MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pilule en continu pour ne plus avoir ses règles

37 ans Paris 404
Bonjour à toutes

En voulant savoir comment décaler mes règles (à l'origine pour éviter de les avoir le jour de mon mariage), je suis tombée sur cet article :
 
target="_blank" class="postlink" data-url="http%3A%2F%2Fmartinwinckler.com%2Farticle.php3%3Fid_article%3D753">http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=753

Cela m'a assez interloquée : le fait d'avoir ses règles n'est du qu'à l'arret de la pilule, et n'a aucune justification... ça serait donc possible de ne plus les avoir ??

J'utilise comme contraceptif le nuvaring : anneau vaginal qui libère des hormones en continu pendant 3 semaines, qu'on retire pendant une semaine avant d'en mettre un autre (arrêt qui déclenche les règles). Mais ce nuvaring a la capacité d'émettre pendant 4 semaines... il suffirait donc de le retirer au bout de 4 semaines pour le remplacer tout de suite par un autre (ce qui permettrait de ne pas oublier de remettre l'autre, et, en plus, ô bonheur, de ne plus avoir ces satanées règles), non ?

Je me suis pas mal renseignée sur le net sur le fait de ne pas déclencher les règles, et la plupart des infos que j'ai eu c'est "oui c'est possible, mais faut pas le faire souvent !"
J'ai donc essayé ce mois-ci, et, miracle, je n'ai pas eu mes règles !

Du coup je me pose plein de questions : est-ce possible de le faire tous les mois ? En quoi est-ce dangereux de ne plus avoir ses regles ? À quoi cela sert-il de les avoir ? Et étant données qu'elles ne sont de toute façon pas déclenchées de façon naturelle, restent-elles un bon indicateur pour être sure de ne pas etre enceinte ? Est-ce que ça ne serait pas meilleur pour la santé de ne pas les avoir (moins de fatigue, moins de perte de fer) ?
(toutes ces questions sont posées dans le cas d'une femme qui prend la pilule ou tout autre contraceptif hormonal, bien sur)

Merci d'avance à celles et ceux qui pourront éclairer ma lanterne
M
44 ans Ici et là... 2050
Alors si j'ai bien tout compris à ce que gygy m'a expliqué : quand tu prends la pilule tu n'a pas de règles, enfin pas de vraie règles qui correspondent à la desquamation de la muqueuse qui n'a pas accueilli d'oeuf. Tu as des saignements qui sont liés à la diminution des hormones, mais ce ne sont pas des règles au sens propre. Il n'y aurait donc aucun risque à ne pas avoir ces saignements là.

Par contre ne pas avoir de vraies règles là c'est autre chose : j'ai vécu ça car pendant une période je n'avais pas de copain donc pas de contraception. Je n'avais pas mes règles et ça m'arrangeait plutot de ne pas subir ça... Quand je me suis mise avec mon mari je suis retournée voir gygy qui m'a dit que de ne pas avoir ses règles pouvait avoir des conséquence notamment au niveau des os : ostéoporose précoce, mais que le surpoids nous protégeait de ce point de vue (pour une fois que le surpoids sert à quelque chose lol). Et un risque d'hémorragie quand tes règles reviennent car tu as évacuer toute la muqueuse accumulée pendant xx temps que tu n'as pas évacuée.
53 ans 14650
Je ne connais pas les anneaux contraceptif mais je peux te dire avec Cerazette pendant les 4 ans je l'ai pris en continue je n'ai pas eu de regles meme pas des legere pertes, rien.

Et j'etais plus que ravie

Mais en contre parti il ne faut pas etre une stressé de nature car sinon tu va passer ta vie à faire des tests de grossesse ou de s'assurer avec des preservatives en plus etc etc. J'ai connu une amie qui avait arreter de prendre Cerazette pour ces raisons.

J'ai toujours eu le maux de tete qui se declencher la veille de mes regles mais sans avoir les regles qui suivée.

Je ne pense pas qui c'est dangereuse en soit mais c'est claire aussi que nous n'avons pas assez de recul je pense dans la pratique.

