MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

fermeture d'un bistrot

42 ans 4830
voici un petit article trouvé dans "Nord éclair" et vu hier sur france2 dans l'émission de Ruquier


a écrit:
Son client aurait tué : il doit fermer  
son café

Le café le Cyrano a dû fermer. Le cafetier est « accusé » d’avoir servi de l’alcool à un homme soupçonné de coups mortels.

MATTHIEU MILLECAMPS >
Les faits qui sont reprochés au client de Maurice Gantier, le patron du Cyrano, remontent à décembre dernier. Un groupe de clients débarque alors que le cafetier organise un karaoké. Il y a du monde dans la salle. Ils s’attablent, mangent et boivent, apparemment beaucoup, puis repartent.

Une « erreur » d’appartement
Parmi eux, Franck D., chauffeur-routier de 40 ans. Celui-ci rentre alors chez lui à Calais, à 25 km du petit café d’Audruicq. Mais, selon ses propres déclarations, se « trompe d’appartement ». Il entre alors, semble-t-il par erreur, dans celui de son voisin et découvre un homme en train de dormir dans ce qu’il pense être sa chambre... Très fortement alcoolisé, il se déchaîne contre celui qu’il dit aujourd’hui avoir pris pour un intrus. Il jette alors sa victime, Bernard D., la soixantaine, sur le palier et retourne se coucher dans « son » lit. Mais ce qui aurait pu être une mauvaise histoire de beuverie tourne plus que mal. La victime, conduite le lendemain à l’hôpital de Calais, est examinée par un médecin légiste qui décide de fixer à six jours la durée de l’interruption temporaire de travail, laissant repartir la victime. Malheureusement, les dégâts sont plus importants que ceux observés par le médecin : un des poumons est perforé. Bernard D. décédera quelques jours plus tard d’une infection non diagnostiquée.




« Lien direct établi » ?

Voilà pour les faits qui ont motivé la procédure de fermeture administrative engagée par la sous-préfecture de Saint-Omer.
« Lorsque le lien direct est établi entre la délivrance d’alcool et un trouble à l’ordre public, nous avons la possibilité de fermer l’établissement pour six mois », justifie Chantal Castelno, sous-préfète de Saint-Omer, qui insiste sur le fait que « dans ce cas, il y a eu mort d’homme » . En avril, un premier courrier est adressé au patron du Cyrano, pour l’informer qu’une procédure a été lancée. Les arguments déployés par Maurice Gantier pour défendre son café ne semblent pas porter. Le 4 juin dernier, la décision tombe : le Cyrano doit garder portes closes pendant un mois.
Une mesure mise à exécution depuis le dimanche 10 juin dernier.
Mais s’il s’est conformé à la décision administrative, Maurice Gantier avoue ne toujours pas la comprendre et entend bien ne pas laisser les choses en l’état. Il vient de lancer une pétition, sur laquelle il a rassemblé plus de 600 signatures.

«L’avertissement aurait suffi »
Il a alerté les médias, également, pour que son histoire résonne au niveau national. « L’avertissement aurait suffi, mais pas qu’on me ferme le café, comme ça, sans rien dire », lâche-t-il, visiblement fatigué, mais toujours combatif. « Pour moi, le mal est fait, mais je veux me bouger pour toute la profession : où cela va-t-il s’arrêter ? Les gens sont majeurs, on ne les force pas à boire ! », s’emporte-t-il. La fermeture est d’autant plus préjudiciable pour son établissement qu’il vient à peine d’ouvrir. Il s’est installé à Audruicq, une commune qui compte 13 cafés, il y a seulement 8 mois.
De son côté, Gérald Lesigne, le procureur de Boulogne-sur-Mer, insiste sur un point : « Je ne me suis pas intéressé à ce qui avait été consommé, mais au résultat in fine de cette consommation », explique le magistrat qui reconnaît également avoir dit son « étonnement » au médecin légiste devant le résultat de l’examen de la victime. •


ça m'a un peu choqué qu'on mette tout sur le dos du cafetier.. c'est souvent difficile de se rendre compte de l'état d'ébriété de quelqu'un (surtout qu'après 0.5g/l il n'est plus sensé consommer de l'alcool non?)... qu'en pensez-vous?
35 ans 2384
Je pense que c'est dégueulasse mais en même temps c'est déjà arrivé et ils étaient prévenu les cafetiers.

