Drôme 136
Salut,
Pour moi j'ai eu des effets quand j'ai commencé le purégon je suis montée très vite et cela m'a pas mal fatigué.
Sinon depuis mon ITG (Interruption Thérapeutique de Grossesse) j'étais suivie par une psycologue de la maternité qui m'a vivement conseillé de faire une psychothérapie, depuis avril 2006 j'étais suivie par la maternité et depuis février 2007 j'ai basculé pour la psycho et j'y vais 1 fois par semaine.
Moi je trouve que c'est bien et ça m'aide à pas trop paniquer, je discute de tt et de rien.
Quand on fait des FIV il faudrait avoir un suivi obligatoire je pense que cela aiderai beaucoup de couple à gérer les angoisses.
Voilà pour moi, si j'ai pu aider ;)
Bisous Malote
S
55 ans 17
Merci Malote pour ta réponse...

En fait depuis deux jours je me sens très à fleur de peau, extrêmement fatiguée, Ce matin, j'étais mêmetrès oppressée, avec des angoisses... Le bazard quoi!!!... Alors comme je l'ai déjà dit, peut-être aussi que c'est dû aussi à l'excès de soucis dans le travail...

Du coup cela se resent sur mon couple. Mais j'essaie de faire très attention, avec mon homme, pour pas trop en rajouter.

Ce soir, comme j'étais à un pot de départ en retraite dans le cadre du boulot, il a fallu que je m'eclipse un moment pour aller faire ma piqûre. Etrange de faire ça dans des toilettes sur une tablette de lavabo... Un peu bizarre... Mais c'était la première fois et je suppose que certaines ont dû être obligées de le faire dans des moments difficiles aussi.
D'ailleurs l'autre soir, mon amie infirmière me montrait encore une fois et comme nous étions à la répèt de la chorale, nous l'avons faite dans l'escalier de l'école où nous répétons... Finalement...

Je pense que je vais prendre rendez-vous chez un psy demain...

Et puis j'ai mes règles depuis ce soir... Oh pas grand chose par rapport aux autres cycles. Mais la sage-femme m'a dit que cela pouvait arriver.

Je vous tiendrais au courant pour la suite... Et cela me fait du bien de venir discuter un petit moment avec vous et de vous lire même si je n'ai guère le temps.

Bises.
109 ans 6176
Il ne faut pas non plus négliger l'effet des piqures sur ton organisme. cette forte injection d'hormones n'est pas sans conséquences tant sur nos formes physiques que sur nos morals et il est courant que ces messieurs nous trouvent grincheuses et hypersensibles durant la période de stim.

allez,courage ,ce n'est que l'histoire de quelques jours ;)
S
55 ans 17
Bonsoir à toutes
J'aime bien venir discuter un petit moment avec vous. ça fait du bien d'échanger ses impressions, ses témoignages... Pourtant ces temps-ci, je n'ai vraiment pas beaucoup de temps.. Le boulot c'est de la folie....

Jeudi dernier j'ai eu mon premier contrôle, écho et PDS... J'ai eu un certain malaise, car au centre, les écho c'était vraiment à la chaîne, comme si nous étions des numéros. C'est vrai qu'il y avait beaucoup de monde.. Mais bon ça fait bizarre...
Heureusement que le coup de fil de la sage-femme pour m'indiquer la suite de mon traitement était beaucoup plus sympa et proche... Alors je dois maintenant continué Décapeptyl encore jusqu'au 11 juillet et après je commence Puregon, Luvéris et moitié de Décapeptyl. et 2ème contrôle le 17 juillet...
Ce qui a été plus difficile, c'est de demander à mon homme de retourner faire une spermoculture au labo. En effet, suite à son dernier spermogramme, ils ont trouvé une petite infection comme une infection urinaire et nous étions sous antibiotique. Mais pour continuer le protocole, il faut voir si les germes n'ont pas résisté. Et comme pour mon homme (mais je suppose comme pour beaucoup d'hommes), c'est extrêmement difficile. En plus il a un rapport avec l'hôpital très compliqué... Comme il me dit, à chaque fois, il se rajoute qq chose...J'ai vraiment eu peur un moment qu'il ne veuille pas. Mais avec de la patience et du calme...