Pour ma part si je ne le prendre plus aujourd'hui c'est pcq un jour j'ai commencé à saigner sans raison et j'ai saigner pendant 5/6 semaines :shock:

J'ai arreter de le prendre moi meme et les saignements sont arreter comme ils sont venu. J'avais fait des echos et des examens et rien n'etait trouver donc ils ont dit changement hormonale et basta.

Voila je ne sais pas si ca t'aide :lol:
36 ans 2809
Il m'arrive plusierus fois par an de prendre 2 plaquettes de pilule à la suite pour ne pas avoir mes règles. Je crois d'ailleurs ne pas avoir eu mes règles depuis juin.
Là, j'ai encore décalé e weekend car je dois passer un weekend avec des copains et j'ai pas envie d'être désagréable à cause de ça (maux de ventre, de tête...).

DOnc oui, c'est possible. En revanche, je ne connais pas l'anneau vaginale donc je ne peux pas te dire mais à mon avis, le fonctionnement est le même.

Par contre, c'est vrai que je ne le fais pas systématiquement. Je trouve quand mêem que d'avoir ses règles (même si elles ne sont pas naturelles...) permettre d'avoir un repère dans le temps.... Je sais pas comment le dire..... même si c'est parfois très désagréable, elle représentent quelquechose :roll:
38 ans 639
Juste une question que je me pose, pourquoi ne plus vouloir avoir ses règles, quand celles-ci se passent bien, sans souffrance?

Je trouve que ça fait partie de moi, de ma vie, de cette transition d'adolescente à femme, symboliquement je trouve ça important.
Selon les traditions ou religions, on les célébrent. Comme on marque aussi la ménopause.

Perso, ça ne me gène pas du tout, peut-être parce-que je ne souffre sur aucun plan (psy ou physique). Je sais pas... Ca a été l'indiquateur que j'attendais ma fille, c'est un cycle non seulement physique mais psychologique.

Ca m'inquiète un peu ce refus de tout ce qui vient du corps et qui est lié de près ou de loin à la sexualité, ce courant hygièniste, asseptisé, plus de règles, plus de poils, pas de transpiration, etc... Quel ennui!
49 ans Châlons en Champagne 1180
Mon gygy vient de me prescrire mélodia, une pillule que je prends sur 28 jours, donc plus d'interruption. Ce qui m'évite les migraines de manque et en prime me supprime les rêgles.
Mais pour ton mariage, il suffit de ne pas faire d'interruption de pillule et donc pas de souci. Dixit mon gygy, qui me l'a expliquée pour ne pas être embêtée lors de week ou vacances.

Voilà
36 ans 73
je me retrouve dans le post de Velvet. moi aussi je me suis posée des questions sur l'utilité des règles provoquées par l'arrêt de pillule. en fait, les règles n'ont plus rien de naturelles si on est sous pillule alors pourquoi les conserver ?
et ça n'a rien à voir avec l'hygiène ou l'envi de tout asséptiser. mais c'est juste un côté pratique. si les règles n'ont pas d'utilité quand on prends la pillule, pourquoi se faire ch.. avec ça ? franchement ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréables. même si on a pas de symptômes physiques, c'est quand même des contraintes (sport, relation sexuelle, ...).

alors à quoi ça sert ? est-ce lié à une vieille idée que sans règle une femme n'est pas une femme.. que ce n'est pas normal de ne pas avoir ses règles chaque mois ?
je ne sais pas... pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? c'est ça la réponse ? :D
36 ans 2809
Pour info Caroline02, Melodia ne supprime pas du tout les règles.
C'est simplement un pilulle microdosée qui en générale, est prescrite aux femmes qui commence à prendre la pilule car comme elle est prise en continue, tu as "moins de risque" de l'oublier.

EN revanche, tu n'as pas de marche d'erreur dans l'heure de a prise. LA régularité de l'horaire doit etre encore plus assidue que pour une pilule dites "classique".