Après on sait qu'au dessus de deux ou trois verres selon les alcool, les 0.5 sont dépassés donc là s'ils était bourré c'est que la cafetier a du lui en servir bien plus.

C'est vrai il est là pour vendre et je le conçois
on est la dans un probleme de responsabilité individuelle sachant que chacun est responsable de ses actes et non pas l'ami ou commercant etc etc si on commence a parler de responsabilité au 3eme niveau (responsabilité du commercant 3eme degré, responsabilite du docteur qui a mal diagnostique 2eme degré et responsabilité au 1er degré le type qui a tué) alors on en finit plus
110 ans 2475
C'est le genre de truc qui me fait bondir. J'ai eu un café pendant plusieurs années et je peux vous garantir que tenir le patron du bar pour responsable est plus que débile (oui, bon, j'ai sûrement aussi un peu de parti pris).

Il est presque impossible de contrôler le nombre de verres que chaque client ingurgite : il ne commande pas forcément lui-même ses consommations au bar... Même si on se met à compter le nombre de verres servis (donc se limiter à 2), qu'est-ce qui prouve que le client n'est pas allé boire ailleurs ? Donc impossible de connaître le nombre exact de verres avalés... Certains tiennent très bien l'alcool, il est donc impossible de savoir si la personne en face de soi est bourrée ou pas !

Mais aujourd'hui on vit dans une société où il faut toujours trouver un coupable autre que la personne directement incriminée pour tel ou tel acte commis. Et l'hôpital qui n'a pas vu que ce pauvre monsieur avait un poumon perforé ? Qui est le plus responsable ? Celui dont l'acte (donner de la boisson) n'allait pas forcément créer de problème ou celui dont l'acte (ne pas déceler un poumon perforé) allait forcément entraîner la mort ? Le coupable n'est-il tout simplement pas celui qui de lui-même a décidé de se saouler ce soir là ?
38 ans 22/29 2570
Ossianne59, je suis tout à fait d'accord avec toi là-dessus. Pourquoi le médecin s'en sort dans cette histoire?
Si on devait rendre chaque cafetier responsable de tous les délits commis par des gens alcoolisés (violences, dégradations..), on n'en finirait plus.
Pourquoi ne pas fermer toutes les boites de nuit pour lesquelles les clients alcoolisés ont causé la mort par accident de la route?
Le débat peut être long. :roll:
110 ans 2475
moune a écrit:
Ossianne59, je suis tout à fait d'accord avec toi là-dessus. Pourquoi le médecin s'en sort dans cette histoire?
Si on devait rendre chaque cafetier responsable de tous les délits commis par des gens alcoolisés (violences, dégradations..), on n'en finirait plus.
Pourquoi ne pas fermer toutes les boites de nuit pour lesquelles les clients alcoolisés ont causé la mort par accident de la route?
Le débat peut être long. :roll:


Et oui, en effet le débat peut être trèèèèèèès long... Parfois il faut juste savoir laisser la place à la fatalité...
Le procureur dit qu'il s'interesse uniquement au resultat mais pas aux causes et aux problemes de responsabilité... marrant.
OU alors si on repecte cette logique et qu'on va au bout du probleme, meme s'il n'a pas visage humain et responsabilité civile, c'est l'alccol et on supprime la source meme du probleme et si on va chercher encore plus loin au dela de la responsabilité individuelle (attention je prone que chacun soit reponsable de ses actes c'est certain mais..) pourquoi de plus en plus de gens ont besoin de se mettre une tete ?

ON devrait egalement supprimer certaines formes de travail qui cause de plus en plus de sucide

Ca va chercher loin mais c'est une remise en cause complete de la société dans laquelle on vit et de l'hypocrisie avec laquelle on peut faire porter le chapeau a certains et pas a d'autres et puis supprimer un probleme a sa source ca n'arrange pas certains ...
42 ans 4830
pourquoi ne pas condamner les supermarchés qui vendent l'alcool, si après avoir bu un gars tue sa femme?
pourquoi ne pas fermer les réseaux téléphoniques s'il est constaté un accident parce qu'un type téléphonait au volant?