En tout cas, dans ce traitement, il y a une chose que j'apprends et que nous vivons c'est vraiment de voir et envisager les choses au jour le jour, étape par étape. Du coup pas de projet pour cet été, nous verrons où nous en serons et organiserons en fonction de si je suis enceinte ou pas...
Mais c'est vraiment un parcours très long et plein d'obstacles. Même si c'est pour la "bonne cause", il faut être sacrément solide.

Bon courage à toutes...
S
55 ans 17
Ce soir, j'ai commencé une autre étape... Trois piqûre par soir pour préparer l'ovulation... Luvéris, Purégon et demi-dose de décapeptyl... Au fait pour cette demi dose, le produit en trop, pour celles qui ont eu ce type de traitement, vous le jetiez? Et contrôle dans une semaine... J'espère que ça va marcher.

Ces derniers jours, j'ai surtout parfois des douleurs aux jambes, comme si j'avais des crampes et puis surtout des moments de fatigue... Et puis parfois un peu écoeurée et pas trop faim.... Mais je tiens le coup.

J'ai commencé d'aller voir une psy que je connaissais déjà. ça fait du bien de poser et je peux que le conseiller de se faire aider dans ce type de parcours. Mine de rien ça bouscule tout cela. Mais c'est vrai que cette démarche est aussi très perso...

Etat d'âme du soir: un peu lasse et fatiguée, avec un tantinet de blues... Mais ça passera après une bonne nuit...

J'espère que vous allez bien.
A bientôt.
S
55 ans 17
Me voilà de plus en plus proche de la ponction!!!

Et je commence un peu à flipper...

Depuis mardi soir dernier je suis passée à 350 unités de Puregon, sans changement pour les autres piqûres. C'est toujours la sage-femme qui m'a appelée pour me donner la suite du traitement. On m'a donné aussi une date pour la ponction à un ou 2 jours près, soit lundi 23 juillet. Donc si j'ai bien compris le transfert, si tout s'est bien passé, doit se faire 48h après. Je dois refaire une écho et une PDS ce vendredi matin.
Je commence aussi à avoir un peu plus de douleur comme si j'avais des règles un peu douloureuses. Je pense que ce sont les ovaires qui appuient en changeant de taille ou de forme!!!

Le travail avec ma psy me fait beaucoup de bien pour calmer mes inquiétudes ou me visualiser en tant que femme enceinte et accueillir avec sérennité et beaucoup de joie cette possible vie à démarrer en moi... Peut-être bizarre, mais en tout cas pour moi ça fait du bien!

Me reste encore quelques questions... Je peux attendre vendredi pour les poser. Mais j'aimerai bien que vous puissiez m'apporter votre expérience.

Quand on dit qu'après la ponction, il faut se reposer? C'est quoi? Repos complet sans bouger de la maison? Et puis y a-t-il des douleurs après? Peut-il y avoir des saignements?...
Et après le transfert, faut-il aussi vraiment se reposer sans bouger de la maison ou le moins possible? Et à quel moment ou au bout de combien de jours est-ce que je pourrai dire que c'est bon je suis enceinte?
Comme ce n'est pas ma gygy qui m'a suivie faut-il que j'anticipe un RDV au cas où je serai enceinte. En effet, je n'envisage pas d'être suivie au même centre, au même endroit, care c'est beaucoup trop loin de mon domicile. Et puis ma gygy est aussi obstétricienne et est dans la clinique où je me suis déjà fait opérée pour mes soucis de malformation utétrine et c'est elle qui m'a suivie dès le début et depuis longtemps. J'ai vraiment confiance en elle et nous avons un bon contact.

Désolée de vous ennuyer avec ces questions surtout si vous y avez déjà répondu...

J'espère que vous allez bien.
A bientôt.
B I U


Discussions liées