MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tant d'efforts pour "être comme tout le monde" ?

M
48 ans lyon 2
Bonjour à tous...
Je rôde sur ce forum depuis qlques semaines déjà, et je me décide enfin.

Pourquoi j'hésitais : parce que mon objectif est clairement de perdre du poids et qu'à  
la lecture de certains posts, je me demande si l'afficher ainsi n'est pas tabou.

Pourquoi je me décide : parce que j'ai déjà fait 4 ans de thérapie avec un membre du GROS et que je ne vois pas où trouver ailleurs qu'ici des lecteurs informés.

Je ne suis pas en RA stricte, au sens de Zermati, je ne suis pas au régime non plus (enfin, je fais mon possible pour m'en convaincre !).
Bref : la balance descend tranquillement.

Et comme souvent, comme déjà, je sens monter un doute lancinant. Tous ces efforts, ces régimes ou ces pas-régimes, ces heures/semaines/années d'introspection, toute cette énergie pour quoi ??? Pour finalement avoir un corps "dans la norme", qui ne sera JAMAIS un 36... Je serai obligée de me "contenter" d'être rondelette (au lieu de franchement trop grosse). Et là, qu'est-ce qui me distinguera des autres ?

Posé autrement : puisque je ne peux pas être super-top, autant arrêter cette mascarade.
Je sais bien que je suis victime de la société de conso. et de l'image véhiculée par.. etc..etc... mais bon, autant affronter mes démons plutôt que de prétendre que "moi, je serai très bien dans mon 40/42" (actuellement 46).

Je ne sais pas si c'est clair... C'est une pensée auto à la con, qui est assez floue mais qui sape le moral.

Des idées là-dessus ?

Désolée, j'ai été très longue et peut-être ne suis-je pas au bon endroit.

Des pensées pour toutes et tous, et bravo pour vos prises de position : je n'ai pas la force de les adopter, mais je les trouve très respectables !
32 ans Ardèche 40
Toute cette énergie dépensée doit être pour te sentir mieux dans ta tête, mieux dans ton corps t'accepter, et puis c'est quoi avoir un corps dans la norme...

Rare sont ceux qui rentre dans du 36, puis franchement ça les avance a quoi ? a rien.

Ressembler a rien, ne pas avoir de formes, je trouve ça moche, mais bon on ne change pas les gens.

Du moment que toi tu te sentes bien, que tu ais une meilleure image de toi c'est le plus important, après les autres c'est secondaire. ^.^
39 ans somewhere over the rainbow 1376
mayola a écrit:



Posé autrement : puisque je ne peux pas être super-top, autant arrêter cette mascarade.
Je sais bien que je suis victime de la société de conso. et de l'image véhiculée par.. etc..etc... mais bon, autant affronter mes démons plutôt que de prétendre que "moi, je serai très bien dans mon 40/42" (actuellement 46).




Je ne comprends pas tout ....
Tu fais actuellement un 46, et tu vises un 36 .... Une partie de toi sait bien que c'est impossible ;) , et que toutes les privations du monde ne te feront ps atteindre et surtout garder une telle taille, sans compromettre ta santé, et ta vie sociale ...

Donc, (si je comprends bien), tu préfères garder un 46 plutot que de descendre à un 40-42. Parce que ce n'est pas un 36 ? Qu'est-ce-qu'il a de particulier ce 36, à part que c'est la taille de ma cousine de 13 ans ?

Que ça soit un 36 ou un 40 ou même un 46, quelle est la différence, du moment ou tu es bien dedans ? L'étiquette des vetements, personne ne la voit !

Ce que tu recherches, c'est être bien dans tes baskets, si avec une RA, tu perds du poids, tant mieux, mais l'objectif, c'est d'être bien dans ta peau, 46 ou 40 !
33 ans l'ile des snipers 567
essaye plutôt d'être comme toi même et d'exprimer ta propre féminité
M
48 ans lyon 2
D'abord merci de vos réponses.
Tout ce que vous me dîtes là est fort juste, je suis 100% ok... et je sais bien que cette pensée est débile, sans fondement, tralala...

Mais elle est là tout au fond et elle repointe souvent son nez. Alors entendre dire (enfin, lire !) par d'autres que c'est débil, eh ben, ça la remet à sa place, la débile pensée

:)

Merci donc !
P
64 ans belgique 62
par moment, nous avons toutes des pensées "débiles" qui nous traversent la tête....

Ce qui me frappe, c'est le "hors norme" Il est difficile d'être hors norme.
que ce soit en étant trop gros ou trop maigre. Pourquoi vouloir sortir de la hors norme du gros, et rentrer ds la hors norme du maigre.

mais je sais , nos idées parfois... :?: on se demande d'où elles sortent.

bonne journée
B I U


Discussions liées