J'sais pas... un patron de bar n'est pasune nourrice, il sert à des gens majeurs et vaccinés.. pourquoi ça serait à lui de faire la police? lui il fait son job, il gagne son pain.. sans compter que les alcoolo, c'est son gagne pain non? s'il refuse de les servir il perd de l'argent, sans oublier que les personnes peuvent se montrer violentes si on les sert pas... bref encore un ex de la justice.. arf
110 ans 2475
Eh eh ! et si on mettait une amende à notre nouveau Président qui s'est montré complètement bourré à une conférence de presse ???
Bon ok, HS...
M'enfin quoi, ça devrait être un exemple ! :lol:

Très franchement, je ne vois que la solution de retourner au temps des cavernes si on veut éviter toute source de problème ! Et encore, on serait capable de foutre le feu à notre peau de bête par inadvertance pendant notre sommeil et faudrait encore condamner le pauvre malheureux qui a découvert le feu !
31 ans 78 1411
Faut condamné tout le monde, l'Etat en premier.
On est en pleins délires. C'est pas de la faute du commerçant si le mec à bu, faut se controlé dans la vie et savoir dire "stop". C'est trop facile de mettre ça sur un mec ou un autre...
C'est dingue... c'est de, plus en plus n'importe quoi . Faudrais connaitre l'état de tout le monde et les suivre à la trace aussi .
35 ans toulouse 1436
J'hallucine ... Et par contre le médecin qui n'a pas diagnostiqué la perforation du poumon lui il a rien ... ?
X
81 ans 2365
J'ai déjà aussi entendu parler d'une histoire, celle d'un cafetier qu'on a tenu pour responsable de la mort sur la route de l'un de ses clients parce qu'il avait trop bu :?

Un des seuls cas où je pourrais concevoir qu'on mette en cause un cafetier, c'est dans celui où un mineur serait victime d'un grave accident après avoir consommé de l'alcool dans son établissement... Sachant qu'un cafetier n'a pas le droit de servir de l'alcool à un mineur. Mais c'est franchement le seul cas. Ou si quelque chose de grave se passe dans son établissement sans qu'il ait remué le ptit doigt.
C
50 ans 1965
2douille a écrit:
Sachant qu'un cafetier n'a pas le droit de servir de l'alcool à un mineur. Mais c'est franchement le seul cas. Ou si quelque chose de grave se passe dans son établissement sans qu'il ait remué le ptit doigt.


Ca j'aimerais bien voir ça une fois... :roll: A 13, 14, 15, 16 ans on allait se ...bou... :oops: boire des verres bien et même trèèèèès bien alcoolisés à la sortie des cours... Alors les cafetiers, les prof, tout le joli beau monde était au courant... Acheter des clop au même âges c'était pareil... Quoique en 10 ans, le monde est devenu peut-être plus sévère...lol
A
36 ans Nice 21965
c'est n'importe quoi, c'est plutot le doc qui devrait etre mis en cause y'a faute professionnelle la!
X
81 ans 2365
cornflakegirl a écrit:
2douille a écrit:
Sachant qu'un cafetier n'a pas le droit de servir de l'alcool à un mineur. Mais c'est franchement le seul cas. Ou si quelque chose de grave se passe dans son établissement sans qu'il ait remué le ptit doigt.


Ca j'aimerais bien voir ça une fois... :roll: A 13, 14, 15, 16 ans on allait se ...bou... :oops: boire des verres bien et même trèèèèès bien alcoolisés à la sortie des cours... Alors les cafetiers, les prof, tout le joli beau monde était au courant... Acheter des clop au même âges c'était pareil... Quoique en 10 ans, le monde est devenu peut-être plus sévère...lol


Ne t'inquiète pas, je l'ai fait aussi :lol: . Mais si des parents d'un mineur qui serait décédé suite à un trop d'alcool décidaient d'aller en guerre contre le cafetier, je pense quand même qu'on leur donnerait raison.

Note qu'en Belgique on n'avait pas à se plaindre, on déprimait grave en excursion en france où les commerces des autoroutes nous refusaient l'achat d'alcool :lol: (et lors d'un voyage en angleterre, c'était carrément le prof qui avait été nous acheter tout ça).

Mais bon... Aux yeux de la lois...
B I U