De plus, il est quand même possible de ne pas avoir ses règles car les 4 ou 5 derniers comprimés (ceux qui n'ont pas la même couleur) sont simplement des placébo que tu prend, ce qui fait que tu ne prend un comprimé tous les jours (sauf que certains n'ont aucune activité).Donc, si tu ne prends pas ces derniers comprimés mais que tu réentame une plaquette, hop, tu supprimes les règles!

Maintenant, je ne sais pas depuis combien de temps tu prendds Melodia, mais tes infos me semblent erronées. Je te conseil vivement (même si je n'aime pas cette expression ;) ) de lire la notice, tu risques d'apprendre des choses que ton gygy m'a, semble-t-il, oublié de te dire ;)
36 ans 2809
Comme tu dis Lilouh, je pense que ce n'est pas comparable entre une fille qui souffre le martyr quand elle a ses règles et celles qui ne ressent pas plus de sensations que d'habitude ;)

Je te rejoins également sur ton idée du "courant hygiéniste, aseptisé...", ça m'a fait rire mais tellement réaliste!

sinon, comme tu le dis (oui, encore ;) ), c'est un peu ce que je voulais exprimer dans mon premier message, c'est plus sur le côté psychologique que j'ai besoin de voir, et de savoir que j'ai mes règles.......
50 ans Belgique 3287
Je prends Cerazette qui me supprime les règles depuis l'an 2000 et être disponible pour faire l'amour 365 jours sur 365 ça me plaît vraiment beaucoup...
M
58 ans france 8
mais n'est ce pas dangereux pour l 'avenir
sans recul il me semble que c'est tres risqué non
enfin je ne sais pas je ferai pas ca
36 ans 2809
Ton message Muvrini me fait penser à plusieurs de mes amies. EN effet, nombreuses sont les filles qui se questionnent sur un éventuel problème de stérilité dû à l'absorption de la pilule.
Moi, c'est ne question qui ne me vient pas à l'esprit mais c'est vrai que le recul n'est pas immense pour savoir sur les 100ans à venir, ce que ça peut donner.


Voili voilou!
37 ans Paris 404
Merci les filles pour vos réponses

C'est vrai que quand j'y reflechi, je ne ferais pas ça tous les mois (bien que très contente de ne pas être embêtée, j'étais quand meme un peu stressée de ne pas les avoir :? )... mais bon n'avoir ses regles qu'un mois sur deux ça serait quand meme moins pire ^^

Pour répondre à lilouh, je suis d'accord que les regles font partie de la vie d'une femme. Les VRAIES règles. Et tout ce qui va avec.
Mais à partir du moment où on est sous contraceptif hormonal, tout ça est chamboulé. Les règles ne correspondent plus à rien physiologiquement parlant, et je pense que les médecin ont voulu les garder justement pour ce côté "symbolique"

Mes règles se passent bien, sans souffrance, sans malaises, mais ça n'empeche qu'elles me gachent 1 semaine par mois (obligée de prévoir les protections au boulot, ou de prévoir si on passe la nuit ailleurs, ou dire à son chéri "ah non pas cette semaine ça tombe mal"), et je me dis que c'est bête de garder cet artifice juste pour la symbolique, alors que personnellement je n'y vois rien de particulier.
40 ans Ici et là-bas 3402
velvet a écrit:

Après avoir lu l'article de Martin Winkler, je suis confortée dans mon idée que le fait de ne plus avoir mes règles grâce à mon implant n'est pas une mauvaise chose, au contraire.

Perso quand j'ai mes règles je n'ai aucun problème de douleur ou de fatigue, mais je trouve cela tellement désagréable, j'ai beau être clean il y a quand même une odeur, de plus je dors mal, j'ai pour habitude de dormir nue et du coup je supporte mal de devoir porter des sous-vêtements, et puis surtout ce ne sont pas des règles naturelles alors à quoi bon?
A
36 ans Nice 21965
merci d'avoir soulevé ce point je sens que je vais me faire prescrire l'anneau et le mettre en continu pour plus etre enquiquiné par ca vu l'etat dans lequel je me trouve à chaque fois
B I U